27 octobre 2008

RÉFORME FPTLV : Guide ANFH en ligne

Le guide ANFH consacré au décryptage de la réforme "Formation Professionnelle Tout au Long de la Vie" est en ligne! Fiches pratiques, tableaux synthétiques, modèles, propositions de méthode, pistes de communication interne... on y trouve tous les outils nécessaires à la mise en place de la réforme au sein de l'établissement.
En savoir plus: Accéder au guide ANFH sur la FPTLV, La lettre de l'ANFH consacre à la FPTLV un dossier et un numéro spécial, Communiqué de presse.
개혁 FPTLV : ANFH 가이드 온라인. 기타 : FPTLV에 가이드 ANFH로, 라 통지서 드 난 ANFH FPTLV과 특별한 보도 자료를 참조 파일에 전용 이동합니다. 더많은...

Posté par pcassuto à 02:56 - - Permalien [#]


26 octobre 2008

L’origine sociale des étudiants

Les universités françaises n’accueillent que 11 % d’enfants d’ouvriers contre 30 % de cadres supérieurs. L’écart se creuse encore davantage en 3ème cycle de l’enseignement supérieur.
Les universités françaises n’accueillent qu’une petite minorité des enfants d’employés et d’ouvriers. Ces deux catégories constituent moins du quart des étudiants alors qu’elles constituent un peu plus de la moitié de la population française. Elles sont surtout représentées dans les premiers cycles et les enseignements généraux et dans les filières courtes technologiques. 15 % des enfants d’ouvriers fréquentent un Institut universitaire de technologie (IUT), 20 % une section de technicien supérieur. Ils ne sont par contre que 5 % dans les classes préparatoires aux grandes écoles contre 50 % d’enfants de cadres supérieurs ou de professions libérales. L’écart se creuse encore davantage en 3ème cycle de l’enseignement supérieur. En licence, la proportion d’enfants d’ouvriers et d’employés est encore pratiquement équivalente à celle des cadres supérieurs et professions libérales : respectivement 27,4 % (cumul employés et ouvriers) et 28,7 %. Mais l’écart se creuse nettement dès l’année suivante en master puisque 17,7 % de fils et filles d’ouvriers et d’employés fréquentent ce niveau d’études, ils sont 36,6 % enfants de cadres supérieurs. Cette proportion passe en doctorat de 11,6 % à 38,3 %. Consulter les tableaux : http://www.inegalites.fr/.
Sosial asal siswa. Perancis universitas yang 11% dari anak-anak sebagai pekerja terhadap 30% dari manajer senior. Kesenjangan widens bahkan lebih dalam 3. Siklus pendidikan tinggi. Berkonsultasi di meja: http://www.inegalites.fr/. Lagi...

Posté par pcassuto à 01:38 - - Permalien [#]
Tags : ,

L'accord entre le Saint-Siège et la France sur la reconnaissance des diplômes (même profanes) sur France-Diplomatie


 

