14 janvier 2010

Contrat d’objectif pour sécuriser l’emploi des professionnels du spectacle en Bretagne

La région Bretagne signe un contrat d’objectif pour sécuriser l’emploi des professionnels du spectacle.
Mieux former les professionnels du spectacle et sécuriser leur carrière. Tel est le but du contrat d’objectif emploi formation que l’Etat, la région Bretagne et les représentants d’employeurs et salariés de la branche signeront mercredi 13 janvier.
Aussi, parmi les objectifs retenus, l’accompagnement dans des dispositifs de Validation des acquis de l’expérience est une priorité. Les impétrants peuvent notamment passer un diplôme d’Etat d’enseignant (musique, chant, théâtre, etc.). « Nous souhaitons pouvoir mieux accompagner ceux qui souhaitent se lancer dans un parcours de VAE, en créant notamment un centre d’accompagnement », précise Anne Ozer.
Plus largement, « l’introduction massive des technologies nouvelles confrontent le secteur à des mutations importantes. Au regard de ces réalités, les professionnels du spectacle vivant souhaitent que soient mis en action des leviers permettant de restaurer la qualité de l’emploi, d’assurer son développement, d’améliorer les conditions de travail et d’organiser la structuration du secteur », souligne le contrat d’objectif. Cntrat d'Objectif_Spectacle_vivant.
브리트니, 지역 계약을 목표로 연예인에 대한 고용 보호에 서명했다.
  엔터테인먼트 전문가를위한 더 나은 교육과 자신의 경력을 보호합니다. 취업 교육 목적의 계약은 국가 브리트니 지역과 고용주의 대표 지점의 직원들은 수요일에 서명할 예정의 목적은 무엇인가, 1월 13일. 또한 목표물을 선택한 가운데, 이전의 경험을 반주 장치를 인증 우선 순위입니다. (음악, 교육 상태 졸업장을 전달, 연극, 노래 등 피부가 포함될 수있습니다.). "우리는 더 나은 사람 VAE의 여행, 지원 센터 구축 등 출국하고자하는 지원을 바란다"앤 Ozer있다. 더많은...

Posté par pcassuto à 18:13 - - Permalien [#]


Le futur PRES Normandie Université

http://www.ouest-france.fr/design/images/logo_ouestfrancefr.png?version=12Par Sébastien BRÊTEAU. Caen, Rouen, le Havre. Trois universités et deux grandes écoles vont créer un pôle d'enseignement supérieur: Normandie université.
Entre la Haute et la Basse-Normandie, les coopérations et les rapprochements entre établissements d'enseignement supérieur se poursuivent. La présidente de l'université de Caen, Josette Travert, l'a rappelé, jeudi lors de ses voeux. « Les universités de Caen, Rouen et le Havre, l'Ensa Rouen et l'Ensi Caen vont créer un pôle de recherche et d'enseignement supérieur. » Ce pôle s'appellera Normandie université. Pour Josette Travert, il donnera une meilleure lisibilité à l'enseignement supérieur normand « en renforçant les projets communs et la complémentarité, notamment dans le domaine de la chimie ou des travaux sur le littoral ».
Université numérique: les Crous, les régions et les universités de Haute-Normandie vont signer une convention de collaboration numérique. « Chaque établissement portera un projet pour améliorer les services aux étudiants et aux chercheurs qui vont d'une université à l'autre. » On parle déjà de cartes à puces communes pour les bibliothèques, l'accès aux salles informatiques et aux restaurants universitaires.
Un master pour l'IUFM: Marie-Claude Guincestre, administratrice des Instituts universitaires de formation des maîtres (IUFM) de Basse-Normandie l'a confirmé : « C'est officiel depuis jeudi. Nous avons l'autorisation de créer un master (bac + 5) « enseignement, éducation et formation » pour préparer les professeurs des écoles, professeurs de lycées professionnels et conseillers principaux d'éducation. Nous espérons aussi un master pour les futurs enseignants des collèges et lycées. » Reste à donner un contenu à ce master à Caen, Saint-Lô et Alençon sur les sites de l'IUFM « qui semblent préservés, au moins à court terme ». Si le projet est validé, le master de l'IUFM de Basse-Normandie entrerait en vigueur à la rentrée.
http://www.ouest-france.fr/design/images/logo_ouestfrancefr.png?version=12By Sebastien Breteau. Caen, Rouen, Le Havre. Three universities and two high schools will create a center of higher education: university Normandy.
Between the Upper and Lower Normandy, cooperation and alliances between institutions of higher education continues. The President of the University of Caen, Josette Travert, recalled Thursday when her wishes. "The universities of Caen, Rouen and Le Havre, Rouen and Ensa ENSI Caen will create a research and higher education. This center will be called Normandie University". For Josette Travert will give a better readability Norman higher education "in strengthening the joint projects and complementary, especially in the field of chemistry or work on the coast". More...

