22 octobre 2017

Suicide is at record level among students at UK universities, study finds

The Guardian homeResearch also finds number of students who disclose mental health problem in first year has risen fivefold in 10 years. More...

Posté par pcassuto à 04:17 - - Permalien [#]


En 2015, la formation continue universitaire a délivré près de 100 000 diplômes - Note d'information - N° 22 - Octobre 2017

Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supèrieur et de la recherchePar Joëlle Grille, DEPP-A1. Les établissements d'enseignement supérieur publics (les universités, les écoles et le Conservatoire national des arts et métiers – CNAM) ont accueilli près de 460 000 stagiaires en formation continue, en 2015. La durée moyenne des stages s'élève à 152 heures, dont 122 de nature pédagogique et 30 en stage pratique.
95 800 diplômes ont été délivrés en formation continue dont près des deux tiers sont des diplômes nationaux.
C'est ainsi 12 % des titres nationaux qui sont délivrés en 2015 ; + 1 point par rapport à 2014. Trois groupes de spécialités de formation regroupent plus d'un stagiaire sur deux : les « Services aux personnes » (24 %), les « Sciences humaines et droit » (18 %) et les « Échanges et gestion » (15 %).

Note d'information
En 2015, la formation continue universitaire a délivré près de 100 000 diplômes
Télécharger la version imprimableTélécharger les données, tableaux et graphiques, au format xls

En 2015, la formation continue de l’enseignement supérieur public (universités et leurs composantes, écoles d’ingénieurs et Conservatoire national des arts et métiers – CNAM) a concerné 460 000 stagiaires. Elle a dispensé 70 millions d’heures, dont 56 millions hors stage pratique, pour un chiffre d’affaires de 445 millions d’euros. Par rapport à 2014, le nombre de stagiaires diminue de 3 % et le chiffre d’affaires de 1 %, alors que le nombre total d’heures pédagogiques dispensées hors stage pratique augmente de 2 %. Cela a pour conséquence d’augmenter la durée moyenne des stages, qui passe de 148 à 152 heures en incluant les heures de stage (+ 3), et de 117 à 122 heures pour la durée des heures pédagogiques en centre (+ 4).

1. Évolution de la formation continue dans l'enseignement supérieur entre 2014 et 2015

 Chiffre d'affaires (millions d'€) Stagiaires (milliers) Heures-
stagiaires pédagogiques
en centre (millions) 
Heures-
stagiaires
avec stage
pratique (millions) 
Durée
moyenne
des formations
en centre 
Durée
moyenne
des formations
avec stage
pratique 
 201420152014201520142015201420152014201520142015
Universités (IUT inclus), INP et UT 286 294 367 358 39 39 52 51 107 110 142 142
Grands établissements
et écoles d'ingénieurs publiques
36 32 19 19 2 2 3 3 105 105 156 158
Sous-total 322 326 386 377 41 41 55 54 104 109 142 143
Cnam et centres régionaux associés 128 119 86 83 15 15 15 16 174 181 174 193
Total 450 445 472 460 56 56 70 70 117 122 148 152
Évolution 2014/2015 (%)   – 1   – 3   0   0   4   3

Remarque : dans ce tableau, un stagiaire équivaut à une personne.
Champ : France métropolitaine + DOM  + Nouvelle-Calédonie et Polynésie française.
Source : MEN-MESRI-DEPP, enquête n° 6.
Réf. : Note d'information, n° 17.22. © DEPP

Diminution du nombre des stagiaires mais augmentation du nombre des inscrits salariés
Dans les universités et leurs composantes (dans toute cette note, ce terme recouvre également les IUT, INP et UT ; (Source, champ et  définitions), le nombre des stagiaires de la formation continue diminue de 2 % pour atteindre 358 200 stagiaires. Le nombre des stagiaires salariés, soit 4 stagiaires sur 10, augmente de 4 % (3 % pour les salariés au titre du plan de formation de l’entreprise et 10 % pour les contrats de professionnalisation). Le nombre des demandeurs d’emploi diminue de 3 % : - 8 % pour les demandeurs d’emploi pris en charge contre + 13 % pour ceux qui ne bénéficient pas d’aide pour leur formation. Le nombre des particuliers inscrits à leur initiative, hors inter-âges, diminue de 9 % et celui des actifs non-salariés de 18 %. En 2015, dans les universités, le nombre d’heures en formation continue augmente de 1 %. Les universités ont ainsi dispensé 39 millions d’heures pédagogiques ; 51 millions en incluant les heures de stage. La durée moyenne des formations à l’université gagne 3 heures en face-à-face (110 heures) et reste stable en incluant les stages pratiques (142 heures). Toutefois, la durée moyenne des formations accuse de fortes différences par types de publics. Les 102 300 stagiaires inscrits au titre du plan de formation de leur entreprise perdent 5 heures par rapport à 2014. Les demandeurs d’emplois aidés gagnent 13 heures. La durée moyenne des formations suivies par les particuliers (hors publics inter-âges) augmente de 10 heures et celles suivies par les non-salariés de 11 heures.