toutes les photos
France-Diplomatie
Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères et européennes a reçu, ce 18 décembre, Mgr Dominique Mamberti, secrétaire pour les Relations du Saint-Siège avec les Etats.
A cette occasion, ils ont signé un accord sur la reconnaissance des grades et diplômes dans l’enseignement supérieur entre la France et le Saint-Siège, dans le cadre de la Convention de Lisbonne du 11 avril 1997 et du processus de Bologne.
Cet accord a pour objet de reconnaître la valeur des grades et des diplômes canoniques (théologie, philosophie, droit canonique) ou profanes délivrés par les établissements d’enseignement supérieur catholiques et reconnus par le Saint-Siège, et de faciliter les différents cursus universitaires. Voir les photos de la signature de l'accord
Toujours sur France-Diplomatie :
En matière de relations culturelles, le Saint-Siège représente pour la France un partenaire singulier. Au cœur du monde catholique, cet État abrite un ensemble d’Universités et d’Instituts, lieux d’enseignement supérieur, où se retrouvent en formation de jeunes religieux issus du monde entier, appelés par la suite à jouer un rôle important dans les Églises locales. A cela s’ajoutent diverses institutions, telles que l’Académie Pontificale des Sciences, et l’Académie des Sciences Sociales, qui accueillent des élites intellectuelles du monde entier, dont plusieurs prix Nobel. Parmi les 145 ambassades accréditées auprès du Saint-Siège, la France est le seul pays à disposer d’un Service et d’un Centre culturels, le Centre Saint-Louis de France. Les activités culturelles de ce centre permettent d’assurer une certaine place à la langue française dans les institutions du Vatican, malgré une forte concurrence de l’anglais, de l’italien et plus récemment de l’espagnol. Elles permettent également d’exercer une influence intellectuelle dans les milieux ecclésiastiques romains et dans les nombreuses institutions et universités pontificales, par le biais de bourses de stages en France pour des étudiants de toutes nationalités et grâce à la diffusion de la pensée et de la culture française chrétienne, mais aussi laïque.
Sur le site de l'Ambassade de France au Vatican, il est proposé toute l'année un service de visites accompagnées par Rencontres romaines pour les groupes et les individuels dont le but est de permettre au plus grand nombre de pèlerins et touristes francophones de découvrir le message de Rome dans les meilleurs conditions possibles.
1- La France conserve, à l’instar de quelques "vieilles nations" européennes de tradition chrétienne, des liens étroits avec le Saint-Siège.
Les béatifications et canonisations de nos compatriotes, témoignages de l’intérêt du Saint-Siège à l’égard de notre pays, se déroulent à rythme régulier : 
- Canonisations récentes : 1. de la Bienheureuse Léonie Aviat (25 novembre 2001), 2. de la Bienheureuse Théodora Guérin (15 octobre 2006), 3. de la Bienheureuse Marie-Eugénie de Jésus le 3 juin 2007.
- Béatifications récentes : 4. de Hélène de Chappotin de Neuville (20 octobre 2002), 5. du Père Bonhomme (23 mars 2003), 6. de Sœur Rosalie Rendu (9 novembre 2003), 7. de Pierre Vignes et Marie-Joseph Cassant (3 octobre 2004), 8. de Charles de Foucauld (13 novembre 2005), 9. Marie-Céline de la présentation (16.09.07 à Bordeaux), 10. Père basile Moreau (15.09.07 au Mans).
Le plus important de ces témoignages avait été la proclamation de Sainte Thérèse de Lisieux comme 33ème Docteur de l’Eglise le 19 octobre 1997.
Από την ιστοσελίδα της η γαλλική πρεσβεία στο Βατικανό, είχε προτείνει έναν χρόνο υπηρεσίας για εκδρομές από ρωμαϊκή Συναντήσεις για ομάδες και άτομα των οποίων ο σκοπός είναι να επιτραπεί το μεγαλύτερο αριθμό των προσκυνητών και των τουριστών για να μάθετε γαλλικά το μήνυμα από τη Ρώμη με τις καλύτερες δυνατές συνθήκες.