Posté par pcassuto à 16:11 - - Permalien [#]

Questions-réponses au sujet de la loi sur la formation professionnelle

Par Lydie Colders. La loi sur la formation professionnelle en questions-réponses.
1. Dans le cadre de la portabilité du DIF, les heures restantes se cumulent-elles avec les droits ouverts dans une nouvelle entreprise?
2. Quel type d’actions peut être financé au titre du DIF portable chez un nouvel employeur?
3. Dans le cadre de la portabilité du DIF, mon OPCA doit-il obligatoirement financer la formation?
4. Le refus ou l’accord d’une demande de DIF portable (à un nouvel embauché) devra-t-il être justifié? Et dans quels délais?
5. Comment être certain que la personne recrutée a bien le nombre d’heures DIF qu’elle annonce?
6. Quels types de formation pourront être pris en charge par le Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels?
7. Si je gère mon plan de formation en interne, suis-je exempt de la contribution versée au FPSPP?
8. Comment va fonctionner le CIF hors temps de travail?
9. Quelles sont les actions du plan de formation désormais compatibles avec le DIF?
10. Faut-il reconnaître l’effort de formation des salariés?
11. Quel est le rôle du passeport formation? Que doit-il contenir?
12. Qu’est-ce que la loi change pour les organismes de formation?
Le texte cherche à renforcer le contrôle de l’activité des organismes de formation. Un projet de décret prévoit ainsi que la déclaration d’activité devra être réalisée au plus tard dans les trois mois suivant le premier contrat du prestataire. Idem, la radiation de l’organisme interviendra au premier bilan pédagogique et financier nul. La loi formalise aussi certaines informations que l’organisme devra fournir par écrit au salarié avant son inscription : programme, objectifs, liste des formateurs avec leur titre, modalités d’évaluation, coordonnées de la personne chargée du suivi des stagiaires… Dans l’attestation de fin de stage, le prestataire devra rappeler les objectifs et la durée de la formation, mais également les résultats de l’évaluation des acquis de la formation. À noter : les entreprises organisant des formations en interne devront également fournir une attestation au salarié.
13. Comment va fonctionner l’entretien professionnel?

Με Λυδία Colders. Ο νόμος σχετικά με θέματα επαγγελματικής κατάρτισης και απαντήσεις.
1. Σύμφωνα με τη φορητότητα του DIF, οι υπόλοιπες ώρες που συσσωρεύονται με τα δικαιώματα για να ανοίξετε μια νέα επιχείρηση;
2. Τι είδους δράσεις μπορούν να χρηματοδοτηθούν στο πλαίσιο DIF portable chez un nouvel employeur? DIF φορητό υπολογιστή με ένα νέο εργοδότη... Περισσότερα...

