28 août 2013

Weltweit vernetzt

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSFHk3IVkbe3pOx4pt6ZzqxGAi9nRDTkKGSWYFs9lYAFlHyS1YmwnFPONGpVon Jürg Brunnschweiler. Ein Blick in die Intenational Knowledge Base der ETH Zürich zeigt, wie global vernetzt unsere Forscherinnen und Forscher sind. Erfolgreich zu forschen und publizieren bedeutet heute, internationale Netzwerke aufzubauen und mit Kolleginnen und Kollegen zusammen zu arbeiten, die über die Welt verstreut sind. Aber auch auf institutioneller Ebene wird die globale Vernetzung immer wichtiger.
Die ETH Zürich engagiert sich in verschiedenen universitären Allianzen und Netzwerken. Beispiele hierfür sind die International Alliance of Research Universities (IARU), das Global University Leaders Forum (GULF) oder die IDEA League. Mehr...

Posté par pcassuto à 16:35 - - Permalien [#]


East Asia could set the pace for online learning

https://www.scmp.com/sites/default/files/styles/236w/public/2013/08/27/imgeu5l3hu.1_ed1_page31_32438923.jpg?itok=mONzBcXQBy David Roberts and Blaine Greteman. No doubt you have at least started to hear the rumblings of the traditional higher education system being shaken to its core.
Recent US start-ups such as Coursera and Udacity are sending shockwaves through the system as they promise to educate millions with Ivy-League-quality courses for little or no fees through massive open online courses.
But, even though many top universities are already rushing to join, the entrenched US higher education system is proving resistant to change. 
In East Asia, where the need for quality higher education is "a key vulnerability to sustained growth", according to the World Bank, this presents a tremendous opportunity to take the reins and meet the region's increasing demand for higher education.
The technology's most obvious use is the import of teaching talent to Asia over the internet at little cost. Learning in this way would bring home an "international" learning experience.
Furthermore, for those with the inclination and wherewithal to visit a campus overseas, it would intensify the time spent abroad by preparing them directly for tutorial relationships or research labs, minimising the need for extended time in rudimentary lectures or language classes.
Hong Kong, which started the first such online course in Asia in April, is already poised to lead the way.
But these online courses are not simply a chance to pipe in prestigious professors via the internet or more effectively deliver a traditional Western education (which could be outdated within a decade).
Rather, they represent a chance to build a fledgling technology into a visionary form of higher education that speaks to the specifics of the region and is a model for the world. More...

Posté par pcassuto à 16:29 - - Permalien [#]

Exporting Higher Education and Global Innovation Networks

http://d1435t697bgi2o.cloudfront.net/wp-content/uploads/2013/08/psmagcover-10-small.jpgBy . Why Japan’s minister for education and science is making it a priority to double the import and export of university students.
When high school graduates from outside the region attend a local college, that counts as an export of higher education. The international trade of such services is booming. Japan wants a piece of the action. Minister for Education and Science Hakubun Shimomura outlines the challenge:
We want Japanese universities to increase the number of international faculty, raise the number of classes conducted in English and introduce standardized tests like Toefl as a means to lift English skills. We also want to double the flow of students coming to Japan and those leaving Japan for overseas institutions. More...

Posté par pcassuto à 16:25 - - Permalien [#]
Tags :

Stanford: Quality of Science and Tech Education in BRIC Nations Vary

http://o1.aolcdn.com/dims-shared/dims3/PATCH/quality/82/resize/26x26/http://hss-prod.hss.aol.com/hss/storage/patch/fdbeba60dca0b6fe213be98d7ba64468By Brooke Donald. America may have legitimate competitive reasons to worry about the number of computer science and engineering graduates from elite Chinese and Indian universities – the figure dwarfs that of U.S. students with similar degrees. But a new book by Stanford researchers and others says that the concern that these countries will develop their own centers of high-tech production and innovation and draw research, development and scholarship away from American shores is still premature.
The research, a multidisciplinary look at the growth of higher education in the world's four largest developing economies – Brazil, Russia, India and China (known collectively as the BRICs) – analyzes the quality of institutions, the quantity of people getting degrees and equal access to education. The book, University Expansion in a Changing Global Economy: Triumph of the BRICS?, is published by Stanford University Press. More...