2- Une influence certaine de la France : de hauts dignitaires français restent présents à la Curie romaine : le cardinal Etchegaray, vice-doyen du collège des cardinaux, ancien président des Conseils pontificaux "Justice et Paix" et "Cor Unum", ancien président du Comité du Jubilé de l’an 2000 ; le cardinal Poupard, président émérite du Conseil pontifical pour la culture, le cardinal Jean-Louis Tauran, président du Conseil Pontifical pour le dialogue inter religieux. L’influence française, après le départ du cardinal Tauran, Secrétaire pour les relations avec les Etats (ministre des Affaires étrangères) en octobre 2003, est maintenue avec le retour d’un Français à ce poste, Mgr Dominique Mamberti, nommé le 15 septembre 2006. Enfin, Mgr Jean-louis Bruguès a été nommé le 1er février 2008 secrétaire de la Congrégation pour l’éducation catholique, chargé des universités, séminaires et écoles catholiques. Les autorités françaises sont consultées avant la nomination des évêques titulaires par le Pape.
3- Des relations fortes  : la France reste pour le Saint-Siège un interlocuteur privilégié. Une large convergence de vues sur les objectifs de paix et de justice, la tradition française en matière de défense des droits de l’homme et la place que le Saint-Siège reconnaît à notre pays au sein de la communauté internationale donnent à nos relations bilatérales un caractère confiant et constructif. Nos positions sur les questions internationales sont souvent très proches (Liban, processus de paix au Proche-Orient, Colombie, Afrique, lutte contre le réchauffement climatique notamment). Trois Français ont été créés cardinaux par le Pape le 21 octobre 2003 : Mgr Jean-Louis Tauran, ancien Secrétaire pour les relations avec les Etats, Mgr Bernard Panafieu, Archevêque de Marseille, et Mgr Philippe Barbarin, Archevêque de Lyon. Le consistoire des 24 et 25 mars 2006 a été l’occasion de l’élévation à la pourpre cardinalice de Mgr Ricard, archevêque de Bordeaux et Président de la Conférence épiscopale, et Mgr Vanhoye, qui à 83 ans, ne sera pas électeur. Le consistoire des 24 et 25 novembre 2007 a été l’occasion de la création de 23 cardinaux, dont Mgr André Vingt-Tois, également Président de la Conférence des évêques de France depuis le 5 novembre 2007. Ce consistoire a porté le nombre de cardinaux français électeurs à six (sur 121). Une instance de consultation entre l’Etat et l’Eglise de France a été officiellement créée le 12 février 2002 lors d’une réunion à Matignon entre le Premier ministre, le ministre de l’Intérieur, le président et le vice-président de la Conférence épiscopale, le cardinal Archevêque de Paris et le nonce apostolique. Cette instance de dialogue permet de consulter davantage les représentants de l’Eglise catholique, au même titre que ceux des autres confessions.
4 - Des visites régulières du Saint Père dans notre pays : Jean-Paul II a effectué huit visites pastorales en France : 1980 (Paris et Lisieux) ; 1983 (Lourdes) ; 1986 (région lyonnaise) ; 1988 (Est de la France) ; 1989 (la Réunion) ; septembre 1996 (Saint-Laurent sur Sèvre en Vendée, Sainte-Anne d’Auray en Bretagne, Tours (16ème centenaire de Saint-Martin) et Reims (15ème centenaire du baptême de Clovis)). 18-24 août 1997 (XIIè Journées Mondiales de la Jeunesse à Paris). Pèlerinage du Saint Père à Lourdes les 14 et 15 août 2004. Benoît XVI a quant à lui témoigné à plusieurs reprises de l’amitié particulière qu’il porte à notre pays. Membre associé de l’Académie des sciences morales et politiques, le Pape parle très bien notre langue et évoque souvent son admiration pour le cardinal de Lubac qu’il a rencontré pour la première fois en 1962 à l’occasion du concile. Claudel, Bernanos, Mauriac, Péguy, mais aussi Anouilh et Sartre, ont enrichi sa connaissance de notre pays.

Posté par pcassuto à 00:57 - - Permalien [#]

25 octobre 2008

L’Aquitaine rémunère les jeunes stagiaires de la formation non indemnisés par les Assedic

Dès le 1er janvier, 5000 jeunes aquitains non indemnisés par les Assedic pourront néanmoins toucher de 310 à 650 euros par mois lorsqu’ils partiront en formation professionnelle.
Cette mesure, présentée lundi lors des orientations budgétaires 2009 de la Région, représentera un coût supplémentaire de 5 millions d’euros, comme le précise son communiqué du 20 octobre.
« Il s’agit de répondre à la précarisation de plus en plus forte des stagiaires et cette aide est rendue d’autant plus nécessaire que la baisse du pouvoir d’achat des Aquitains, comme celui des Français, devient particulièrement préoccupante » a commenté le président Alain Rousset dans le communiqué. Source : http://www.arf.asso.fr/.
Od 1. siječnja, 5000 Young aquitains neće biti nadoknađeni od strane Assedic svibanj pa ipak dosegnuti 310 do 650 eura mjesečno kad napuste trening. Izvor: http://www.arf.asso.fr/. Više...

Posté par pcassuto à 21:14 - - Permalien [#]
Tags :

Le nouveau site de la VAE de l'Université du Sud Toulon-Var

Les lois sur la VAE donnent aujourd'hui à tous ceux qui n'ont pas eu dans leur vie la chance ou l'envie de poursuivre des études, la possibilité de les reprendre à un autre moment. N'hésitez pas à contacter le service général de la Validation, nous sommes là pour vous aider à réussir. 

