13 août 2012

Apprentissage - Région Rhône-Alpes

http://www.rhonealpes.fr/images/SIT_RHONEALPES/logo.pngRecherchez votre formation en apprentissage
Vous pouvez sélectionner vos critères ci-dessous. Les formations en apprentissage existent aussi en version pdf (5 Mo) et en version feuilletable.
Edito
Notre Région a fait de l’avenir de la jeunesse une de ses grandes priorités pour 2012. Parce qu’ils sont notre avenir, nous avons l’ambition d’offrir à tous les jeunes rhônalpins une chance réelle de s’insérer durablement dans notre société.
L’apprentissage est une voie de formation qui participe pleinement de cette ambition. Ouvert à tous, il répond à la fois aux besoins des jeunes, qui veulent se former et acquérir une première expérience professionnelle, et aux entreprises qui recherchent des jeunes diplômés expérimentés. En Rhône Alpes, 72% des apprentis trouvent un emploi durable à l’issue de leur formation.
La Région poursuit son action de développement d’une formation en apprentissage de qualité, en proposant les meilleures conditions de réussite et d’accès à l’emploi. Les 61 centres de formation d’apprentis en Rhône- Alpes offrent une grande diversité de qualifications avec plus de 570 formations du CAP au diplôme d’ingénieur, réparties sur l’ensemble du territoire régional dans près de 380 sites
Nous mettons plus particulièrement l’accent sur un développement qualitatif et maîtrisé de l’apprentissage visant à assurer une complémentarité entre la voie scolaire et l’apprentissage. Nous souhaitons aussi améliorer l’accès de tous les jeunes à une formation qualifiante en favorisant les premiers niveaux de qualification même si dans le même temps, nous restons très attentifs au développement de l’apprentissage dans l’enseignement supérieur.
Dans ce « Guide de l’apprentissage en Rhône Alpes », vous trouverez toutes les informations utiles sur cette voie de formation dans notre région. J’espère qu’il contribuera à vous permettre de réussir votre orientation et votre formation.
Jean-Jack QUEYRANNE, Président du Conseil régional Rhône-Alpes, Député du Rhône – Ancien Ministre.

L’apprentissage constitue une modalité de la formation professionnelle au même titre que la formation par voie scolaire et ces deux voies d’accès aux métiers doivent se développer dans une étroite complémentarité: en fonction de son projet personnel, on peut apprendre un métier dans le cadre scolaire ou en signant un contrat de travail avec une entreprise.
Depuis plusieurs années, l’apprentissage a considérablement évolué. En particulier, il prépare aujourd’hui à l’ensemble des métiers de l’industrie et des services en offrant tout l’éventail des formations, du CAP à l’Ecole d’ingénieur. L’augmentation régulière des préparations au baccalauréat professionnel, au brevet de technicien supérieur (BTS), au diplôme universitaire de technologie (DUT) ou au diplôme d’ingénieur en alternance témoigne de cette diversification. Il devient également possible d’imaginer des parcours de formation mixtes et sécurisés, permettant de passer de l’École à l’apprentissage ou de l’apprentissage à l’École.
Faire le choix de l’apprentissage, dans le cadre d’un contrat signé avec une entreprise, c’est accepter les contraintes du monde du travail, mais, en même temps, c’est participer à la vie d’une entreprise, avec l’accompagnement d’un salarié expérimenté. Ce guide, réalisé par l’ONISEP avec la Région Rhône-Alpes, permet d’élaborer chaque projet de formation professionnelle grâce à des informations exhaustives et fiables. Les coordonnées et les spécialités des CFA de branches, des UFA et des CFA publics y sont rassemblées pour que chaque élève en quête de la signature d’un contrat puisse connaître le lieu où il suivra les enseignements qui compléteront sa formation en entreprise.
Roland DEBBASCH, Recteur de l’Académie de Lyon, Chancelier des Universités.
Olivier AUDÉOUD, Recteur de l’Académie de Grenoble, Chancelier des Universités.
http://www.rhonealpes.fr/uploads/Image/fc/WEB_CHEMIN_10616_1333466511.jpgLe contrat d’apprentissage en questions
Qui signe le contrat ?

Le contrat d’apprentissage est rempli et signé par l’apprenti (ainsi que son représentant légal s’il est mineur) et l’employeur. Les exemplaires du contrat sont à retirer auprès des chambres consulaires (chambre de métiers et de l’artisanat, chambre de commerce et d’industrie ou chambre d’agriculture). Ils sont à retourner dès signature à la chambre consulaire dont dépend l’entreprise. Dès son enregistrement, un exemplaire est remis à l’apprenti, un autre à l’employeur, et une copie au CFA.
Que comprend-il ?

> le nom de l’entreprise
> le nom du maître d’apprentissage
> le nom de l’apprenti
> le diplôme préparé par l’apprenti
> la date du début du contrat et sa durée
> le centre de formation où seront suivis les cours d’enseignement général et technologique.
Important le Code du travail précise que la signature du contrat entre l’apprenti, sa famille et l’employeur est un préalable à l’emploi de l’apprenti.
> le certificat de visite médicale d’embauche délivré par le médecin du travail de l’entreprise d’accueil doit être joint au contrat.
> les pourcentages de salaires applicables et le salaire à l’embauche.
Peut-on rompre le contrat ?

Le contrat peut être rompu, soit par l’employeur, soit par l’apprenti pendant les deux premiers mois de l’apprentissage. Après cette période, il faut un accord des deux parties. En cas de désaccord, apprenti et employeur peuvent avoir recours au Conseil des Prud’hommes. L’apprenti peut résilier le contrat d’apprentissage avant le terme fixé initialement, en cas d’obtention du diplôme préparé. Il doit informer l’employeur de sa décision par écrit, au minimum deux mois auparavant.
Quel salaire ?

La rémunération de l’apprenti est calculée en pourcentage du SMIC selon l’âge de l’apprenti et l’année d’apprentissage. La rémunération varie entre 25% et 78% du SMIC (*ou du minimum conventionnel de l’emploi occupé s’il est plus favorable que le SMIC). En 2011, la valeur du SMIC était de 9 euros brut de l’heure. L’apprenti reçoit ainsi chaque mois une somme variant de 341,25 euros pour 25% du SMIC à 1064,7 euros pour 78% du SMIC, pour une durée de travail hebdomadaire de 35 heures. La loi prévoit un maintien de la rémunération (minimum légal) pour ceux qui enchaînent deux contrats. Des salaires supérieurs peuvent être fixés par les conventions collectives de certaines branches professionnelles, ou pour certaines formations particulières.
Quelle durée ?

La durée du contrat d’apprentissage est au moins égale à celle du cycle de formation qui fait l’objet du contrat. Elle peut varier de 1 à 3 ans. En cas d’échec à l’examen, le contrat peut être prolongé une seule fois. La formation peut être prolongée d’un an. En revanche la durée de la formation peut être réduite, après avis du directeur du CFA et sur décision du recteur: pour les personnes ayant déjà bénéficié d’une formation à temps complet dans un établissement d’enseignement technologique ou sous un autre statut pendant une année au moins, et qui entrent en apprentissage pour achever cette formation, pour les personnes déjà titulaires d’un diplôme ou d’un titre certifié de niveau supérieur à celui préparé, pour les personnes déjà titulaires d’un diplôme ou d’un titre certifié de même niveau que celui préparé, les deux qualifications ayant un rapport direct. Par exemple, après un CAP boulanger, l’apprenti peut préparer un CAP de pâtisserie en un an. La durée du contrat d’apprentissage peut également être réduite ou allongée à la demande des cocontractants pour tenir compte du niveau initial de compétence de l’apprenti, sans pouvoir conduire à la conclusion de contrats d’une durée inférieure à 1 an ou supérieure à 3 ans. Cette adaptation est autorisée par le recteur de l’Académie, le DRAAF, le DRJSCS, au vu de l’évaluation des compétences de l’intéressé réalisée par un centre habilité. Le jeune titulaire d’un diplôme de niveau V d’une autre filière de formation, d’un niveau seconde ou première générale ou technologique, d’un niveau BP peut bénéficier d’une modulation de son parcours de formation notamment dans le cadre d’une inscription en Bac pro 3 ans.
Quels horaires ?

Les jeunes titulaires d’un contrat d’apprentissage sont des salariés qui bénéficient de l’ensemble des dispositions applicables aux autres salariés. Ils sont soumis à la durée légale du travail et à l’horaire collectif applicable dans l’entreprise, qu’ils soient dans l’entreprise ou en CFA. Les horaires ne doivent pas dépasser 8 heures de travail par jour pour les apprentis de moins de 18 ans. En cas de dépassement de cet horaire, l’employeur doit demander une dérogation à l’Inspecteur du travail (maximum 5 heures par semaine) après avis conforme du médecin du travail. Dans tous les cas, les apprentis ont droit à un repos journalier continu qui varie de 11h à 14h en fonction de l’âge de l’apprenti. Le repos hebdomadaire varie de 1 à 2 jours selon la convention collective et l’âge.
A noter Le temps passé au CFA compte comme temps de travail. Il est payé.
Quels congés ?

Ils sont identiques à ceux des salariés d’entreprise: 5 semaines de congés payés par an au minimum (si l’apprenti a été présent entre le 1er juin et le 31 mai).
http://www.rhonealpes.fr/uploads/Image/fc/WEB_CHEMIN_10616_1333466511.jpgApprenti : Pourquoi pas vous ?
Quelles conditions pour devenir apprenti ?

Etre âgé de 16 ans au moins dans l’année et ne pas avoir atteint l’âge de 26 ans à la date d’entrée en apprentissage. Les jeunes de 15 ans peuvent conclure un contrat d’apprentissage à condition d’avoir terminé le premier cycle d’enseignement secondaire (classe de 3e), ou avoir suivi une formation dans le cadre du dispositif d’initiation aux métiers en alternance (DIMA).
Avoir un maître d’apprentissage.
Etre reconnu apte par la médecine du travail. Une visite médicale est organisée par l’employeur dans le mois qui suit l’embauche.
Conditions particulières

Les apprentis handicapés: tout jeune reconnu en situation de handicap par la CDAPH (commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées) peut souscrire, un contrat d’apprentissage sans limitation d’âge après 25 ans. Il bénéficie de mesures d’adaptation et d’aménagements particuliers.
Le contrat d’apprentissage est conforme au contrat type fixé par la réglementation. L’employeur bénéficie d’une prime spécifique lorsqu'il forme un apprenti en situation de handicap.
Les apprentis étrangers doivent être titulaires de documents spécifiques et demander une autorisation de travail auprès de la Préfecture.
Dans certains cas, l’accès au contrat d’apprentissage peut être ouvert aux personnes de plus de 26 ans.
Quels engagements pour l’apprenti ?

Effectuer le travail qui lui est confié (ce travail doit correspondre à la formation inscrite sur le contrat).
Respecter le règlement intérieur de l’entreprise.
Suivre la formation assurée par le CFA ou l’établissement d’enseignement.
Se présenter à l’examen prévu en fin de contrat pour obtenir le diplôme.
Accueil des stagiaires de la Formation Professionnele dans les CFA

Un jeune se destinant à l’apprentissage mais n’ayant pas trouvé d’employeur peut entamer une formation dans un CFA et effectuer en complément des stages professionnalisant en entreprise. Il doit être âgé de 16 ans à 25 ans ou de 15 ans s’il a achevé le 1er cycle de l’enseignement secondaire. La durée de la formation est d’1 an maximum. Le jeune est accueilli dans la limite des places conventionnées au CFA par la Région. Il peut à tout moment signer un contrat d’apprentissage. Durant cette période, le jeune bénéficie de la protection sociale financée par l’Etat. Il ne perçoit aucune rémunération.
L’accueil en apprentissage des personnes en situation de handicap

Dans les CFA participant à la démarche H+ , un référent handicap accueille les apprentis en situation de handicap, mobilise les équipes pédagogiques, techniques, administratives afin de mettre en place les ajustements nécessaires au bon déroulement de la formation.
La démarche H+

Dans le cadre de son plan régional en faveur de l’égalité entre les personnes handicapées et les personnes valides adopté en juillet 2007, la Région Rhône-Alpes prévoit des mesures pour faciliter l’accueil des personnes handicapées en formation. Une démarche qualitative d'accueil baptisée H+ permet d'offrir aux personnes handicapées des conditions de formation adaptées en vue d'une insertion professionnelle durable. Afin de matérialiser leur engagement, les CFA qui souhaitent entrer dans la démarche qualitative signent une charte avec la Région.
Depuis 2008, les différentes chambres de métiers et d’artisanat réalisent les validations des adaptations pédagogiques pour les jeunes qui signent un contrat d’apprentissage.
Si la construction de l’adaptation pédagogique est réalisée par le CFA, elle requiert au préalable un diagnostic visant à formuler les propositions “sur mesure”, de nature à compenser le handicap: soutien scolaire, remédiation cognitive, aménagements horaires, aménagement des modalités d’examen, appui en milieu professionnel…
A ce jour, les apprentis handicapés (en contrat dans une entreprise relevant du secteur privé) peuvent bénéficier d’aides financières de l’AGEFIPH sous certaines conditions. L’apprenti handicapé peut également bénéficier d’aides (humaines, techniques, de mobilité) pour compenser son handicap, en déposant un dossier de demande de subvention à l’AGEFIPH.
Les supports pédagogiques peuvent être adaptés au handicap des apprentis grâce à une subvention accordée par l’AGEFIPH au centre de formation des apprentis.
Dans le cadre d’un contrat d’apprentissage, l’entreprise relevant du secteur privé peut également bénéficier d’une aide à l’adaptation des situations de travail et de l’aide au tutorat. Elle peut également obtenir des aides financières sous certaines conditions.
A noter Les CFA ou antennes ou UFA (unité de formation par apprentissage) entrés dans la démarche sont repérables grâce au logo H+ dans le carnet d’adresses en fin de ce guide.
Pour plus de renseignements, contactez le 04 75 78 34 55, ou consultez le site www.handiplace.org.
CFA Centre de formation d’apprentis: à chacun sa formation
Quelles modalités de formation ?