Posté par pcassuto à 15:48 - - Permalien [#]
Tags :

830 millions d'euros pour la Formation Continue

http://www.vousnousils.fr/img/v2/logo.jpgLe nouveau fonds paritaire national destiné à financer des programmes de formation professionnelle continue, notamment aux chômeurs, devrait disposer de 830 millions d'euros environ en 2010, selon une évaluation CGT.
En 2009, les partenaires sociaux et le gouvernement tablaient sur 900 millions d'euros de ressources et estimaient que la réforme permettrait de former chaque année 200.000 chômeurs de plus et 500.000 salariés peu qualifiés. Reste donc à savoir combien l'Etat mettra au pot, selon une source proche du dossier, et comment seront réparties les ressources.
Selon un accord conclu mardi entre partenaires sociaux, l'argent ira en partie aux programmes de formation engagés par les organismes collecteurs de la formation (Opca) comme les contrats pro, les congés individuels formation, etc, dans le cadre d'un effort de péréquation entre branches professionnelles. Le reste sera ventilé entre des programmes de Conseils régionaux, de l'Etat, ou ira à Pôle emploi pour des actions de formation de chômeurs dans le cadre d'une convention qui reste à rédiger avec l'Etat.
La formation est affichée comme "la priorité 2010" par le gouvernement pour lutter contre l'envolée du chômage avec la crise. Les ressources du fonds (appelé Fup, et bientôt FPSPP comme "fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels") proviennent d'un pourcentage des contributions obligatoires des employeurs à la formation professionnelle, dans la limite annuelle de 13%. Il est géré par les partenaires sociaux.
"Le fonds n'existera probablement qu'au 1er mars, les choses se mettent en place progressivement, il y a encore des décrets nécessaires. Comme la crise est passée par là, la masse salariale a baissé, les cotisations aussi, et nous aurons aux environs de 830 millions d'euros", a précisé mercredi à l'AFP Djamel Teskouk, vice-président CGT du fonds. La présidence est assurée par le Medef. "Ceci dit, il ne faut pas se faire d'illusion, ce n'est pas le fonds qui va résoudre le problème du million de chômeurs arrivant en fin de droits", a souligné M. Teskouk.
Le fonds avait débloqué 200 millions d'euros en urgence en avril dans le cadre d'un accord Etat-Fup avec le gouvernement. Fin novembre, seul un quart des sommes environ étaient engagées, selon un document du Fup. Une partie a servi à des salariés en Convention de reclassement personnalisé (CRP) mais le dispositif commence seulement à monter en charge après avoir piétiné (400500 euros engagés en 2009 sur 70 M EUR provisionnés). Une autre a bénéficié à des salariés exposés à un risque de licenciement (17 millions d'euros sur 76 M EUR). Quant à la formation pour des salariés en chômage partiel, elle a buté des difficultés, notamment à organiser les formations sur le temps chômé (30 millions d'euros engagés sur 54 M EUR prévus). En outre, le Fup a compensé le retrait partiel de l'Etat de l'allocation fin de formation (8 millions d'euros en 2009). La loi portant réforme de la formation professionnelle, qui était jugée pas assez opérante du fait de la complexité de ses financements, a été promulguée le 25 novembre 2009.
http://www.vousnousils.fr/img/v2/logo.jpgEl nuevo fondo nacional para la financiación conjunta de programas de educación profesional continua, incluyendo a los desempleados, debería haber 830 millones de euros en 2010, de acuerdo a una evaluación de la CGT. El fondo ha asignado 200 millones de euros en caso de emergencia en abril como parte de un acuerdo de estado FUP con el gobierno. La Ley de Reforma de la formación profesional, que se consideró lo suficientemente operativa debido a la complejidad de su financiación, se promulgó noviembre 25, 2009. Más información...