Un tiers des stagiaires à l’université préparent un diplôme national
En 2015 comme en 2014, un tiers des stagiaires inscrits en formation continue dans les universités suivent une formation menant à des diplômes nationaux ou à des titres inscrits sur demande au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) (fig. 6). La durée moyenne de ces formations diplômantes perd 11 heures et atteint 310 heures en 2015 (stage inclus). La part des inscriptions à un diplôme d’université (DU) est de 21 % (- 1 point), avec une durée moyenne de 110 heures (stage inclus). La part des inscrits pour les formations courtes, hors conférences culturelles, reste stable avec un quart des inscrits avec une durée moyenne de 31 heures. 18 % des stagiaires suivent des conférences culturelles inter-âges, pour une durée moyenne de 29 heures.

95 800 diplômes délivrés au titre de la formation continue
En 2015, 95 800 diplômes ont été délivrés au titre de la formation continue organisée par les établissements publics d’enseignement supérieur (y compris les diplômes complets dans le cadre d’une validation des acquis de l’expérience – VAE). Le nombre de diplômes délivrés augmente de 8 %, augmentation très similaire pour les diplômes nationaux et les diplômes d’université (fig. 8). Les universités contribuent à 89 % de l’ensemble, le CNAM à 10 % et les écoles d’ingénieurs à 1 %. Un peu moins des deux tiers des diplômes délivrés sont des diplômes nationaux.
Les diplômes nationaux délivrés en formation continue représentent 12 % de l’ensemble des diplômes nationaux délivrés, tous types de formation confondus, initiale ou continue, soit un point de plus par rapport à 2014.

Les licences délivrées augmentent fortement dans plusieurs filières
Sur les 61 100 diplômes nationaux délivrés en formation continue, 84 % sont des diplômes de niveaux I et II (respectivement 34 % et 51 %), 7 % de niveau III et 9 % de niveau IV (fig. 9 du fichier xls téléchargeable). Les diplômes nationaux de niveau II augmentent de 12 % et ceux de niveau I de 8 %. Ceux de niveau III augmentent de 1 %, alors que ceux de niveau IV diminuent de 5 %. Les licences (6 722, + 21 %) et les licences professionnelles (16 980, + 4 %) représentent 39 % des diplômes. Elles augmentent fortement dans plusieurs filières, notamment en « Sciences humaines et sociales » (fig. 10 du fichier xls téléchargeable). Les masters représentent 29 % des diplômes délivrés (17 029) et augmentent de 4 %. Au niveau IV, 5 650 diplômes d’accès aux études universitaires (DAEU, capacité en droit et diplômes de français langue étrangère) délivrés en formation continue (en baisse de 9 %) permettent à des publics sans baccalauréat de suivre un cursus universitaire.
Dans les universités, le nombre de diplômes nationaux délivrés en formation continue atteint 52 500 diplômes, soit une augmentation de 8 %. Les diplômes de niveau II bénéficient d’une augmentation de 13 %, tirés par les licences (+ 19 %). 28 % des diplômes nationaux délivrés dans les universités sont des diplômes de la filière « Sciences économiques-gestion » (hors AES), 22 % en « Sciences et technologie » et 19 % en « Sciences humaines et sociales ».
Au sein des universités, les IUT ont délivré, quant à eux, 9 233 licences professionnelles (+ 2,5 %), qui représentent 54 % du total des licences professionnelles délivrées en formation continue, et 2 219 DUT (- 0,5 %).
Le CNAM a délivré 7 773 diplômes nationaux en 2015, soit une augmentation de 5 % par rapport à 2014 (7 404).
Les grands établissements et les écoles d’ingénieurs ont délivré 853 diplômes dont 221 masters, 195 titres d’ingénieurs et 400  diplômes avec un label MBA, soit une hausse de 2 %.
 
Services aux personnes : toujours le groupe de spécialités le plus suivi
Comme en 2014, tous types d’établissements confondus, trois groupes de spécialités de formation restent dominants avec 57 % des inscrits et 60 % des heures-stagiaires. Les « Services aux personnes » accueillent 112 120 stagiaires (soit 24 % des inscrits), principalement dans le domaine de la « Santé ». Les « Sciences humaines et droit » accueillent 83 460 stagiaires (18 %) et les « Échanges et gestion » 71 020 stagiaires (15 %) (fig. 11 du fichier xls téléchargeable).
Pour les seules universités, dix spécialités de formation accueillent à elles-seules les deux tiers des inscrits. En particulier, 102 670 inscriptions (soit 22 %) se font dans les services aux personnes, dont 79 150 inscrits en « Santé ». 69 900 stagiaires sont inscrits en « Sciences humaines et droit » (19 %) et 42 200 suivent une formation en « Lettres et arts » (12 %). Ce dernier groupe de spécialités se situait derrière « Formations générales » en 2014 (fig. 12 dans le fichier xls téléchargeable).