La formation générale et technologique est assurée en CFA ou dans une UFA (unité de formation par apprentissage). Elle dure entre 400 et 800 h par an. En cas de redoublement: 240 h minimum par an. La durée tient compte des exigences propres à chaque secteur professionnel et du niveau de qualification visé. Elle est répartie de la façon suivante:
2/3 de l’horaire pour l’enseignement théorique, général et technologique (français, maths, législation, initiation à l’économie et à la gestion, technologie, dessin...)
1/3 de l’horaire pour l’enseignement technique pratique en atelier.
Pour assurer cette formation, le CFA dispose d’une équipe d’enseignants: professeurs d’enseignement général, professeurs d’enseignement professionnel. Le sport, obligatoire, est enseigné en fonction des épreuves de l’examen. Certains CFA disposent d’un internat.
Des CFA spécialisés et des CFA généralistes

Parmi les CFA, certains sont très spécialisés dans un secteur professionnel (le bâtiment et la métallurgie par exemple), d’autres sont pluri professionnels (CFA des chambres de métiers ou des chambres de commerce et les deux CFA de l’académie de Grenoble et de Lyon). Quelques CFA sont à recrutement national, généralement dans un secteur très spécialisé (EDF, SNCF, par exemple). Ils mettent alors en place des dispositions particulières pour l’accueil des apprentis.
Contrôle pédagogique et contrôle financier

La création d’un CFA fait l’objet d’une convention conclue avec l’Etat ou la région, selon la zone de recrutement. Peuvent créer des CFA: les organismes de formation gérés paritairement, les collectivités locales, les établissements publics, les chambres consulaires, les établissements d’enseignement privés sous contrat, les organisations professionnelles, les associations, les entreprises... La convention portant création du CFA est conclue pour 5 ans, période durant laquelle des modifications peuvent intervenir, entraînant la signature d’un avenant (par exemple évolution de la structure pédagogique). Les CFA nationaux et régionaux sont soumis au contrôle pédagogique de l’Etat (ministère de l’éducation nationale). Le contrôle technique et financier est assuré à l’initiative de la région pour les CFA régionaux. Pour les CFA à recrutement national, ce contrôle est effectué par l’Etat.
La carte des formations en apprentissage

Les formations en apprentissage, ainsi que le nombre de places proposées pour chaque formation sont définies par la région, en concertation avec les services de l’Etat et les partenaires économiques. La région exerce cette compétence dans le cadre du contrat de plan régional de développement des formations professionnelles (CPRDFP).
Entreprise d’accueil: Droits et devoirs de l’employeur
Habilitation de l’employeur

La déclaration en vue de la formation d’apprentis est intégrée au contrat d’apprentissage. Les chefs d’entreprises désirant accueillir un ou plusieurs apprentis doivent s’adresser à la chambre consulaire du lieu d’exécution du contrat. L’entreprise choisit un maître d’apprentissage pour former l’apprenti, qui doit: soit être titulaire d’un diplôme ou d’un titre relevant du même domaine professionnel et de même niveau que celui préparé par l’apprenti et justifier de 2 années d’exercice dans ce domaine, soit justifier de 3 années d’exercice d’une activité professionnelle en relation avec la qualification visée par l’apprenti. Le maître d’apprentissage, qu’il soit chef d’entreprise ou salarié, peut accueillir deux apprentis. Les jeunes en dispositif d’initiation aux métiers de l’alternance (DIMA) sont comptés dans ce calcul. Le maître d’apprentissage peut, en outre, accueillir un redoublant. Si l’employeur ne remplit pas les conditions exigées, le Préfet du département peut s’adresser auprès de l’Unité territoriale de la direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIrECCtE), qui se prononce dans un délai de 15 jours sur la possibilité pour l’entreprise de continuer à engager des apprentis et sur la poursuite de l’exécution du ou des contrats d’apprentissage en cours. La décision définitive est rendue par le Préfet qui peut s’opposer à l’engagement d’apprentis par une entreprise.
Quels engagements pour l’employeur ?

Assurer ou faire assurer à l’apprenti une formation professionnelle méthodique et complète correspondant au diplôme ou titre prévu au contrat.
Inscrire l’apprenti au CFA et veiller à ce qu’il suive les cours.
Désigner un maître d’apprentissage, personne directement responsable de l’apprenti dans l’entreprise et qui joue le rôle de tuteur.
Participer aux activités de coordination entre les formations dispensées en CFA et en entreprise.
Effectuer, dès l’entrée de l’apprenti dans son entreprise, les déclarations obligatoires afin qu’il bénéficie des lois sociales en vigueur.
Prendre rendez-vous avec la médecine du travail.
Respecter la législation du travail : horaires, congés, travail de nuit...
Verser à l’apprenti le salaire prévu au contrat et l’ajuster à l’évolution du SMIC.
L’inscrire et le faire participer à l’examen conduisant au diplôme préparé.
Prévenir ses parents (s’il est mineur) ou leurs représentants ainsi que le directeur du CFA en cas d’absence, de maladie, d’accident...
Charges sociales

Entreprises de moins de 11 salariés et entreprises artisanales (non compris les apprentis) : exonération totale des cotisations patronales et salariales d’origine légale et conventionnelle imposées par la loi, à l’exception des cotisations accident du travail. Entreprises de 11 salariés et plus non artisanales (non compris les apprentis): exonération partielle des cotisations patronales et salariales et exonération totale des cotisations salariales imposées par la loi.
Quelle durée ?

La durée du contrat d’apprentissage peut varier de 1 à 3 ans en fonction du type de profession et de la qualification préparée. Cette durée peut être adaptée pour tenir compte du niveau initial de compétence de l’apprenti. La durée maximale peut être portée à 4 ans lorsque la qualité de travailleur handicapé est reconnue à l’apprenti.
Les employeurs publics

Pour signer un contrat d’apprentissage, les employeurs publics doivent déposer une demande d’agrément à la Préfecture comme les employeurs du privé. Ils doivent assurer une formation méthodique et complète à l’apprenti en lui confiant des activités en relation directe avec les enseignements reçus, inscrire l’apprenti dans un CFA et aux examens prévus.
Les contrats d’apprentissage conclus dans le secteur public non industriel et commercial sont des contrats de travail soumis au droit privé. La procédure d’agrément est maintenue et même étendue pour les collectivités locales, les établissements publics et les administrations.
S’ils souhaitent intégrer la fonction publique, les apprentis doivent emprunter la voie du concours externe. Les services publics concernés sont: l’Etat, les régions, les Départements, les établissements publics locaux d’enseignement, les établissements publics hospitaliers, les établissements publics industriels et commerciaux dotés de personnels fonctionnaires (ONF…) et les chambres consulaires.
Les démarches
Pour choisir sa formation, comment faire ?

Il est essentiel de bien s’informer avant de s’engager, de prendre le temps de réfléchir à ses projets, d’échanger avec d’autres personnes.
Quelques pistes:

rencontrer un conseiller d’orientation–psychologue dans le centre d’information et d’orientation (CIO) le plus proche de chez soi.
S’informer sur le métier et les secteurs d’activité (en consultant par exemple les documents de l’ONISEP disponibles dans les CIO) ou sur le site internet. onisep.fr rencontrer des professionnels ou des jeunes en formation sur leur lieu de travail, lors de manifestations comme : le mondial des métiers, ou les journées portes ouvertes des CFA.
Parler avec les parents, les amis.
D’une manière générale penser à se rendre au CIO, à la mission locale, à pôle emploi.
Pour trouver un maître d’apprentissage, comment faire ?

Il faut multiplier les démarches dès le printemps et surtout…ne pas s’arrêter au premier refus.
des recherches directes :
en faisant appel à vos connaissances (votre famille, les employeurs chez lesquels vous avez fait des stages…),
en consultant les annonces,
en consultant les pages jaunes de l’annuaire, internet…
des recherches auprès d’organismes:
Certains organismes peuvent vous aider en vous donnant des pistes d’employeurs, en vous expliquant comment vous présenter…
Les chambres consulaires : les chambres de commerce et d’industrie, les chambres de métiers et de l’artisanat et les chambres d’agriculture organisent diverses actions pour aider les jeunes dans leurs démarches.
Les CFA : même s’il est demandé au jeune de trouver d’abord son employeur, puisque c’est lui qui doit inscrire le jeune au CFA, il peut être utile de prendre contact le plus tôt possible avec le CFA. Ce dernier peut aider le jeune dans sa démarche et, dans certains cas, proposer des listes d’employeurs.
Les organisations et syndicats professionnels: certains peuvent disposer de listes d’employeurs. Pour connaître les adresses de ces organismes, s’adresser au CIO.
Les agences pôle emploi: elles centralisent beaucoup d’offres d’entreprises.
Que fait la région ?

La Bourse d’équipement professionnel des jeunes pour qui ?
Cette bourse est destinée aux jeunes rhônalpins qui entrent en première année de CAP ou de Bac Pro 3 ans dans l’un des 327 établissements de formation professionnelle situés en Rhône-Alpes. Près de 32 000 jeunes sont concernés.
Pourquoi ?

Pour acquérir les premiers équipements nécessaires à l’entrée en formation.
Comment ?

En s’inscrivant via le bon de commande de la carte M’ra !, disponible sur le site de la région rhône-Alpes.
La carte M’ra !

Les livres scolaires gratuits et des réductions ou des accès privilégiés aux sites culturels et aux clubs sportifs
Pour qui ?

tous les lycéens, les apprentis, les jeunes âgés de 16 à 25 ans inscrits en mission locale, PAIo, en structure pour la jeunesse handicapée, en formation sanitaire et sociale ou artistique.*
* Pour connaître les publics bénéficiaires de la carte M’ra!, consultez www.rhonealpes.fr ou rapprochez-vous de votre établissement.
Combien ?

70 € pour tous les apprentis.
Pourquoi ?

Pour l’achat ou la location de manuels scolaires, de travaux
pratiques et de travaux dirigés, ainsi que tout autre ouvrage
pouvant être nécessaire durant la scolarité.
Comment ?

En présentant sa carte M’ra ! auprès des associations de parents d’élèves et librairies partenaires.
Des réductions ou des accès privilégiés aux sites culturels et aux clubs sportifs.
Découvrez ces avantages et commandez votre carte sur le site Internet de la région mra.rhonealpes.fr ou contactez le 0810 559 559 (n° AZUR, prix appel local) du lundi au samedi, de 9 h à 20 h.
La Bourse de mobilité internationale explo’ra initial pour qui ?

La bourse explo’ra initial s’adresse aux lycéens et aux apprentis.
Les conditions:
• Etre inscrit dans un établissement de Rhône-Alpes ou être domicilié en rhône-Alpes.
• Le séjour doit être prévu dans un cursus sanctionné par un diplôme.
• La durée du stage doit être comprise entre 3 semaines (entières et consécutives) et 16 semaines.
• Être inscrit dans un lycée d’enseignement secondaire public ou privé (sous contrat) ou un CFA.
• Le jeune doit préparer un diplôme de CAP, BP, Bac Pro, BTS, MC et FCIL jusqu’au niveau III inclus.
• Le stage doit être prévu dans le cursus scolaire (cursus sanctionné par un diplôme d’Etat).
Combien ?

95 € par semaine entière de stage. Pour les élèves percevant une bourse d’Etat et pour les apprentis, versement d’une aide complémentaire forfaitaire de 200 € pour les stages effectués sur le continent européen ou de 350 € pour les autres continents.
Comment ?

Le dossier candidature est à retirer auprès de votre établissement.
Les aides aux employeurs d’apprentis

Pour tous les contrats d’apprentissage signés depuis le 1er juin 2008, la région verse:
aux employeurs du secteur privé ou du secteur public de moins de 100 salariés:
- une aide générale de 1 000 €,
- une aide à la formation des jeunes majeurs sans qualification ou sans diplôme de 500 €.
Et, uniquement aux employeurs du secteur privé de moins de 20 salariés, des bonifications:
• 1 500 € par contrat concernant un jeune apprenti préparant un diplôme de niveau V (niveau CAP).
• 500 € par contrat concernant un jeune apprenti préparant un diplôme de niveau IV (niveau baccalauréat).
• 500 € versés au titre du soutien à la formation des maîtres d’apprentissage.
Plus d’infos ?

Le service des aides aux employeurs de la Direction de l’apprentissage répond à vos questions, du mardi au vendredi de 9 h à 12 h, au 0810 833 980 (n° AZUR, 0,078€ l’appel plus 0,028€ par minute ou 0,014€ par minute en heure creuse).
Gratuité de la formation

La région finance, avec les entreprises, le coût de la formation par apprentissage.
http://www.prao.org/medias/photo/synthese-insertionapprentis2010_1340031325953.pngApprentissage et insertion professionnelle en Rhône-Alpes: le PRAO publie une nouvelle synthèse
Le PRAO, en collaboration avec la Région Rhône-Alpes, les Rectorats de Grenoble et de Lyon, la DIRECCTE et la DRAAF, a réalisé une étude intitulée: L'insertion professionnelle des apprentis formés en Rhône-Alpes 7 mois après leur sortie de formation (Enquête 2011/Promotions sorties en 2010).
La synthèse de cette étude présente les principaux résultats de l’enquête Insertion Professionnelle des Apprentis (IPA) réalisée en 2011 et pilotée par les Rectorats de Lyon et de Grenoble.
Cette publication s’inscrit dans le cadre d’un projet commandité par la Région Rhône-Alpes sur l’amélioration de la connaissance de l’insertion professionnelle et des parcours des apprentis. Elle pourra notamment être utilisée dans le cadre des travaux du Contrat de Plan Régional de Développement de la Formation Professionnelle (CPRDFP).
>> Téléchargez la synthèse (PRAO) et le rapport d'étude complet (Région Rhône-Alpes)
 >> Lire le communiqué de presse.

http://www.rhonealpes.fr/images/SIT_RHONEALPES/logo.pngFind your apprenticeship
Apprenticeships are also available in pdf format (5 MB) and browsable versions.
Editorial
Our region has made the future of youth a major priority for 2012. Because they are our future, we aim to offer all young Rhône-Alpes a real chance to get a firm foothold in our society. Learning is a process of formation which participates fully in this ambition. Open to all, it meets both the needs of young people who want to train and gain initial work experience, and companies looking for experienced graduates. In Rhone Alps, 72% of trainees find a stable job after their training. More...

Posté par pcassuto à 08:40 - - Permalien [#]
Tags :


Apprentissage - Région Provence-Alpes-Côte d'Azur

http://www.regionpaca.fr/uploads/pics/logo_paca.pngLa Région a plusieurs sites dédiés: http://www.regionpaca.fr/, http://www.cfa-epure.com/, http://www.provence-alternance.com/, http://metiers.regionpaca.fr/, http://www.provence-stages.com/ et www.medeurope-intern.com.
Se former : un droit pour tous

Parce que la vie professionnelle est en constante mutation, il convient de s’adapter, de changer de voie, de rebondir… La formation revêt ainsi une importance capitale quel que soit l’âge. Alors que la mondialisation affecte profondément le monde du travail, que nos sociétés se caractérisent par un chômage persistant des jeunes et des adultes et que près de 10% des jeunes quittent encore les bancs de l’école sans diplôme, il est nécessaire d’offrir à chaque habitant de Provence-Alpes-Côte d'Azur la possibilité de se former quel que soit son âge. Un droit individuel à la formation et à la qualification tout au long de la vie doit être garantit...
Les ressources de formation sont nombreuses et diverses: formations technologiques et professionnelles initiale et continue, de premier niveau, secondaire ou supérieure, apprentissage, formations en alternance. Les jeunes et les adultes y ont aujourd’hui accès, quel que soit leur statut. C’est une nécessité car nombreux sont ceux qui se trouvent éloignés de l’emploi. La Région est chargée de coordonner les systèmes de formation, économique et social. Elle développe des dispositifs, crée des passerelles et propose, dans le cadre du dispositif régional de formation professionnelle continue, des programmes adaptés: www.prdf-paca.org.
http://www.cfa-epure.com/var/images/v3/logo-cfa.gifLe CFA Epure Méditerranée
Télécharger le manuel Qualité
.
Historique et raison d'être

Le CFA Epure Méditerranée a pour vocation de développer et gérer l’apprentissage des universités de la Région PACA. FORMASUP est l’organisme gestionnaire du CFA Epure Méditerranée. En 1993, l'Union Patronale Régionale des branches Professionnelles et les Universités d'Aix-Marseille, Avignon, Nice et Toulon, se sont regroupées au sein d'une association paritaire à but non lucratif (loi 1901) l'association FORMASUP.
L'association FORMASUP a pour objectifs:

    * De créer un CFA interuniversitaire sur la région PACA.
    * D'assurer la cohérence et la diversification de l'offre de formation universitaire par apprentissage au niveau régional.
    * De garantir la qualité des formations pour la Région, l'Union Patronale Régionale et les branches professionnelles.
FORMASUP Provence-Alpes-Côte d'Azur est un ORGANISME GESTIONNAIRE ET DECISIONNAIRE, association régie par la loi du 1er juillet 1901.
http://www.cfa-epure.com/var/images/pages/06.gifCet organisme a été fondé le 6 avril 1993, par les membres désignés ci-dessous:
    * l'Union Patronale Régionale de Provence Alpes Côte d'Azur;
    * l'Université d'Aix-Marseille II (Université de la Méditerranée);
    * l'Union Régionale des Industries de Procédés Chimie Parachimie Plasturgie;
    * le Conseil Régional de l'Ordre des Experts Comptables;
    * la Chambre Régionale de Commerce et d'Industrie.
Très rapidement, les cinq autres Universités et les principales branches professionnelles régionales ont rejoint l'association FORMASUP Provence-Alpes-Côte d'Azur.
Le Conseil d'Administration de l'Association comprend à parité:

    * les Universités de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur (collège universitaire);
    * les principales branches professionnelles régionales (collège entreprise).
Ce Conseil d'administration est présidé par un membre du collège entreprise. Depuis sa création, c'est le Président de l'Union Patronale Régionale qui est Président de FORMASUP. FORMASUP Provence-Alpes-Côte d'Azur est l'organisme gestionnaire du CFA Epure Méditerranée.
Le CFA Epure Méditerranée est un organisme de formation

Ce centre de formation d'apprentis inter-universitaire Epure Méditerranée a été inauguré le 17 juin 1994 par Hubert BLANC (Prefet de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur et Préfet des Bouches-du-Rhône) et Jean-Claude GAUDIN (Sénateur des Bouches-du-Rhône et Président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur). Il a été créé par signature le 16 février 1993 d'une convention entre FORMASUP, le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d'Azur et des partenaires professionels. Le CFA Epure Méditerranée est dirigé par un universitaire.
Convention portant création du CFA Epure Méditerranée

Le CFA est créé par convention quinquénale entre le Conseil Régional de PACA et FORMASUP. La convention type, portant création du Centre de Formation d'Apprentis inter-universitaire Epure Méditerranée, a été passée entre la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur et l'organisme gestionnaire FORMASUP Provence-Alpes-Côte d'Azur pour la période 2002-2006. Cette Convention a été approuvée le 12/10/01 par le Conseil Régional (délibération N°01-120) et validée par le Président de la Région PACA, M. Michel VAUZELLE et le Président de FORMASUP PACA, M. Raymond VIDIL.
http://www.cfa-epure.com/var/images/v3/baseline.gifLes objectifs du CFA interuniversitaire
    * Promouvoir et développer l'apprentissage de niveau universitaire; loi du 3 juillet 1987 (niveau III, II et I = 5% des apprentis). Mettre en oeuvre des modalités de formation professionnelle - alliant savoir théorique, savoir technologique et compétences professionnelles - améliorant l'insertion professionnelle des jeunes par le rapprochement avec l'entreprise durant la formation.
    * Créer un lieu de rencontre privilégié entre les branches professionnelles et les Universités de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur.
    * Etre plus efficace dans le dialogue avec les Institutions (Etat, région).
    * Harmoniser l'offre régionale de formation de niveau universitaire par apprentissage lors des demandes d'ouvertures.
    * Créer un lieu ressource afin d'optimiser l'accueil, l'information et le conseil pour les jeunes, les entreprises et les Universités.
    * Harmoniser les pratiques pédagogiques et évaluer les dispositifs afin de développer une démarche qualité orientée vers la certification de type ISO. Télécharger le manuel Qualité.
    * Favoriser les synergies entre les maîtres d'apprentissage, les enseignants, les entreprises et les Universités.
    * Redistribuer les fonds collectés pour assurer un financement suffisant des formations, en respectant le souhait des financeurs.
    * Alléger les coûts de gestion administrative des contrats d'apprentissage.
http://www.cfa-epure.com/var/images/v3/logo_afaq.gifLes Formations par alternance du CFA Epure Méditerranée

Nos formations permettent d'obtenir une large palette de diplômes. Nous vous proposons des BT, BTS, DUT, DU, Licences, Licences professionnelles, DSCG, Diplôme d'Ingénieur, Master I et Master II dans plusieurs domaines. Exemples: MASTER Langues Etrangères Appliquées Affaires Internationales (Aix-en-Provence)MASTER Ergologie (AIX EN PROVENCE).
Les formations certifiées

La Norme ISO (International Standart Organisation) est un système de management de la qualité. C'est la reconnaissance internationale de l'efficacité de l'organisation qualité. Les normes ISO 9001, version 2000 sont la référence internationale des entreprises en matière de certification des systèmes de management de la qualité. La certification selon ces normes reconnaît l'efficacité de l'organisation.
La Norme EQUIS (European Quality Improvement System) est un label de qualité européen dont l'objectif est d'assurer un bon niveau d'exigence des diplômes européens. C'est le référentiel des Ecoles de Commerces Internationales.
http://www.regionpaca.fr/uploads/pics/logo_paca.pngObjectif : première qualification    
Se former quand on a entre 16 et 25 ans, que l’on se retrouve hors du cursus scolaire et sans diplôme? Une étape pas toujours facile.
Un véritable service public
Une priorité : donner aux jeunes de 16 à 25 ans la possibilité d’obtenir une première qualification.
Aménager un territoire, c’est non seulement construire des routes ou ouvrir des gares, mais également permettre aux habitants et aux jeunes de se former, se qualifier, et leur offrir une chance de trouver un emploi sur leur lieu de vie. Pour y parvenir, l’ensemble des dispositifs de formation professionnelle ont été optimisés. Un véritable service public qui englobe la formation, l’apprentissage mais aussi l’accueil, l’information et l’orientation des jeunes a été créé. Avec une exigence forte: continuité des parcours, égalité des chances, lutte contre les discriminations et adaptabilité au monde du travail...
L’apprentissage : une forte percée

Chaque année, de plus en plus de jeunes âgés de 16 à 25 ans choisissent cette voie qui offre une grande diversité de filières et des formations de plus en plus spécialisées dont les entreprises ont besoin. Depuis 2002, le nombre des apprentis a progressé de 15%.
Aujourd’hui, ils sont près de 35 270 à poursuivre leur cursus dans les 194 lieux de formation par apprentissage répartis sur le territoire régional.
Collecte de taxe d'apprentissage
La Loi de Modernisation sociale du 17 janvier 2002 et son décret d’application imposent aux Centres de Formation d’Apprentis (CFA) et aux Sections d’Apprentissage (SA) de déterminer des coûts annuels de formation par apprenti et par section d’apprentis qui doivent être publiés par le Préfet de Région.
Le projet de Loi de programmation pour la cohésion sociale présenté au Sénat le 15 septembre 2004 prévoyait en lieu et place du forfait de 381 € par apprenti reversé par l’entreprise au CFA d’accueil le versement d’un montant minimum, au moins égal au coût réel par apprenti et par section d’apprentis.
Toutefois, la loi n°2005-841 du 26 juillet 2005 relative au développement des services et portant diverses mesures en faveur de la cohésion sociale prévoit, dans son article 31, que « jusqu’au 1 er janvier 2008 et par dérogation aux dispositions de l’article L. 118-2 du code du travail, le montant du concours financier prévu au deuxième alinéa de cet article est au moins égal, dans la limite de la fraction de la taxe réservée à l’apprentissage, à un montant fixé par arrêté des ministres chargés de l’emploi et du budget. »
http://www.regionpaca.fr/uploads/pics/logo_paca.pngFormations de l'enseignement supérieur
Depuis 2003, un accord cadre entre la Région et les six universités de son territoire, ainsi qu’avec le CNAM et le CESI. Objectif: favoriser le développement de la formation professionnelle continue dans l’enseignement supérieur.
A ce titre, la Région a pour mission de co-financer la mise en œuvre de trois objectifs structurants de l’activité de formation continue:
- l’accueil/ l’information des publics prioritaires,
- l’individualisation des parcours de formation,
- le développement de la validation des acquis de l’expérience.
Le public bénéficiaire :

- Principalement les demandeurs d’emploi qui ont interrompu leurs études depuis plus de 12 mois.
- Egalement, dans un second temps, les publics en promotion sociale, dont parmi ceux-ci prioritairement les salariés en situation précaire et les femmes isolées.
Pour ces publics éligibles qui intègrent une formation, le principe de gratuité est réaffirmé. L’objectif visé prioritairement est l’acquisition d’un premier diplôme universitaire national à dimension professionnelle, dans une optique de retour à l’emploi.
http://www.espace-competences.org/Portals/_default/Skins/EspaceCompetences/imgs/header_numVert.jpgPrès de 400 formations, du niveau IV (DAEU) à I (Master 2) sont ainsi offertes dans les quatre universités:
- Université d'Aix-Marseille (AMU),
- Université de Nice Sophia Antipolis (UNSA),
- Université du Sud Toulon Var (USTV),
- Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse (UAPV).

Quant au Conservatoire National des Arts et Métiers de Provence-Alpes-Côte d’Azur, le programme d’activités propose l’accès à 50 certifications dans 10 domaines de spécialités différents: mathématiques et sciences; spécialités pluritechnologiques de la production; transformations; génie civil, construction bois; mécanique, électricité, électronique, échanges et gestion; communication et informatique; services aux personnes; services aux collectivités.
Retrouvez les formations supérieures financées par la Région dans le cadre de la formation continue sur le site d'Espace Compétences.
http://www.espace-competences.org/Portals/0/Images/EC_Logo.pngCatalogues du Service Public Régional de Formation Permanente et d'Apprentissage (SPRFPA) 2012-2013
ETAIOP-ETAPS-ETAQ. Apprentissage. Enseignement supérieur. Guide des formations et des aides individuelles régionales du Sanitaire et Social.
Apprentissage
Le Président de la Région

La formation professionnelle continue et l’apprentissage au sein du Service public régional Les actions de formation retenues au sein du Service public régional de formation permanente et d’apprentissage contribuent à la lutte contre la discrimination, à l’égalité des sexes, à la protection de la santé, à l’amélioration du niveau et de la qualité de vie, ainsi qu’à la garantie de l’égalité des chances pour tous. Plus largement, l’objectif de ces actions est double: permettre à chacun d’acquérir une qualification par la voie de l’apprentissage ou de la formation continue pour accéder ou revenir à l’emploi et de donner à tous les clefs pour comprendre l’environnement, analyser la société, décrypter ses enjeux afin d’être pleinement citoyens, y compris dans leur vie professionnelle.
http://www.provence-alternance.com/fileadmin/templates/images/logo_pa.gifChoisir sa formation est une étape importante, dont les conséquences peuvent être décisives pour l’avenir. Aussi, la Région veille à ce que les principes fondateurs du Service public soient respectés: gratuité des formations, lutte contre toute forme de discrimination, solidarité - concrétisée notamment par le versement d’une rémunération et le développement de services intégrés -, proximité grâce à une couverture territoriale large, mais également souci de transparence et de qualité, ainsi que de démocratie à travers l’expression des usagers et des opérateurs.
Créé par la Région pour assurer ces missions, le Service public régional de formation permanente et d'apprentissage, permet chaque année à plus de 80 000 personnes d'accéder gratuitement à une formation. Jeunes et adultes sans emploi, prioritairement sans premier niveau de qualification, peuvent acquérir ou développer leurs savoirs de base, se qualifier, actualiser leurs compétences, et être mieux préparés dans leur parcours d’insertion ou de réinsertion. Que chacun de ses habitants puisse trouver sa voie: tel est le voeu le plus cher de la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Michel Vauzelle
http://www.provence-stages.com/fileadmin/templates/images/logo_ps.gifL’APPRENTISSAGE
L’apprentissage permet aux jeunes de suivre une formation en alternance validée par un diplôme. C’est un véritable partenariat entre l’apprenti, l’entreprise et le centre de formation d’apprentis. L’objectif de l’apprentissage est d’acquérir, à l’issue de la formation, la pratique d’un métier en entreprise, une culture générale, professionnelle et technologique en CFA et un diplôme du CAP aux diplômes de l’enseignement supérieur ou un titre à finalité professionnelle répertorié.
En entrant en apprentissage, le jeune s’engage à travailler dans l’entreprise avec laquelle il a signé un contrat d’apprentissage, à suivre la formation dispensée dans le centre de formation d’apprentis et à se présenter à l’examen. Le contrat entre l’employeur et l’apprenti est généralement de 2 ans, mais peut varier selon le diplôme préparé entre 1 et 3 ans. L’inscription dans un CFA est obligatoire pour valider le contrat d’apprentissage, la période d’inscription étant fixée trois mois avant ou après le début du cycle de formation, soit en moyenne entre le 1er juin au 30 novembre. Ce dispositif prévoit des aides pour les apprentis et pour les employeurs. Télécharger le Catalogue Apprentissage du SPRFPA.

http://metiers.regionpaca.fr/fileadmin/templates/images/Bandeau.gifMétiers en région propose une présentation originale des métiers, de l'offre de formation et du marché de l'emploi régional.
Vous trouverez les conditions réelles d'exercice des activités professionnelles de salariés et le lien avec les parcours de formation, la structure des emplois, les conditions de recrutement et de rémunération, etc.
Les vidéos complètent les « fiches métiers » et donnent ensemble un aperçu très concret de l'offre de formation, des qualifications et de leurs principaux débouchés sur le marché régional de l'emploi, des parcours professionnels et des compétences requises par les secteurs d'activité. Ces informations sont des éléments importants dans les choix d'orientation et dans l'élaboration des projets professionnels des jeunes ou des adultes.
Axées en particulier sur les secteurs générateurs d'emplois, les fiches métiers et les vidéos ont été construites en étroite collaboration avec les branches professionnelles, le service public de l?emploi, les structures d'accueil et d'orientation, pour donner des métiers en Région la vision la plus informée, mais aussi la plus réaliste.
http://www.citedesmetiers.fr/skins/cdm/images/logo_rouge_internet.gifEtudiants, vous cherchez un stage en entreprise, entreprises, vous recherchez un stagiaire: www.provence-stages.com!
Offre de Formation par Apprentissage
Elle permet d'acquérir une qualification professionnelle grâce à un contrat de travail alternant formation en entreprise et en CFA
. Les offres du Pôle Emploi
. L'Apprenti
. Les GRETA (Contrat de Professionnalisation)
. Les CFA (Centres de Formation des Apprentis)
. Liste des CFA établie par la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
. La Chambre des Métiers des Bouches du Rhône
. La Chambre Régionale des Métiers (PACA)
. Carif Espace Compétences
. Studyrama
Offre de Formation par Alternance (Public salarié de 16 à 26 ans)
Contrat de professionnalisation
. AFIJ
. Contrats en alternance
. Direct Alternance
. Les offres du Pôle Emploi
. En alternance.com
. Studya
. Studyrama
. Annuaire de l'alternance
. Misersurlavenir.com
PROVENCE-ALTERNANCE.COM: Le portail internet dédié à l'alternance!
Sur le même principe que www.provence-stages.com et www.medeurope-intern.com simple et gratuit, il permet aux entreprises de déposer leurs offres et aux jeunes de candidater. Informations, guides et conseils sont également disponibles sur le site. Cliquez ici pour aller sur le site.

http://www.regionpaca.fr/uploads/pics/logo_paca.png~~V La regione ha diversi siti: http://www.regionpaca.fr/, http://www.cfa-epure.com/, http://www.provence-alternance.com/, http://metiers.regionpaca.fr/, http://www.provence-stages.com/ et www.medeurope-intern.com.
Forma: un diritto per tutti
Perché la vita è in continua evoluzione, deve adattarsi, cambiare corsia, rimbalzando ... La formazione è così importante, indipendentemente dall'età. Mentre la globalizzazione sta influenzando profondamente il mondo del lavoro, che le nostre società sono caratterizzate da persistente disoccupazione dei giovani e degli adulti e quasi il 10% dei giovani ancora li lasciano a scuola senza un diploma, è necessario prevedere ogni abitante della Provenza-Alpi-Costa Azzurra può essere formato a prescindere dall'età.

http://www.cfa-epure.com/var/images/v3/logo-cfa.gifIl CFA Epure Mediterraneo
Scarica il Manuale della Qualità.
Contesto e motivazioni
Il CFA Epure Mediterraneo mira a sviluppare e gestire le università di apprendimento nella regione PACA.FORMASUP è l'organizzazione che gestisce il CFA Epure Mediterraneo. Nel 1993, l'Unione dei datori di lavoro Regionali di rami professionali e le Università di Aix-Marsiglia, Avignone, Nizza e Tolone, sono stati fusi in una comune associazione senza scopo di lucro (legge 1901) il FORMASUP associazione.
Il FORMASUP associazione si propone di:
* Creare un Interuniversitario CFA la regione PACA.
* Per garantire la coerenza e la diversificazione dell'approvvigionamento della formazione universitaria, imparando a livello regionale.
* Garantire la qualità della formazione per la Regione, Unione dei datori di lavoro Regionali e nei settori professionali. Più...