Posté par pcassuto à 15:25 - - Permalien [#]
Tags :

13 janvier 2010

Nouvelle antenne d'Habitat Formation à Lille

http://www.habitat-formation.fr/fileadmin/templates/images/logo.pngLe Conseil d’administration d’Habitat Formation, réuni le 15 décembre 2009, a voté la création d’une nouvelle antenne à Lille, recouvrant les régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie. Elle sera opérationnelle début 2010.
- Tout comme les décisions d’ouvertures récentes des antennes de Metz (1er décembre 2009) et de Toulouse (18 janvier 2010), la politique d’Habitat Formation traduit toujours la volonté de renforcer le conseil de proximité afin de répondre au mieux aux demandes et projets des entreprises et de leurs salariés.
- Les conseillers en formation, installés en région, ont pour missions principales : l’information et le conseil de proximité aux entreprises et aux salariés sur le fonctionnement, le financement et l’utilisation des différents dispositifs de la formation professionnelle ; l’organisation et l’animation de réunions collectives pour les entreprises adhérentes ; la coopération avec les échelons organisés des branches professionnelles au niveau territorial ; le repérage d’initiatives d’entreprises intéressantes, leur analyse et leur description à des fins de diffusion à tout ou partie des entreprises adhérentes de l’OPCA ou encore la représentation institutionnelle de l’OPCA, en particulier auprès des Conseils régionaux et des DRTEFP.
- Habitat Formation disposera donc de 7 antennes : Lyon, Nantes, Metz, Paris, Marseille, Toulouse et Lille. Source: Formaguide.
http://www.habitat-formation.fr/fileadmin/templates/images/logo.png人居中心的教育董事会开会12月15日,2009年,投票里尔建立一个新的办事处,覆盖的地区北加莱海峡大区和皮卡。 这将是2010年开始运作。
-开口一样的天线梅斯(09年12月1日)和图卢兹(1月18日,2010年)最近作出的决定,人居培训政策始终反映的愿望,以加强地方委员会,以更好地满足需求项目和公司及其雇员。
-培训顾问,安装地区,主要任务:信息和建议向当地企业和员工的操作,资助和培训,组织和各种设备的使用为会员公司,与专业部门合作,有组织的队伍在领土 级别小组会议提供便利,商业计划确定有趣,他们的分析和传播描述的全部或部分业务在小脑或小脑机构代表,粘附特别是区域市政局和DRTEFP。
-住房教育有7个分支:里昂,南特,梅斯,巴黎,马赛,图卢兹和里尔。 来源:Formaguide 更多...

Posté par pcassuto à 10:21 - - Permalien [#]
Tags :


1500ème article sur le blog / Seniors : le groupe SPB signe son accord

SPB, le courtier spécialiste en conception et gestion de programmes d’assurances affinitaires, vient de signer un accord pour l’emploi des seniors. Le groupe, qui a toujours affiché une politique de ressources humaines dynamique et ouverte à la diversité, formalise ainsi l’ensemble de ses engagements pour le maintien dans l’emploi et le recrutement de seniors.
L’accord liste également une série de dispositifs mis en place au sein de SPB et destinés à favoriser l’employabilité et le recrutement des seniors. Ces dispositifs sont construits autour de cinq axes clés :
· L’anticipation de l’évolution des carrières professionnelles qui se traduit par: -la priorité accordée aux cadres seniors pour les entretiens de carrière ou de seconde partie de carrière: SPB s’engage à ce que 50 % des personnes rencontrées dans ce cadre chaque année soient des seniors, -la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE), démarche valorisante pour l’employabilité, sera encouragée auprès de la population senior via un accompagnement spécifique.
· L’amélioration des conditions de travail et la prévention des situations de pénibilité. Une série d’actions sont prévues dans cet objectif et notamment: -l’organisation deux fois par an d’ateliers « zen et forme » destinés spécifiquement aux seniors et proposant par exemple des conseils en gestes et postures, de l’initiation à la gym douce,... -une journée de congés offerte par l’entreprise à tous ses salariés seniors désireux de réaliser un check-up médical complet.
· Le développement des compétences et des qualifications et l’accès à la formation avec une part du Plan de formation dédiée aux seniors, pour leur évolution et leur maintien dans l’emploi.
· L’aménagement des fins de carrière et de la transition entre activité et retraite : l’organisme de caisse de retraite complémentaire interviendra tous les 2 ans et proposera des entretiens individuels aux collaborateurs afin de les informer sur leur situation personnelle en matière de retraite.
· La transmission des savoirs et des compétences et développement du tutorat : le rôle de référent intégration et référent technique sera proposé prioritairement aux seniors pour accompagner les nouveaux entrants et les intégrer à la vie de l’entreprise.
Tous ces dispositifs feront l’objet d’un pilotage précis grâce à la mise en place d’indicateurs pour chacun d’eux. Le suivi de ces indicateurs sera présenté dans le cadre d’une commission dédiée intégrant la présence des instances représentatives du personnel.
Les autres repères du blog:
1000ème article sur le blog
/Fête de la musique dans les jardins du MESR,
500ème article sur le blog/L'archipel de l'ingénierie de formation,
1er article sur le blog/Un forum de la Commission européenne pour promouvoir la coopération entre l’université et le monde des affaires.

