13 mars 2019

Les Mille endormis - Adam Maor

Théâtre du Jeu de Paume
6 8 10 12 14 juillet

Livret de Yonatan Levy
Commande du Festival d'Aix-en-Provence et des Théâtres de la Ville de Luxembourg

CRÉATION MONDIALE

Nouvelle production du Festival d'Aix-en-Provence
En coproduction avec Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Helsinki Festival, Calouste Gulbenkian Foundation (Lisbonne), Théâtre Royal de La Monnaie / De Munt (Bruxelles), Queen Elizabeth Music Chapel 
Avec le soutien de enoa et le programme Europe Créative de l'Union européenne
Avec le soutien de Jean-François Dubos & JFD Associés

Depuis la guerre, j’avais du mal à être en compagnie des hommes. Le sommeil était mon état naturel. C’est là que je vivais pleinement, et cette plénitude m’était nécessaire, comme l’air l’est à la respiration.

Aharon Appelfeld : Le garçon qui voulait dormir, 2011

Mille détenus administratifs font une grève de la faim. Le Premier Ministre décide de les plonger dans un sommeil qui détournerait l’attention internationale. Mais voilà que les mille dormeurs palestiniens causent des insomnies au peuple israélien. Dès lors il est urgent d’envoyer une émissaire dans le monde des rêves… À travers leur parabole onirique, leur conte oscillant entre gravité et légèreté, le compositeur Adam Maor et le dramaturge Yonatan Levy, tous deux Israéliens, parlent d’un pays déchiré, d’une société multiculturelle que ses dirigeants n’envisagent plus comme un tout organique, mais comme une irréconciliable mosaïque. Plus...

Posté par pcassuto à 12:33 - - Permalien [#]


04 mars 2019

Enseigner la Shoah : une mission impossible ?

The ConversationRelativement aux universités, de tels enseignements, nourris par les recherches nationales et internationales menées sur les génocides, les crimes contre l’humanité et les violences coloniales extrêmes employées par de nombreux États européens, dont la France – notamment à la suite de la Conférence de Berlin (15 novembre 1884-26 février 1885) qui a favorisé « la course à l’Afrique » – doivent être développés plus qu’ils ne le sont aujourd’hui. Plus...

Posté par pcassuto à 01:42 - - Permalien [#]

17 février 2019

« Journée Citoyenne » sur le racisme et l’antisémitisme (Camp des Milles)

UNMLLe site du Camp des Milles, dernier vestige des camps de rétention ouverts en 1939 par le gouvernement français, est devenu un lieu d’éducation et de prévention sur le racisme et l’antisémitisme. Une « Journée Citoyenne », rassemblement de jeunes, se déroulera en 2019. Les Missions Locales intéressées sont invitées à se rapprocher des E2C, partenaires de la Fondation EDF qui propose cette journée. Plus...

Posté par pcassuto à 17:46 - - Permalien [#]

Moi, Raciste ? (Journée citoyenne au Camp des Milles)

UNMLPasser en deux heures de l’Histoire à l’engagement citoyen : tel est le défi des « Journées Citoyennes » organisées en avril et septembre prochain, sur le site du Camp des Milles, à l’initiative de la Fondation EDF. Situé près d’Aix-en-Provence, le Camp des Milles est le dernier vestige des 142 camps de rétention ouverts en 1939 par le gouvernement français. Longtemps oublié, il est devenu un lieu d’éducation populaire où la Fondation EDF invite des stagiaires des Ecoles de la 2è Chance, et, depuis peu, des jeunes de Missions Locales. Plus...

Posté par pcassuto à 12:42 - - Permalien [#]

15 février 2019

Repenser le paradigme du « sacrifice maternel » dans la culture juive : religion, images, textes - Appel à communications

Colloque CERMOM-INALCO - Université Ca Foscari de Venise

Paris, 22-24 octobre 2019

Repenser le paradigme du « sacrifice maternel » dans la culture juive : religion, images, textes

Organisateurs :
Elisa Carandina, CERMOM-INALCO
Madalina Vârtejanu-Joubert, CERMOM-INALCO
Piero Capelli, Université Ca’ Foscari de Venise