Posté par pcassuto à 16:22 - - Permalien [#]

Adapter le BCA pour une orientation VAE

http://www2.formanoo.org/jsp/styles/defaut/img/logo.jpgLe Centre de bilan, Greta Neotech 3 propose aux demandeurs d'emploi une action de bilan de compétences approfondi avec le cas échéant une orientation vers la validation des acquis de l'expérience. Geneviève BOSQUET, Coordonnatrice Bilans nous en dit plus...
"Nous avons adapté le Bilan de Compétences Approfondi - BCA - (prestation Anpe) pour lui donner, quand cela était nécessaire, une orientation "validation des acquis de l'expérience".
Cette action a été mise en place en partenariat avec l'Anpe de Saint-Joseph. En 2003, avant que les Points relais conseil soient mis en place, nous avons proposé d'adapter le BCA pour pouvoir travailler sur la VAE tout en aidant le demandeur d'emploi à travailler sur son projet. A l'époque, l'Anpe de Saint-Joseph a trouvé cette idée intéressante. C'est pourquoi il a été organisé avec un conseiller Anpe des informations collectives sur le BCA et la VAE afin d'orienter les demandeurs intéressés vers ce BCA.
Cette idée nous est venue car nous donnions déjà beaucoup d'informations et d'aide sur la validation des acquis professionnels -VAP - aux personnes que nous recevions en bilan. Alors suite à la mise en place de la validation des acquis de l'expérience - VAE , il nous a semblé utile de continuer.
Nous avons gardé le contenu du BCA, c'est-à-dire un travail sur le projet qui est plus ou moins approfondi en fonction de l'existence ou non d'un projet mais en plus nous informons les demandeurs d'emploi sur la VAE (les critères réglementaires, les différents services valideurs, les différentes procédures VAE, ...) ; nous les aidons à déterminer le ou les certifications se rapprochant le plus de leurs activités professionnelles en travaillant sur les référentiels, nous les orientons vers les services concernés et quand nous le pouvons nous leur présentons les livrets qu'ils auront à renseigner. De plus, le travail sur les compétences réalisées au cours du BCA leur permet d'initier le travail sur la description des activités qui leur sera demandé par la suite.
Les personnes qui interviennent sur cette action sont des conseillers VAE qui interviennent ou intervenaient dans les Points relais conseil. Cette action ne s'est pas substituée au point relais conseil de Saint-Joseph. Mais elle permet un suivi plus long et plus individualisé pour des personnes qui sont en situation de recherche d'emploi ; elle leur permet de faire le point sur leur projet et de le travailler si besoin, tout en travaillant sur la VAE.
De plus, depuis juin 2007, il n'y a plus sur cette zone de point relais conseil, nous avons donc pu aider l'Anpe et les demandeurs d'emploi sur les orientations VAE (en fonction du cadre législatif de la VAE) et orienter les personnes concernées vers les services valideurs compétents.
Le nombre de personnes concernées par cette action n'est pas déterminé. En effet, l'Anpe de Saint-Joseph reçoit les demandeurs d'emploi, elle les oriente vers notre structure en fonction de leur parcours et de leur projet. Les personnes reçues ne rentrent pas systématiquement dans le cadre de la VAE ; dans ce cas il leur est donc proposé un travail sur le projet afin de leur permettre un retour à l'emploi. Les personnes, rentrant dans le cadre de la VAE et ayant un projet nécessitant cette procédure, ont alors un travail en bilan orienté vers la VAE."

