Laïcité

19 janvier 2019

Une bulle papale, ratifiée par un décret présidentiel, nomme l'évêque de Thérouanne, hors du territoire du Concordat

Alternatives EconomiquesSur le blog de Michel Abhervé pour Alternatives économiques. Le Journal Officiel du 8 janvier 2019 publie le Décret du 7 janvier 2019 portant réception d'une bulle nommant un évêque titulaire et le chargeant des fonctions d'évêque auxiliaire qui mentionne " Par décret du Président de la République en date du 7 janvier 2019, le Conseil d'Etat (section de l'intérieur) entendu, la bulle donnée à Rome le 8 octobre 2018 par Sa Sainteté le Pape François est reçue en tant qu'elle confère à l'abbé Jean-Pierre VUILLEMIN, prêtre du diocèse de Saint-Dié, le titre d'évêque titulaire de Thérouanne et le nomme évêque auxiliaire de l'évêque de Metz. "
Le titre de " Sa Sainteté " dans le Journal Officiel de notre laïque République étonne, mais c'est l'application de la situation très particulière de l'Alsace-Moselle où ne s'applique pas la loi de 1905 de séparation de l'Eglise et de l'Etat.
Par contre la mention d'évêque titulaire de Thérouanne intrigue. L'ancienne ville de Tarvenna, dans l'actuel Pas-de-Calais fut, au Moyen-Age, une ville puissante, avant sa destruction. Son premier évêque fut, au septième siècle, Audomar, canonisé sous le nom de saint Omer. Son dernier évêque, avant cette nomination, fut, au XVI ème siècle, Antoine de Créquy, et l'évêché fut supprimé en 1567.
Mais de quel droit le Vatican nomme-t-il un évêque dans un évêché, même fantôme, sur un territoire où s'applique pleinement la loi de 1905 ? Et comment le président de la République a-t-elle pu légitimer ce titre en signant ce décret. Plus...

Posté par pcassuto à 10:41 - - Permalien [#]


14 janvier 2019

Certificat de compétence Action publique et gestion de la laïcité en société

Plus de 110 ans après la promulgation de la loi fondatrice de séparation des Églises et de l’État, en 1905, le principe de laïcité continue d’animer les débats de société. Pour répondre aux besoins des entreprises et des administrations publiques amenées à gérer des problématiques dans ce domaine, le Cnam crée un certificat de compétence dédié.

Première promotion le 12 février 2019

Cette nouvelle formation est articulée sur les trois grands principes de la laïcité, à savoir :

  • la liberté de conscience et celle de manifester ses convictions dans les limites du respect de l’ordre public ;
  • la séparation des institutions publiques et des organisations religieuses ;
  • l’égalité de tous devant la loi, quelles que soient ses croyances ou ses convictions.

Cet enseignement se veut concret. Il abordera notamment l’histoire de la laïcité, la gestion de la laïcité dans son organisation (publique ou du secteur privé), les actions et médiations à mettre en place en cas de difficultés, etc.

Public concerné

  • Cadres et salarié·e·s d’entreprises et cadres et agents de la fonction publique (administrations, hôpitaux, enseignement, etc.) amenés à gérer des problématiques liées à la laïcité ;
  • Ministres du culte, notamment dans le cadre des nouvelles obligations de formation en la matière ;
  • Responsables d’organisations professionnelles et associatives ;
  • Étudiant·e·s intéressé·e·s par le sujet de la laïcité.

Conditions d’accès

La formation est accessible sur dossier et après entretien à niveau bac ou équivalent.

Compétences visées

Savoirs

  • Acquérir une culture générale dans le champ de la laïcité, de la transformation des valeurs et de la citoyenneté, de la connaissance des institutions et cadres législatifs ou réglementaires correspondants ;
  • Maîtriser les fondamentaux en socio-histoire des croyances, des valeurs et des institutions cultuelles, en droit ou en gestion de la laïcité au sein des entreprises, dans le cadre d’institutions ou politiques publiques.

Savoir-faire

  • Gérer les problématiques liées à la laïcité dans le secteur public ou en entreprise, au regard des cadres et des réalités normatives de la République et des réalités sociales, citoyennes ou religieuses de la société française ;
  • Promouvoir des discours et des pratiques professionnelles coopératives, efficaces et respectueuses dans le domaine de la laïcité ;
  • Savoir mettre en œuvre au sein des institutions ou des organisations les conditions de réussite dans la gestion du vivre-ensemble, de la citoyenneté et de la laïcité.

12 février 2019

Contact
Daisy-Rose Bellance 01 40 27 25 27
Envoyer un courriel

Séminaire de présentation du certificat

Jeudi 24 janvier 2019
17h30-19h30

292, rue Saint-Martin - 75003 Paris
Métro Réaumur - Sébastopol
Amphithéâtre Robert-Faure
Entrée libre
En savoir plusPlus de détails...

