Chiffres clés France 2012-2013 - Actualisation. 
Mobilité entrante
Selon le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR), en 2012-2013, la France a accueilli 289 274 étudiants étrangers parmi lesquels 216 055 (74,7 %) sont inscrits à l’université. Les étudiants étrangers représentent 12 % du total des étudiants et 41 % du total des doctorants. Le Maroc est le premier pays d’origine des étudiants étrangers suivi par la Chine.
À retenir
• Le nombre d’inscriptions en France d’étudiants étrangers a augmenté chaque année depuis 2008 (+ 8,85 %), mais cette hausse tend à ralentir progressivement (+ 0,3 % en 2012-2013).
• En 2012-2013, près d’un étudiant sur deux est issu du continent africain parmi lesquels 23 % proviennent du Maghreb.
• Les étudiants marocains sont les plus représentés parmi les étudiants étrangers inscrits en France en 2012-2013 (32 104).
• Depuis 2008-2009, la répartition des étudiants étrangers par niveau dans les universités n’a presque pas évolué.
• Au niveau des disciplines suivies, la répartition des étudiants étrangers a peu varié depuis 2008.
On note toutefois une diminution des inscriptions en Médecine-Pharmacie-Dentaire (- 13 %), en Sciences économiques (-  4 %) et une augmentation des inscriptions en Sciences-STAPS (+ 15 %).
La France : 3e pays d’accueil des étudiants étrangers selon l’UNESCO
Selon les derniers chiffres de l’UNESCO, la France est le troisième pays d’accueil des étudiants étrangers. En 2011, 268 212 étudiants étrangers ont choisi la France soit 7 % du total des étudiants étrangers en mobilité à travers le monde. Seuls les États-Unis et le Royaume-Uni ont accueilli davantage d’étudiants étrangers. L’Australie se situe juste derrière la France. En progressant de 8 % par rapport à 2009, la France regagne, en 2011, la place qu’elle occupait en 2009.
Télécharger Chiffres clés France 2012-2013.