Posté par pcassuto à 07:42 - - Permalien [#]
Tags :

Apprentissage - Région Poitou-Charentes

http://www.poitou-charentes.fr/files/bandeau-flash-images/bandeau-crpc.jpgLa Région a au moins quatre sites dédiés: http://www.poitou-charentes-alternance.fr/, http://cfa.univ-poitiers.fr/, http://www.arftlv.org/ et http://www.horizon-info.org/.
Je suis apprenti
Depuis 2004, la Région réaffirme au travers de ses actions que l'apprentissage est une voie de réussite pour tous, employeurs et jeunes, pour se former et accéder à un emploi dans plus de 300 métiers.
Comment devenir apprenti ?

L'apprentissage permet de travailler en entreprise tout en recevant une formation théorique et pratique dans un Centre de Formation des Apprentis (CFA). Le statut de salarié dont relèvent les apprentis implique des droits mais aussi des devoirs. Plus d'infos.
Comment entrer en apprentissage ?

Pour être apprenti, il faut avoir entre 16 et 25 ans au début de l'apprentissage. Des dérogations à l'age légal sont possibles dans différents cas (reconnaissance du statut de travailleur handicapé, diplôme exigé pour lancer/reprendre une activité...). Le futur apprenti doit se préinscrire dans un CFA et trouver une entreprise dans un délai maximum de 3 mois après la rentrée. Une période d'essai de 2 mois est prévue en entreprise, période durant laquelle il peut être mis fin à la collaboration avec des formalités allégées.
Combien gagne un apprenti ?

Le contrat d'apprentissage donne droit à une rémunération dont le montant minimal est calculé sur la base du SMIC en fonction de l'âge, de l'année de formation et du diplôme préparé. Selon les cas, il peut aller de 25 à 78% du SMIC ou du salaire minimum conventionnel. Effectuer une simulation de salaire.
Quelles sont les obligations de l'apprenti ?

Un apprenti doit respecter ses horaires de travail, dans la limite de la durée légale, en dehors de ses heures de formation. Le temps passé en centre de formation est considéré comme temps de travail à part entière. Comme tout salarié, l'apprenti doit justifier de ses absences. En cas de maladie, l'employeur doit être prévenu et recevoir un certificat médical dans les 48 heures. L'apprenti a l'obligation de se présenter à l'examen et de suivre sa formation en CFA ou en section d'apprentissage.
Quels sont les droits de l'apprenti ?

L'horaire légal est au maximum de 35 heures par semaine (sauf dispositions conventionnelles particulières). Les apprentis de moins de 18 ans ne peuvent pas faire d'heures supplémentaires, sauf autorisation préalable de l'inspection du travail et après avis conforme du médecin du travail de l'entreprise. Le travail de nuit, de 22 heures à 6 heures, est régi par des dispositions identiques. Comme tout salarié, chaque apprenti a droit à des congés payés légaux (2,5 jours ouvrables par mois travaillé). Il a également droit à 5 jours ouvrables pour préparer l'examen dans le mois qui précède l'épreuve.
Contact: Région Poitou-Charentes, Service Apprentissage, Tel : 05 49 55 76 78, apprentissage@cr-poitou-charentes.fr.
http://www.univ-poitiers.fr/servlet/com.univ.collaboratif.utils.LectureFichiergw?ID_FICHIER=1297956706529&ID_FICHE=753Le CFA de l’Université de Poitiers a été créé le 1er janvier 2009.
Il regroupe toutes les formations de l’Université ouvertes par la voie de l’apprentissage soit, pour la rentrée 2009, 19 formations et 258 apprentis.
Lors de l’inauguration du CFA, le 15 janvier 2010, en présence de Madame La Présidente de la Région Poitou-Charentes, S Royal, le film "L’apprentissage à l’Université de Poitiers", réalisé en collaboration avec I-Média, a été projeté en avant-première !
Découvrez les témoignages d’apprentis, de maîtres d’apprentissages et de responsables de formation en cliquant sur le lien ci-après "L’apprentissage à l’Université de Poitiers".
Apprentis

L’apprenti, qui prépare un diplôme de l’enseignement supérieur à l’Université de Poitiers, relève du droit commun de l’apprentissage. Recruté par une entreprise d’accueil, il est d’abord un salarié. Il signe avec elle, un contrat de travail à durée déterminée.
L’apprenti est alors inscrit sur la formation visée, qui définit les conditions d’exécution de l’alternance entre périodes entreprise et périodes à l’Université.
Les plus de l’apprentissage

- C’est la possibilité d’obtenir un diplôme de l’Université de Poitiers,
- C’est une excellente voie pour l’insertion dans le monde professionnel,
- C’est un contrat de travail qui permet de suivre une formation en alternance à l’Université et chez un employeur dans une entreprise privée ou publique,
- C’est une rémunération qui varie selon l’âge, et l’année de formation,
- C’est un suivi personnalisé, en entreprise par un maître d’apprentissage et à l’Université par un tuteur,
- C’est le versement d’une indemnité de transport par la Région,
- C’est le versement d’une aide au 1er équipement par la Région,
- C’est une exonération de l’impôt sur les revenus,
- C’est bénéficier d’une carte d’apprenti donnant droit à des avantages.
Comment devenir apprenti à l’Université ?

Le candidat doit:
- déposer un dossier de candidature pour le diplôme souhaité à la composante pédagogique de rattachement. A l’issue du jury d’admission, le candidat devra être accepté à l’entrée en formation.
- trouver une entreprise d’accueil. Le candidat est responsable de sa recherche. Il peut effectuer des recherches par lui-même, les composantes peuvent également lui fournir une liste d’entreprises souhaitant recevoir des candidatures. Dans cette phase, un suivi de la part des composantes est effectué et permet d’obtenir de bons résultats en matière de placement d’apprentis.
Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)
L'apprentissage

La réglementation de l'apprentissage
Le financement de l'apprentissage
Sur l'alternance
Pour aller plus loin...
Fondé sur un véritable partenariat entre un apprenti, une entreprise et un centre de formation, l'apprentissage est un contrat de travail et de formation en alternance visant l'acquisition d'un diplôme ou d'un titre à finalité professionnelle (du CAP au diplôme d'ingénieur).
Compétence de la Région, le développement de l'apprentissage est aussi une priorité de l'Etat car il constitue un moyen efficace de former les jeunes et de les faire entrer sur le marché du travail. En Poitou-Charentes, ces priorités partagées se sont traduites par un Contrat d'objectifs et de moyens (COM). Formés au coeur même du monde du travail, dotés d'une solide expérience professionnelle, les apprentis ont en effet de bons atouts pour entrer dans la vie active. 90% des apprentis ont obtenu leur premier emploi dans les six mois après leur sortie d'apprentissage.
La loi de programmation pour la cohésion sociale du 18 janvier 2005 s'est donné pour objectif de porter à 500 000 le nombre d’apprentis en 2009 en renforçant l’attractivité de l’apprentissage auprès des jeunes, en développant les parcours de formation personnalisés, en rendant plus attractif le recours aux apprentis par les employeurs, et en améliorant l'organisation et le financement de l'apprentissage.
La politique d'apprentissage en Poitou-Charentes
Le contrat d'objectifs et de moyens (COM), les orientations régionales - Accéder au dossier thématique
L'apprentissage en chiffres
Le poids de l’apprentissage est traditionnellement élevé en Poitou-Charentes, ce qui s’explique par une représentation économique forte des TPE/PME-PMI, de l’artisanat et de l’agriculture. - Voir la page
La réglementation de l'apprentissage

Investissements d’avenir pour la formation en alternance(26/03/12)
15 nouveaux projets retenus dans le cadre des Investissements d’avenir pour la formation en alternance - Lire l'actualité
Calcul du salaire des apprentis
(22/09/09)
Un simulateur de calcul au service des entreprises - Lire l'actualité
Mesures en faveur de l'apprentissage
(06/11/09)
La loi Orientation Formation facilite le développement de l'apprentissage - Lire l'actualité
Fiche technique juridique sur le Contrat d'apprentissage - secteur privé - n° A 1.3

(Source ARFTLV) - Accéder au site
Fiche technique juridique sur le Contrat d'apprentissage - secteur public - n° A 1.4

(Source ARFTLV) - Accéder au site
Le financement de l'apprentissage
Les formations en apprentissage sont principalement financées par la Région et les entreprises via la taxe d'apprentissage ainsi que par l'Etat au titre de la modernisation des dispositifs et de la qualité des formations. L'Etat et la Région financent aussi un ensemble d'aides et incitations aux entreprises pour l'emploi et la formation d'apprentis : primes, exonérations, crédits d'impôts.
Investissements d’avenir pour la formation en alternance(26/03/12)
15 nouveaux projets retenus dans le cadre des Investissements d’avenir pour la formation en alternance - Lire l'actualité
Financement de la modernisation de l'apprentissage(14/12/10)
Modification de la répartition des recettes du Fonds national de développement et de modernisation de l'apprentissage - Lire l'actualité
Fiche technique juridique sur la Taxe d'apprentissage - n° E 3.0
(Source ARFTLV) - Accéder au site
Fiche technique juridique sur les Organismes collecteurs de la taxe d'apprentissage (OCTA) - n° J 2.4
(Source ARFTLV) - Accéder au site
Le financement et les effectifs de l’apprentissage en France (décembre 2011)
Document réalisé par le CNFPTLV à partir des données 2009. - Télécharger le document(pdf 799 Ko)
Sur l'alternance
Les nouvelles mesures Cherpion pour développer l'alternance (Octobre 2011)
Les mesures alternance de la loi Cherpion : document de synthèse réalisé par l'ARFTLV. - Consulter le document synthètique(pdf 1 M0 et 70 Ko)  
L'alternance en Poitou-Charentes(Avril 2011)
Après avoir dressé un état des lieux de l’apprentissage et des contrats de professionnalisation, cette publication porte un regard sur le recours par les secteurs d’activités à l’alternance. - Convergences n°35
Pour aller plus loin...
L'apprentissage : revue documentaire (Décembre 2010)
Ce document propose une sélection de documents et d'actualités sur le thème de l'apprentissage. - Télécharger le document (17 p.)(pdf 493 Ko)  
L'apprentissage au programme des Chroniques Horizon (08/03/12)
Les Chroniques HORIZON de mars 2012, étaient consacrées à: Mieux connaître l’apprentissage. Ecoutez les en Podcast. - Lire l'actualité.
http://www.poitou-charentes.fr/files/bandeau-flash-images/bandeau-crpc.jpgLes aides aux apprentis
Consciente des obstacles financiers que peuvent rencontrer les apprentis, la Région les accompagne financièrement pour leur permettre de mener à bien leur projet professionnel grâce à de multiples aides:
    * en particippant à l'achat du premier équipement professionnel.
    * en contribuant aux frais de transport, aux frais de restauration et d'hébergement. (Renseignez-vous auprès de votre centre de formation)
    * en débloquant des aides d'urgence (Fonds Social Régional).
Par ailleurs, la Région Poitou-Charentes assure la gratuité de la formation d'apprenti.
Afin d'ouvrir aux apprentis un droit similaire à celui déjà reconnu aux étudiants, la Région Poitou-Charentes leur permet d'accéder à des dispositifs de mobilité en Europe:
    * en participant au financement de votre permis B
    * en finançant votre séjour en Europe
    * Bourse de la Découverte
    * Bourse de la Mobilité des Apprentis
    * Tour d'Europe en 22 jours
Votre statut d'apprenti vous permet de bénéficier d'autres avantages:
    * une carte d'étudiant des métiers
    * un Ticket Sport
    * la participation à un stage théorique BAFA
    * une aide financière au BNSSA ( Brevet National de Sécurité et Sauvetage Aquatique)
Pour vous accompagner et vous conseiller tout au long de votre parcours de formation, faites appel à un Conseiller Tuteur en Insertion.
La Région favorise l'émergence des projets collectifs et individuels afin de permettre à tous l'accès à une culture multiple. Pour vous accompagner dans vos actions, vous pouvez bénéficier des aides régionales ci-après:
    * Soutien aux projets des établissements
    * Aide aux voyages
    * Crea'ttitude
    * Aide à l'insertion professionnelle
http://www.horizon-info.org/App_Themes/Default/images/ligne-horizon-horizontal.jpgComment trouver une formation par apprentissage ?
Chaque année, la Région ouvre de nouvelles formations par apprentissage, du CAP au BAC +5. Plusieurs outils sont à votre disposition pour vous aider à faire votre choix parmi plus de 300 formations.
Découvrez toute l'offre de formation régionale sur le Site Horizon
Informez-vous sur les métiers à l'occasion des salons, des chapiteaux régionaux d'information.
Visitez les établissements de formation lors des Journées Portes Ouvertes. (toutes les infos sur le Portail Jeunes).
http://www.poitou-charentes-alternance.fr/images/logo_poitou.pngComment trouver un employeur ?
Pour suivre une formation en apprentissage, un contrat doit être signé avec un employeur avant la rentrée. La recherche d'un employeur relève avant tout d'une démarche personnelle.
Bon à savoir : Parce que l''apprentissage est au coeur des priorités régionales, la Région aide financièrement les entreprises qui recrutent des apprentis par le versement d'une prime annuelle. Parlez-en aux employeurs!
Où trouver un employeur ?
Les aides aux employeurs
Employer un apprenti
Conseiller Tuteur en Insertion
Les Chapiteaux régionaux d'information.
Evaluation des actions régionales
L’évaluation de ses actions est une des priorités de la Région Poitou-Charentes. Pour ce qui est de l'apprentissage, cela se traduit par la réalisation de plusieurs enquêtes annuelles mais aussi plus ponctuelles réalisées par la Région (Direction Formation-Apprentissage-Enseignement Supérieur, avec son service « Évaluation des Dispositifs de Formation ») ou par d'autres institutions: le Rectorat, le CEREQ,...
Enquête "Devenir et satisfaction des apprentis" : Questionnaire sur le devenir et la satisfaction des apprentis (2008) et Enquête sur le devenir et la satisfaction des apprentis (2008)
Enquête "orientation des apprentis" : Résultats de l'enquete sur l'orientation des apprentis (2009)
Enquête "Insertion Professionnelle des Apprentis" : Enquête Insertion Professionnelle des Apprentis (2009)
Enquête du CEREQ "Génération 2004" : L'Enquête du CEREQ « Génération 2004 ».
Η ΚΟΠ, Πανεπιστήμιο του Πουατιέ δημιουργήθηκε την 1η Ιανουαρίου 2009.
Καλύπτει όλες τις μελέτες του Πανεπιστημίου που ξεκίνησε από τη διαδικασία της μάθησης είναι, για το ακαδημαϊκό έτος 2009, 19 μαθήματα και 258 μαθητευόμενοι.
Κατά τα εγκαίνια της ΚΟΠ, 15 Ιανουαρίου 2010, παρουσία της κυρίας Προέδρου του Poitou-Charentes, Royal S, η ταινία "Μάθηση στο Πανεπιστήμιο του Πουατιέ", που παράγεται σε συνεργασία με iMedia, έχει παρουσιάστηκε στην προεπισκόπηση!
Διαβάστε μαρτυρίες των δασκάλων τους μαθητευόμενους, της μάθησης και κατάρτισης στελεχών, κάνοντας κλικ στον παρακάτω σύνδεσμο "Μαθαίνοντας στο Πανεπιστήμιο του Πουατιέ". 
Μαθητευόμενοι
Ο μαθητευόμενος, ο οποίος ετοιμάζει ένα δίπλωμα τριτοβάθμιας εκπαίδευσης στο Πανεπιστήμιο του Πουατιέ, σύμφωνα με τη γενική νομοθεσία της μάθησης. Προσληφθεί από μια εταιρεία φιλοξενίας, είναι η πρώτη υπάλληλος. Εκείνος που υπέγραψε με σύμβαση εργασίας ορισμένου χρόνου.
Ο μαθητευόμενος τοποθετείται κατόπιν περιγράφονται στην εκπαίδευση, η οποία καθορίζει τις προϋποθέσεις εφαρμογής της εναλλαγής μεταξύ των περιόδων περιόδων και των επιχειρήσεων στο Πανεπιστήμιο. Περισσότερα...