SPB, el diseño del corredor y especialista en gestión de programas de seguro de afinidad, ha firmado un acuerdo para el empleo para las personas mayores. El grupo, que siempre ha mostrado una política de recursos humanos dinámica y abierta a la diversidad, y formalizar todos sus compromisos para la contratación y retención de trabajadores mayores. El acuerdo también enumera una serie de dispositivos de creación de SPB y destinados a promover la empleabilidad y la contratación de trabajadores mayores. Estos dispositivos están construidos en torno a cinco áreas clave. Más información...

Posté par pcassuto à 10:07 - - Permalien [#]

Pour un enseignement supérieur ouvert

http://www.cpu.fr/fileadmin/img/logo_cpu.jpgPour un enseignement supérieur ouvert à tous les itinéraires et toutes les catégories sociales.
La polémique récemment ouverte sur les « quotas » de boursiers que devraient accueillir les grandes écoles peut n’être, comme la plupart des polémiques, qu’un feu de paille, appelé à s’éteindre rapidement. Dés qu’une autre polémique occupera les esprits…
Et elle serait particulièrement futile si elle s’épuisait dans une querelle de chiffres pour constater in fine que derrière la notion de « boursiers » se cachent des réalités sociales très diverses, selon le niveau de la bourse. Il serait beaucoup plus pertinent de relier cette polémique avec la réflexion lancée dans le Monde du 1er décembre 2009, par le sociologue François Dubet, sur le piège de « l’égalité des chances » et de la « méritocratie républicaine ».
Car, comme il l’a très bien démontré dans cet article et comme la CPU l’a déjà écrit à deux reprises, dans un article de Libération daté du 2 avril 2009 en réaction à une position de Yazid Sabeg, puis dans une lettre récemment adressée à Eric Besson , l’excellence et le mérite ne peuvent pas être mesurés à la seule capacité à franchir les sauts d’obstacle d’une scolarité assimilée à une compétition la plus précoce possible.
On ne dira jamais assez combien est « méritant » le jeune homme ou la jeune femme qui, de milieu modeste et scolarisé dans un quartier défavorisé, a intégré l’université avec une mention passable; a réussi au fil des années, parfois en redoublant, à obtenir une licence, un master et un métier en rapport avec ce diplôme. Un jeune qui a dû travailler tout au long de sa scolarité et n’a pas été programmé dès la maternelle pour viser ce que l’on appelle « les meilleures » classes.
Son parcours est aussi « excellent » que celui de beaucoup de jeunes dotés de palmarès jugés plus prestigieux. Et de ce fait, son sens de l’initiative, sa volonté, son adaptabilité seront peut être plus grandes. La question qui nous est posée par cette polémique n’est donc pas celle d’une guerre vaine entre écoles et universités, mais celle de notre modèle éducatif et de notre vision des parcours professionnel et sociaux.
On ne peut que se réjouir du rapprochement entre les Grandes Ecoles (et même les moins grandes) et les universités, tel qu’il s’esquisse à travers les PRES.
Mais il ne résoudra pas à lui tout seul les graves problèmes que sont les poids de la formation initiale et du diplôme initial sur toute la vie sociale et professionnelle, le peu d’ouverture des élites dirigeantes aux femmes, aux jeunes et aux « minorités visibles » et enfin le pessimisme des jeunes Français, comme l’ont montré les travaux sur la jeunesse dans le cadre de la Commission Hirsch.
C’est pourquoi il est essentiel que les universités continuent à assumer fièrement leur fonction d’ouverture et de promotion sociale et une conception large de leur mission culturelle et scientifique. C’est également pour cette raison qu’il est nécessaire de considérer la formation tout au long de la vie et les parcours de réussite atypiques comme des vrais parcours d’excellence contribuant au renouveau  et au dynamisme de notre société.
http://www.cpu.fr/fileadmin/img/logo_cpu.jpgFor higher education open to all routes and all social categories. The controversy recently opened on the "quota" of stock that would accommodate larger schools may be, as most controversial, a wildfire, due to expire soon. As soon as another controversy occupy the minds. And it would be futile especially if she was exhausted in a row of numbers to see that ultimately behind the concept of "equity" hidden social realities very different, depending on the level of award. It would be much more appropriate to link this argument with the discussion launched in the World 1 December 2009, the sociologist Dubet on the trap of "equal opportunities" and "republican meritocracy.". More...