Posté par pcassuto à 10:46 - - Permalien [#]
Tags : , ,


Aider l’individu dans sa démarche de bilan de compétences : le rôle du psychologue

http://www2.formanoo.org/jsp/styles/defaut/img/logo.jpgDans les centres de bilan, une équipe pluridisciplinaire est présente pour vous accompagner dans votre démarche de bilan de compétences. Marie-Ange SCHUTZ, psychologue à l'Afpar, nous fait part de sa pratique professionnelle du bilan de compétences...
Qui sont les professionnels qui réalisent les bilans de compétences ?
Marie-Ange SCHUTZ - A l'Afpar, ce sont essentiellement des psychologues du travail ayant un BAC + 5 en psychologie.
Quel est votre profil ?
Marie-Ange SCHUTZ  - J'ai un BAC+ 5 en psychologie du travail.
J'ai eu l'occasion de suivre d'autres formations dans le cadre de la formation continue : entretien de counselling, entretien d'explicitation, formation en tant qu'accompagnateur de VAE....

J'ai 17 ans d'expérience dans l'accompagnement des publics tous niveaux : cadres et non cadres, service public et privé. J'étais responsable de l'observatoire de placement et de satisfaction de l'Afpar de 1995 à 2002. Depuis l'année 2000, je travaille essentiellement avec les salariés d'entreprise en reconversion professionnelle.

Quelles sont vos missions ?

Marie-Ange SCHUTZ - La mission d'un psychologue Afpar est composée de 2 volets :

  • Le 1er volet correspond à la mission Région qui consiste à recruter et suivre les stagiaires ainsi que proposer un appui aux formateurs.
  • Le 2e volet concerne les prestations entreprises : il s'agit d'un accompagnement au changement des salariés du secteur public et privé.

Le bilan de compétences comprend trois phases. Pouvez-vous expliquer comment se mettent en place les trois phases et quels sont leurs objectifs ?
Marie-Ange SCHUTZ - Le travail avec les salariés se fait essentiellement en individuel avec une séance en groupe dans la deuxième phase. Suite de l'article...

Posté par pcassuto à 10:45 - - Permalien [#]
Tags :

Bilan de compétences des salariés : le rôle du Fongecif - La Réunion

http://www2.formanoo.org/jsp/styles/defaut/img/logo.jpgLe Fongecif est un organisme paritaire agréé au titre du congé individuel de formation. Il finance notamment le bilan de compétences. Nous avons rencontré Farid NAKUDA du Fongecif Réunion...
Quel est le rôle du Fongecif dans le bilan de compétences ?
Farid NAKHUDA - De manière générale, le rôle principal du Fongecif est d'informer les salariés sur leurs droits à la formation et sur les dispositifs existants en terme de formation continue, entre autre le bilan de compétences. C'est une des mesures financées par le Fongecif, avec la validation des acquis de l'expérience et le congé individuel de formation.
Quelle démarche doit faire le salarié auprès du Fongecif s'il veut faire un bilan de compétences ?
Farid NAKHUDA - Dans un premier temps, le salarié doit retirer un dossier de prise en charge au Fongecif. Il le remplit et le dépose pour le passage du dossier en Commission paritaire. Cette commission se réunit une fois par mois.
De manière générale, tous les dossiers de bilan de compétences sont acceptés dans la mesure où  les salariés correspondent aux conditions d'éligibilité, à savoir : être salarié du secteur privé ou associatif et justifier de 5 ans d'expérience professionnelle.
Quel est le  coût moyen d'un bilan de compétences ?
Farid NAKHUDA - Le coût du bilan de compétences est de l'ordre de 1 200 €, pour une durée maximum de 24 heures (50 € de l'heure). Il est à noter que ce coût est valable uniquement avec les prestataires agréés par le Fongecif  Réunion.
En 2007, combien de salariés ont bénéficié du bilan de compétences ?
Farid NAKHUDA - 137 salariés ont été bénéficiaires du bilan de compétences en 2007. D'année en année, ce chiffre est en constante augmentation.