Pour en savoir plus

Posté par pcassuto à 11:31 - - Permalien [#]

06 janvier 2019

Laïcité à l’école : le bilan trimestriel de l’Education nationale dévoilé

l'emag de l'educationAfin de faire respecter le principe de laïcité à l'école, l'Education nationale a mis en place un dispositif d'action dont elle dresse le bilan. Plus...

Posté par pcassuto à 05:30 - - Permalien [#]

17 décembre 2018

Laïcité : les mémoires de la loi de séparation de 1905 à l’école

The Conversation« Par leurs réflexions et leurs activités, les élèves contribuent à faire vivre la laïcité au sein de leur établissement », souligne l’article 15 de la Charte de la laïcité à l’École, une magna carta désormais bien connue des enseignants et de leurs élèves. Plus...

Posté par pcassuto à 01:53 - - Permalien [#]

Signes religieux : clause dérogatoire ou pas, l’État doit accommoder ses employés

The ConversationContrairement à certains pays d’Europe, dont la France, la notion de neutralité de l’État ne requiert pas une standardisation des individus embauchés par l’État ni une proscription de tout signe distinctif qui dérogerait à l’archétype convoité par les élus. Plus...

Posté par pcassuto à 01:26 - - Permalien [#]


10 décembre 2018

Laïcité : Christophe Castaner veut "conforter" la loi de 1905

Europe 1Le ministre de l'Intérieur, également ministre des cultes, a entamé depuis quelques semaines des consultations autour de la loi qu'il souhaite modifier.
Christophe Castaner a assuré dimanche devant les responsables du culte musulman vouloir "conforter" la loi de 1905 de séparation des Églises et de l'État pour l'adapter "au monde de 2018". Plus...

Posté par pcassuto à 17:02 - - Permalien [#]

11 novembre 2018

Menu alternatif au porc : pour la cour administrative d'appel de Lyon, le principe de laïcité ne s'y oppose pas

Quant aux "principes de laïcité et de neutralité auxquels est soumis le service public", "ils ne font pas obstacle à ce que, en l'absence de nécessité se rapportant à son organisation ou son fonctionnement, les usagers du service public facultatif de la restauration scolaire se voient offrir un choix leur permettant de bénéficier d'un menu équilibré sans avoir à consommer des aliments proscrits par leurs convictions religieuses ou philosophique". Plus...

Posté par pcassuto à 01:26 - - Permalien [#]

30 octobre 2018

Zoom sur les référents laïcité

l'emag de l'educationLe principe de laïcité est inscrit dans les valeurs de la République française. La laïcité est clairement affirmée dans la Constitution de 1946 et dans celle de 1958 définie par l’article 1, qui stipule :
«La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances.»
Mais l’application des principes de la laïcité pose parfois problème. Pour mieux aider les structures publiques et privées à la mettre en oeuvre, la mission de référent laïcité a été créée en 2014. Le référent est une personne ressource qui contribue à définir une politique de gestion en matière de religion et maîtrise les situations qui relèvent de l’embarras ou de tensions au sein d’organisations privées et/ou publiques, indique l’Académie de Paris. Ce dernier dispose de repères historiques, juridiques, philosophiques ou encore culturels et assure une médiation en cas de conflits. Plus...

Posté par pcassuto à 18:17 - - Permalien [#]

24 septembre 2018

La république et les croyants (4/4) : Vivre sa foi à l'hôpital

France CultureLSD, La série documentaire par Perrine Kervran du lundi au jeudi de 17h03 à 18h

La république et les croyants (4/4) : Vivre sa foi à l'hôpital
Rencontre avec des usagers, des soignants et des aumôniers de cultes différents dans l'hôpital public.
Au centre hospitalier de Meulan-Les Mureaux et à l’hôpital Cochin (Paris), nous sommes allés à la rencontre d’usagers, de soignants et d’aumôniers de cultes différents. Ils nous ont expliqué pourquoi, selon eux, les aumôneries d’hôpitaux publics jouent un rôle essentiel pour les patients et pour la collectivité. 
Toutes les traditions religieuses sont présentes dans les établissements hospitaliers du service public. La loi française est claire : l’hôpital étant un milieu clos, la présence des aumôniers rétribués y est obligatoire, afin de garantir la liberté de culte pour toutes les personnes hospitalisées. La présence des aumôniers en milieu hospitalier doit être discrète et non prosélyte. A l’hôpital Cochin et à celui de Meulan-Les Mureaux, nous avons recueilli les témoignages croisés de patients et d’aumôniers musulmans, juifs et chrétiens. A notre micro, ils ont évoqué le sens de leur présence. Ils se sont exprimé sur ce ce qui les différencie les uns des autres et aussi sur ce qui les relie dans leurs missions.