Posté par pcassuto à 05:52 - - Permalien [#]
Tags :

Apprentissage - Région Picardie

http://www.picardie.fr/squelettes/charte/numero_vert.pngLa Région a au moins quatre sites dédiés: http://formation.picardie.fr/, http://www.irfa-apisup.fr/, http://www.planetemetiers.picardie.fr/ et http://offredeformation.picardie.fr/.
BESOIN D'INFORMATIONS
Par email : accueil@cr-picardie.fr
ou par téléphone : 0 800 02 60 80 - appel gratuit depuis un poste fixe. Liens apprentissage.
http://www.picardie.fr/local/cache-gd2/7995e13da5a3d7ad1c6ff10d003ff78e.jpgLe portail de la formation
Les métiers, les aides et les dispositifs, les formations disponibles en région... Vous retrouverez toutes les informations utiles sur http://formation.picardie.fr. Liens apprentissage.
Planète Métiers Picardie
Planète Métiers Picardie est le site de référence en matière d’orientation.
Fiches métiers, diplômes, établissements, toutes les informations utiles pour faire les bons choix d’orientation sont sur http://www.planetemetiers.picardie.fr.Liens apprentissage.
Offre de formation
Des milliers d’offres de formation dans tous les domaines, sur tout le territoire picard, des informations sur les financements ainsi qu’un annuaire des organismes de formation.
Salarié ou demandeur d’emploi, employeur ou organisme de formation, les informations qui vous intéressent sur la formation en Picardie sont sur http://offredeformation.picardie.fr.Liens apprentissage.
http://www.irfa-apisup.fr//templates/theme_irfa-apisup/images/irfa1440.jpgLe CFA IRFA - APISUP

L’enseignement supérieur est resté longtemps en dehors du schéma de l’alternance, mais les dispositions réglementaires ont évolué et ont permis par la loi du 23 juillet 1987 que soient mises en place ces pratiques en ouvrant l’apprentissage au supérieur technique et professionnel.
Situé dans les locaux de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Région Picardie à Amiens, le CFA IRFA - APISUP a été créé en 1995. C'est à cette date qu'en Picardie, l’ensemble des établissements d’enseignement supérieur, les organismes représentatifs des entreprises (MEDEF, Chambre de Commerce et d’Industrie de Région Picardie, CCI d’Amiens et CGPME) se sont associés au sein de l’IRFA - APISUP pour développer la formation professionnelle en alternance, et plus particulièrement l’apprentissage, avec le soutien du Conseil Régional et des services de l'Etat comme du Rectorat. Un CFA “sans murs” s’appuyant sur les structures de formation déjà en place dans l’enseignement supérieur fut donc créé.
Plusieurs paris ont alors été pris. Le premier était d’inciter des étudiants de l’enseignement supérieur à rester en Picardie. En effet, trop nombreux étaient ceux qui, une fois leur titre en poche, partaient vers de grandes métropoles. Le second, était de permettre au tissu économique régional de bénéficier de la présence d’établissements d’enseignement supérieur en Picardie à travers des possibilités de transfert de technologies.
Avec 17 années de recul, on s’aperçoit que ces 2 paris sont gagnés. Les étudiants restent davantage en région et les entreprises utilisent le dispositif de  l’apprentissage pour créer un vivier leur permettant d’accompagner un développement et de trouver des réponses aux tensions rencontrées sur le marché de l’emploi.
Cette structure légère inter établissements a permis beaucoup de souplesse et a largement favorisé les demandes d’ouvertures de sections. Chaque établissement d’enseignement supérieur reste maître de son organisation pédagogique et se libère d’une partie importante d’administration liée à l’apprentissage en la confiant au CFA IRFA-APISUP.
L'évolution du CFA
Une offre de formation de plus en plus diversifiée: depuis sa création, l’IRFA - APISUP a su développer une offre de formation de plus en plus diversifiée, répondant ainsi aux besoins des entreprises et à la demande des jeunes désireux de mettre en application sur le terrain les enseignements dispensés au sein des différents établissements d’enseignement supérieur ayant ouvert une section. D’une section ouverte en 1995 avec l’Ecole Supérieur de Commerce d'Amiens, l’IRFA - APISUP comptabilise aujourd’hui plus de 50 sections au sein de 7 établissements de l'enseignement supérieur en Picardie (Groupe Sup de Co Amiens Picardie, Université de Picardie Jules Verne, Université de Technologie de Compiègne, CNAM Picardie, Institut Polytechnique LaSalle Beauvais, Ecole Supérieure de Chimie Organique et Minérale, Ecole Supérieure d'Ingénieurs en Electronique et Electrotechnique).
Des effectifs en progression constante: les secteurs qui recrutent principalement sont la vente, la gestion et la finance. L’Institut d'Hygiène Industrielle et de l'Environnement et l’Institut Polytechnique LaSalle Beauvais maintiennent globalement leurs effectifs. La progression est un peu plus difficile pour les métiers de l’industrie du fait d’un nombre d’étudiants à la base plus faible dans ces formations. Pour les métiers liés à la communication et l’informatique, les effectifs se régulent en fonction des besoins du marché. Au 1er janvier 2012, les effectifs de notre CFA se portaient à 1118 apprentis pour 23 apprentis au 1er janvier 1996.
Des résultats concluants: en terme d’obtention des diplômes, le taux de réussite aux examens avoisine les 87 %. L’apprentissage n’est donc pas un frein à la réussite aux examens, bien au contraire. En terme de ruptures de contrat, le taux est inférieur à 3 %. En terme d’insertion professionnelle, les apprentis sont embauchés à l’issue de leur contrat d’apprentissage, soit dans leur entreprise d’accueil, soit dans une autre entreprise où leur première expérience professionnelle constitue un atout déterminant. Les résultats sont également concluants en terme de portée sociale, dans la mesure où l’apprentissage permet à certains jeunes l’accès à des niveaux  d’enseignement supérieur auquel leur milieu social mais, parfois aussi, leur lassitude devant un enseignement purement académique ne les incitaient pas à continuer et à réussir. Enfin, en terme de coopération avec les entreprises régionales, près de 50% des contrats sont signés avec des entreprises situées en Picardie.
Historique et statistiques

Les entreprises sont satisfaites de l'apprentissage. Près de 300 d'entre elles ont été interrogées en 2004, de quoi nous aider à être plus performants.
Le déroulement de la formation: plus de 97% des répondants sont satisfaits, voire très satisfaits de l'accueil des entreprises par les sections. S'agissant de la qualité de l'enseignement, plus de 97% des répondants sont satisfaits, voire très satisfaits. Enfin, le contenu de la formation correspond "beaucoup", voire tout à fait aux attentes de l'ensemble des professionnels de l'entreprise à 91%.
Organisation et méthode pédagogique: le rythme de l'alternance CFA/entreprise est adapté, voire tout à fait adapté aux besoins de l'entreprise pour 87% des répondants. Pour 97% des entreprises, il y a bien adéquation entre le niveau d'études et la mission confiée. Enfin, plus de 90% des maîtres d'apprentissage ont vu leurs attentes satisfaites.
Le type d'entreprise d'accueil: petites et grandes entreprises, nombreuses sont celles qui se préoccupent de leur avenir en recrutant des apprentis dans le supérieur. Les entreprises de moins de 200 salariés constituent la majorité des entreprises d'accueil.
S'agissant de l'insertion des apprentis après leur sortie de formation, l'enquête IPA (enquête régionale sur l'entrée dans la vie active des apprentis) réalisée en 2011 a donné les résultats suivants:
Situation des apprentis après leur formation: 64% ont été embauchés après leur diplôme (37% dans leur entreprise d'accueil et 27% dans une autre entreprise) et 19% ont poursuivi leurs études dont une bonne majorité en contrat d'apprentissage.
Type de contrat des apprentis embauchés: 72% d'entre eux ont signé un CDI tandis que 18% ont signé un CDD.
Pour nous contacter
CFA IRFA APISUP
36 rue des Otages
80037 Amiens Cedex 1
Tél. : 03 22 82 80 73
Fax : 03 22 82 80 40
Adresse mail: contact@irfa-apisup.fr.

http://formation.picardie.fr/typo3temp/pics/37174ac82e.jpgL'apprentissage, une excellente voie de formation
Au niveau national, plus de 440 000 jeunes étaient en formation dans un centre de formation d'apprentis (CFA) ou une section d'apprentissage pour l'année scolaire 2010-2011. En Picardie,  près de 13 500 jeunes avaient choisi cette voie de formation à fin 2010.
L’apprentissage c’est plus de 220 métiers et 80% d’apprentis qui trouvent un emploi.Une voie qui permet d’acquérir un savoir-faire prisé par les professionnels et une qualification certifiée par un diplôme. Télécharger la plaquette. Feuilleter la plaquette en ligne. Télécharger le guide completTélécharger le guide complet (version simple page).
Sommaire du dossier
L'apprentissage, c'est quoi ? Devenir apprenti. Embaucher un apprenti. En savoir plus sur l'apprentissage en Picardie. liens apprentissage.
L'apprentissage, c'est quoi?
Un emploi et une formation en alternance

L’apprentissage, c’est être titulaire d'un contrat de travail avec un employeur et suivre une formation dans un CFA (Centre de Formation d’Apprentis). L’apprentissage s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans.
En entreprise, vous travaillez et percevez un salaire en échange. Une personne est responsable de votre formation: c'est le maître d'apprentissage, il assure une fonction de tuteur. Progressivement, vous allez acquérir un savoir-faire qui vous permettra de réaliser des tâches complexes. Vous devenez alors un véritable professionnel. Le temps passé en entreprise représente entre 50 et 75% de votre apprentissage.
Au Centre de Formation d’Apprentis (CFA), vous recevez une formation théorique et pratique. Elle vient compléter celle dispensée en entreprise. Vous suivez également des cours généraux (français, mathématiques) et des cours d’éducation physique et sportive. Les heures de cours sont réparties de façon différente selon les CFA et les métiers préparés: 1 semaine sur 3, 1 semaine sur 2, 2 jours sur 5 ou même 1 jour sur 2.
CAP, Bac Pro, BTS, DUT, Licence Pro, Master ou Diplôme d'ingénieur ..., les diplômes acquis par la voie de l’apprentissage sont les mêmes que ceux obtenus dans le cadre scolaire ou dans l’enseignement supérieur. La proportion d’apprentis dans l’enseignement supérieur est en constante progression (supérieure à 20% des effectifs).
    * Le contrat d'apprentissage
    * Le pré-apprentissage
    * L'apprentissage dans l'enseignement supérieur.
    * Apprentissage et handicap
    * liens apprentissage.
http://www.picardie.fr/local/cache-gd2/5db4a1a8fc801b25242c4eb2393bf227.jpgDevenir apprenti
.

Une autre voie de formation diplômante - Donnez un métier à votre avenir!
En région, plus de 13 000 jeunes optent chaque année pour l’apprentissage, une formation dispensée en alternance dans une entreprise et dans un Centre de Formation d’Apprentis. Un choix judicieux: 80% des apprentis s’insèrent professionnellement dans les 11 mois suivant la fin de leur formation.
Le parcours du futur apprenti comporte 3 étapes:

    * s’informer avant de choisir un métier,
    * chercher un employeur
    * s’inscrire au CFA.
Des aides existent pour faciliter la vie quotidienne des apprentis et pour leur permettre d’acquérir une expérience professionnelle à l’étranger.
    * Choisir sa voie
    * Trouver un employeur
    * Trouver son CFA
    * Les aides pour les apprentis.
Embaucher un apprenti.
Quels avantages pour l'employeur ?

Embaucher un apprenti, c'est former un jeune aux méthodes de travail de l'entreprise.
C'est un mode de gestion prévisionnelle des ressources humaines: formé à la culture et aux méthodes de l'entreprise, le jeune devient rapidement opérationnel et peut éventuellement être recruté à l'issue du contrat.
C'est l'engagement d'une entreprise citoyenne: par ce mode de recrutement et de formation, l'entreprise mise sur l'avenir des jeunes.
C'est également de bénéficier pour l'entreprise d’avantages fiscaux et financiers.
    * Qui peut embaucher un apprenti?
    * Quelles démarches pour l'employeur?
    * Les aides pour l'employeur.
http://www.picardie.fr/local/cache-vignettes/L250xH233/arton4912-5ac84.jpgEn savoir plus sur l'apprentissage en Picardie.
L'apprentissage, une grande ambition régionale

20 mois après leur sortie de formation, plus de ¾ des apprentis picards ont un emploi. Un taux d’insertion qui montre l’importance de développer l’apprentissage dans une région comme la Picardie, où le taux de chômage est supérieur à la moyenne nationale. Par ailleurs, trop de jeunes Picards quittent prématurément le système scolaire sans qualification, même si le chiffre régresse fortement depuis 2005. Or l’apprentissage est une voie efficace d’accès des jeunes à une qualification reconnue.
    * Quelques chiffres sur l'apprentissage en Picardie
    * Une charte qualité des CFA picards.
Liens apprentissage
.

http://www.picardie.fr/squelettes/charte/numero_vert.png The Region has at least four sites: http://formation.picardie.fr/, http://www.irfa-apisup.fr/, http://www.planetemetiers.picardie.fr/ et http://offredeformation.picardie.fr/.
NEED INFORMATION
Email: accueil@cr-picardie.fr
or telephone: 0800 02 60 80 - free call from a landline. Learning Links.
http://www.picardie.fr/local/cache-gd2/7995e13da5a3d7ad1c6ff10d003ff78e.jpgTraining's Portal
Jobs, aids and devices, and training available throughout Region ... You will find all relevant information on http://formation.picardie.fr. Learning Links.
Planet Job in Picardy
Planet Job in Picardy is the reference site for guidance.
Job descriptions, qualifications, institutions, all relevant information to make the right career choices are on http://www.planetemetiers.picardie.fr. Learning Links.
Training offer
Thousands of training opportunities in all areas, throughout Picardy, information on funding and a directory of training providers.
Employee or job seeker, employer or training organization, the information you want on training in Picardy are on http://offredeformation.picardie.fr. Learning Links.
http://www.irfa-apisup.fr//templates/theme_irfa-apisup/images/irfa1440.jpg
The CFA IRFA - APISUP
Higher education has long remained outside the scheme of alternation, but the regulations have changed and allowed by the Act of July 23, 1987 that are in place these practices by opening learning in higher vocational education. More...

