05 décembre 2014

La Formation Continue à l’Université - Diplômes nationaux

Ces diplômes s’organisent autour des niveaux Licence-Master-Doctorat (LMD) et concernent les DUT, les licences professionnelles, les licences, les masters, les diplômes d’ingénieur et le doctorat.
Ces diplômes nationaux sont inscrits de droit au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP). Ils sont tous accessibles à la formation continue y compris en termes de financement.
Le DAEU est également un diplôme national. Il est en revanche exclusivement accessible dans le cadre de la formation professionnelle continue.
Ces diplômes sont sous la tutelle du Ministère de l’Enseignement Supérieur qui accrédite les universités à les délivrer.
Ces diplômes sont soumis à la validation des instances internes des universités (Commission de la Formation et de la vie universitaire – CFVU et Conseil d’Administration – CA), puis à celle du Ministère de tutelle qui les accrédite (Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche). Voir l'article...

Posté par pcassuto à 17:14 - - Permalien [#]
Tags :


01 décembre 2014

Elaboration et délivrance des diplômes nationaux par les établissements d’enseignement supérieur relevant du MENESR

Modalités d’élaboration et de délivrance des diplômes nationaux et de certains diplômes d’État par les établissements d’enseignement supérieur relevant du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche. NOR : MENS1419139C, circulaire n° 2014-0018 du 23-10-2014. MENESR - DGESIP A1-3.
La présente circulaire a pour objet de préciser les modalités d'élaboration et de délivrance des diplômes nationaux et de certains diplômes d'État par les établissements d'enseignement supérieur relevant du ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche. Sont successivement définies les règles communes applicables à tous les diplômes, les règles spécifiques en cas d'accréditation d'un seul établissement, d'accréditation conjointe ou de partenariat international et les règles propres aux diplômes spécifiques et aux diplômes des filières de santé. Les modèles de diplômes sont annexés à la présente circulaire : Modèles de diplômes.