Appel à communications

L'expression « sacrifice maternel » réunit deux termes complexes dont l’association se déploie dans une dynamique qui l’est encore plus. Tout d'abord, « sacrifice », un mot dont aucune définition n’a pu embrasser la multiplicité des pratiques et des significations auxquelles il renvoie : tantôt rituel, tantôt récit, tantôt métaphore. On peut suivre James Watts lorsqu’il fait la distinction entre des récits ayant pour objet le sacrifice humain, qui interrogent les notions de meurtre et d’homicide, et des récits portant sur l’immolation rituelle des animaux, attachés à éclairer les fonctions sociales du rituel et de la religion en général (Watts 2011, 8). A ces deux niveaux de lecture s’ajoute un troisième, celui de l'utilisation métaphorique de la notion de sacrifice, comme acte de renoncer à quelque chose afin d’atteindre un but supérieur.
Deuxièmement, le mot « maternel » pourrait susciter la même défiance mais Samira Kawans nous invite à le reconsidérer à la lumière d’une nouvelle approche qui souligne la spécificité de la maternité tout en rejetant l’essentialisation de cette expérience, de son désir ou de sa subjectivité (Kawans 2011, 972).
L'ambiguïté de cette expression ne s’arrête pas là : elle réside aussi dans la possibilité de lire dans le « sacrifice de la mère » aussi bien comme un génitif objectif que subjectif. L'expression peut alors conduire à explorer le sacrifice effectué par la mère sur différents êtres ou objets – y inclus elle-même – ou celui effectué par d'autres sur la mère ou sur la mère en puissance – il s’agirait dans ce cas du matricide ou du sacrifice de la vierge. Ces deux perspectives peuvent se comprendre à leur tour dans la perspective du rituel, du récit ou de la métaphore.
Repensant l'opposition établie par Nancy Jay entre sacrifice et accouchement dans ce qu'elle définit comme un « remède pour être né d'une femme », la conférence vise à explorer de nouvelles approches du sacrifice maternel comme rituel, récit et métaphore. Nous encourageons les propositions qui cherchent à repenser le sacrifice à partir de la perspective maternelle, les utilisations du sacrifice et sa rhétorique. Toutes les approches, les contextes culturels et les époques historiques relevant de la culture juive sont concernés.
Parmi les possibles sujets on peut mentionner :
- Le rôle de la mère dans la rhétorique, le rituel ou le récit de sacrifice
- Mères accomplissant le rituel sacrificiel
- Sacrifice des jeunes filles
- Récits maternels de sacrifice
- Utilisations métaphoriques du sacrifices maternels dans l’art
- Réécriture de récits sacrificiels du point de vue de la mère

 

Le colloque aura lieu à Paris, du 22 au 24 octobre 2019.
Un résumé de 250 mots situant surtout l’acception donnée au sacrifice (rituelle, narrative, métaphorique) et un CV d'une page, sont à envoyer avant le 30 mars 2019 à l'adresse suivante : elisa.carandina@inalco.fr.
Les participants seront informés de l'acceptation d'ici le 30 avril 2019. Une sélection d’articles sera publiée dans un volume avec comité de lecture.

 

Maternal sacrifice in Jewish Culture:
Rethinking Sacrifice from a Maternal Perspective in Religion, Art, and Culture
CERMOM-INALCO - University Ca Foscari de Venise
Paris, October 22th-24th 2019

 

Conveners:
Elisa Carandina, CERMOM-INALCO
Madalina Vârtejanu-Joubert, CERMOM-INALCO
Piero Capelli, University Ca’ Foscari of Venise

 

Call for papers

The phrase “maternal sacrifice” combines two complex terms entangled in an even more complex dynamic. First of all, “sacrifice”, a word whose definitions have been considered inadequate to describe the multiformity of practices and meanings it evokes as a ritual, as a narrative, and as a metaphor. James Watts distinguishes between “narrative traditions about killing people”, oriented towards an evaluation of killing and murder, and “the ritual killing of animals”, focused on the social functions of ritual and religion (Watts 2011, 8). To those categories a third level can be added that is related to the metaphorical use of the notion of sacrifice as the act of giving up something in order to attain a higher goal.
Secondly, “maternal” is another word that could arouse the same skepticism, if it wasn’t for what Samira Kawans describes as a recent “body of scholarship that simultaneously insists on the particularity and specificity of motherhood while at the same time rejecting any notion of a fixed or essential aspect of maternal experience, desire, or subjectivity. (Kawans 2011, 972).”
Moreover, the ambiguity of this phrase resides in the possibility of reading it both as an objective and subjective genitive. The expression can then lead to the exploration of the sacrifice performed by the mother on several objects, included herself, or performed by others on the mother or the potential mother, i.e. matricide or the sacrifice of the virgin-daughter. These two perspectives can be then developed with respect to sacrifice as a ritual, as a narrative, and as a metaphor.
Rethinking Nancy Jay’s opposition between sacrifice and childbirth in what she defines a “remedy for having been born of woman”, the conference aims to explore new approaches to the maternal sacrifice as a ritual, as a narrative, and as a metaphor. Especially welcomed will be proposals that highlight how it is possible to rethink sacrifice from a maternal perspective, which role can have the maternal thinking in the development, and the uses of sacrifice and its rhetoric. All approaches are welcomed as well as cultural contexts and historical periods.
Suggested topics include, but are not limited to:
-          The role of the mother in the rhetoric, ritual, or narrative of sacrifice
-          Mothers performing sacrifice as a ritual
-          Sacrificial maidens
-          Maternal narratives of sacrifice
-          Metaphorical uses of maternal sacrifices in the arts
-          Rewritings of sacrificial narratives from a maternal point of view

