22 mai 2013

Top global university courses to be available in Arabic for free

http://dam.alarabiya.net/images/3095a858-74c1-4cb1-ae88-953f054fd4c4/600/338/1?x=0&y=0Taghreedat, the largest Arabic crowd-sourcing initiative in the Middle East and North Africa, has announced a partnership with Coursera, the world’s leading Massive Open Online Course provider, to translate major international university courses across multiple disciplines for Arab students worldwide, for free.
Leading global universities, including Stanford, Yale, Columbia, Georgia, Duke, Northwestern, Pennsylvania, Princeton and Edinburgh, are offering a number of their courses for free on Coursera in English. With this partnership, some of the world’s top university courses will be accessible for free for all Arabic-speaking users.
Starting May 19, Taghreedat’s 9,000 translators, writers and editors in 37 countries worldwide will have a chance to translate two university courses, marking the official start of the collaboration with Coursera. Stanford University’s Math Think and Duke University’s Behavioral Economics will be the first two courses to be localized, with plans for more courses to follow.
A group of Taghreedat translation language moderators will be managing project quality in the following weeks to ensure the courses are localized accurately and are accent-free.
“This is a major milestone for Taghreedat, especially that we are looking at diversifying our localization project portfolio and focusing on Open Educational Resources as a strategic area that we are engaging our crowd-sourcing community in,” said Taghreedat co-founders Mina Takla and Sami Mubarak.
“2013 has been a very exciting year for Taghreedat, including collaborations with WhatsApp, Gameloft, the Wikimedia Foundation and Easy Chirp, in which over 8,000 Arabic translators have participated so far. Localization of apps and games are two new and very unique additions to the initiative’s contributions to Arabic digital content, and we have more ambitious plans for the rest of the year.”
The Taghreedat - Coursera collaboration is part of a larger global partnership that Coursera is announcing this week with more than 15 translation organizations worldwide to translate its courses into the most popular language markets reflected by Coursera students: Russian, Portuguese, Turkish, Japanese, Ukrainian, Kazakh and Arabic. The majority of translated courses are expected to be available by Sept. 2013.
“The institutions that are providing translation services for our free online courses are helping to make the educational content on Coursera more accessible to the millions of people around the world who stand to benefit from these resources but are not fluent in English. The potential to impact global education is greatly elevated by our ability to bridge language barriers,” said Coursera co-founder Daphne Koller.
“Many of our students are already taking advantage of user-generated subtitles in our courses, and we believe that having translations will significantly improve the learning experience for non-native English speakers,” said Coursera co-CEO Andrew Ng. “By offering courses in more languages, we hope to provide quality educational opportunities to more of the students who need it most.”
Over the past few months, Coursera has welcomed 29 new universities to its platform, in addition to six educational institutions and museums, bringing the total number of participating institutions to 69. The new additions include 16 international schools that offer courses in Chinese, French, Italian and Spanish.

Posté par pcassuto à 00:26 - - Permalien [#]


Anglais à l'université - la polémique est plus que jamais d'actualité

http://www.e-orientations.com/imgs/orientation-etudes-metier-emploi.gifD'un côté, il y a les "pour", qui soutiennent le projet de loi et notamment l'article 2, qui prévoit l'introduction de cours en anglais à l'université. De l'autre, les "contre", farouchement opposés à la langue de Shakespeare comme langue d'enseignement. Le projet de loi sera débattu demain à l'Assemblée nationale. Malgré des réaménagements apportés la semaine passée, la polémique fait toujours rage…
Ils y tiennent à la loi Toubon! Ce texte, voté en 1994, prévoit en effet que le français demeure la seule langue des enseignements, examens, concours, ainsi que thèses et mémoires dans les établissements universitaires français. Geneviève Fioraso souhaiterait pourtant assouplir cette loi, par le biais de l'article 2 du projet de loi actuellement débattu. Celui-ci permettrait ainsi de "dispenser en langues étrangères une partie des enseignements" lorsqu'ils sont réalisés "dans le cadre d'accords avec des universités étrangères", ou lorsqu'ils sont "financés par l'Union européenne". L'enjeu d'une telle mesure est d'"améliorer l'attractivité de l'enseignement supérieur français vis-à-vis des étudiants étrangers", met en avant le ministère de l'Enseignement supérieur. Car ces derniers représentent actuellement 12% des effectifs globaux étudiants, et le gouvernement souhaite atteindre la barre des 15%! Suite de l'article...