Posté par pcassuto à 02:53 - - Permalien [#]
Tags :

Apprentissage - Région Pays de la Loire

http://www.onisep.fr/var/onisep/storage/images/media/regions-files-et-images/pays-de-la-loire/img/publication/img-apprentissage-2012/11492824-4-fre-FR/img-apprentissage-2012_guide.pngGuide de l'apprentissage - Rentrée 2012
Toute l’offre de formations en apprentissage, du CAP au diplôme d’ingénieur dans les Pays de la Loire, dans tous les secteurs. A destination du futur apprenti comme de l’informateur, ce guide présente un mode d’emploi complet sur l’apprentissage illustré par de nombreux témoignages.
Nouvelles formations ouvertes à la rentrée 2012!
Feuilleter le guide en ligne. Télécharger le guide.
“Depuis 25 ans, les compétences obligatoires des Régions en matière de formation n’ont cessé de croitre, et font ainsi du Conseil Régional une véritable « autorité organisatrice » dans les domaines de l’éducation et de la formation. Près de 40% du budget régional y est consacré (près de 600 M € en 2011).

En matière d’offre de formation professionnelle initiale par la voie de l’apprentissage, compétence pleine et entière du Conseil Régional, l’ambition régionale s’exprime dans la volonté d’accompagner l’élévation du niveau de connaissance et de culture de tous les jeunes, ainsi que de répondre aux besoins d’emplois et de compétences de l’économie ligérienne.
Le Guide de l’Apprenti vous propose une présentation rapide des atouts et des modalités de mise en oeuvre des formations professionnelles initiales par la voie de l’apprentissage. Vous pouvez compléter ces informations avec le Guide de l’Apprentissage 2011-2012, qui vous présente l’offre de formation par apprentissage présente en Pays de la Loire, dans les nombreux secteurs professionnels présents dans notre région. Du CAP au diplôme d’ingénieur, il est possible de se former par la voie de l’apprentissage à de nombreux métiers, dans des établissements de formation adossés aux différents acteurs impliqués dans ces secteurs d’activités.
Les dispositifs mis en place par le Conseil Régional des Pays de la Loire pour améliorer les conditions de vie et de formation des jeunes (gratuité des manuels scolaires, aides à l’équipement professionnel, transport – hébergement – restauration, aide à l’acquisition d’un ordinateur (pour les jeunes issus de familles à revenus modestes), fonds social apprentis), doivent contribuer à réduire les inégalités, favoriser la réussite de tous et accompagner les jeunes dans leurs projets professionnels et de formation. Jacques Auxiette, Président du Conseil régional des Pays de la Loire.
http://www.paysdelaloire.fr/uploads/RTEmagicC_region_formation.gif.gif Région Formation n° vert
Vous cherchez des informations sur la formation professionnelle et l'apprentissage? Des renseignements sur la validation des acquis de l'expérience, sur les financements pour votre projet de formation? Avec le numéro vert gratuit 0800 200 303 vous êtes déjà sur la bonne «voix».
La Région met en place une plateforme téléphonique. Un nouveau service public régional ouvert à tous: les salariés, les demandeurs d’emploi, les jeunes n’ayant pas encore travaillé, les non-actifs…
0800 200 303, numéro vert, appel gratuit depuis un poste fixe.
Du lundi au jeudi de 8h30 à 18h, le vendredi de 8h30 à 17h30.
Les chargés d’information vous répondent et vous guident vers l’interlocuteur le plus adapté à votre situation ou à vos besoins.
http://www.paysdelaloire.fr/fileadmin/templates/v1/Pdl/pages_internes/medias/img/logo-coul.pngParticipation aux investissements immobiliers et mobiliers des CFA
Permettre aux Centres de Formation d´Apprentis d´accueillir leurs apprentis dans les meilleures conditions possibles, par la mise en place d´équipements, d´aménagements ou de construction.
Bénéficiaires - Les Centres de Formation d'Apprentis de la Région des Pays de la Loire - Bénéficiaires finaux : les apprentis
Nature

La subvention ne pourra pas dépasser 50% du montant total de l´investissement TTC ou HT selon que l´organisme récupère ou non la T.V.A.
Le cumul des aides publiques ne pourra excéder 80% de l´investissement. Lorsque l´investissement n´est pas réalisé en totalité, l'aide régionale est diminuée et proratisée au regard du montant subventionnable.
Condition d'attribution

Réaliser l'investissement dans la Région des Pays de la Loire. Le CFA doit s'assurer d´un financement complémentaire à celui de la Région et ne pas commencer les travaux ou les achats avant l'obtention de la subvention par la Région. Les demandes d´investissement et d´équipement sont intégrées dans le projet de CFA et complétées par un dossier type « Projet d'Investissement » à retirer à la Direction de la Formation Professionnelle et de l'Apprentissage ou à télécharger sur le site de la Région des Pays de la Loire. Celui-ci doit être retourné, en double exemplaire, avec le projet de CFA. Pour être étudié, le dossier de demande devra être accompagné des pièces suivantes: une note explicative d'opportunité en relation avec le projet de CFA, des devis estimatifs, un plan de financement, et pour les constructions, un calendrier de mise en œuvre ainsi que les plans définitifs de la construction.
Les CFA : lieux d’apprentissage du développement durable

La Région a profité du renouvellement de la convention quinquennale de création des CFA pour renforcer leur positionnement. Ils doivent devenir des lieux d’apprentissage exemplaires sur les trois piliers du développement durable. Ce renouvellement, qui a fait l’objet d’une large concertation, est l'occasion aussi de réaffirmer la place centrale des jeunes et l'importance de l'offre de services pour les accompagner depuis l’entrée en formation jusqu’à l’accès à l’emploi. L’accent est mis sur le champ pédagogique au travers de l’individualisation mais aussi sur la dimension sociale, dans un souci de prise en charge globale du jeune. Cette nouvelle convention donne enfin aux CFA de la visibilité en matière de financement par la Région mais aussi d’évolution de l’offre de formation pour favoriser leur sécurisation et renforcer ainsi  la qualité des formations au bénéfice des jeunes, des entreprises et des territoires. Contact: Aurélia Sauvageot-Guibert - 02 28 20 52 40.
Aide au fonctionnement et à la dynamisation des Centres de Formation d'Apprentis (CFA)
La Région des Pays de la Loire apporte aux CFA une aide pour le fonctionnement du centre lorsque ses ressources propres s´avèrent insuffisantes pour assurer le fonctionnement pédagogique et logistique du CFA.
Les CFA ont déposé à la Région un projet de CFA qui traduit la vision stratégique du centre pour la période 2007/2010. Il prend en compte les orientations données par la Région (développement qualitatif de l'apprentissage, mixité des publics, garantie d'accès pour tous à un premier niveau de qualification) et l´ensemble des évolutions concernant le centre. Il présente les orientations et les actions du CFA en matière d´organisation, d'offre de formation, de qualité et d´innovation. Ces dernières sont déclinées en six axes: la professionnalisation des acteurs, l'innovation pédagogique, l'accompagnement social et l'animation, l'intégration du développement durable, l'égalité hommes/femmes, l'évaluation. L'intervention régionale peut être cofinancée par le Fonds Social Européen (FSE) sous réserve du respect des critères d´éligibilité spécifiques selon les Objectifs et les actions retenues.
Condition d'attribution

Avoir signé une convention de création ou de renouvellement de Centre de Formation d´Apprentis avec la Région des Pays de la Loire. Les C.F.A. transmettent à la Région leurs prévisions budgétaires pour le 1er mars et leurs comptes financiers au plus tard au 15 mai de chaque année. La Région vote en janvier une subvention prévisionnelle calculée sur la base des effectifs au 1er janvier de l´année et d´un coût moyen régional par diplôme. La subvention est ajustée en fin d'année au regard des éléments financiers transmis par le CFA, des effectifs réels et d´une négociation annuelle prenant en compte la mise en oeuvre du projet de CFA.
http://www.paysdelaloire.fr/fileadmin/templates/v1/Pdl/pages_internes/medias/img/logo-coul.pngAide à l'accueil d'apprentis handicapés
Permettre l'accueil de jeunes handicapés dans un milieu ordinaire de travail et faciliter leur formation dans les CFA de la région avec l'ensemble des apprentis (par la contribution à la formation spécialisée de formateurs, le suivi individualisé, l'adaptation pédagogique des supports et des contenus de formations…).
Nature

Outre les aides de droit commun (prime à l'embauche et indemnités compensatrices de soutien à l´effort de formation), une aide est versée à l'entreprise accueillant un apprenti handicapé compensant les dépenses ou le manque à gagner pouvant en résulter. Cette demande d´aide doit être effectuée par l'entreprise auprès de la direction départementale du travail (DDTEFP). Cette prime est égale à 520 fois le smic horaire. Enfin l'Agefiph (Association gestionnaire du fonds pour l´insertion professionnelle des personnes handicapées) verse à l'entreprise 3 050 euros par année d´apprentissage. L'ensemble du réseau des CFA de la Région des Pays de la Loire est potentiellement susceptible d´assurer la formation des apprentis handicapés en fonction des métiers choisis et de leur apporter l'accompagnement adapté pour chacun d'eux. A ce titre, chaque CFA reçoit de la Région des Pays de la Loire 305 euros par apprenti accueilli, et une aide de l´AGEFIPH du même montant complétée par la prise en charge d'heures de soutien et d´équipements spécifiques. La Région finance également l´animation du dispositif (coordinateur départemental et référent sur site).
Condition d'attribution

Apprentis faisant l'objet de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) par les instances compétentes (Cotorep…). Le CFA se mettra en rapport avec le référent sur site qui se chargera du suivi des démarches nécessaires auprès des instances compétentes.
http://www.paysdelaloire.fr/fileadmin/templates/v1/Pdl/pages_internes/medias/img/logo-coul.pngPrimes aux employeurs d'apprentis
Aider les entreprises pour l'effort qu'elles consentent pour l'accueil d'un apprenti qui poursuit une formation au sein d'un Centre de Formation d'Apprentis (CFA), aider les apprentis à trouver une entreprise d'accueil grâce au soutien financier qui est apporté aux employeurs. Bénéficiaires - Les entreprises du secteur privé et du secteur public industriel et commercial des Pays de la Loire accueillant des apprentis.
Nature
La prime régionale aux employeurs d’apprentis est de 1000 euros par année de cycle de formation. Elle est versée en fin d’année et conditionnée à l'assiduité de l'apprenti au CFA: les absences injustifiées de l'apprenti ne doivent pas dépasser 30h par an.
La prime annuelle est majorée de 300€ si le maître d´apprentissage a suivi une formation d'une durée de 3 jours minimum. Une majoration annuelle de 500 € est accordée pour les publics: (ZUS, SEGPA, DIMA, Mission générale d’insertion (MGI), Mission locale, aide sociale à l’enfance ou encore ayant suivi une action de l’Offre de Formation Territorialisée. Cette majoration concerne les apprentis préparant un diplôme de niveau V, IV ou III et toutes les entreprises, quel que soit leur effectif. La Région attribue, pour les entreprises dont l’effectif est inférieur à 20 salariés, une majoration de 500 € pour les apprentis entrant en première année de baccalauréat professionnel (« seconde professionnelle ») et de 250 € pour les apprentis en deuxième année de baccalauréat professionnel (« première professionnelle »). Ce montant est porté à 500 € pour un apprenti titulaire de CAP entrant directement en première professionnelle. Pour les entreprises de moins de 250 salariés qui forment pour la première fois un apprenti de niveau I ou II, la Région attribue une majoration de 500 €par année du cycle de formation.
Condition d'attribution

Avoir signé un contrat d'apprentissage avec un jeune et répondre aux critères fixés par les codes du Travail et de l'Education (niveau du jeune, dernier diplôme obtenu, effectifs de l´entreprise…). L'établissement accueillant des apprentis doit être implanté en Pays de la Loire, la formation de l'apprenti pouvant se dérouler dans un centre de formation d'apprentis hors Région. Les collectivités et les établissements publics ne bénéficient pas de cette prime.

Οδηγός εκμάθησης - Επιστροφή το 2012
Κάθε προσφορά μαθητείας, η ΚΓΠ πτυχίο μηχανικού στην περιοχή Pays de la Loire, σε όλους τους τομείς.
Ο προορισμός του μέλλοντος ως μαθητευόμενος με τον πληροφοριοδότη, αυτό το εγχειρίδιο παρέχει ένα πλήρες εγχειρίδιο για την εκμάθηση φαίνεται από πολλές μαρτυρίες.
Νέα μαθήματα άνοιξε το Σεπτέμβριο του 2012!

Περιήγηση στον ηλεκτρονικό οδηγό. Κατεβάστε τον οδηγό.

"Εδώ και 25 χρόνια, οι δεξιότητες που απαιτούνται από τις Περιφέρειες στον τομέα της κατάρτισης συνέχισαν να αυξάνονται, και το Περιφερειακό Συμβούλιο και να« διοργανώτρια αρχή ενός πραγματικού στους τομείς της εκπαίδευσης και της κατάρτισης. Σχεδόν το 40% του προϋπολογισμού της Περιφέρειας είναι αφιερωμένο (€ 600 εκατ. περίπου το 2011). Περισσότερα...