 Gilles Martin vous présente la VAE en vidéo, dont il est le chargé de mission...
télécharger le lecteur quicktime si vous ne le possédez pas déjà, afin de lire la vidéo voir la vidéo

Le leggi VAE dare oggi tutti coloro che non hanno avuto la possibilità della loro vita o il desiderio di studiare la possibilità di riprenderla in un altro momento. Sentiti libero di contattare il dipartimento per la convalida, siamo qui per aiutarvi ad avere successo.

Cliquez ici !

Posté par pcassuto à 19:01 - - Permalien [#]
Tags : ,


24 octobre 2008

Séminaire d'information sur "La formation tout au long de la vie"

Un séminaire d'information sur "La formation tout au long de la vie" ouvert au public en présence des représentants de la Commission Européenne se tiendra le vendredi 24 octobre 2008 de 8h à 12h à l'ENCRE. Programme de la journée.

यूरोपीय आयोग के प्रतिनिधियों की उपस्थिति में जीवन भर "प्रशिक्षण पर एक संगोष्ठी जानकारी" जनता के लिए खुला शुक्रवार 24 अक्टूबर 2008 को 8 से 12 के लिए स्याही में आयोजित किया जाएगा. एजेंडा. और...

Posté par pcassuto à 09:48 - - Permalien [#]

Mardi 28 octobre au Club Stratégies : Où en est-on de la VAE ?

Avec Gilles Schildknecht, ancien chef de la mission de la Validation des Acquis et de l’Expérience au Ministère de l’Education Nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche.
Pendant longtemps, nous avons rêvé qu’il en soit ainsi (années 70 à 90). Ce n’était, hélas, pas possible. Et puis progressivement, de VAP en VAE, le processus de reconnaissance des acquis de l’expérience s’est mis en place et à partir de 2002, il fut enfin possible de conduire le processus de reconnaissance des acquis jusqu’à obtention complète d’un diplôme. Extraordinaire ! Quel que soit le parcours suivi on pouvait -et on peut toujours- prétendre accéder à la même certification. C’était presque trop beau ! Aujourd’hui le tableau s’est brouillé. De rapports en rapports, la VAE reconnue dans sa positivité est souvent pointée comme insuffisante dans ses effets. Quelque part le ressort (valorisation de l’expérience) s’est brisé. Pourquoi ? Où en est-on de la VAE ? Nous tenterons d’y répondre, le mardi 28 octobre, avec Gilles Schildknecht, ancien chef de la mission de la Validation des Acquis et de l’Expérience au ministère de l’Education Nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche.
Commentaires notamment à partir du rapport Besson, Valoriser l'acquis de l'expérience : une évaluation du dispositif de VAE (La documentation française, septembre 2008). Pour en savoir plus : http://www.leclub.org/.
Tiistai 28. lokakuuta klo Club Strategies: Mikä on Vae? Sisältää kommentteja Besson kertomus, arvottaminen kokemus: arvio on Vae (La Documentation Française, syyskuu 2008). Lisätietoja: http://www.leclub.org/. Lisää...

Posté par pcassuto à 00:46 - - Permalien [#]
Tags :

Seconde édition du colloque international « l’Université à l’ère du numérique » CIUEN

La seconde édition du colloque international « l’Université à l’ère du numérique » s’installe pendant trois jours en terre Aquitaine. Entre Garonne et vignobles, l’UNR Aquitaine portée par l’Université de Bordeaux vous accueillera au Palais des congrès de Bordeaux du 10 au 12 décembre. Participez aux échanges et aux débats sur les enjeux et les usages du numérique dans l’enseignement supérieur, et venez découvrir l’espace d’exposition, organisé sur plus de 3000 mètres carrés. Suivez l’actualité du CIUEN en explorant le site.
Résumé
: Permettre à de nouveaux publics demandeurs de formation initiale ou professionnelle de poursuivre à distance des études supérieures, ouvrir au niveau national ou international des cursus de qualité, délivrer des diplômes… est aujourd’hui grandement facilité par l’usage des technologies de l’information et de la communication. Les établissements d’enseignement supérieur l’ont bien compris et nombreux sont ceux qui au cours des dernières années ont élargi l’accès à leur capacité de formation en s’efforçant de proposer des dispositifs innovants, spécifiquement conçus. La table ronde sera l’occasion de préciser les objectifs généralement poursuivis par les établissements qui s’engagent dans la formation à distance et la formation tout au long de la vie ; elle permettra également de faire un état des bonnes pratiques.
Questions
: Peut-on utiliser les TICE pour la validation des acquis de l’expérience – VAE ?
A-t-on des exemples de cursus de formation LMD ouverts à l’international ? Dans quels domaines ? À quels niveaux ?
La segunda edición de la conferencia internacional "Universidad en la era digital" se instala durante tres días en la Tierra de Aquitania. Siga las noticias CIUEN explorar el sitio. Más información...

