http://www.la-croix.com/extension/lacroix_design/design/lacroix/images/contenu/logo_lacroix.gifPar Corinne Boyer, à Marseille. Jusqu’au 29 juillet, à Digne-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence), une centaine de passionnés et de curieux étudient des langues anciennes, tels l’hébreu, le grec ou le syriaque, au sein de l’Académie des langues anciennes. Cette université d’été pas comme les autres a 30 ans cette année. Rendez-vous à tou(te)s à Digne pour l'édition 2012 de l’Académie des langues anciennes.
Qu’est-ce que l’Académie des langues anciennes
Fondée en 1981 par Jean Margain, chercheur au CNRS en hébreu biblique et araméen, et Christian Amphoux, son homologue en études grecques, cette académie d’été vise à ouvrir à tous l’étude des langues bibliques (araméen, hébreu et grec anciens). Rattachée au centre aixois du CNRS Paul-Albert-Février spécialisé dans l’Antiquité chrétienne, l’académie propose quinze langues développées avant le premier millénaire (syriaque, copte, sanskrit, tibétain…).
« Les langues sont à l’origine de mouvements religieux ou de pensée qui ont marqué l’humanité. Notre but est que chacun puisse accéder aux textes fondateurs sans dépendre d’une traduction ou d’une interprétation », précise Emmanuel Correia, co-organisateur, chargé de cours en hébreu biblique à l’Institut protestant de théologie de Montpellier. Sur ce même modèle sont nés en 2001 l’Institut des langues de l’Orient ancien et moderne au sein de l’École normale supérieure de Lyon et, il y a trois ans, l’Académie belge pour l’étude des langues anciennes et orientales, à Louvain.
Comment fonctionne-t-elle ? 

Répartis par niveau (débutants, moyens, continuants), les étudiants bénéficient de cinq heures et demie de cours quotidiens, ce qui équivaut en fin de session à la formation d’une année universitaire. Depuis 2009, ceux qui veulent se détendre en journée peuvent suivre le soir un atelier de deux heures sur un thème au choix (l’alphabet protosinaïtique dans les textes Byblos, lecture commentée des textes rabbiniques sur l’exode, etc.).
Vingt et un enseignants, en majorité universitaires, assurent les cours. Laïque, la formation est basée sur l’étude de poèmes et de textes religieux qui ont servi de support à la diffusion de ces langues (Bible, Coran…). Le certificat remis en fin de session permet aux étudiants de se présenter aux examens des facultés de théologie françaises, suisses et belges.
Qui sont les étudiants ? 

Parmi les 95 inscrits âgés de 18 à 86 ans, figurent des chercheurs en formation continue et nombre d’étudiants en lettres classiques ou théologie, comme Jean-François, 54 ans, venu débuter le grec ancien: « L’étudier ici m’évitera de suivre des cours hebdomadaires obligatoires en seconde année », témoigne cet étudiant à la Faculté théologique catholique de Fribourg (Suisse).
Présent depuis quatre ans, Jean-Marc étudie l’hébreu biblique et trouve dans ces sessions estivales « un ferment intellectuel extraordinaire ». « Les professeurs apportent des références littéraires, historiques et philosophiques qui enrichissent ma compréhension des textes », se réjouit cet ingénieur en aviation civile de 59 ans qui, depuis qu’il vient, s’est lancé en solitaire dans la traduction de l’Ancien Testament, par « curiosité intellectuelle ». Rendez-vous à tou(te)s à Digne pour l'édition 2012 de l’Académie des langues anciennes.
La ProvenceCet été, l'IUT dispense des cours de langues anciennes, par Mounia BACHTARZI. Depuis 30 ans, l'Académie des langues anciennes dispense un enseignement de qualité dans une ambiance détendue et conviviale. Depuis hier, et jusqu'à la fin du mois de juillet, elle offre à 97 étudiants l'occasion d'apprendre à lire des textes anciens de la Méditerranée, du Proche et de l'Extrême-Orient. Les étudiants sont des curieux de tous âges venus des quatre coins de l'hexagone.
Certains séjournent même durant deux semaines, le temps de la durée de formation, en cité universitaire, à Digne. Répartis par niveaux: débutants, moyens et continuants, ils ont le choix entre 10 langues différentes dont le latin, le grec, l'araméen, l'arménien, l'arabe, l'égyptien, l'éthiopien, l'hébreu, le hittite, le sanskrit ou encore le tibétain… Hier matin, un premier cours d'hébreu a été dispensé à 13 élèves par Emmanuel Correia, professeur d'Hébreu à l'Institut protestant de théologie de Montpellier. "J'enseigne à une classe de niveau 2 en hébreu. Cela correspond à un public qui a déjà étudié cette langue pendant au moins un an. Il y a ceux qui valident des examens ou qui préparent un diplôme universitaire. D'autres viennent pour faire de la recherche alors que certains ne font ça que par passion, pour pouvoir accéder aux textes."
L'académie des langues anciennes est une association à but non lucratif dont le principal objectif est d'apprendre le fonctionnement grammatical d'une langue de façon à ce que les élèves puissent eux-mêmes aller chercher dans les textes originaux. Des textes souvent fondateurs comme la bible hébraïque, la bible grecque, le nouveau testament ou le coran... Autant de textes "sacrés" qui ont donné naissance à des courants de pensée et à des courants religieux. "Qu'on le veuille ou non, ces textes ont eu une grande influence sur la société dans laquelle nous vivons", assure Emmanuel Correia.