Posté par pcassuto à 02:22 - - Permalien [#]
Tags :


Apprentissage - Région Nord-Pas-de-Calais

http://www.nordpasdecalais.fr/upload/docs/image/jpeg/2012-06/th-200x1000-apercu130.jpg.jpgLa Région a au moins trois sites dédiés: http://moncontratdapprentissage.nordpasdecalais.fr/, http://www.formasup-npc.org/ et http://www.nordpasdecalais-apprentissage.com/ (autre adresse du même site http://www.npdc-apprentissage.com/).
Apprentissage
Pratiquer un métier, être rémunéré, apprendre et obtenir un diplôme, du CAP au Bac+5, c’est possible! La Région valorise et soutient l’apprentissage. Elle propose des aides financières pour les apprentis, leurs employeurs et les centres de formation (aides à l’équipement, la restauration, l’hébergement). L’apprentissage ouvre de vraies perspectives d’emploi à des centaines de jeunes chaque année!
Le guide de l'apprentissage - Parution à la Une

Ce nouveau guide de l’apprentissage a vocation à servir au quotidien toutes celles et tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin à l’apprentissage dans notre région. Pour la première fois, vous sont proposées en un document unique toutes les informations sur l’apprentissage : offre de formation, aides à l’apprenti ou à l’employeur, cadre juridique…
Télécharger le guide_apprentissage.
http://www.formasup-npc.org/images/fr/000_general/f_header.jpgQui sommes-nous ?
“Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseignes, je me souviens. Tu m'impliques, j'apprends”

Le monde de l’enseignement change et épouse les contours actuels de notre société. Dans ce nouveau paysage, un modèle a été créé pour améliorer la formation des jeunes et leur donner toutes les chances d’intégrer rapidement l’univers de l’entreprise.
L’apprentissage est le nouveau défi de l’enseignement. Il permet de faire évoluer le modèle de transmission du savoir en créant des passerelles entre l’enseignement théorique et l’expérience « terrain ». La vocation d’enseignement est désormais portée par les établissements et par les entreprises. Ces acteurs travaillent dans une complémentarité.
Aujourd’hui, l’apprentissage n’est plus seulement dédié aux métiers manuels.
Dans l’Enseignement Supérieur, il intervient sur des parcours d’études à plusieurs niveaux. Tous les profils sont concernés, l’apprentissage permettant de les doter d’une qualité très recherchée: l’acquisition du savoir théorique mis en pratique au quotidien dans l’entreprise.
En résumé, il est possible de choisir l’apprentissage dans le cadre d’études longues et de haut niveau, mais aussi d’envisager au départ un cycle court, puis d’enrichir son expérience grâce à un autre cycle de formation…
Qui sommes-nous ?
Depuis 1992, Formasup gère le Centre de Formation d’Apprentis (CFA) de l’Enseignement Supérieur pour l’ensemble de la région Nord-Pas de Calais.
Formasup Nord-Pas de Calais a pour vocation de développer l’apprentissage dans l’enseignement supérieur.
Ses objectifs: démocratiser l’accès aux études supérieures, améliorer les compétences professionnelles des jeunes diplômés et faciliter leur insertion professionnelle. Une démarche qualitative qui permet aux entreprises de recruter des compétences adaptées à leurs besoins.
Le Réseau de la réussite

Formasup Nord-Pas de Calais est une association gérée par un Conseil d’Administration, composé paritairement de membres issus du monde économique (Medef, CCI…) et de l’enseignement supérieur (Universités et Grandes Écoles publiques et privées). Formasup NPC bénéficie du soutien du Conseil Régional du Nord-Pas de Calais. Grâce à la qualité des formations proposées et au prestige des établissements et antennes du réseau, Formasup cultive l’excellence.
Une démarche d’expertise et d’accompagnement

Formasup NPC gère des sections d’apprentissage en lien avec les établissements et les entreprises. Bénéficiant d’une notoriété et d’une reconnaissance dans la maîtrise de ses formations, Formasup anime un réseau de plus de 30 établissements (Universités, Ecoles d’Ingénieurs et de Commerces) et propose aujourd’hui près de 85 formations du DUT au niveau Master / Ingénieur en passant par la Licence Professionnelle dans un large panel  de secteurs d’activités. Plus de 3150 jeunes profitent déjà de ce réseau.
Formasup NPC travaille à renforcer les liens qui unissent les apprentis, les intervenants pédagogiques et leur maître d’apprentissage. Ce travail en équipe contribue à enrichir les compétences de l’apprenti.
Formasup NPC développe également des projets transversaux qui visent à promouvoir l’apprentissage auprès du grand public: le Prix Créa ’ Sup (valorisation des démarches entrepreneuriales), la Journée de l’apprenti, l’étude sur la mobilité internationale (des apprentis et des enseignants)… autant d’initiatives qui illustrent une démarche très engagée.
Voir les vidéos: Journée des Apprentis du Supérieur 2011 et L'apprentissage dans le Sup: Attractivité pour les industries.
http://www.formasup-npc.org/images/fr/000_general/f_header.jpg
Remise des prix du concours Créa'sup 2011
Depuis 2007, FORMASUP, CFA de l’Enseignement Supérieur, organise le concours de création et de reprise d’entreprise CREA’SUP. Jeudi 8 septembre a eu lieu sur le salon CREER, la remise des trophées de la 5ème édition. Cinq groupes d’apprentis ont été récompensés: 3 prix CREA’SUP et 2 prix exceptionnels.
Objet du concours

Ce concours est destiné à:
- Promouvoir le goût d’entreprendre chez les apprentis
- Présenter la création ou la reprise d’entreprise comme une possibilité dans un parcours professionnel
- Permettre une validation d’un projet lié à la création ou à la reprise d’une entreprise
- Promouvoir l’apprentissage du supérieur et l’offre de formations FORMASUP
Lauréats de cette année 2011:
1er prix:
M. KUBYN Maxime et ses coéquipiers: Mlle COHET Amélie et M. HOUVENAJEL Maxence, 3ème année de Cycle d’Ingénieur au CESI d’ARRAS, Projet «RALLYE ROOTS» Ecole de pilotage automobile
2ème prix: M. POUJOL Pierre André et son coéquipier: M. POUJOL Joris, 3ème année de Cycle d’Ingénieur Génie Civil à POLYTECH’LILLE et 3ème année ESC – SKEMA Toulouse, Projet «PAINTBALL CLERMONT 63»
3ème prix: M. GALLANT Emmanuel et ses coéquipiers: Mlle SCHULZ Amélie et Mlle VANNESTE Sarah
2ème année de Master Sciences de Gestion / Management Général des Business Units à l'IAE de Lille
Projet « MINE – Création d’une boutique calquée sur le modèle de la restauration rapide et proposant des produits textiles personnalisables»
2 Prix exceptionnels cette année: «Des Ressources Humaines»: Décerné à Mlle HUSSON Jennifer et Mlle VANHEE Maryse en 2ème année de Master Sciences et Technologie Génie Civil / Architectural et Urbain à l'ISTV pour leur projet «Cabinet d’architecte – reconversion de bâtiments et de friches industrielles» et «Du profil d’entrepreneur»: Décerné à Mlle EL ABDALLAOUI Fatima en 2ème année de Master Distribution et Marketing – Parcours Management de la Distribution à l'IMMD pour son projet "Mayah, toute la beauté du monde".
Félicitations à l’ensemble des participants pour leur détermination!
«Top départ» pour l’année 2012:

Le départ est lancé pour cette nouvelle cession du concours Créa ’sup. Les apprentis auront jusqu’au 31 janvier 2012 pour déposer leur dossier de candidature. À noter: Cette année le concours s’ouvre à l’intrapreneuriat. Pour plus de détails concernant le déroulement du concours, contacter Estelle Bossut (estelle.bossut@formasup-npc.org).
http://www.nordpasdecalais.fr/upload/docs/image/jpeg/2012-06/th-200x1000-apercu130.jpg.jpg
Apprentissage, la voie de la réussite
L’emploi des jeunes, qui représente une population conséquente dans le Nord-Pas de Calais, est une des priorités dans les actions du Conseil régional. Pour garantir l’avenir de la jeunesse régionale, la Région propose l’apprentissage dans le choix de ses formations: la voie professionnelle par excellence, devenue gage de réussite et d’innovation. Depuis 2011, ce ne sont pas moins de 415 diplômes préparés dans les centres de formation, et ce dans l’ensemble des domaines et sous-domaines professionnels (excepté arts et spectacles). budget 2012, les recettes L’atout de l’apprentissage: un travail rémunéré en tant que salarié allié à des cours au sein de CFA (Centre de formation d’apprentis). L’apprenti partage son temps entre son employeur, avec un maître d’apprentissage et les cours (généraux et technologiques) avec des formateurs en CFA. Les jeunes sortent ainsi de la formation avec une expérience professionnelle (sanctionnée par un diplôme) et ont toutes les chances de réussir leur insertion dans le monde du travail! Depuis 1983, l’apprentissage fait partie des compétences de la Région en matière de formation. Son objectif: rendre toujours plus accessible la formation aux jeunes et en améliorer la qualité.
Elle met en place notamment:
    * des aides financières pour les apprentis  ou futurs apprentis mais aussi pour les employeurs et les CFA.
    * une plateforme dédiée moncontratdapprentissage.nordpasdecalais.fr  permet à l’apprenti de trouver facilement une formation et une entreprise selon les domaines qui l’intéressent.
    * les Olympiades des métiers: un événement national qui est l’occasion de présenter l’apprentissage comme voie d’excellence.
Qui peut bénéficier de l’apprentissage?

    * les jeunes de 16 à 25 ans (voir précisions dans « côté apprenti »)
    * les entreprises du secteur privé;
    * le secteur public non industriel et non commercial : l’Etat, les collectivités et autres personnes de droit public dont le personnel ne relève pas du droit privé.
Les caractéristiques du contrat

Le contrat d'apprentissage est un contrat de travail écrit (un formulaire CERFA) à durée déterminé, conclu entre un employeur et un jeune qui s'engagent mutuellement à mener à bien un projet professionnel. Il est régi par dispositions du Code du Travail et les conventions ou accords collectifs de travail. Le contrat d'apprentissage fixe le début de l'apprentissage.
Qu’il s’agisse du secteur privé ou public, les spécificités du contrat restent les mêmes: 
    * La durée
      De 1 an à 3 ans en fonction de la profession et du niveau de qualification visée. Elle sera de 4 ans pour les apprentis en situation de handicap.
    * Les modalités d'embauche
        - signature du contrat d’apprentissage
      - déclaration préalable à l’embauche auprès de l’URSAFF
      - visite médicale (préalable à l’embauche pour les jeunes de moins de 18 ans, dans les 15 jours suivants l’embauche pour les majeurs)
    * Les caractéristiques du contrat
    * L’enregistrement du contrat
      Le contrat et les pièces justificatives sont envoyés à l’Unité territoriale de la DIRECCTE. Il devient contrat de droit commun si l’enregistrement est refusé dans un délai de 15 jours pour non-conformité.
      Inscription de l’apprenti(e) : c’est l’employeur qui inscrit l’apprenti(e) dans un CFA de la Région.
    * Les aides de la Région sont les mêmes dans les deux cas.
L’employeur doit s’adresser au service « apprentissage » de sa chambre consulaire
Ce que fait la région pour l’apprentissage

L’ambition visée à la fois par l’Etat, le Rectorat et la Région est d’offrir des perspectives d’avenir à l’apprentissage et aux jeunes de ces formations. Il s’agit pour les partenaires de développer l’effectif des apprentis de 100% en 5 ans. L’action s’appuie sur deux contrats :
    * le Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles
    * le Contrat d’objectifs et de moyens (C.O.M)
Ils définissent les actions à financer et les orientations à tenir en matière de développement de la formation et d’accompagnement des jeunes.
Ils s’orientent sur deux axes:
    * Axe 1 : l’appui aux CFA dans le développement de leur activité, leur fonctionnement l’amélioration et l’appui aux bâti
    * Axe 2 : l’accompagnement des jeunes vers l’apprentissage et dans leur parcours d’apprentis, au CFA et en entreprise.
Pour en savoir plus, consultez le contrat d’objectifs et de moyens.
http://www.nordpasdecalais.fr/upload/docs/image/jpeg/2012-06/th-200x1000-apercu130.jpg.jpgCôté pratique
Après un contrat d’apprentissage...
Se perfectionner

Il est possible pour le jeune (de moins de 26 ans) de conclure un nouveau contrat d’apprentissage pour se perfectionner dans le métier choisi : l’apprenti obtient alors un diplôme complémentaire ou plus élevé.
Il peut aussi se réorienter.

La voie scolaire ou universitaire pour une poursuite d’études
Il est possible pour le jeune de continuer ses études dans un tel cursus avec son niveau d’apprentissage.
Entrer dans la vie active

Lettre de candidature et curriculum vitae en main, l’apprenti(e) peut choisir de chercher du travail dès la fin de son apprentissage.
Il devra alors s’adresser au Pôle Emploi pour bénéficier des indemnités et d’une couverture sociale avant une première embauche.
Etre engager chez son employeur

Une situation assez fréquente : l’employeur proposera au jeune un poste et un salaire adapté à la qualification acquise.
La durée de l’apprentissage est prise en compte pour le calcul de l’ancienneté du jeune.
Prolonger son contrat

L’apprenti(e) peut prolonger la durée de son contrat d’une année au maximum, uniquement dans le cas d’un premier échec à l’examen.
http://www.nordpasdecalais.fr/upload/docs/image/jpeg/2012-06/th-200x1000-apercu130.jpg.jpgLes métiers et diplômes préparés
L’apprentissage ne se limite pas à quelques secteurs professionnels, notamment aux professions du secteur manuel comme on l’imagine souvent. L’apprentissage c’est en réalité un panel de métiers avec des diplômes préparés à tous les niveaux, du CAP au diplôme d'ingénieur. Petit aperçu:
NIVEAU II
    * La Licence professionnelle

      En 1 an pour les titulaires d’un Bac +2 et en 3 ans après un Bac. Les licences regroupent un large éventail de spécialité.
    * Certains diplômes d'École Supérieure de Commerce
      En 3 ans après un bac + 2, ce sont des diplômes spécialisés qui préparent à des emplois de cadres techniques.
NIVEAU I
    * Master

      Il est préparé en 2 ans pour les titulaires d’un bac +3. Il prépare là aussi à des fonctions de cadre technique ou généraliste.
    * Diplôme d'ingénieur
      Il se prépare en 3 ans pour les titulaires d’un Bac +2  et permet d'exercer les fonctions de cadre technique supérieur.
Pour connaître les autres diplômes proposés dans les CFA, consultez le guide de l’apprentissage!
Il est aussi disponible dans les Centres d’information et d’orientation (CIO), les Centres d’iInformation jeunesse (CIJ), les missions locales, le Pôle Emploi, les mairies, les CFA, etc.
http://www.nordpasdecalais.fr/upload/docs/image/jpeg/2012-06/th-200x1000-apercu130.jpg.jpgLes Centres de formation d’Apprentis (CFA)
Le CFA est un acteur majeur de la formation en apprentissage. Il apporte la formation théorique mais aussi pratique au jeune qui entre en apprentissage. Des périodes de cours au sein de l’établissement essentielles à l’acquisition des savoirs: cette formation lui servira de base pour une application au sein de l’entreprise. Ce qui fait du CFA un élément clé dans l’évolution et la réussite de l’apprenti: il lui garantit un suivi personnalisé grâce à un travail en étroite collaboration avec l’entreprise.
La coordination CFA-Entreprise
Le projet pédagogique visé par la formation est le même pour le CFA et l’entreprise. On y retrouve:
    * une formation liée aux activités proposées par l’entreprise.
      La formation et le choix des méthodes pédagogiques au sein des CFA entrent en cohérence avec les missions proposées à l’apprenti(e). Et ce avec la prise en compte des difficultés liées à l’alternance pour le jeune;
    * des outils qui permettent de communiquer de partager la formation du jeune en CFA et en entreprise.
      Ils assurent son suivi et exploitent son parcours en entreprise.
Quel rôle pour le CFA ?