Posté par pcassuto à 01:46 - - Permalien [#]

Convention cadre de partenariat CNAM/Rectorat

http://www.ac-montpellier.fr/portal_themes/grand_public/1229855140/1615358723/574347690/image/index_htmlLe Recteur Christian Philip, Chancelier des Universités, Christian Forestier, Administrateur général du Conservatoire National des Arts et Métiers, et Jean-François Mourgues, Président du CNAM Languedoc-Roussillon, ont signé, ce mercredi 6 janvier 2010, une convention cadre de partenariat CNAM / Rectorat.
Cette convention de partenariat  concrétise la volonté du CNAM et du réseau de formation continue des GRETA d’harmoniser leurs dispositifs de formation, de manière à offrir une meilleure visibilité au profit de la formation des adultes dans le cadre du service public régional de formation de l’Education Nationale. Cette synergie est la déclinaison de l’accord national signé en avril 2009 entre Christian Forestier et le Ministre de l’Education Nationale.
Une seconde convention a également été signée par Laurent Becsei, Directeur du CNAM Languedoc-Roussillon et Michel Ravitsky, Délégué Académique à la Formation Continue et à la Validation des acquis. Elle constitue une première application de la convention cadre dans la perspective de développer le dispositif de la VAE (validation des acquis de l’expérience).
http://www.ac-montpellier.fr/portal_themes/grand_public/1229855140/1615358723/574347690/image/index_htmlLa Philip Christian rector, el Canceller de les Universitats, Christian Forester, director general del Conservatori Nacional d'Arts i Oficis, i Jean-François Mourgues, President de la CNAM Llenguadoc-Rosselló, han signat aquest dimecres, gener 6, 2010, un conveni marc de cooperació CNAM / Rector.
Aquest acord d'associació encarna la voluntat dels CNAM i la formació de la xarxa per GRETA per harmonitzar la seva formació amb la finalitat de proporcionar una millor visibilitat per al benefici de l'educació d'adults en el context regional de capacitació en el servei públic de 'Educació. Aquesta sinergia és la declinació de l'acord nacional signat l'abril de 2009 entre cristians Forestal i el Ministre d'Educació Nacional. Més informació...

