CPGE - Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles

09 mai 2019

« Mon conseil aux lycéens est de réfléchir à ce qu’ils aiment vraiment faire »

http://orientation.blog.lemonde.fr/files/2011/08/Edhec-Olivier-Rollot-208x300.jpgBlog "Il y a une vie après le bac" d'Olivier Rollot. Proviseur du lycée Louis-le-Grand, Jean Bastianelli préside l’Association des proviseurs de lycées ayant des classes préparatoires aux grandes écoles (APLCPGE). Il revient avec nous sur les différentes réformes qui impactent les lycées. Plus...

Posté par pcassuto à 21:10 - - Permalien [#]


Étudiants en prépa scientifique : les conseils d’un prof pour préparer l’oral

l'emag de l'educationUn professeur en deuxième année de prépa scientifique explique aux élèves comment se préparer aux concours, et leur donne des conseils pour réussir sans (trop) stresser. Plus...

Posté par pcassuto à 00:07 - - Permalien [#]

27 avril 2019

Pourquoi s’inscrit-on en classe prépa?

HeadwayBlog Headway - Olivier Rollot. La DEPP détermine également qu’à « niveau scolaire égal, l’académie d’origine, la présence d’une CPGE dans le lycée mais aussi le sexe et l’origine sociale influencent sensiblement la décision des élèves de choisir une CPGE en premier vœu sur APB ». Plus...

Posté par pcassuto à 13:30 - - Permalien [#]

Pourquoi s’inscrit-on en classe préparatoire ?

http://orientation.blog.lemonde.fr/files/2011/08/Edhec-Olivier-Rollot-208x300.jpgBlog "Il y a une vie après le bac" d'Olivier Rollot. Cela infirme totalement la réflexion qui sous-entendait la volonté d’anonymiser le nom des lycées dans le cadre de la procédure Parcoursup : à niveau scolaire identique, un élève scolarisé dans un lycée à « niveau faible » aura plus de chances d’être admis en CPGE (classe préparatoire aux grandes écoles) que celui inscrits dans un « bon » lycée selon la note sur Les déterminants de la poursuite d’études en classe préparatoire aux grandes écoles : les enseignements de la procédure APB 2016. La direction des études du ministère de l’Enseignement supérieur détermine également qu’à « niveau scolaire égal, l’académie d’origine, la présence d’une CPGE dans le lycée mais aussi le sexe et l’origine sociale influencent sensiblement la décision des élèves de choisir une CPGE en premier vœu  ». Plus...

Posté par pcassuto à 12:36 - - Permalien [#]

Pour mieux connaître les classes préparatoires à l’ENS Paris-Saclay et à l’ENS Rennes

http://orientation.blog.lemonde.fr/files/2011/08/Edhec-Olivier-Rollot-208x300.jpgBlog "Il y a une vie après le bac" d'Olivier Rollot. Si les classes préparatoires à l’ENS Paris-Saclay et à l’ENS Rennes font partie du paysage des CPGE économiques et commerciales, elles présentent des spécificités qui les distinguent des autres classes, mais offrent aussi des parcours d’excellence riches et variés aux élèves qui les intègrent. Plus...

Posté par pcassuto à 12:34 - - Permalien [#]


06 avril 2019

Les CPGE en déclin ?

Sur le blog "Histoires d'universités" de Pierre Dubois. La progression attendue n’a pas été au rendez-vous. La Note Flash n°03 de février 2019 – les étudiants en classes préparatoires aux grandes écoles en 2018-2019 – révèle une diminution des effectifs de 1,6 % (86 478 élèves en 2017, 85 121 à la rentrée 2018). Plus...

Posté par pcassuto à 13:12 - - Permalien [#]

15 mars 2019

Les déterminants de la poursuite d'études en classe préparatoire aux grandes écoles : les enseignements de la procédure APB

ESR enseignementsup-recherche gouv frÀ niveau scolaire égal, l'académie d'origine, la présence d'une C.P.G.E. dans le lycée mais aussi le sexe et l'origine sociale influencent sensiblement la décision des élèves de choisir une C.P.G.E. en premier voeu sur A.P.B. L'ampleur des effets étudiés est particulièrement grande chez les lycéens en série scientifique. Pour ces derniers, et à caractéristiques égales, il faut qu'une fille ait une moyenne supérieure de 1,5 points au baccalauréat pour qu'elle ait la même probabilité qu'un garçon de placer une C.P.G.E. en premier voeu. Parmi les élèves qui demandent une C.P.G.E. en premier voeu, les probabilités d'obtenir ce premier voeu, fortement corrélées à leur niveau scolaire, sont en revanche indépendantes du sexe et de l'origine sociale. Néanmoins, deux effets contraires semblent influencer le choix des lycées accueillant des C.P.G.E. À résultats scolaires égaux, les élèves postulants déjà présents en terminale dans ce lycée ont une probabilité plus forte d'être admis. Les élèves issus de lycées où le niveau scolaire est plus faible sont plus susceptibles d'être admis sur leur premier voeu en C.P.G.E. Plus...

Posté par pcassuto à 22:17 - - Permalien [#]

06 février 2019

Les étudiants en classes préparatoires aux grandes écoles en 2018-2019 - Note Flash n°3 - Février 2019

ESR enseignementsup-recherche gouv frA la rentrée 2018, 85 100 étudiants sont inscrits en classes préparatoires aux grandes écoles (C.P.G.E.), effectif en diminution de 1,6 % par rapport à 2017. Cette baisse concerne à la fois la première et la deuxième année et affecte essentiellement la filière économique. Les écoles de Paris – Ile-de-France sont les plus touchées. Plus...

Posté par pcassuto à 19:39 - - Permalien [#]

22 janvier 2019

Parcoursup - Sélection en prépa, en licence: gare aux clichés

Il est parfois moins difficile d’aller en prépa qu’en licence. La sélection en bi-licence par exemple est très forte. Alors que beaucoup de prépas ne font pas le plein à la rentrée. Plus...

Posté par pcassuto à 11:18 - - Permalien [#]

28 décembre 2018

Ouverture sociale des classes préparatoires aux grandes écoles

Screenshot-2018-4-21 Journal de mise en ligne - ESR enseignementsup-recherche gouv frL'État met en place des actions ciblées en direction des lycéens des quartiers les moins représentés dans les classes préparatoires : meilleure information sur l'offre de formation, mobilisation des places vacantes, accompagnement personnalisé pour ouvrir la voie à des études longues...
Ces mesures, dont bénéficient les lycéens des 215 quartiers identifiés comme prioritaires, ont pour objectif de porter de 23 % à 30 % le taux de boursiers en classes préparatoires aux grandes écoles, en 3 ans.

Les Cordées de la réussite

Les Cordées de la réussite créent un partenariat entre les établissements d'enseignement supérieur (grandes écoles, universités, lycées à classes préparatoires) et les lycées des 215 quartiers prioritaires. Ce partenariat permet d'accompagner, notamment par le tutorat, les élèves qui ont à la motivation et les capacités sur le chemin des études longues et des parcours d'excellence. Plus...

Posté par pcassuto à 22:39 - - Permalien [#]