Posté par pcassuto à 00:40 - - Permalien [#]
Tags :

23 octobre 2008

La Commission européenne lance le site web «Study in Europe» afin de promouvoir l'enseignement supérieur européen

La Commission européenne a lancé un nouveau portail web intitulé «Study in Europe» en vue d'attirer des étudiants d'autres parties du monde vers l'enseignement supérieur européen. Le portail, dont l'adresse est www.study-in-europe.org, fait partie d'une vaste campagne destinée à accroître le nombre des jeunes de pays tiers qui viennent étudier dans l'UE. «Study in Europe» fournit des informations claires et actualisées sur la gamme des cours que proposent les établissements d'enseignement supérieur européens, sur les procédures d'admission, les coûts, les bourses d'études et le milieu de l’enseignement supérieur en Europe.
There are more than four thousand higher education institutions in Europe, from top-level research establishments to small, teaching-focused colleges. Europe itself is no less diverse, extending from the Arctic Circle to the coast of Africa, where tiny principalities sit side-by-side with many of the world’s leading economies. A fascinating destination, but which country should you go to? Which university should you choose? What do you need before you leave? What will happen when you arrive? These are just some of the questions you’re probably asking yourself already.
Study in Europe is here to help. We provide up-to-date information on thirty-two European countries, their universities and what it takes to live and study in them. Use Study in Europe to find the university that suits you best. A well-informed decision will make your time abroad even more valuable.
Exemples : The EHEFs (http://www.ehefs.org/) are organised on behalf of the European Commission by a consortium involving the British Council, CampusFrance, DAAD and Nuffic. Events are being held in seven Asian countries: Indonesia: 31 October - 2 November 2008.
Study in Europe: Russia: Moscow, 13 - 15 November 2008 (Career & Education Fair XXI); Brazil: Sao Paulo, 27 - 29 March 2009 (Expo Belta 2009).

Posté par pcassuto à 15:54 - - Permalien [#]
Tags :

22 octobre 2008

Les régions jugent "incohérent" de supprimer les crédits pour l'allocation de fin de formation

La suppression des crédits réservés au financement de l'Allocation de fin de formation est "inadmissible" au moment où le marché de l'emploi se dégrade, affirme le 22 octobre dans un communiqué l'Association des régions de France (ARF). Prévue dans le projet de loi de finances 2009, "cette décision aura pour conséquence de faire renoncer des demandeurs d'emploi à entrer en formation faute de rémunération compléte ou à attendre d'avoir épuisé leurs droits à l'assurance chômage pour être ensuite éligibles à des rémunérations versées par la région", estime l'ARF dans un communiqué. Pour remplacer le financement de l'allocation, le ministère de l'Economie propose aux partenaires sociaux de prévoir dans la prochaine convention Unedic sa prise en charge par le budget de l'assurance chômage, "c'est-à-dire par des cotisations sociales", estime l'ARF. Les régions, à la pointe dans la formation des demandeurs d'emploi, craignent "de supporter tout ou partie des conséquences de cette décision". L'allocation de fin de formation permet aux demandeurs d'emploi de continuer à être rémunérés jusqu'à la fin de leur formation lorsqu'ils arrivent en fin de droits. Source : http://www.lagazettedescommunes.com/.
Regions deemed "inconsistent" to delete the funds for the allocation of the end of training. The removal of appropriations to finance the benefit on completion of training is "unacceptable" when the labor market is deteriorating, said in an October 22 press release the Association des régions de France (ARF). Source: http://www.lagazettedescommunes.com/. More...

Posté par pcassuto à 23:51 - - Permalien [#]