Posté par pcassuto à 01:33 - - Permalien [#]
Tags : ,

Fusion des deux écoles normales supérieures de Lyon

http://www.vousnousils.fr/img/v2/logo.jpgL'école normale supérieure des sciences exactes et celle des lettres et sciences humaines de Lyon ont décidé de joindre leurs forces afin de faciliter les travaux interdisciplinaires et d'obtenir ensemble une meilleure reconnaissance internationale, ont-elles annoncé mardi. Les deux écoles, qui avaient quitté Fontenay-Saint-Cloud, en région parisienne, pour Lyon, respectivement en 1987 et 2000, ont fusionné au 1er janvier 2010, par un décret paru au Journal officiel.
"Nous pourrons ainsi soutenir des projets de recherches communs sur le développement durable, qui associent des biologistes et des géographes, ou encore sur la philosophie des sciences", s'est réjoui Jacques Samarut, président de la nouvelle Ecole normale supérieure de Lyon. Des postes interdisciplinaires seront aussi créés, par exemple dans le domaine de la palétontologie, jusque là réservé aux seuls scientifiques.
L'ENS Lyon, qui forme un millier d'étudiants recrutés sur concours et rémunérés, compte "un peu plus de 20% de boursiers", a déclaré lors d'une conférence de presse son directeur, Olivier Faron, ajoutant que "ce pourcentage est stable", mais excluant la mise en place de quotas.
Pour les Sciences humaines, "le concours, gratuit, est organisé avec l'ENS Paris avec une forte préoccupation d'égalité des chances: nous avons exclu les langues, car c'est un marqueur social, et sur six épreuves, quatre ont des programmes prédéfinis", a souligné M. Faron, qui préconise en outre la suppression de l'épreuve de culture générale.
Selon lui, la discrimination doit être combattue en amont, notamment en faisant en sorte que chaque lycée français envoie 5% de ses élèves en classe préparatoire. Il existe désormais trois ENS en France: celle de la rue d'Ulm à Paris, celle de Lyon, alliant toutes deux sciences et lettres, et celle de Cachan (économie et sciences, Val de Marne). Une antenne de l'ENS Cachan en Bretagne doit devenir une quatrième ENS indépendante d'ici 2012. Voir aussi l'article du Monde.
http://www.vousnousils.fr/img/v2/logo.jpgNormal University of Sciences dan Humaniora dan Human Sciences di Lyon memutuskan untuk menggabungkan kekuatan untuk memfasilitasi pekerjaan interdisipliner dan bersama-sama yang lebih baik pengakuan internasional, telah mereka mengumumkan Selasa. Kedua sekolah, yang telah meninggalkan Fontenay-Saint-Cloud, dekat Paris, untuk Lyon pada tahun 1987 dan 2000, bergabung pada tanggal 1 Januari 2010, dengan Keputusan diterbitkan dalam Official Journal. More...

Posté par pcassuto à 01:26 - - Permalien [#]

