03 février 2017

Formation après l'embauche : gage de stabilité dans l'entreprise

Carif Oref Midi-PyrénéesLe Céreq publie une étude qui s'intéresse à la formation en entreprise des salariés qui viennent d'être recrutés. L'étude révèle que les nouvelles recrues sont moins formées que les salariés plus anciens dans l’entreprise. La formation à l’entrée dans l'entreprise s’adresse moins souvent aux anciens chômeurs qu’aux personnes déjà en emploi avant d’être recrutées. Pourtant, le fait d'avoir été formé à l'entrée s'accompagne d'une plus grande stabilité dans l’entreprise, notamment pour les anciens chômeurs.
Céreq Bref  n° 351, décembre 2016, 4 p.

Posté par pcassuto à 22:45 - - Permalien [#]


22 janvier 2017

De la simulation de situation professionnelle à la simulation d’entretien d’embauche

Pôle emploiUne méthode ludique qui permet non seulement de relativiser le stress généré par ce genre d’exercice, mais aussi de s’entraîner avec beaucoup de souplesse puisque l’outil est disponible en permanence, sans contrainte horaire. Les utilisateurs se disent d’ailleurs plutôt satisfaits du service. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 18:49 - - Permalien [#]

Embauche PME : prolongation de l’aide de 4 000 €

Embauche PME : prolongation de l’aide de 4 000 €

Posté par pcassuto à 11:39 - - Permalien [#]

12 janvier 2017

3 nouvelles aides à l'embauche dans le spectacle

Carif Oref Midi-PyrénéesTrois décrets du 16 décembre 2016 instituent des aides à l'embauche pour les entreprises relevant de la branche du spectacle. Parmi les mesures d'aide, une aide à l'embauche d'un premier salarié en contrat à durée indéterminée, une prime à l'emploi pérenne de salariés du spectacle et une prime aux contrats de longue durée. Ces mesures d'aides de l'Etat sont prévues par le Fonds national pour l'emploi pérenne dans le spectacle (Fonpeps). Elles concernent les embauches réalisées avant 2019 et les contrats dont la rémunération annuelle est inférieure à 3 Smic annuel brut. Leur montant est calculé au prorata lorsque la durée du travail est inférieure à un temps plein. Les demandes d'aides sont à adresser à l'Agence de services et de paiement (ASP) dans les 6 mois suivant l'embauche.
Décrets n° 2016-1764 instituant une aide à l'embauche d'un premier salarié en contrat à durée indéterminée, 2016-1765 instituant une prime à l'emploi pérenne et 2016-1766 instituant une prime aux contrats de longue durée du 16.12.16

Posté par pcassuto à 14:38 - - Permalien [#]

09 novembre 2016

Bénéficier d'une aide à l'embauche: Avec Opcalia, c'est plus simple !

Opcalia - OPCA - Promoteur de compétences - OpcaliaLes entreprises sont souvent perdues dans le paysage des aides publiques. Pour les aider à y voir plus clair et les décharger des démarches administratives, Opcalia leur propose une prestation spécifique. Actuellement centrée sur le recrutement de contrats de professionnalisation, elle sera bientôt élargie à d'autres aides. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 21:36 - - Permalien [#]


05 novembre 2016

Grand Est : les déclarations préalables à l’embauche augmentent

La Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (Direccte), publie un document sur les Déclarations préalables à l’embauche (DPAE) dans la région Grand Est en 2015. Le nombre de déclarations préalables à l’embauche enregistré dans le Grand Est pour l’année 2015 s’élève à 3 276 153 soit une augmentation de 3,4 % par rapport à 2014.
Consulter l’étude. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 00:23 - - Permalien [#]

18 octobre 2016

Période d'essai - À qui s'adresser ?

Accès à l'accueil - Pôle emploiLa Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, de l'emploi et du travail  est à même de vous renseigner sur la période d'essai que vous pouvez prévoir en fonction du type de contrat à conclure. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 22:42 - - Permalien [#]

Période d'essai - Textes de référence

Accès à l'accueil - Pôle emploiLoi 2008-596 du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du travail.
Articles du code du travail : L. 1221-19 à 1221-26, L. 1242-10, L. 1242-11 et L. 1251-14.
Ce sont, le plus souvent, les conventions collectives qui fixent la durée et les conditions d'exécution de la période d'essai. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 22:41 - - Permalien [#]

Renouvellement de la période d'essai

Accès à l'accueil - Pôle emploiLa période d'essai peut être renouvelée, à condition que la possibilité d'un renouvellement soit prévue dans le contrat de travail ou la lettre d'engagement.
La durée de la période d'essai ne peut dépasser la durée maximale prévue par la convention collective ou, à défaut, la loi.
Pour un CDI, un seul renouvellement est possible ; il doit être autorisé par la convention collective. La durée maximale de la période d'essai en cas de renouvellement est de :

  • 4 mois pour les ouvriers et employés ;
  • 6 mois pour les agents de maîtrise et techniciens ;
  • 8 mois pour les cadres.

Ces durées sont impératives. Toutefois, la convention collective, le contrat de travail ou la lettre d'engagement peuvent prévoir des durées plus courtes. En outre, les dispositions des conventions collectives conclues avant l'entrée en vigueur de la loi du 25 juin 2008 et prévoyant des durées plus longues sont applicables.
N.B. : la prolongation de la période d'essai est possible lorsque le salarié a été absent au cours de la période initiale (maladie, congé...). Dans ce cas, la durée de la prolongation doit être égale à celle de l'absence du salarié. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 22:39 - - Permalien [#]

Durée de la période d'essai

Accès à l'accueil - Pôle emploiLa durée de la période d'essai est déterminée par les deux parties sous réserve de respecter la durée maximale prévue par la convention collective applicable ou la loi.
Le code du travail fixe une durée maximale, qui dépend de la nature du contrat :

    • Pour un contrat à durée indéterminée :
      - 2 mois pour les ouvriers et employés ;
      - 3 mois pour les agents de maîtrise et techniciens ;
      - 4 mois pour les cadres.
      Ces durées sont impératives. Toutefois, la convention collective, le contrat de travail ou la lettre d'engagement peuvent prévoir des durées plus courtes. En outre, les dispositions des conventions collectives conclues avant l'entrée en vigueur de la loi du 25 juin 2008 et prévoyant des durées plus longues sont applicables.
    • Pour un contrat à durée déterminée : 1 jour par semaine de contrat, avec un maximum de :
      - 2 semaines pour un contrat d'une durée inférieure ou égale à 6 mois ;
      - 1 mois pour un contrat plus long.
      La durée peut être inférieure si les usages ou une convention collective le prévoient. Cette durée maximale ne peut être dépassée même en cas de renouvellement de la période d'essai.
  • Pour un contrat de mission (travail temporaire) :

- 2 jours si la durée du contrat est inférieure ou égale à 1 mois ;
- 3 jours si la durée du contrat est comprise entre 1 et 2 mois ;
- 5 jours si la durée du contrat est supérieure à 2 mois.

La durée peut être inférieure si une convention collective le prévoit.
N.B. : En cas d'embauche en CDI ou CDD dans l'entreprise à l'issue d'un stage de fin d'études, la durée de ce stage est prise en compte dans la période d'essai, sans que cela ait pour effet de réduire cette dernière de plus de la moitié (sauf accord collectif prévoyant des dispositions plus favorables). Par exemple, pour l'embauche, sur un emploi de cadre, d'un étudiant qui a effectué un stage de fin d'études de 6 mois dans l'entreprise qui le recrute, le contrat de travail prévoira une période d'essai maximale de 2 mois. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 22:37 - - Permalien [#]