01 juin 2018

Enhancing student wellbeing: Evidence-based strategies and support for students and educators

MelbourneHERDSA Victoria Branch, in conjunction with the Melbourne Centre for the Study of Higher Education, University of Melbourne, invites  you to a forum in which you will engage with recent research and practical frameworks, resources and strategies that enable educators to support student wellbeing. More...

Posté par pcassuto à 09:24 - - Permalien [#]


20 mai 2018

La bienveillance et le bien-être à l’école

l'emag de l'educationL’expression de la bienveillance requiert une exigence vis-à-vis de soi-même, en termes de patience, de conscience, de prudence, d’acceptation inconditionnelle de l’élève. Dans sa forme active, celle de l’engagement et de l’attention envers l’élève, la bienveillance ne fait pas le lit de la complaisance. Elle facilite chez lui l’acceptation des exigences. Plus...

Posté par pcassuto à 21:02 - - Permalien [#]

10 mai 2018

Forum International pour le Bien-Vivre à Grenoble du 6 au 8 juin 2018

Alternatives EconomiquesSur le blog de Michel Abhervé pour Alternatives économiquesPour la première fois en Europe, élus, agents des collectivités, scientifiques, acteurs associatifs et citoyens engagés se réunissent pour penser la question des indicateurs de richesse(s) et agir ensemble face à la nécessité d’un changement de modèle. Plus...

Posté par pcassuto à 15:12 - - Permalien [#]

07 mai 2018

Being able to adapt in the classroom improves teachers’ well-being

Screenshot-2018-5-7 Education – Views Research – The ConversationEvery few months, there are reports about the prevalence of poor well-being and high attrition among teachers. These reports describe many teachers as stressed or burnt out. Between 8% and 30% of Australian teachers are choosing to leave the profession each year. More...

Posté par pcassuto à 23:16 - - Permalien [#]

06 avril 2018

15 engagements pour le bien-être des étudiants en santé

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé et Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, ont présenté mardi 3 avril 15 mesures en faveur du bien-être des étudiants en santé issues du rapport du Dr Donata Marra rendu à cette occasion aux deux ministres. Plus...

Posté par pcassuto à 01:57 - - Permalien [#]


03 avril 2018

Le bien-être au travail est une priorité pour les entreprises innovantes

Focus RH - Gestion de carrière et évolution professionnellePar Marco Comastri. Quand il est question de disruption, bien souvent il s’agit de transformation numérique appréhendée sous l’angle technologique. Or, les entreprises les plus innovantes ont adopté de nouvelles méthodes managériales et mis au service de leurs collaborateurs les outils favorisant leur bien-être au sein de leur structure. Plus...

Posté par pcassuto à 23:22 - - Permalien [#]

24 mars 2018

Study: Therapy Dogs Pawsitively Affect Students' Moods

HomeBy Jeremy Bauer-Wolf. College students having a “ruff” time can get some relief from canine friends, a new study has found.
The report from the University of British Columbia, published in the journal Stress and Health, shows that exposure to therapy dogs helps boost students' well-being. More...

Posté par pcassuto à 23:11 - - Permalien [#]

16 mars 2018

Travail et bien-être psychologique

carif espace-compétences« Comment le travail peut-il contribuer au bien-être psychologique des personnes ?
Quels sont les conditions de travail et les facteurs psychosociaux, de risque ou d’épanouissement, qui jouent le plus ?
Pour quels métiers le travail impacte-t-il le plus le bien-être, en positif ou en négatif ?
Et si, comme l’a montré une récente étude du Cepremap, le bien-être psychologique des personnes est nettement corrélé à leur comportement électoral, en va-t-il de même pour les conditions de travail ? L’enquête Conditions de travail-Risques psychosociaux de 2016 (CT-RPS 2016) permet d’éclairer ces questions de façon inédite.
Pour un peu plus du tiers des actifs en emploi, le travail favorise le développement des capacités et du bien-être. La contribution du travail au bien-être psychologique respecte le gradient social habituel : les plus diplômés et qualifiés ont un travail plus épanouissant. Toutefois, des professions relativement peu qualifiées et à grande majorité féminine, telles les assistantes maternelles, les coiffeurs ou les employés de maison, figurent également parmi les métiers pour lesquels le travail contribue le plus au bien-être… »
Document d’Études 2018-2017 - Travail et bien-être psychologique. L’apport de l’enquête CT-RPS 2016

Accéder aux liens

Posté par pcassuto à 08:11 - - Permalien [#]

15 mars 2018

Why schools should pay more attention to students’ mental health and well-being

Education & Skills TodayThe notion of well-being and happiness has increasingly taken centre stage in our societies over the recent years. As Nobel Prize Economist Daniel Kahneman puts it, "there is a huge wave of interest in happiness among researchers. There is a lot of happiness coaching. Everybody would like to make people happier."
In addition to physical health, it has become clear that emotional health is vital for our overall well-being. More...

Posté par pcassuto à 09:54 - - Permalien [#]

14 mars 2018

Travail et bien-être psychologique - L’apport de l’enquête CT-RPS 2016

JPEG - 6.7 ko
Comment le travail peut-il contribuer au bien-être psychologique des personnes ? Quels sont les conditions de travail et les facteurs psychosociaux, de risque ou d’épanouissement, qui jouent le plus ? Pour quels métiers le travail impacte-t-il le plus le bien-être, en positif ou en négatif ? Et si, comme l’a montré une récente étude du Cepremap, le bien-être psychologique des personnes est nettement corrélé à leur comportement électoral, en va-t-il de même pour les conditions de travail ? L’enquête Conditions de travail-Risques psychosociaux de 2016 (CT-RPS 2016) permet d’éclairer ces questions de façon inédite.
Pour un peu plus du tiers des actifs en emploi, le travail favorise le développement des capacités et du bien-être. La contribution du travail au bien-être psychologique respecte le gradient social habituel : les plus diplômés et qualifiés ont un travail plus épanouissant. Toutefois, des professions relativement peu qualifiées et à grande majorité féminine, telles les assistantes maternelles, les coiffeurs ou les employés de maison, figurent également parmi les métiers pour lesquels le travail contribue le plus au bien-être.
A l’autre extrême, un actif sur dix environ se trouve dans une situation de travail très délétère pour son bien-être psychologique, avec un cumul d’expositions de tous ordres, physiques, organisationnelles et psychosociales. Des professions comme celles de caissières, de cuisiniers, d’infirmières, d’aides-soignantes, d’ouvriers des industries graphiques ou de la métallurgie, d’employés de banques, sont surreprésentées dans ces situations préoccupantes qui appellent sans doute un effort particulier pour les politiques de prévention. Les conflits éthiques (« travail empêché » notamment pour les professions de santé) et l’insécurité socio-économique (pour les ouvriers) structurent des situations intermédiaires qui concernent environ un tiers des actifs.
Conformément à la théorie et à la littérature empirique existante sur le sujet, l’autonomie au travail des répondants à l’enquête CT-RPS 2016 apparaît significativement plus faible dans les communes où ont prédominé, en 2017, l’abstention ou le vote d’extrême droite, ainsi que, dans une moindre mesure, le vote « gauche contestataire ».

- Document d’Études 2018-2017 - Travail et bien-être psychologique. L’apport de l’enquête CT-RPS 2016

Posté par pcassuto à 15:56 - - Permalien [#]