http://www.e-orientations.com/imgs/orientation-etudes-metier-emploi.gif Ar thaobh amháin, tá sé an "in ionad" tacú leis an bille agus go háirithe Airteagal 2, lena ndéantar foráil do thabhairt isteach na cúrsaí i mBéarla ag an ollscoil. Ar an taobh eile, an "CONS" go dubh in éadan teanga Shakespeare mar theanga teagaisc. Beidh an bille a phlé sa Tionól Náisiúnta amárach. Níos mó...

Posté par pcassuto à 00:20 - - Permalien [#]

Emory and Coursera: Benefits beyond the numbers

http://news.emory.edu/images/banner.pngBy Kimber Williams. When Coursera first began partnering with top universities to bring MOOCs (massive open online courses) to a worldwide audience, the enrollment numbers created a shockwave. Suddenly, tens of thousands of students were signing up to take a single online class, recalls Kimbi Hagen, one of Emory's early pioneers in the free, not-for-credit online experiment. Now that Hagen, who is assistant professor in the department of behavioral sciences and health education at Rollins School of Public Health and assistant director of Emory's Center for AIDS Research, has just completed teaching one of Emory's first three MOOCs through Coursera, she realizes those enrollment numbers don't tell the whole story. Read more...

Posté par pcassuto à 00:08 - - Permalien [#]

“Commit sociology” with University World News

http://enews.ksu.edu.sa/wp-content/uploads/2011/10/UWN.jpgThe statement by Canadian Prime Minister Stephen Harper that people should not “commit sociology” but rather focus on law and order in thwarting terrorism, has outraged many social scientists. The upcoming conference “Worldviews 2013: Global trends in media and higher education”, co-hosted by University World News, urges attendees to “Keep calm and commit sociology”, and buy buttons in defiance. See more here, and don’t forget to register for the conference.

Posté par pcassuto à 00:00 - - Permalien [#]

21 mai 2013

Les répertoires-métiers et référentiels

http://www.cereq.fr/extension/cereq/design/cereq/images/global/logo_cereq.gifLe séminaire d’échange et de production SEMAT (Séminaire d'analyse du travail) a été mis en place dès 2009 dans le but de créer un processus de capitalisation des acquis du Céreq sur le thème du travail et de son analyse. Il est parti du constat que sont mobilisés, au sein du Céreq et de ses Centres associés régionaux (CAR), différents outils méthodologiques en analyse du travail, dans le cadre d’études et recherches réalisées suite à des commandes diverses et variées (enquêtes de terrain, conseil/expertises, accompagnement méthodologique, etc.). L’objectif du séminaire est d’approfondir la connaissance mutuelle des démarches mobilisées en analyse du travail, à partir d’une réflexion collective sur l’articulation entre démarches et usages. Dans cette perspective, le SEMAT (Séminaire d'analyse du travail) examine les apports et limites des pratiques existantes en la matière et leur contribution à la compréhension des relations entre formation-emploi-travail afin d’apporter des réponses adaptées aux besoins des « commanditaires » ou demandes institutionnelles.
Thèmes des interventions du 4 juin: Les référentiels des instruments à interroger

Les référentiels comme des instruments de rationalisation. L’étude sur les modalités d’évaluation dans les diplômes professionnels a permis de poser un certain nombre de questions tant du point de vue de leur construction que de leur usage. Ainsi les référentiels des diplômes sont construits autour de la notion de compétence: quelle place et quelle acception possède alors cette notion? Quels rapports partage-t-elle avec d’autres notions? Les référentiels sont-ils mobilisés dans les pratiques d’évaluation? Si oui, comment et avec quels effets sur les pratiques?
Les « outils métiers » développés par les observatoires prospectifs des métiers et des qualifications. Quelle place pour une approche inter-sectorielle?

