18 juin 2018

Minority-serving institutions are ‘engines of mobility’

By Brendan O’Malley. Minority-serving tertiary institutions or MSIs propel students up the economic ladder to the top of income distribution at two to three times the rates of non-MSIs, according to a first-of-its-kind analysis from the American Council on Education (ACE), which uses newly released federal data to examine upward income mobility rates. More...

Posté par pcassuto à 07:48 - - Permalien [#]


16 juin 2018

The Case for Heritage Programming in Study Abroad

HomeOver the course of my 10-year tenure as an administrator in study abroad, I’ve always found a dearth of program offerings for American students in developing countries. Raised in Nigeria and having worked as an ESL instructor in Shanghai, I can openly admit that educational systems in the developing world have their challenges. More...

Posté par pcassuto à 19:19 - - Permalien [#]

15 juin 2018

Mobi’Vienne, la mobilité ça s’apprend

Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)Le manque de mobilité constitue souvent un obstacle vers l’emploi, particulièrement pour les personnes en insertion.
La location de véhicule est une solution ponctuelle qui ne suffit pas, il faut les aider à acquérir une meilleure connaissance des différents modes de transport qu’elles peuvent utiliser. Plus...

Posté par pcassuto à 22:25 - - Permalien [#]

17 mai 2018

Pour une société en marche : encourager la mobilité des jeunes

C2RP Carif-Oref Hauts-de-FrancePOINT DE VUE - Il existe de nombreux freins à la mobilité des jeunes Français, que ce soit pour étudier en France ou à l'étranger. Il est impératif de les desserrer pour créer un effet d'entraînement au profit de l'égalité des chances. Plus...

Posté par pcassuto à 00:32 - - Permalien [#]

14 mai 2018

Why accommodation is a key barrier to studying abroad

By Rosie Birchard. The benefits of study abroad have long been known – the positive impact is so widely accepted that the European Union is currently working towards the ambitious target of having 20% of all students enjoy a mobility experience. More...

Posté par pcassuto à 18:21 - - Permalien [#]


13 mai 2018

B.A.-BA retour de mobilité

Logo de l'Emploi StoreLe B.A-BA « retour de mobilité » va vous accompagner dans les étapes nécessaires pour valoriser votre expérience acquise hors des frontières. Il vous permettra également de connaitre toutes les démarches à effectuer préalablement à votre retour en France. Plus...

Posté par pcassuto à 02:39 - - Permalien [#]

EURES - Reactivate

Résultat de recherche d'images pour "eures"Vous...

  • avez 35 ans ou plus?
  • êtes ressortissant et résident légal d'un pays membre de l'UE?
  • ne trouvez pas d'emploi ou de formation dans votre pays?
  • êtes prêt à séjourner et à travailler dans un autre pays membre de l'UE?

Si vous pouvez répondre oui à toutes ces questions, Reactivate pourrait être la solution pour vous.

Que pourrait m'apporter ce programme?

Reactivate est une initiative de mobilité de l'emploi de l'Union européenne pour aider les citoyens d'au moins 35 ans à trouver un emploi, un stage ou un apprentissage dans un autre pays de l'UE et pour aider les employeurs à trouver de la main d'œuvre qualifiée. Son objectif est de permettre aux demandeurs d'emploi, et en particulier les chômeurs, de postuler pour des emplois rémunérés dans toute l'Europe. Ces emplois et apprentissages doivent avoir une durée d'au moins six mois (pour les stages, la durée peut être plus courte). Plus...

Posté par pcassuto à 00:01 - - Permalien [#]

12 mai 2018

EURES - Étudier à l'étranger

Résultat de recherche d'images pour "eures"Vivre et étudier dans un pays étranger est le meilleur moyen d'acquérir une connaissance approfondie d'une autre culture au travers des coutumes, du peuple et de la langue. De plus, en vivant et en étudiant ou en travaillant dans un autre pays, il est possible de développer des compétences transnationales importantes susceptibles d'intéresser un futur employeur.
Les étudiants qui rentrent chez eux après avoir suivi un programme d'études à l'étranger estiment souvent que cette expérience les a mûris d'un point de vue personnel et intellectuel. Ils se félicitent de leur exposition à de nouveaux modes de pensée et de vie, qui favorise la croissance et l'indépendance.
Les études effectuées à l'étranger peuvent apporter davantage qu'un enrichissement des connaissances scolaires et un développement personnel, elles peuvent également améliorer les perspectives d'emploi. De plus en plus, les employeurs recherchent des personnes possédant une expérience internationale car celles-ci sont susceptibles de faire preuve, en plus de leurs compétences linguistiques, de capacités de communication interculturelle, d'une compréhension et d'une connaissance des coutumes locales et des contextes culturels, de souplesse, de ressort, ainsi que d'une aptitude à s'adapter à des circonstances nouvelles et à réagir aux différences de manière constructive. Plus...