 

The conference will take place in Paris, 22nd-24th of October 2019.
Please send a 250-word abstract and the use of sacrifice it entails (ritual, narrative, metaphoric) and a one-page CV before the March 30, 2019 to the following address: elisa.carandina@inalco.fr
Participants will be notified of acceptance by April 30. Selected papers will be published in a peer-reviewed volume.

Posté par pcassuto à 00:11 - - Permalien [#]


25 janvier 2019

Licence Hébreu et études juives (HEJ)

Licence Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales - Parcours type : Hébreu et études juives

Responsables
  • Philippe CASSUTO
    Adresse de Philippe CASSUTO
  • Edouard ROBBERECHTS
    Adresse de Edouard ROBBERECHTS
Informations

Posté par pcassuto à 03:30 - - Permalien [#]

11 janvier 2019

Licence langues, littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER), Hébreu et études juives

Licence Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales - Parcours type : Hébreu et études juives

Responsables du parcours
Formation et recherche
La licence LLCER hébreu études juives offre dès la 2e année un axe « Recherche & Info-Com » qui prépare les étudiants au Master recherche « Langues & Sociétés », Parcours « Mondes arabe, musulman et hamitosémitique » (MAMHS). Cet axe permet aux étudiants d’entamer une spécialisation disciplinaire en linguistique, littérature, histoire, études juives ou anthropologie. Les enseignants-chercheurs intervenant dans la licence et le master sont rattachés à l’Institut de recherches et d’études sur les mondes arabes et musulmans (IREMAM–UMR 7310) ou au Tdmam-Cpaf (UMR 7297).
Fondé en 1986, l’Iremam est l’héritier de plusieurs centres qui, dès 1958, ancrent à Aix-en-Provence un pôle pluridisciplinaire de recherches sur la rive sud de la Méditerranée puis l’ensemble du monde musulman méditerranéen. C’est aujourd’hui une « unité mixte de recherche » qui associe le CNRS et l’Université d’Aix-Marseille installée au sein de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme.
Le Centre Paul-Albert Février mène des recherches croisées en histoire des religions et des textes, sur les traditions classiques et bibliques. Il regroupe des philologues, linguistes, historiens, égyptologues et philosophes, spécialistes de grec, de latin, d’hébreu, de copte, de sanskrit, d’arabe et d’arménien : universitaires, chercheurs au CNRS, doctorants ou enseignants du secondaire.
Pré-requis obligatoires
Aucun
Pré-requis recommandés
Baccalauréat.
Régimes d'inscription
Cette formation est accessible en
  • Formation initiale
  • Formation continue
  • Formation en alternance en contrat de professionnalisation.
Compétences visées
Les compétences visées liées aux métiers cités ci-dessous sont :
  • Linguistiques – posséder des connaissances approfondies en langues. Compétences lexicales, grammaticales, sémantiques, phonologiques et sociolinguistiques. Connaissance des systèmes de langues, inscrits dans un contexte culturel.
  • Interculturelles – connaître et analyser des faits propres à l’histoire, la culture (littérature, les arts) des mondes juifs et connexes.
  • Informationnelles – identifier les grands repères historiques et culturels de l’histoire et de la culture juives.
  • Communicationnelles – communiquer aisément avec un locuteur natif. Écrire des textes clairs et détaillés, savoir rédiger un essai ou un rapport. Percevoir les spécificités culturelles de l’histoire et de la culture juives en sachant dépasser la vision figée et schématique des stéréotypes et des clichés.
  • Spécialisées – Maîtriser les savoirs linguistiques, historiques et littéraires fondamentaux, les aptitudes cognitives et pratiques requises pour imaginer des solutions créatives à des problèmes abstraits.
  • Techniques – acquérir des savoirs approfondis requérant une compréhension critique des apports théoriques et méthodologiques, ainsi qu’une aptitude aux responsabilités en matière de développement professionnel individuel et collectif.
  • Comportementales – faire face aux situations rencontrées au cours d'un voyage dans une région où la langue est parlée. Savoir raconter des expériences et des événements, mobiliser ses connaissances culturelles dans le cadre des études hébraïques et juives pour rédiger un texte simple et cohérent sur des sujets familiers.
  • Thématiques – améliorer le sens critique et l’habileté à l’égard des mondes juifs, comprendre des discours et une argumentation complexe, un texte littéraire, lire des documents sur des questions contemporaines en mobilisant les nouvelles références culturelles acquises.
Métiers visés