Dans le cadre de l’ANI du 5 octobre 2009, les partenaires sociaux au niveau inter-professionnel expriment leur volonté de capitaliser, développer la production des observatoires prospectifs des métiers et des qualifications (OPMQ), ainsi que d’en favoriser leur articulation. L’enjeu, et non des moindres, est de savoir comment passer des logiques propres à chaque branche professionnelle à une approche transversale visant à élaborer un socle commun d’informations entre les OPMQ, à harmoniser leurs méthodes. C’est dans ces termes assez ambitieux qu’est posée la problématique de l’étude des outils métiers développés par une dizaine d’observatoires.
Mode d’entrées de la confrontation sociale dans le travail technique. Le cas des mandats-types

Comment les enjeux de la confrontation sociale pénètrent-ils dans la construction d’un répertoire paritaire d’activités et de compétences ? Un retour réflexif sur les modalités d’élaboration de mandats-types permet de distinguer plusieurs niveaux d’instrumentalisation de la technique à ce stade du processus de gouvernance des organisations syndicales par les outils auquel contribue ce projet (cf. ANI de modernisation du paritarisme, janvier 2012).
Le référentiel comme outil de formation et instrument de développement du métier

Résumé de la présentation d’une recherche: « Le référentiel, un outil de formation, un instrument de développement du métier. Le métier de masseur-kinésithérapeute en référence ». Présentation de la thèse et mise en réflexion autour de la détermination de « l’élément caractéristique de l’exercice du métier » (Prot, 2011) qui constitue le matériau d’un « bon » référentiel descriptif ».
En savoir plus sur le programme du séminaire SEMAT (Séminaire d'analyse du travail).
Contact.
http://www.cereq.fr/extension/cereq/design/cereq/images/global/logo_cereq.gif The exchange and production SEMAT seminar (seminar work analysis) was set up in 2009 to create a process of capitalization of acquired Céreq on the theme of work and analysis. It is based on the observation that are mobilized in the Céreq and its regional partners Centres (RACs), various methodological tools for analysis of work in the context of studies and research carried on to many different orders (investigations field consulting/expertise, methodological support, etc..). More...

Posté par pcassuto à 00:43 - - Permalien [#]


Le luxe ne connait pas la crise mais peine à recruter

http://www.pole-emploi.org/image/media/corporate/logo-pole-emploi.gif;jsessionid=v3xTRhdKFt8tnyWhjRC1qPw3G21282TyBnrgnSKd01H2RGBBLHM1!847289393!-213276276Le luxe ne connait pas la crise mais peine à recruter
Un secteur qui résiste à la crise

Le luxe ne connaît pas la crise: près de 700 emplois créés en 2012 et près de 2 000 depuis 2009. La France reste le pays phare du luxe, les marques françaises sont très prisées auprès de la clientèle étrangère: la qualité des produits, l'authenticité, le savoir-faire français, la tradition familiale, l'histoire, la créativité en font leurs meilleurs atouts.
Le luxe est un des domaines industriels dans lequel la France dispose d’entreprises leaders dans le monde.
Dans ce cadre, Pôle emploi se mobilise pour identifier les demandeurs d’emploi disposant des aptitudes et un parcours de formation est défini au sein de l’entreprise ou avec un organisme extérieur.
Pour en savoir plus: 
World luxury tracking.
Fhios ag aon ghéarchéim só, ach amháin a earcú
Réimse amháin go chomhracfaidh an ghéarchéim

LFhios Só aon ghéarchéim beagnach 700 post i 2012 agus beagnach 2,000 ó 2009.
An Fhrainc fós tá an príomhthionscadal tír brandaí Fraince an-tóir ag custaiméirí coigríche. Níos mó...