Posté par pcassuto à 23:53 - - Permalien [#]

EURES - Aspects pratiques et légaux de la mobilité

Résultat de recherche d'images pour "eures"Comment tirer le meilleur parti de mes compétences pour une offre d’emploi à l’étranger? Les demandeurs d’emploi diplômés en général, et les étudiants moins bien armés pour le marché de l’emploi en particulier, doivent être adaptables à de nouvelles possibilités d’emploi. Considérez franchement vos aptitudes personnelles et votre ouverture à acquérir de nouvelles compétences - interrogez-vous sur la confiance que vous placez en vous et croyez en vos capacités! Bien souvent, les employeurs sont souvent moins intéressés par vos diplômes ou vos domaines d’étude que par votre capacité à prendre des responsabilités et à faire votre travail consciencieusement.
Mes qualifications universitaires et professionnelles seront-elles reconnues? L’une de vos principales préoccupations consistera à trouver le moyen de faire reconnaître vos qualifications dans le pays «d’accueil» et de savoir si votre profession est réglementée ou non. Professions réglementées Les professions réglementées sont celles dont l’accès est strictement réservé aux personnes possédant certaines qualifications (par exemple juriste, comptable, enseignant, ingénieur, auxiliaire médical, médecin, dentiste, chirurgien vétérinaire, pharmacien ou architecte). Pour certaines de ces professions, il existe une liste de qualifications reconnues et équivalentes. Professions non réglementées Dans certaines autres professions, l’employeur est seul à décider si la personne est apte ou non à faire le travail: l’équivalence est évaluée au cas par cas, en prenant en compte la durée et le contenu de la formation. Dans ce cas-là, vous pouvez commencer à exercer dès que vous trouvez un emploi, mais vous devez vous conformer aux modalités d’exercice de la profession dans le pays d’accueil - qui peuvent être différentes de celles qui existent dans votre pays. En avril 2008, la recommandation établissant le cadre européen des certifications pour l’éducation et la formation tout au long de la vie (CEC) a été officiellement signée par le Parlement européen et le Conseil. Le cadre européen des certifications (CEC) fait office d’outil de transposition pour faciliter la lecture des certifications nationales dans toute l’Europe, favorisant ainsi la mobilité des travailleurs et des apprenants d’un pays à l’autre et facilitant leur éducation et leur formation tout au long de la vie. À partir de 2012, toute nouvelle certification devra faire référence au niveau de certification du CEC afin que les employeurs et les institutions puissent déterminer les connaissances, les aptitudes ou les compétences d’un candidat. Informez-vous sur la reconnaissance des qualifications universitaires - consultez le lien «NARIC», sous «Sujets apparentés» à la section «Vous êtes diplômé(e)?» et la section CEC sur le portail Europa.
La langue est-elle un problème? Pour une recherche d’emploi dans un autre pays, le fait de parler la langue locale constitue, bien évidemment, un avantage (voire une nécessité). Une connaissance de base de l’anglais est souvent très utile, mais les compétences linguistiques requises peuvent varier d’un emploi à l’autre et d’un pays à l’autre - il n’existe pas de règle universelle en la matière. Envisagez toutefois de vous inscrire à un cours de langue pour améliorer votre connaissance ou votre maîtrise de la langue.
Puis-je conserver mes droits aux allocations de chômage dans mon pays d’origine tout en cherchant un emploi dans un autre État membre de l’EEE? Si vous êtes actuellement sans travail et que vous souhaitez chercher un emploi dans un autre pays de l’EEE, vous avez la possibilité de transférer vos allocations de chômage pour une période de trois mois. Cependant, le transfert des allocations est soumis à des règles et à des conditions strictes. Contactez votre service local de l’emploi ou l’organisme chargé de verser les allocations avant d’entamer toute démarche. Si vous n’avez pas trouvé d’emploi après trois mois, vous pouvez être invité à quitter le territoire du pays d’accueil, bien que les autorités puissent faire preuve d’indulgence si vous leur démontrez que vous avez de bonnes chances de trouver un emploi. La section «Vivre et travailler» du portail EURES propose de plus amples informations en la matière.
Quels sont les documents officiels habituellement requis pour migrer à l’étranger? Avant de migrer sur le territoire de l’EEE, vérifiez bien à l’avance que vous avez une carte d’identité ou un passeport en cours de validité. Informez-vous très précisément sur les exigences en matière de visa/permis de travail si ... - des mesures transitoires s’appliquent à votre pays en termes de libre circulation des travailleurs. Pour en savoir plus, consultez la section «Vivre et travailler» du portail EURES ou un conseiller EURES; - vous souhaitez travailler en dehors de l’EEE (contactez, à partir de votre propre pays, l’ambassade du pays non membre de l’EEE concerné pour tout renseignement concernant les modalités de candidature).
Et si je ne suis pas un citoyen de l’UE? Les services EURES en ligne sont libres d’accès pour tout utilisateur disposant d’une connexion à l’internet. Si vous vivez et travaillez déjà sur le territoire de l’EEE ou en Suisse, vous pouvez contacter un conseiller local ou régional EURES pour solliciter un conseil. Toutefois, le fait de trouver un emploi via EURES ne modifie en rien les obligations légales et les procédures administratives susceptibles de s’appliquer aux citoyens non ressortissants de l’UE. Si vous envisagez de migrer d’un pays non membre de l’EEE (à l’exception de la Suisse) pour vivre et travailler dans l’Espace économique européen ou en Suisse, souvent votre propre ministère des affaires étrangères pourra vous fournir des informations sur les obligations légales à accomplir pour migrer à l’étranger, ou vous orientera vers les centres d’information utiles. Plus...

