04 juillet 2018

Les dernières normes coûtent 180 millions aux collectivités cette année

Les 355 projets de textes examinés l'an dernier par le Conseil national d'évaluation des normes (CNEN) ont généré une dépense nette de 184 millions d'euros pour les collectivités territoriales cette année. Plus...

Posté par pcassuto à 19:07 - - Permalien [#]


02 juillet 2018

Nouvelles normes de droit social : comment transformer l'essai ?

Focus RH - Gestion de carrière et évolution professionnelleLes évolutions du droit social de la dernière décennie ont accompagné étroitement les changements culturels de notre pays. Plus...

Posté par pcassuto à 01:04 - - Permalien [#]

02 juin 2018

Les normes internationales pour accompagner la transformation des RH

Focus RH - Gestion de carrière et évolution professionnelleMettre en œuvre, sans être concerté en amont, les mutations de leur organisation ou prendre l’initiative de les accompagner ? Tel est le choix auquel les professionnels des ressources humaines seraient aujourd’hui confrontés. Plus...

Posté par pcassuto à 14:18 - - Permalien [#]

11 avril 2018

Standards: Do We Really Need Them?

Standards: Do We Really Need Them?
Useful and informed discussion of standards. After some discussion of de facto standards (what the purists would call 'specifications') and 'de jure standards', such as those approved by ISO and IEEE, the author points to the importance of open standards and suggests things you can do to start using them now. More...

Posté par pcassuto à 18:35 - - Permalien [#]

27 novembre 2017

International Standard Name Identifier (ISO 27729)

International Standard Name Identifier (ISO 27729)
International Standard Name Identifier, 2017/08/29
While publishers are pushing standards like ORCID, this is the ISO standard for names. "ISNI is the ISO certified global standard number for identifying the millions of contributors to creative works and those active in their distribution, including researchers, inventors, writers, artists, visual creators, performers, producers, publishers, aggregators, and more." It's a distributed system. More...

Posté par pcassuto à 16:59 - - Permalien [#]


04 octobre 2017

La simplification des normes est un impératif national

Associations des Régions de France, toute l'actualité des régions.Au moment de l'installation du nouveau Conseil national d'évaluation des normes (CNEN), l'AMF, l'ADF et Régions de France soulignent que la politique de simplification des normes s'impose comme un impératif national urgent et majeur et que la nouvelle mandature doit impérativement stopper la prolifération et l'instabilité normatives. Plus...

Posté par pcassuto à 00:31 - - Permalien [#]

30 janvier 2017

Les normes : outil d’amélioration de mon offre de services, de valorisation de mon utilité sociale, environnementale...

http://alternatives-economiques.fr/blogs/abherve/files/abherve.jpgSur le blog de Michel Abhervé pour Alternatives économiquesLa CRESS Nouvelle-Aquitaine et l’AFNOR organisent une séance sur la valeur ajoutée de la certification et de la normalisation , en lien avec les thèmes et valeurs portées par l’économie sociale et solidaire (ESS) : qualité de vie au travail, responsabilité sociale des entreprises, économie circulaire. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 01:26 - - Permalien [#]

17 juin 2016

Normes et standards dans l'éducation en ligne et à distance

Posté par pcassuto à 00:03 - - Permalien [#]

30 mai 2016

Simplification des normes pour les entreprises: la France à la traîne, selon une étude de législation comparée du Sénat

Sénat - Un site au service des citoyens

Soucieux de simplifier les normes applicables à l’activité économique, le Sénat publie, à la demande de Mme Elisabeth Lamure (Les Républicains - Rhône), présidente de la Délégation aux entreprises, une étude de législation comparée, sur la simplification dans d’autres États européens : Allemagne, Pays-Bas et Suède. La simplification a, en effet, permis d’y économiser plusieurs milliards d’euros par an.
Lors de son déplacement à Londres il y a un an, la Délégation sénatoriale aux entreprises avait été frappée par la démarche volontariste du Royaume-Uni en matière de simplification. L’étude publiée aujourd’hui prouve que plusieurs autres pays européens sont également très avancés en ce domaine. Elle montre aussi que la simplification, si elle passe par des "trains" de mesures pratiques, ne saurait se limiter à ces initiatives ponctuelles et nécessite de mettre au point une méthode et de mettre en place des processus. Même si la simplification y repose sur plusieurs intervenants, les trois pays étudiés se sont tous dotés d’une autorité ad hoc, quasi indépendante, chargée en particulier de contrôler le contenu des études d’impact et de proposer une méthode et un suivi de la politique de simplification, soit en général (Allemagne, Pays-Bas), soit à l’attention des entreprises (Suède).
Or la France ne dispose pas d’un tel organisme autonome qui pourrait également favoriser la "dissémination" d’une culture de la simplification et de l’évaluation : divers organes sont chargés en France de la simplification. La Délégation aux entreprises entend d’ailleurs les rencontrer prochainement.
La finalisation de cette étude, réalisée par la division de législation comparée du Sénat, a été l’occasion d’organiser au Sénat le 12 mai dernier une matinée d’étude sur la simplification du droit, avec le Conseil d’État et la Société de législation comparée. Le compte-rendu de cette matinée sera rendu accessible début juin sur la page Internet de la Délégation aux entreprises :

http://www.senat.fr/commission/entreprises/index.html

Cette note de législation comparée est consultable à l’adresse suivante :

http://www.senat.fr/notice-rapport/2015/lc267-notice.html. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 20:38 - - Permalien [#]

18 décembre 2015

ISO 24.000, l’autre nom de la nouvelle norme internationale de l’achat responsable

Logo AmueAvec l’Association française de normalisation (AFNOR), l’Obsar a piloté le projet de création d’une norme internationale de l’achat responsable. Depuis 2013, un groupe de 47 pays, piloté par la France planche sur ce projet qui vient d’être adopté et est soumis à la concertation publique depuis le 30 novembre 2015. Les Echos.fr interrogent Gérard BRUNAUD (Secrétaire Général de l’Observatoire des Achats responsables (Obsar)) à ce propos.

En savoir + :: Gérard Brunaud : « L’achat responsable concerne aussi le secteur public »

Posté par pcassuto à 23:33 - - Permalien [#]