Posté par pcassuto à 00:03 - - Permalien [#]

Pacts with China to boost cooperation and mobility

http://enews.ksu.edu.sa/wp-content/uploads/2011/10/UWN.jpgBy Jane Marshall. France and China have entered into 11 agreements to strengthen higher education and research partnerships as well as student mobility between the two countries, the French Ministry of Higher Education and Research has announced.
The agreements were signed during an official visit to China by French President François Hollande in April, on which he was accompanied by Higher Education and Research Minister Geneviève Fioraso. Read more...

Posté par pcassuto à 00:00 - - Permalien [#]

20 mai 2013

Hors-série - contrat de génération

http://www.agefma.org/uploads/images/logo_agefma_petit.jpgLe Crefor de Haute-Normandie consacre un hors-série au contrat de génération
Le Crefor (Centre Ressources Emploi Formation) de Haute-Normandie vient de publier un hors-série du Point d'actualité sur la formation continue & l'emploi, consacré au contrat de génération.
Le document propose une synthèse de ce dispositif en termes:
• De mise en œuvre,
• D'implications pour les entreprises,
• D'articulation avec la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC).
Source: Errefom et Crefor.
Télécharger la publication.

http://www.agefma.org/uploads/images/logo_agefma_petit.jpgThe Crefor Haute-Normandie devotes a special issue to the contract generation
The Crefor (Employment Training Resources Centre) Haute-Normandie has published a special edition of the news item on the training & employment devoted to the generation contract
. More...

Posté par pcassuto à 23:56 - - Permalien [#]

Le numéro zéro de la lettre d’information du Carif-Oref des Pays de la Loire

http://www.cariforef-pdl.org/Admin/telechargement_CARIFOREF/ficTelecharge_1/images_carif/bandeau_OFE_nu.jpgLe numéro zéro en exclusivité pour les membres de l’AG
Vous découvrez aujourd’hui sous vos yeux, et en exclusivité, le numéro zéro de la lettre d’information du Carif-Oref des Pays de la Loire.

Elle signe la fin de Trait d’union, comme celle des lettres électroniques du Carif-Oref des Pays de la Loire: En bref, Lettre des territoires, Les dernières acquisitions… Une nouvelle politique de diffusion de l’information de la structure plus adaptée, et approuvée par les instances du GIP Carif-Oref, commence.
Bien sûr, le travail quotidien de veille se poursuit, voire se renforce. Tous les contenus sont préservés, seule la diffusion change et s’élargit. Dorénavant, toute l’information traitée sera distribuée sur deux supports: la lettre d’information hebdomadaire Orientation formation emploi dans les Pays de la Loire puis, début 2014, le nouveau site d’information régional, fusion des sites actuels Meformer et Carif-Oref.
C’est à partir du 22 mai 2013 que nos lecteurs habituels, professionnels de l’information, de l’orientation, de l’insertion, de la formation et de l’emploi, commenceront à recevoir cette lettre de façon hebdomadaire. Elle sera avant tout un éclairage sur les actualités régionales, intégrera les informations nationales pouvant avoir des répercussions sur nos actions et dispositifs régionaux. Nous l’avons voulue efficace, sobre mais attractive.
Notre souhait: continuer à répondre au mieux à vos attentes en matière d’information professionnelle. N’hésitez pas à nous faire part de vos impressions. Bonne découverte.
T sé náid uimhir heisiach do chomhaltaí an Ard-Aighne. Bhfaighidh tú lá atá inniu ann i do shúile, agus eisiach, OREF-Íoc líon nialais nuachtlitir Carif de la Loire. Níos mó...

Posté par pcassuto à 23:49 - - Permalien [#]