L'académie travaille en collaboration avec un centre de recherche CNRS à Aix-en-Provence. Elle propose aussi des ateliers de découvertes sur des sujets scientifiques, des courants de pensée, ou philosophiques. "À l'origine, notre but est bien de démocratiser les langues anciennes en dehors des créneaux universitaires. L'idée est de proposer des formations courtes qui permettent à un maximum de personnes de se libérer pour suivre cette formation. À Paris, il y a des cours du soir mais en province, c'est plus difficile." Rendez-vous à tou(te)s à Digne pour l'édition 2012 de l’Académie des langues anciennes.
http://gestion.pelvoux-ecrins-2018.com/news/image/alpes%201(1).jpgGrec ancien, copte, sanskrit: les langues anciennes se délient à Digne-les-Bains. Le syriaque, le copte ou encore le sanskrit… Des langues qui pourraient en rebuter plus d’un sur les bancs de la Fac, mais sûrement pas les membres de l’Académie des Langues anciennes. Ils sont à Digne-les-Bains jusqu’à vendredi. Cette Académie de passionnés existe depuis plus d’un quart de siècle et propose des sessions annuelles d’enseignement. « Au départ, il s‘agissait d’hébreu biblique, de grec et d’araméen, et puis ça s’est ouvert dans toutes les langues dans lesquelles il y avait des traductions de textes de la Bible : copte, syriaque, éthiopien… Depuis quelques années, on s’est ouvert encore un peu plus et on va chercher dans d’autres courants, donc on a le sanskrit, le tibétain », explique Emmanuel Correia, co-organisateur de cette session, et chargé de cours en hébreu biblique. « Ce sont des langues qui ont permis la diffusion de mouvements de pensée, de mouvements religieux qui ont eu une importance dans l’histoire de l’humanité. »
Une centaine d’élèves âgés de 18 à plus de 85 ans est inscrite cette année, des étudiants en lettres classiques, des universitaires ou de simples amoureux des langues. Les cours ont lieu à l’IUT de Provence, jusqu’au 29 juillet. Au programme : des cours intensifs du matin au soir, assurés par une vingtaine d’enseignants. « Pour moi c’est à la fois un jeu, et en même temps cela apporte énormément, puisque vous découvrez une autre façon de penser », confie Emmanuel Correia. « Une langue reflète la culture dans laquelle elle a pris naissance. A travers la langue, on peut découvrir ces cultures. »
La devise de cette académie est : « aucune langue, fût-ce la plus complexe, ne saurait résister à l’effort et à la persévérance ». Avis aux amateurs pour l’année prochaine… Plus de renseignements en cliquant ici. Rendez-vous à tou(te)s à Digne pour l'édition 2012 de l’Académie des langues anciennes.
Voir aussi sur le blog: Académie des Langues Anciennes, édition 2011: Proto-sinaïtique, Ethiopien, Géorgien et Tibétain, Académie des Langues Anciennes, édition 2010: Géorgien, Ougaritique et Tibétain, L'ACADEMIE DES LANGUES ANCIENNES, finançable par le DIF pour les salariés, du 13 au 24 juillet 2009 à Digne-les-Bains : AKKADIEN, ARMENIEN, ARABE, COPTE, EGYPTIEN, ETHIOPIEN, GREC, HEBREU, HITTITE, LATIN, SANSKRIT, SYRIAQUE, Il ne reste que quelques places à l'Académie des Langues Anciennes, L'ACADEMIE DES LANGUES ANCIENNES, finançable par le DIF pour les salariés. Rendez-vous à tou(te)s à Digne pour l'édition 2012 de l’Académie des langues anciennes.
http://www.la-croix.com/extension/lacroix_design/design/lacroix/images/contenu/logo_lacroix.gif By Corinne Boyer, in Marseille. Until July 29 to Digne-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence), hundreds of fans and curious study of ancient languages like Hebrew, Greek and Syriac, in the Academy of Ancient Languages. This summer school like no other is 30 years old this year.
What is the Academy of Ancient Languages ?
Founded in 1981 by Jean Margain, CNRS researcher in Biblical Hebrew and Aramaic, and Christian Amphoux, his counterpart in Greek Studies, the Academy aims to open summer to all the study of biblical languages (Aramaic, Hebrew and ancient Greek). Attached to the center of Aix-CNRS Paul-Albert February specializes in Christian antiquity, the academy offers fifteen languages developed before the first millennium (Syriac, Coptic, Sanskrit, Tibetan...). See you Digne for the 2012 edition of the Academy of Ancient Languages.
See also the blog: Academy of Ancient Languages, 2011 edition: Proto-Sinaitic, Ethiopian, Georgian and Tibetan, Academy of Ancient Languages, 2010 edition: Georgian, Ugaritic and Tibetan, ACADEMY OF ANCIENT LANGUAGES, funded by the DIF for employees, from 13 to 24 July 2009 in Digne-les-Bains: Akkadian, Armenian, Arabic, Coptic, Egyptian, Ethiopian, Greek, Hebrew, Hittite, Latin, Sanskrit, Syriac, There are only a few places at the Academy ancient languages, Ancient languages ACADEMY, funded by the DIF for employees. See you in Digne for the 2012 edition of the Academy of Ancient Languages. More...