TITRE I - Règles communes
1. Nom du ou des ministères
Les intitulés des départements ministériels doivent être conformes au décret relatif à la composition du Gouvernement au moment de la signature du diplôme. Ces données devront donc être systématiquement modifiées à chaque changement intervenu dans la dénomination des départements ministériels.
2. Nom de l'établissement accrédité pour les diplômes nationaux
Celui-ci doit être conforme à la dénomination de chaque établissement fixée par voie réglementaire. Le nom d'usage dont se sont dotés certains établissements par délibération de leur conseil d'administration ne peut être mentionné sur le diplôme. Lorsqu'une université comporte dans son nom un chiffre accolé au nom d'une ville, il n'y a pas d'article « de » entre le mot université et le nom de cette université. Le nom de l'établissement peut être désigné en entier ou à l'aide d'abréviations réglementairement admises.
3. Mention particulière dans le cas d'une communauté d'universités et établissements
Dans le cas d'un diplôme délivré par une communauté d'universités et d'établissements, le nom de cette communauté figure en en-tête du parchemin et le nom de l'établissement dans lequel le diplôme a été préparé apparaît sur le parchemin du diplôme (voir modèle A-2 des annexes de la présente circulaire, à décliner et adapter pour tous les diplômes concernés : master, doctorat...).
Lorsque c'est un établissement membre d'une communauté d'universités et d'établissements qui délivre ce diplôme, le nom de l'établissement apparait en en-tête du parchemin et celui de la communauté dont il est membre apparaît en sous-titre et entre parenthèses comme illustré dans le modèle A-3 des annexes de la présente circulaire (exemple de parchemin à décliner et adapter pour tous les diplômes concernés).
4. Règles générales pour les visas
Ces visas, qui constituent les fondements législatifs et réglementaires des diplômes délivrés, sont obligatoires. Ils doivent être systématiquement adaptés dès lors que les références des textes sont modifiées. Ainsi, de nombreux décrets ont fait l'objet d'une codification (cf. décret n° 2013-756 du 19 août 2013 relatif aux dispositions réglementaires des livres VI et VII du code de l'éducation). Les diplômes édités doivent donc dorénavant faire référence aux nouvelles dispositions du code de l'éducation, comme précisé dans les modèles en annexe.
5. La mention du parcours type dans les visas
Lorsque les nouvelles nomenclatures des diplômes de licence professionnelle, licence et master sont applicables, le parcours type suivi par le récipiendaire peut apparaître en fin de liste des visas. En effet, et conformément aux dispositions de l'article 4 de l'arrêté du 22 janvier 2014 fixant le cadre national des formations conduisant à la délivrance des diplômes nationaux de licence, de licence professionnelle et de master, le parcours type vise notamment à faciliter la mobilité en France ou à l'étranger.
8. Délivrance du diplôme
Conformément aux dispositions de la circulaire du 1er mars 2000 relative à l'organisation des examens, une attestation de réussite doit être fournie trois semaines au plus tard après la proclamation des résultats aux étudiants qui en font la demande. La délivrance du diplôme définitif doit impérativement intervenir dans un délai inférieur à six mois.
9. Grade
Les grades de licence, de master et de doctorat sont conférés de plein droit aux titulaires de certains diplômes. Lorsque des textes confèrent le grade aux titulaires de diplômes au titre de certaines années universitaires, le grade ne peut être conféré qu'aux étudiants régulièrement inscrits ces années-là. Aucune délivrance à titre rétroactif n'est autorisée.
Les grades de licence et de master sont délivrés au nom de l'État, en même temps que le diplôme qui y ouvre droit, quel que soit le mode d'acquisition de ce diplôme (formation initiale et apprentissage, formation continue, validation des acquis). Un seul « parchemin » est proposé aux lauréats, sur lequel figurent à la fois le grade et l'intitulé du diplôme. Le recteur d'académie chancelier des universités signe ce parchemin.
12. Supplément au diplôme
La délivrance du « supplément au diplôme », présentant le contenu de la formation et les compétences acquises est obligatoire pour tous les diplômes conformément à l'article D. 123-13 du code de l'éducation. Ce document permet une meilleure lisibilité des formations et des diplômes à l'attention en particulier des employeurs et facilite la mobilité de l'étudiant d'un établissement à l'autre, tant au niveau national qu'international. Il est délivré en même temps que le diplôme. Une traduction de ce document dans une langue étrangère est fortement recommandée.
13. Validation des acquis de l'expérience
Les diplômes peuvent être délivrés au titre de la formation continue par la procédure de validation des acquis de l'expérience dans les conditions fixées par les articles R. 613-32 à R. 613-37 du code de l'éducation, repris dans les visas.
18. Jury rectoral
Lorsque, pour l'obtention d'un diplôme national, les conditions dans lesquelles sont contrôlées les connaissances et aptitudes des étudiants d'établissements d'enseignement supérieur privés qui poursuivent des études conduisant à des diplômes nationaux sont arrêtées par le recteur d'académie, c'est ce dernier qui délivre seul le diplôme. L'établissement dans lequel l'étudiant est inscrit apparaît sur le parchemin mais non dans les visas. Le modèle présenté en annexe concerne la licence mais est à décliner selon les diplômes considérés. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 10:20 - - Permalien [#]

25 novembre 2014

Troisième session pour le DU Dialogue Social Territorial prévue pour 2015

Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)En 2015, l'IDST, structure co-fondée par le CISTE et l'Université de Poitiers, lancera une nouvelle session de préparation au Diplôme Universitaire « Dialogue social territorial ». La formation vise à donner des clefs facilitant la construction collective de projet et à outiller les étudiants par des méthodes concrètes de conduite de projet, en s’appuyant sur les expériences professionnelles et militantes de chacun.
Au programme, 5 blocs d'enseignement qui pourront être suivis en intégralité sur 12 mois (165 heures) ou "à la carte" :
- Introduction au dialogue social territorial (gérer les interactions entre dialogue social, dialogue social territorial et dialogue territorial)
- Analyse territoriale (élaborer et discuter un diagnostic territorial)
- Prospective territoriale (anticiper et mettre en dynamique les enjeux stratégiques du territoire)
- Aide à la décision et gestion de projet (mettre en oeuvre et évaluer un projet)
- Une UE transversale dédiée à la méthodologie et à des temps de suivi personnalisés.
La formation est destinée à tout employeur, salarié, citoyen, militant, acteur de la société civile, sans condition de diplôme ni limite d’âge.
Plus d'information et présentation du diplôme. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 01:05 - - Permalien [#]