Posté par pcassuto à 23:35 - - Permalien [#]

Découvrir le monde - Pensez-y

http://decouvrirlemonde.jeunes.gouv.fr/sites/default/themes/soclelab_mij/img/home/page_content_background.pngCheck-up Santé avant de partir !
Assurez-vous que vos vaccins sont à jour. Des vaccins peuvent être obligatoires pour entrer dans certains pays. Certaines zones nécessitent la prise d’un traitement contre le paludisme. Toutes les informations dans la rubrique santé des fiches pays. Lire la suite
Renseignez-vous pour conserver vos droits si vous partez à l’étranger. Lire la suite
Un visa (payant) peut être nécessaire pour séjourner dans certains pays, même sur une courte durée. Renseignez vous auprès de l'Ambassade du pays dans lequel vous vous rendez. Lire la suite
Votre premier réflexe : les infos pratiques de la rubrique « Conseils aux voyageurs » du site du ministère des affaires étrangères. Lire la suite
Assurez-vous que vos documents d’identité sont à jour. Pour obtenir ou renouveler une carte nationale d’identité. Lire la suite
Assurez-vous que vos documents d’identité sont à jour. Pour obtenir ou renouveler un passeport. Lire la suite
Quelques généralités sur les formalités administratives qu’il vous faut anticiper avant de partir. Lire la suite
Retrouvez tous les conseils du MAE, pays par pays. La rubrique « entrée/séjour » des fiches pays vous sera d’une grande aide. Lire la suite
Si vous partez pour un long séjour, il vous faudra trouver un logement. Le centre d’information jeunesse vous donne quelques conseils pratiques. Lire la suite
La Caisse des Français de l'Etranger vous accompagne. Lire la suite
Si vous vous rendez dans un pays hors de la zone euro, n’oubliez pas de vous munir d’un minimum d’argent changé dans la monnaie locale ! Lire la suite
Restez joignable en n’oubliant pas de vérifier que vous pourrez utiliser votre téléphone ! Mais attention aux coûts ! Le centre de documentation et d’information jeunesse vous donne quelques informations utiles. Lire la suite
Si vous partez pour travailler ou pour un volontariat, il vous faudra demander un titre de séjour pour la durée de votre séjour. Certains pays demandent un extrait de casier judiciaire simple que vous pourrez obtenir sur le site du ministère de la justice. Lire la suite
Si vous partez pour un séjour long, il vous faut aussi préparer votre retour. Le mot d’ordre est : Anticipez ! Le centre de documentation et d’information jeunesse vous donne des conseils. Lire la suite

Posté par pcassuto à 22:15 - - Permalien [#]