Posté par pcassuto à 10:41 - - Permalien [#]
Tags : , ,

Les démarches à suivre pour faire un bilan de compétences - La Réunion

http://www2.formanoo.org/jsp/styles/defaut/img/logo.jpgVous désirez faire le point sur votre situation. Vous avez un projet. Quelles sont les principales étapes pour entamer un bilan de compétences ?
Vous êtes salarié(e) du secteur privé ou associatif
Le bilan de compétences peut se faire selon deux modalités :

  • dans le cadre du plan de formation de l'entreprise,
  • dans le cadre d'un congé de bilan de compétences.
Dans le cadre du plan de formation
  • L'employeur présente au salarié(e) une convention tripartite (employeur, prestataire, salarié).
  • Ce dernier a 10 jours pour signifier son accord en restituant à l'employeur la convention signée avec les mentions "lu et approuvé".
Le bilan de compétences est réalisé dans les locaux du prestataire. Il peut se faire pendant le temps de travail.
Le coût du bilan de compétences est pris en charge par l'employeur dans le cadre du plan de formation.
L'employeur reçoit en fin de bilan un état de présence comprenant le nombre d'heures par phase et les dates de réalisation.
A noter
Le bilan de compétences dans le cadre du plan de formation ne peut se faire qu'avec l'accord du salarié. Le refus de ce dernier ne constitue en aucun cas une faute, ou un motif de licenciement. 

Dans le cadre d'un congé pour bilan de compétences

Le bilan de compétences peut être réalisé sur votre temps de travail ou en dehors de votre temps de travail. Vous devez justifier de 5 ans d'activité salariée dont 12 mois dans l'entreprise. La durée du congé bilan de compétences est de 24 heures maximum sur 1 à 2 mois. Les démarches à suivre sont les suivantes :
  • Identifier un centre de bilan. Consulter la liste des Centres de bilan agréés.
  • Faire une demande écrite à son employeur pour obtenir une autorisation d'absence. Le salarié doit faire sa demande au plus tard, 60 jours avant le début du bilan  de compétences.
    • Si vous êtes en CDI, la demande doit être faite un mois avant le début de votre bilan
    • Si vous êtes en CDD, la demande doit être faite deux mois avant le début de votre bilan
Modèle de lettre pour faire une demande d'autorisation d'absence sur le site de l'entreprise.com
  • Le bilan ne commence qu'après la signature d'une convention tripartite entre le salarié, l'organisme prestataire de bilan et l'organisme paritaire agréé au titre du congé individuel de formation.
  • Au terme du bilan de compétences, (si le bilan est réalisé sur le temps et travail) le salarié transmet à son employeur et à l'OPACIF une attestation de fréquentation. Cette attestation est fournie par le prestataire de bilan.

A noter
Le contenu du document de synthèse du bilan appartient au bénéficiaire du bilan. Il n'est pas tenu de le communiquer à son employeur. Le psychologue conserve une copie des éléments du document durant une année.
Dans le cas d'un bilan de compétences pour un agent de la fonction publique, la demande doit être faire au chef du service au plus tard 30 jours avant le début du bilan.De son côté, l'administration doit faire une réponse écrite dans les 15 jours qui suivent la réception de la demande.
Dans le cas d'un bilan de compétences pour le jeune, la structure d'accueil et d'orientation transmets au centre de bilan un dossier de préconisation
Vous êtes demandeur d'emploi
L'accès au bilan de compétences peut se faire à la demande d'une structure d'accueil ou à l'initiative de l'individu.

  • Le demandeur d'emploi est orienté vers un organisme prestataire (habilité par l'Anpe). Il bénéficie d'une information individuelle ou collective, d'un entretien individuel.
  • L'Anpe émet une lettre de commande permettant le début de l'action bilan de compétences approfondi.
  • Le demandeur d'emploi est reçu dans les 7 jours après la commande de l'Anpe.
  • Au terme du bilan, le demandeur d'emploi reçoit un dossier de conclusions. Un double est transmis au prescripteur.
  • Le prescripteur reçoit le demandeur d'emploi afin de mettre en oeuvre les conclusions et le parcours de retour à l'emploi.

Source : BUZENOT Marie-Françoise. Le Bilan de compétences : un état des pratiques à La Réunion. Saint-Denis : CARIF-OREF Réunion, 2005. 55 p.