Avec
Des patients
L’équipe des aumôniers de l’hôpital Cochin :  Djamila, aumônier musulman ; Rabbin Jonathan Krief, Pasteur ; Didier Astorga ; Père Frank Derville ; Rabbin Mickaël Journo, aumônier général israélite
Cécile, Infirmière
Frédéric Mazurier, directeur du centre hospitalier de Meulan-Les Mureaux, des soignants et l’équipe des aumôniers : Mokhtar Derghal, Père Beaudoin et Fabiola 
Remerciements à Sylvie Vienne, assistante de direction et chargée de communication au CHIMM (Centre Hospitalier Intercommunal de Meulan - Les Mureaux). 
Une série de Catherine Escrive, réalisée par Rafik Zénine
Liens et bibliographie
- Observatoire de la laïcité- Guides pratiques pour les entreprisesPourquoi la psychanalyse n’est pas une religion : explications de Julia Kristeva, à lire sur son siteL'interprétation psychanalytique de la croyance religieuse par Philippe Fontaine, Maître de conférences à l’Université de RouenLa psychanalyse et la notion de spiritualité, par Isabelle Carré du Groupe d’Études Psychanalytiques de Grenoble.- L’Etat et les religions en France. Une sociologie historique de la laïcité, P. Portier, éd. Presses universitaires de Rennes
- Un siècle de laïcité_, Schwartz R. (2007), éd. Berger-Levraut
- Qu’est-ce-que la politique ?, Donegani J.M., Sadoun M. (2007), éd. Gallimard/Folio (Chap. VI). Plus...

Posté par pcassuto à 18:56 - - Permalien [#]

La république et les croyants (3/4) : Divins divans

France CultureLSD, La série documentaire par Perrine Kervran du lundi au jeudi de 17h03 à 18h

La république et les croyants (3/4) : Divins divans
Des psychologues de divers courants, des ministres du culte et un analysé nous expliquent comment leurs parcours spirituels et psychologiques se sont croisés.
Longtemps, psychologie et religion se sont vouées une défiance mutuelle. Pourtant, psychologues et ministres du culte se trouvent souvent confrontés aux mêmes questions contemporaines : recherches existentielles pour les uns, quêtes spirituelles pour les autres. Aujourd’hui, la frontière entre le « psy » et « spi » semble bien ténue.
La santé mentale des citoyens et leur capacité à coexister dans le cadre républicain est une question posée à l’ensemble de la société, y compris aux ministres du culte et aux psychologues. Pousser la porte d’un psychologue qui connaît bien une tradition religieuse est une option choisie par certains patients.
Le religieux indique un rapport à l’éthique et à la morale qui engage toute la personne, et la parole du « psy qui connaît la tradition » en devient plus rassurante pour certains. Quant aux ministres du culte formés à la psychologie, ils se disent enrichis par cet apport pour mieux aider leurs fidèles.

Psychologues issus de diverses traditions, ministres du culte et analysé en témoignent dans ce documentaire. 

Avec 
Pauline Bebe, rabbin de la communauté juive libérale d’Ile-de-France, centre Maayan
Anne-Sophie Dentan-Verseils, pasteur de l’église protestante unie de France
Anne-Marie Saunal, psychanalyste
Frédérique Fillol, psychologue et psychothérapeute
Isabelle Crespelle, co-fondatrice de l’école d’analyse transactionnelle de Paris et ses confrères enseignants et psychothéraoeutes : Laurie Hawkes, France Bécard, George Escribano, Françoise Tachkaer-Brun, Nicole Pagnod-Rossiaux.
Guillaume 
Une série de Catherine Escrive, réalisée par Rafik Zénine
Liens et bibliographie
- Observatoire de la laïcité
- Guides pratiques pour les entreprisesPrésentation du Guide du fait religieux dans les entreprises privées, publié par le Ministère du travailEtude sur le fait religieux en entreprise : une enquête Harris Interactive réalisée pour l’Institut supérieur du travail en janvier 2018Avis du Conseil économique, social et environnemental sur le fait religieux en entreprise, téléchargeable en pdf sur le site du CSCE- L’autre, cet infini, Bebe P. et Bensaid C. (2013), éd. Robert Laffont
- A l’ombre du tamaris, une philosophie de la vie aujourd’hui, Bebe P. (2010), éd. Presses de la Renaissance
- Des vies restaurées, Saunal A.M.(2014), éd. du Cerf
- Journal d’une psychanalyste heureuse, Saunal A.M.(2013), éd. Payot
- S’épanouir tout au long de sa vie, English F., Crespelle I.(2010), éd. Dunod
- Se libérer de la souffrance, Epstein M.(2015), éd. Albin Michel
- La psychanalyse et le religieux, Julien P. (2008), éd. du Cerf
- Le grand livre de l’analyse transactionnelle, Brécard F. et Hawkes L.(2014), éd. Eyrolles
- A la croisée des religions, revue Esprit n°250, février 1999
- Etre psy (coffret 14 DVD), de de Jérôme Blumberg et Daniel Friedmann, éd. Montparnasse. Plus...

Posté par pcassuto à 18:52 - - Permalien [#]