23 novembre 2014

Licence Pro en 3… ans

Sur le blog "Histoires d'universités" de Pierre Dubois. Une initiative excellente de l’université de Cergy-Pontoise.
Licence professionnelle intégrée banque-assurances : 3 ans de formation, dont 2 en alternance, début des cours en janvier 2015. Suite...

Posté par pcassuto à 18:56 - - Permalien [#]

11 novembre 2014

Do you need a master's degree to work in fashion?

http://static.guim.co.uk/static/c55907932af8ee96c21b7d89a9ebeedb4602fbbf/common/images/logos/the-guardian/news.gifBy . Alexander McQueen had one, Vivienne Westwood didn’t. Is a fashion postgrad the right path for you?
Yes. No. Maybe. It depends on what – and who – you know already. More...

Posté par pcassuto à 00:39 - - Permalien [#]


09 novembre 2014

Des candidates Miss France de plus en plus diplômées

Par Amélie Petitdemange. L’élection de Miss France 2015 arrive à grand pas, le 6 décembre au Zénith d’Orléans. Barbies sans cerveau? De moins en moins. Depuis quelques années, le jury fait passer un test de culture générale aux candidates, qui sont pour la plupart étudiantes. Agées de 18 à 24 ans, elles doivent mettre de côté leurs études pour se consacrer à l’élection, comme à l’époque Marine Lorphelin, miss France 2013 et étudiante en médecine. Suite...

Posté par pcassuto à 16:51 - - Permalien [#]

04 novembre 2014

Un nouveau diplôme universitaire entièrement dédié au métier de la paie

FocusRHPropos recueillis par Frédérique Guénot. Répondre à la complexification du métier de la paie, mais aussi à la demande croissante des entreprises : tel est l’objectif de l’université Dauphine, qui vient de mettre en place une licence universitaire sur la paie en partenariat avec Elegia. Analyse avec Hélène Tissandier, co-responsable de la formation et maître de conférences en droit privé à l’université Paris-Dauphine. Suite...

Posté par pcassuto à 14:59 - - Permalien [#]

28 octobre 2014

Bachelor-Studium: Brauche ich überhaupt einen Master?

SPIEGEL ONLINEVon Verena Wolff. Der Bachelor ist geschafft, der erste Job wartet. Oder? Viele Absolventen des meist dreijährigen Studiums fürchten, dass sie gegen Bewerber mit Masterabschluss keine Chance haben. Also doch noch weiterstudieren, selbst wenn man auf Uni eigentlich keine Lust mehr hat?
Derzeit entscheidet sich die Mehrheit der Studenten für einen Master. Mehr...

Posté par pcassuto à 00:26 - - Permalien [#]

26 octobre 2014

Ending the Traditional MBA

HomeBy Kaitlin Mulhere. After five years of declining enrollment in its traditional M.B.A. program, Wake Forest University is shifting gears to focus on an area where it sees greater demand -- those M.B.A. seekers who want to earn a paycheck while studying. Read more...

Posté par pcassuto à 23:21 - - Permalien [#]

‘Reverse Transfer’ Project Aims to Ease the Way to Associate Degrees

http://chronicle.com/img/photos/biz/Ticker%20revised%20round%2045.gifBy . A new project from the National Student Clearinghouse will aim to provide an automated way for students who transfer from two-year institutions to four-year institutions to receive associate degrees. The “reverse transfer” initiative, which is funded by the Lumina Foundation, will create a depository where the four-year college can send a student’s academic data, which can then be downloaded by the two-year college. A student who has acquired enough credits will receive an associate degree. More...

Posté par pcassuto à 22:36 - - Permalien [#]