Posté par pcassuto à 10:39 - - Permalien [#]
Tags : ,

Qu'est-ce qu'un bilan de compétences ? La Réunion

http://www2.formanoo.org/jsp/styles/defaut/img/logo.jpgVous souhaitez faire le point sur votre parcours professionnel ou personnel ? Vous envisagez de vous reconvertir ? Pourquoi ne pas réaliser un bilan de compétences ? Les Centres de bilan sont à votre service pour vous accompagner et vous aider à appréhender plus clairement votre avenir professionnel.
Il existe deux types de bilan de compétences :

  • le bilan de compétences s'adressant d'une part aux salariés du secteur privé et associatif (pris en charge par le Fongecif) et d'autre part aux salariés du secteur public et aux jeunes en recherche d'insertion.
  • le bilan de compétences approfondi à destination des demandeurs d'emploi.

Le bilan de compétences
Il "doit permettre à des travailleurs d'analyser leurs compétences professionnelles et personnelles ainsi que leurs aptitudes et leurs motivations afin de définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation" (Article L900-2 du Code du travail).
Le bilan de compétences est une démarche personnelle, basée sur le volontariat, qui peut s'accomplir dans le but de valider un projet d'évolution professionnelle ou de reconversion.
Le salarié peut bénéficier d'un bilan de compétences à son initiative dans le cadre du Droit individuel à la formation - DIF, à l'initiative de l'employeur dans le cadre du plan de formation (l'accord du salarié est indispensable) ou encore à la seule initiative du salarié lors du droit au Congé bilan de compétences.
Seuls des prestataires externes à l'entreprise et habilités par le Fongecif (ou Opcacif) (*) prennent en charge la réalisation des bilans de compétences.
La durée du bilan de compétences salarié est de 24 heures.
Accompagné par un spécialiste de l'orientation, de l'évaluation et du conseil professionnel, le bilan de compétences se déroule en trois phases :

Un document de synthèse est ensuite transmis au bénéficiaire restituant par écrit les résultats du bilan.
Un bilan de compétences peut déboucher sur une démarche de Validation des acquis de l'expérience, une période de professionnalisation ou un Congé individuel de formation - CIF,... Il ouvre également la possibilité de s'orienter vers une formation.
Le bilan de compétences approfondi - BCA
Il s'adresse aux demandeurs d'emploi indemnisés ou non. Le BCA permet "de faire un point sur son parcours professionnel et d'envisager de nouvelles pistes d'orientation en cohérence avec le marché du travail" (Source : Anpe)
L'accès au BCA se fait sur proposition des structures d'accueil (Mission locale, Anpe, ...). Après avoir vérifié que le bilan de compétences approfondi correspond bien à votre besoin, votre agence Anpe vous orientera vers l'organisme prestataire qui réalisera le bilan.
La durée du BCA est d'une vingtaine d'heures répartis sur 42 jours (6 semaines).
Le BCA comprend quatre étapes :

  • L'accueil - Il permet de prendre connaissance du déroulement du bilan et d'établir un planning d'entretiens.
  • L'investigation - Cette étape permet d'identifier des pistes d'orientations professionnelles.
  • L'adéquation de vos pistes professionnelles au marché du travail - Il s'agit dans cette étape de vérifier avec le consultant la cohérence et l'adéquation entre le projet et la réalité du terrain.
  • La formalisation de votre projet professionnel.

Pour en savoir plus, consulter la fiche Bilan de compétences approfondi sur le site de l'Anpe.
(*) Fongecif : Organisme paritaire agréé au titre du congé individuel de formation

Posté par pcassuto à 10:37 - - Permalien [#]
Tags : ,

Bilan de compétences et bilan de compétences approfondi - La Réunion

http://www2.formanoo.org/jsp/styles/defaut/img/logo.jpgFaire le point sur son parcours professionnel
Vous êtes salarié, demandeur d'emploi ! Vous ressentez le besoin de faire le point sur vos compétences, vos aptitudes ? Vous vous questionnez : "Serais-je capable de m'orienter vers un autre métier et suivre une formation pour y parvenir ?"
N'hésitez plus, le bilan de compétences est fait pour vous ! Les différents articles qui suivent vous expliquent très concrètement comment avoir accès à un bilan de compétences, quelles sont les démarches à suivre. Des témoignages viennent enrichir ce dossier.
Zoom sur

Posté par pcassuto à 10:35 - - Permalien [#]
Tags : ,