Codes ROME :

Spécialités de formation (code NSF) :

  • 120b : Méthodes comparatives en sciences humaines
  • 136g : Langues étrangères appliquées au tourisme, au commerce international, aux affaires, à la documentation ; Interprétariat et traduction
Stages et projets encadrés
Dans ce cadre, le stage en semestre 6 est une activité intégratrice qui mobilise plusieurs compétences.
Modalités pédagogiques particulières
La formation est organisée en approche par compétences ce qui facilite la lisibilité de la formation vis-à-vis des étudiants et des partenaires socio-économiques.
Informations diverses

Liens avec le monde socio-économique :

Le Conseil de Perfectionnement du diplôme se déroule une fois par an et réunira l’ensemble de l’équipe pédagogique et la grande majorité des professionnels tuteurs des alternants. Le parcours HEJ a noué des liens avec un certain nombre de partenaires culturels et associations dans l’environnement géographique immédiat, national.

Internationalisation des formations :

Des offres de stage ou d’emplois à l’étranger seront transmises aux étudiants via les réseaux des responsables de la formation et via les laboratoires de recherches d’appui : IREMAM et Tdmam.

Responsables
  • Philippe CASSUTO
    Adresse de Philippe CASSUTO
  • Edouard ROBBERECHTS
    Adresse de Edouard ROBBERECHTS
Informations
Contacts orientation

Scolarité (Suivi de l'étudiant)

BISE 1 : Langues, langage et cultures
Bureau 1
04.13.55.31.34

BAP (Emplois du temps - TD)

Posté par pcassuto à 18:54 - - Permalien [#]

Licence Hébreu et études juives (HEJ) - Enseignements

Licence Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales - Parcours type : Hébreu et études juives

Semestre 1 Hébreu et études juives

Semestre 2 Hébreu et études juives

Semestre 3 Hébreu et études juives

Semestre 4 Hébreu et études juives

[ détails ]

Semestre 5 Hébreu et études juives

[ détails ]

Semestre 6 Hébreu et études juives

[ détails ]

Responsables
  • Philippe CASSUTO
    Adresse de Philippe CASSUTO
  • Edouard ROBBERECHTS
    Adresse de Edouard ROBBERECHTS
Informations
Contacts orientation

Scolarité (Suivi de l'étudiant)

BISE 1 : Langues, langage et cultures
Bureau 1
04.13.55.31.34

BAP (Emplois du temps - TD)

Posté par pcassuto à 18:49 - - Permalien [#]

Licence Hébreu et études juives (HEJ) - En plus...

Licence Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales - Parcours type : Hébreu et études juives

Informations diverses
Liens avec le monde socio-économique :
Le Conseil de Perfectionnement du diplôme se déroule une fois par an et réunira l’ensemble de l’équipe pédagogique et la grande majorité des professionnels tuteurs des alternants. Le parcours HEJ a noué des liens avec un certain nombre de partenaires culturels et associations dans l’environnement géographique immédiat, national.

Internationalisation des formations
Des offres de stage ou d’emplois à l’étranger seront transmises aux étudiants via les réseaux des responsables de la formation et via les laboratoires de recherches d’appui : IREMAM et Tdmam.
Modalités d'inscription
Parcoursup - VAP - VAE
SCOLARITE - Secrétariat pédagogique :
Bureau d'insertion et de suivi de l'étudiant BISE 1 allsh-scol-llc-etudiants@univ-amu.fr
04 13 55 31 34
Emplois du temps - Bureau d'appui à la pédagogie BAP 3 allsh-bap3-llc@univ-amu.fr tél. : 04.13.55.36.50
Responsables
  • Philippe CASSUTO
    Adresse de Philippe CASSUTO
  • Edouard ROBBERECHTS
    Adresse de Edouard ROBBERECHTS
Informations
Contacts orientation

Scolarité (Suivi de l'étudiant)

BISE 1 : Langues, langage et cultures
Bureau 1
04.13.55.31.34

BAP (Emplois du temps - TD)

Posté par pcassuto à 18:48 - - Permalien [#]