14 octobre 2019

Les dépenses de santé en 2018 - Résultats des comptes de la santé - Édition 2019. Drees, septembre 2019

Logo ANFHLes dépenses de santé en 2018 – édition 2019 mettent en évidence qu’en 2018, la consommation de soins et de biens médicaux (CSBM) est évaluée à titre provisoire à 203,5 milliards d’euros. Elle progresse moins vite en 2018 qu’en 2017 (+1,5 % après +1,7 %), du fait du net ralentissement des soins hospitaliers. Plus...

Posté par pcassuto à 21:03 - - Permalien [#]


12 octobre 2019

La France réduit ses dépenses par étudiant

En 2011, la dépense par étudiant a diminué pour se fixer à 11.630 euros en moyenne. Toutes les filières sont affectées, sauf les universités. Traditionnellement mal servies, elles connaissent un rattrapage. Plus...

Posté par pcassuto à 10:56 - - Permalien [#]

11 octobre 2019

Les dépenses par étudiant ont augmenté de 15% en France

Entre 2005 et 2010, la France a rattrapé la plupart des autres pays de l’OCDE et consacre près de 15.000 dollars par étudiant dans le supérieur. Les taux de réussite ne semblent pas directement corrélés aux dépenses. Plus...

Posté par pcassuto à 11:06 - - Permalien [#]

08 octobre 2019

Les dépenses extravagantes en vin de l’Université de Cambridge

Les étudiants de l’université britannique ont été choqués d’apprendre qu’au cours de ces trois dernières années le coût total des dépenses en vin des 31 collèges de Cambridge s’élève à 9,5 millions d’euros. Plus...

Posté par pcassuto à 00:49 - - Permalien [#]

29 septembre 2019

Les 18-24 ans, maîtres dans l’art de dépenser mieux

Avec leurs budgets serrés, les 18-24 ans sont à l’affût des bons plans en tous genres. Digital native, ils maîtrisent mieux que personne l’art de dépenser moins. Plus...

Posté par pcassuto à 18:23 - - Permalien [#]


28 septembre 2019

Les parents français dépensent très peu pour l’éducation de leurs enfants

La dépense moyenne des parents français en matière d’éducation est de 16 708 dollars, soit environ 15 000 euros par enfant. C’est le montant le plus bas des parents des 15 pays interrogés: en moyenne, les parents dépensent 44 221 dollars (près de 40 000 euros). Plus...

Posté par pcassuto à 00:29 - - Permalien [#]

21 septembre 2019

Education spending fall from 2010 to now was worst since 1970s – IFS

The GuardianSchools and colleges in England have suffered the worst fall in spending since the depths of the 1970s, according to a report by the Institute for Fiscal Studies. More...

Posté par pcassuto à 15:41 - - Permalien [#]

15 septembre 2019

Canadian University Expenses, 2017-18

Good morning.  Yesterday, I examined recent trends in income at Canadian universities; today I want to take a look at what is happening on the expenditures side. More...

Posté par pcassuto à 16:51 - - Permalien [#]

02 septembre 2019

Les dépenses des étudiants pour la rentrée 2019 augmentent de « près de 2% », selon la FAGE

l'emag de l'educationLe coût de la rentrée universitaire 2019 est en hausse. La Fédération des associations générales étudiantes (Fage), premier syndicat étudiant, a dévoilé dimanche 18 août 2019 un indicateur du coût de la rentrée scolaire pour les étudiants. En effet, ils estiment que le coût moyen de la rentrée « pour un étudiant non boursier s’élèvera à 2285,26 euros« . Une augmentation de 1.96% en moyenne par rapport à 2018. Plus...

Posté par pcassuto à 21:35 - - Permalien [#]

28 août 2019

RERS 2019 - Les dépenses par élève et par étudiant

ESR enseignementsup-recherche gouv frAvec une progression de près de 1,7 % par an en prix constants depuis 1980, la dépense par élève ou étudiant atteint 8 690 euros en 2017 (1) (2).
Dans le premier degré, contrairement aux autres niveaux, la hausse se poursuit sans interruption depuis 2010, en lien avec un taux d’encadrement accru et la création du corps de professeurs des écoles. Dans le premier degré, le coût par élève de préélémentaire est supérieur à celui d’un élève d’élémentaire (3). La présence des Atsem contribue à accroître la dépense pour un élève de maternelle.
Dans le second degré, le coût par collégien est inférieur au coût par lycéen en enseignement général et technologique, lui-même inférieur à celui par lycéen en enseignement professionnel. Cela est principalement dû aux écarts de statut et de rémunération des enseignants. De plus, les lycéens en enseignement professionnel sont moins nombreux par classe que dans l’enseignement général, où les dépenses de fonctionnement et d’investissement sont aussi moins importantes.
Dans le supérieur, les différences de coûts entre les formations universitaires et les classes de type CPGE ou STS proviennent en grande partie des différents taux d’encadrement. Par rapport à l’enseignement secondaire, les enseignants en CPGE ou STS sont souvent agrégés, corps conjuguant une rémunération plus élevée et une obligation de service plus faible.
Pour tous les niveaux, plus de 80 % de la dépense par élève ou étudiant est consacrée à l’enseignement (4).
Consulter la brochure R.E.R.S. 2019. Plus...
Repères et références statistiques 2019

Posté par pcassuto à 11:28 - - Permalien [#]