12 janvier 2010

Voeux de Nicolas Sarkozy pour le supérieur et les réactions

http://www.elysee.fr/pictures/home_control/header/headersv7.jpgQuelques extraits:
Le retour aux priorités du savoir, voici l’objectif qui a présidé à la mise en oeuvre de la loi relative aux Libertés et aux Responsabilité des Universités (LRU), entrée en vigueur grâce au travail très remarquable de Valérie PECRESSE. Eh bien les universités françaises sont aujourd’hui autonomes, enfin ! Y a-t-il un seul pays où les universités réussissent sans l’autonomie, sans la liberté de se gouverner, la capacité de se gérer elles-mêmes, pour servir au mieux leurs projets d’enseignement et de recherche ?
Certains redoutaient que les présidents d’université ne disposent d’un pouvoir excessif ; d’autres agitaient la menace d’universités livrées aux intérêts privés ; d’autres enfin prophétisaient que les humanités et les sciences sociales seraient marginalisées...
Les Présidents d’universités et leurs conseils d’administration ont compris tous les avantages que leurs universités pouvaient retirer de cette autonomie : souplesse dans la gestion, liberté de faire des choix mieux adaptés à l’environnement, meilleure réponse aux attentes des étudiants, liberté de créer des emplois, - oui, de créer des emplois, comme ont pu le faire un certain nombre d'universités avisées - , possibilité de mieux rémunérer les personnels scientifiques et administratifs...
Comme l’ont récemment suggéré un certain nombre de responsables universitaires, je trouve par exemple qu’il n’est pas normal que tous les membres des conseils d'administration d’universités autonomes, y compris les personnalités extérieures, ne puissent participer à cet acte décisif qu'est l’élection du président d’université...
Nos universités souffraient d’une indigence constatée par tous, j’ai employé un mot fort mais je le pense, d’une indigence : des bâtiments mal entretenus, des capacités d’accueil insuffisantes, des équipements absents, des bibliothèques trop peu accessibles, et des conditions de vie misérables pour un trop grand nombre d'étudiants...
Jusqu’à présent, en matière de recherche, la France avait cantonné les universités dans un rôle subsidiaire, alors que partout dans le monde, l’Université joue un rôle central pour la recherche et les transferts de technologie vers l'industrie. Ecouter le discours. Texte entier: Voeux 2010 sarkozy.
http://www.vousnousils.fr/img/v2/logo.jpgRéactions
Voici les réactions des syndicats de l'Education nationale et de l'Enseignement supérieur au discours prononcé lundi par le président Nicolas Sarkozy à Gif-sur-Yvette (Essonne) sur l'enseignement et la recherche.
Snesup, syndicat national de l'enseignement supérieur - "Le président de la République, dans un discours auto-satisfait, a vanté les qualités prétendues de sa politique qui conduit, en réalité, à la destruction du service public, des solidarités, de la démocratie et de la collégialité. "Le Snesup dénonce l'entêtement du président de la République qui refuse d'entendre la communauté universitaire et ses revendications". "Le Snesup condamne une conception élitiste privilégiant les classes préparatoires et les grandes écoles comme le seul lieu à même de jouer un rôle d'ascenseur social. Se priver du large vivier créatif formé par les universités illustre la défiance du chef de l'Etat à l'encontre des capacités effectives de l'université"....

http://www.vousnousils.fr/img/v2/logo.jpgLe PS a estimé lundi que Nicolas Sarkozy avait proposé un "exercice d'illusionnisme" dans ses voeux au monde de l'éducation et de la recherche, et a déploré l'écart "stupéfiant entre les déclarations d'intention et les faits". "Abandonnant pour une fois le ton méprisant et insultant avec lequel il s'adresse d'habitude au monde de l'enseignement et de la recherche, il se proclame aujourd'hui le meilleur défenseur de la science et de la diffusion du savoir", écrivent dans un communiqué les secrétaires nationaux PS Bruno Julliard (Education) et Bertrand Monthubert (Enseignement supérieur et Recherche), qui dénoncent "encore un exercice d'illusionnisme". "L'écart est stupéfiant entre les déclarations d'intention et les faits" et "Nicolas Sarkozy a beau jeu de se lamenter sur la faible attractivité des carrières scientifiques, lui qui est à l'origine de 900 suppressions de postes d'enseignants-chercheurs en 2009", poursuivent-ils.
http://www.elysee.fr/pictures/home_control/header/headersv7.jpgAlgunos extractos:
Volver a las prioridades de los conocimientos es el objetivo que supervisó la aplicación de la Ley de Libertad y Responsabilidad de las Universidades (LRU), que entró en vigor por el notable trabajo de Valérie PECRESSE. Bueno, las universidades francesas son ahora autónomas, ¡por fin! ¿Hay un país donde las universidades están operando sin autonomía, sin libertad para gobernarse a sí mismos, la capacidad de gestionar ellos mismos, para servir mejor a sus proyectos educativos y de investigación? Texto completo: Sarkozy votos en 2010.
http://www.vousnousils.fr/img/v2/logo.jpgReacciones
Aquí están las reacciones de los sindicatos de Educación y Educación Superior en el discurso pronunciado el lunes por el presidente Nicolas Sarkozy en Gif-sur-Yvette (Essonne) en la enseñanza y la investigación. SNESup, la Unión Nacional de Educación Superior - "El presidente, en un discurso de auto-satisfecho, alabó las cualidades de su supuesta política que conduce, de hecho, la destrucción de los servicios públicos, la solidaridad de la democracia y la colegialidad. Más información...

Posté par pcassuto à 09:48 - - Permalien [#]