Rôle renforcé des OPCA
Tous types d’établissement confondus, la répartition de l’origine des fonds indique une hausse des fonds en provenance des entreprises, y compris via les organismes paritaires collecteurs de la taxe d’apprentissage (OPCA) qui atteignent 46 % (45 % en 2014). La part des OPCA augmente de deux points pour atteindre 19 % tandis que celle des entreprises directement contributrices perd 1 point. En passant de 118 millions d’euros à 97 millions, la part des fonds publics perd 4 points et passe de 26 % à 22 % de l’ensemble du volume financier.
Au sein de ces fonds publics, la part de l’État à l’attention de publics spécifiques (programmes visant à accompagner les personnes en situation de handicap, les jeunes éloignés de l'emploi, ou encore ceux visant à lutter contre les inégalités, l'illettrisme, etc.) passe de 25 % à 11 % alors que celle des conseils régionaux pourtant en baisse de 1 million d’euros passe de 48 % à 57 % de l’ensemble des fonds publics. La part des particuliers reste stable (25 %).
Toutefois, cette répartition ne se décline pas de la même façon selon les types d’établissements. Si dans les universités, la part des recettes en provenance des entreprises et des OPCA représente 53 % (+ 1 %) et les fonds publics 18 %, au CNAM, les entreprises (et OPCA), les particuliers et les fonds publics s’équilibrent et constituent chacun autour d’un tiers des recettes. Dans les écoles, la part des autres sources de financement (14 %) fait jeu égal avec les fonds publics (15 %). Plus...

Posté par pcassuto à 04:16 - - Permalien [#]

La Cour des comptes veut rendre le CIF plus performant

Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)La Cour des comptes vient de mettre en ligne un référé qu’elle a adressé à la Ministre du Travail en juillet 2017 sur le congé individuel de formation (CIF).
Selon la Cour, bien que le dispositif soit utile pour accéder à la formation, il souffre néanmoins de plusieurs faiblesses. Il gagnerait notamment à être recentré sur des formations qualifiantes offrant de réels débouchés et à toucher davantage de bénéficiaires. Plus...

Posté par pcassuto à 04:07 - - Permalien [#]

Emission radio - Les espaces d’information métiers de Nouvelle-Aquitaine

Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)Du lundi 23 au vendredi 27 octobre 2017, les Chemins pour l'emploi vous parlent des espaces d’information sur les métiers en Nouvelle-Aquitaine, qui s’appuient sur des partenariats actifs avec les acteurs locaux. Maisons de l’emploi, Missions Locales, Services Informations Jeunesse ou Agences de Pôle emploi, ces espaces infos métiers émaillent le territoire au plus près des besoins de la population. Plus...
Emission radio - Les espaces d’information métiers de Nouvelle-Aquitaine

Posté par pcassuto à 03:58 - - Permalien [#]

Eton pupils' marks disallowed over second exam paper leak

The Guardian homeBoys studying art history are said to have shared details of paper, it emerges a week after deputy head quit over suspected leak. More...

Posté par pcassuto à 00:25 - - Permalien [#]


Without accessible conferences, we lose the voices of disabled academics

The Guardian homeConferences are an essential part of academic life. But disabled attendees can struggle with accessibility, socialising and fatigue. More...

Posté par pcassuto à 00:24 - - Permalien [#]

Small-town campus vs the urban university – what's right for you?

The Guardian homeIt isn’t only your choice of degree subject that will shape your student life – location can make all the difference. Two student writers explain what it’s been like for them to study in an unfamiliar place. More...

Posté par pcassuto à 00:23 - - Permalien [#]

Why don't universities better prepare students for self-employment?

The Guardian homeThere’s a steep rise in the number of young people going freelance, yet many universities still don’t educate them enough about self-employment. More...

Posté par pcassuto à 00:22 - - Permalien [#]

My students can't write essays – I blame Ireland's declining academic standards

The Guardian homeA lack of continuous assessment in Irish schools and exam grade band changes have left students ill-prepared for university – and they’re not getting any help. More...

Posté par pcassuto à 00:21 - - Permalien [#]

How University of Reading lent a hand in UK lentil production

The Guardian homeHowever, I was surprised by the comment that producers were told it was impossible to grow lentils in the UK. Projects here at the University of Reading in the 1990s confirmed that while both spring- and autumn-sown lentils could be grown (and combined) successfully, the latter provided a more reliable high-quality lentil suitable for human consumption. More...

Posté par pcassuto à 00:20 - - Permalien [#]