    * Il assure la formation théorique et pratique du jeune.
      Il désigne un formateur qui assure un suivi personnalisé de l’apprenti au CFA mais aussi en entreprise pour le travail fourni et l’assiduité. Il est ainsi en liaison fréquente avec le maître d’apprentissage.
    * Il met en place des documents pour le suivi pédagogique de l’apprenti(e) entre lui et l’entreprise. Notamment la « fiches navette », le livret d’apprentissage et dans certains cas la fiche d’évaluation de contrôle en cours de formation (CFF) pour l’apprenti(e) et le maître d’apprentissage.
Le suivi:

La loi prévoit des temps d’échange pour assurer une cohérence entre formation pratique et théorique.
Il s’agit du conseil de perfectionnement et de l’entretien d’évaluation:
    * le conseil de perfectionnement s’organise au sein du CFA. Formateurs, maîtres d’apprentissage, délégués des apprenti(e)s et autres acteurs de l’apprentissage sont réunis 3 fois par an. Ces rencontres permettent d’échanger sur l’organisation et le fonctionnement des CFA (ex : ouvertures de section, qualité, résultats d’examen…)
    * l’entretien d’évaluation est organisé par le CFA. Il a lieu au sein de l’entreprise dans les 2 mois qui suivent la date de démarrage du contrat. Il permet d’effectuer une 1ère évaluation du déroulement de la formation, et de l’adapter éventuellement.
      L’employeur, le maître d’apprentissage, le formateur du CFA, les parents de l’apprenti(e) ou un représentant légal si nécessaire.
Des visites en entreprise des formateurs du CFA viennent compléter ces outils de suivi. On retrouve notamment le formateur chargé du suivi de l’apprenti(e): il peut ajuster ou corriger la formation du CFA et du maître d’apprentissage.
CFA et entreprise

Les tâches confiées au jeune en apprentissage doivent être progressives. L’apprenti(e) peut ainsi prendre peu à peu son autonomie. Sa formation en entreprise est en relation directe avec le diplôme et les cours suivis.
Dans certains cas, l’entreprise n’a pas une palette d’activités suffisantes pour couvrir la totalité du programme. Le jeune peut alors suivre une partie de la formation dans une autre entreprise; il pourra disposer d’un équipement que son entreprise initial ne possède pas.
Le CFA et l’administration peuvent s’y opposer.
Le déroulement de la formation en CFA
les frais de formation

La formation est gratuite pour les apprenti(e)s: c’est la taxe d’apprentissage qui la finance avec l’aide de financements complémentaires par la Région Nord-Pas de Calais.
la durée de la formation

Elle est d’au moins 400 heures par an (environ une semaine complète par mois en moyenne). Elle varie en fonction du diplôme et du métier préparé. Ce nombre d’heures ne s’appliquent pas en cas de prolongation de contrat.
l’emploi du temps

L’emploi du temps mensuel est variable selon les diplômes préparés et la durée des études. Il s’adapte à la formation en entreprise. L’employeur est mis au courant de l’organisation de cet emploi du temps à la signature du contrat. La discipline suivie dans un CFA est la même que dans un établissement scolaire traditionnel.
l’assiduité     

L’apprenti est dans l’obligation de suivre les cours du CFA. L’employeur vérifie sa présence aux cours et il est tenu de lui faire suivre la formation: le CFA informe l’entreprise des absences de l’apprenti(e) durant les périodes de cours.
L’employeur peut retenir les heures d’absence sur le salaire de l’apprenti(e) en cas d’absences injustifiées.
l’examen

C’est l’employeur qui inscrit l’apprenti(e) à l’examen. Il devra libérer l’apprenti(e) pendant la durée des épreuves, considérées comme temps de travail. Pour l’inscription, il est obligatoire de présenter:
    * l’attestation de recensement délivrée par la mairie du lieu de résidence de l’apprenti(e)
    * le certificat de participation à la journée d’appel de préparation à la défense (JAPD).
http://www.nordpasdecalais.fr/upload/docs/image/jpeg/2012-06/th-200x1000-apercu130.jpg.jpgEn savoir plus - Les acteurs de l’apprentissage
Le Conseil régional

La formation professionnelle et l’apprentissage représente le plus important transfert de compétences pour le Conseil régional.
Ses missions:
    * élaborer ainsi chaque année un programme régional de l’apprentissage et de la formation professionnelle;
    * participer au fonctionnement et aux investissements des CFA;
    * aider les apprenti(e)s en ce qui concerne l’hébergement, le transport, l’équipement et la restauration;
    * le versement des aides aux employeurs.
Les ministères
Selon le domaine professionnel, différentes directions assurent le contrôle des formations:
    * le Service académique de l’inspection de l’apprentissage (SAIA);
    * l’Inspection de l’apprentissage agricole de la Direction de l’agriculture, de l’alimentation et de la forêt (DRAAF);
    * la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS);
    * la Direction régionale des affaires sanitaires et aociales (DRASS).
C’est l’inspection du travail qui assure le contrôle de l’application de la législation. Les chambres consulaires assurent la formalisation et l’enregistrement du contrat d’apprentissage: chambres de commerce et d’industrie, chambre des métiers et de l’artisanat, chambre d’agriculture pour le secteur privé; les associations et les professions libérales. Dans le secteur public, ce sont les Unités territoriales de la DIRECCTE (par exemple, la Direction du travail).
Téléchargements
Reconventionnnement
Bilan : 

Annexes : 

Guides de préconisations pédagogiques : 

Autre : 

Guide des procédures 2010

Aspects financiers

Fascicule relatif à l'application des dispositions portant création de CFA : 

Comptes financiers :

Documentations Extranet ICAR :

Dossier de demande de taxe d'apprentissage :

Premier entretien :

Appels à projet
Préparation de la rentrée apprentissage 2012-2013 :

Eléments de synthèse des travaux du CPRDFP :

Aides aux employeurs 

ATA - Animateurs territoriaux de l'apprentissage

Apprentissage dans les collectivités locales : expérimentation de la prise en charge du coût de formation

Accueil des jeunes sans contrat dans les CFA

Aides aux apprenti(e)s

Enquêtes

Etudes

http://www.formasup-npc.org/images/fr/000_general/f_header.jpgWho are we?
"You tell me, I forget. You teach me, I remember. You implicated me, I learn "
The world of education and change the contours of our society today. In this new landscape, a model was created to improve the training of youth and give them every chance to quickly integrate the world of business.
Learning is the new challenge of teaching. It allows to change the model of knowledge transfer by building bridges between formal education and experience "field". The vocation of teaching is now carried by institutions and companies. These actors work in complementarity. More...

Posté par pcassuto à 00:26 - - Permalien [#]
Tags :

Foreign students: countries sending the most students to the UK

1. China

The country that sent the most students to the UK in 2010/11 by quite some margin is the world's largest – China. Some 67,325 Chinese students, up an enormous 18.1 per cent from the previous year's 56,990, were enrolled at UK universities last year. Jung Chang, the author of bestselling autobiography Wild Swans as well as 2005's Mao: The Unknown Story, left her homeland in the 1970s to seek a British education, enrolling at the University of York and completing a doctorate in linguistics in 1982.
2. India

39,090 Indian students studied at British universities last year, up 1.5 per cent from the 38,500 who did so in the previous year. Way back in 1889, Mahatma Gandhi made the same journey, travelling to London to study Law at UCL.
3. Nigeria

The only African country on our list – and unsurprisingly the continent's most populous – Nigeria sent 17,585 students to the UK for higher education in 2010/11, up 5.4 per cent from the previous academic year 16,680. Nigeria-born singer-songwriter Sade – who is still the top-earning British musician in America, comfortably beating Adele last year – studied at the Central St Martins College of Art and Design.
4. Ireland

The lack of a language barrier no doubt helps Ireland to be the most common European country of origin on this list, with 16,855 students crossing the Irish Sea to study in the United Kingdom last year, up 1.5 per cent from 16,595 in the previous year. But this sort of academic migration has been going on for centuries. George Bernard Shaw didn't just study in Britain, but actually co-founded a university: the London School of Economics.
5. Germany

Germany has more universities offering English-taught Master's than any other mainland European country, but that didn't prevent 16,265 Germans coming to the UK for higher education last year, a 5.4 per cent on the previous year's 15,425. In doing so they follow in the footsteps of Susanne Klatten – not the most famous name on the list, but almost certainly the richest. The billionaire BMW heiress and wealthiest woman in Germany holds a degree in marketing and management from the University of Buckingham.
6. USA

America may have some of the top universities in the world, but 15,555 of its citizens preferred to study in the United Kingdom last year, up 3.3 per cent from the 15,060 who did so the previous year. US alumni are extensive across many British institutions, but one who left quite an impression was former US President Bill Clinton, who as a 22-year-old earned a Rhodes scholarship to study postgraduate PPE at the University of Oxford in 1968.
7. Malaysia

The first non-European country on this list, Malaysia sent 13,900 students last year, though that's 1.1 per cent fewer than the 14,060 the previous year. Though relatively few will be coming to study women's shoes, they will be following in the expensive footsteps of designer Jimmy Choo, who was born in Penang but came to study at Cordwainer's Technical College (now a part of the London College of Fashion) in the 1980s.
8. France
The third EU country on this list, France sent 12,325 students across the Channelf for higher education here last year, though that figure was down 3.3. per cent from 13,780 in the previous year. Actress Eva Green followed that same route – born in Paris, the former Bond girl briefly studied at the Webber Douglas Academy of Dramatic Art in London in 2002, where she met Bernando Bertolucci who cast her in The Dreamers.

9. Greece

11,630 Greek students were enrolled at British universities in 2010/11, down 1.3 per cent from 11,785 in the previous academic year. Huffington Post founder Arianna Huffington (formerly Stassinopolous), though now based in the US, made the same journey in the 1960s when she moved from her birthplace of Athens, Greece to study Economics at Girton College, Cambridge.
10. Cyprus

Cyprus was the tenth-most common country of origin for non-UK domiciled students at British universities in 2010/11, with 11,320 enrolled here – that's up 1.4 per cent from 11,160 the previous year. They follow in the footsteps of Stelios Haji-Ioannou, the Greek Cypriot-origin easyJet founder who went to the LSE to study economics in 1984.

Posté par pcassuto à 00:00 - - Permalien [#]

12 août 2012

Apprentissage - Région Midi-Pyrénées

http://www.midipyrenees.fr/squelettes/images/logo-region-midi-pyrenees.png« L’apprentissage, un engagement fort de la Région»
Chaque année, plus de 18 600 jeunes de 16 à 25 ans se forment par l’apprentissage en Midi-Pyrénées. Construit sur le principe de l’alternance entre centre de formation et entreprise, l’apprentissage permet d’apprendre un métier de manière progressive, tout en obtenant des diplômes reconnus, du CAP jusqu’au diplôme d’ingénieur. Commerce et distribution, bâtiment, mécanique, sanitaire et social, agriculture, environnement… Les débouchés sont variés, des secteurs les plus traditionnels aux plus innovants.
Les chiffres l’attestent: l’apprentissage favorise l’insertion professionnelle avec près de 80% de sorties positives (emploi ou poursuite de formation) 7 mois après la formation. Un atout non négligeable à l’heure où tant de jeunes sont exclus du marché du travail ou peinent à trouver un emploi stable.
Depuis de nombreuses années, la Région accompagne les jeunes dans cette voie; depuis 2003 le programme de rénovation et d’équipement des Centres de formation, améliore leurs conditions de travail, de vie et la qualité des formations. De nombreuses mesures les aident au quotidien: bourse régionale de premier équipement, chéquier lecture, aides à l’hébergement, au transport et à la restauration, aides à la mobilité européenne…
En dix ans, la Région a doublé le budget consacré à l’apprentissage. Dans le même temps elle s’attache constamment à adapter l’offre de formation aux besoins des entreprises de Midi-Pyrénées : ainsi 112 nouvelles formations par apprentissage ont été ouvertes depuis 2006 sur l’ensemble du territoire régional.
Faire de l’apprentissage une voie d’insertion privilégiée et durable, c’est tout le sens de notre action. Cela commence par une bonne information. C’est l’objectif de ce guide qui vous renseignera sur les formations en région. Martin MALVY, Ancien ministre, Président de la Région Midi-Pyrénées.
La Région s’engage pour l’apprentissage

Elle fait de l’apprentissage une filière complète de formations, du CAP aux diplômes de l’enseignement supérieur, dans les métiers les plus traditionnels comme les plus innovants.
Relever le défi de l’emploi et du développement des compétences en créant et développant des formations adaptées à l’évolution des savoir-faire et des métiers.
L’intervention de la Région
Pour accompagner la réussite de l’insertion professionnelle des jeunes et répondre aux besoins des entreprises, la Région Midi-Pyrénées:
    * décide de la création et du renouvellement de toute formation en apprentissage,
    * contribue au financement du fonctionnement des centres de formation,
    * rénove les locaux et finance les équipements des établissements de formation,
    * verse aux apprentis, par l’intermédiaire des CFA, une aide forfaitaire pour leurs dépenses de transport, d’hébergement et de restauration,
    * verse aux employeurs d’apprentis des indemnités compensatrices forfaitaires.
La Région soutient les apprentis dans leur vie quotidienne, grâce au dispositif Carte Jeune Midi-Pyrénées: acquisition de 1er équipements, chéquier lecture, chéquier sport, OrdiLib’.
Se former tout en travaillant

L’apprentissage est une voie de formation par alternance : en entreprise, vous apprenez le métier de votre choix. Au centre de formation d’apprentis (CFA), vous recevez un enseignement technique et général complémentaire.
Acquérir une expérience professionnelle

> Dans l’entreprise qui vous accueille, vous serez préparé(e) à votre futur métier et à l’acquisition d’un savoir-faire, avant que vous soient confiées des réalisations qui réclament davantage de qualifications et de responsabilités. Cette expérience professionnelle facilite votre accès à l’emploi.
S’engager dans une filière complète de formation

La formation en alternance est validée par un diplôme, du CAP au diplôme d’ingénieur, ce qui favorise la cohérence des parcours de formation
Signer un premier contrat de travail
Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail de type particulier qui permet à un jeune de suivre une formation pour partie en entreprise et pour partie dans un centre de formation d’apprentis (CFA) Le rythme de l’alternance varie selon le métier et le diplôme préparé (exemple: 2 à 3 semaines en entreprise/1 semaine en CFA ou 2 semaines en entreprise/2 semaines en CFA).
L’apprentissage en Midi-Pyrénées c’est:
    * 18 842 apprentis,
    * 783 formations accessibles sur la Région Midi-Pyrénées, préparant à
    * 315 diplômes différents, du CAP au niveau Bac +5 (diplômes d’ingénieurs, Masters),
    * 62 Centres de Formation d’Apprentis (CFA) ou sections d’apprentissage.
    * 85,6 millions d’euros de budget régional pour financer l’apprentissage dont :
          o 48,2 millions d’euros pour le fonctionnement des formations,
          o 7,4 millions d’euros pour la rénovation, l’équipement et l’entretien des CFA,
          o 29 millions d’euros pour les aides régionales aux employeurs d’apprentis.
Contacts: Direction de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage, 22 Boulevard du Maréchal Juin, 31406 Toulouse cedex 9, Tél Service Apprentissage: 05 61 39 62 91, Tél Service Gestion des primes d’apprentissages: 05 61 39 62 90.
Télécharger le Guide de l’apprentissage en Midi-Pyrénées.
http://www.midipyrenees.fr/squelettes/images/logo-region-midi-pyrenees.pngOffres des contrats d’apprentissage
Bienvenue sur l’Offre régionale des contrats d’apprentissage de la région Midi-Pyrénées.
Vous avez moins de 26 ans et vous êtes à la recherche d’un emploi en contrat d’apprentissage, retrouvez toutes les offres en ligne et déposez votre CV dans votre espace personnel.
L’Offre régionale des contrats d’apprentissage a été mise en place dans le cadre du Contrat d’Objectifs et de Moyens relatif au développement de l’apprentissage dans la région Midi-Pyrénées, signé entre l’Etat et la Région en septembre 2005.
En savoir +
Retrouvez aussi AP n’ Go, portail européen de la mobilité des apprentis. Annuaire des formations.

http://www.midipyrenees.fr/squelettes/images/logo-region-midi-pyrenees.png~~V"Μάθηση, μια ισχυρή δέσμευση της Περιφέρειας"
Κάθε χρόνο, πάνω από 18.600 νέους ηλικίας 16 έως 25 που σχηματίζεται μέσω της μάθησης σε Midi-Pyrenees.Χτισμένο στην αρχή της εναλλαγής μεταξύ του κέντρου εκπαίδευσης και των επιχειρήσεων, η μάθηση μπορεί να μάθει μια συναλλαγή σε σταδιακή τρόπο, επιτυγχάνοντας παράλληλα αναγνώριση των προσόντων, της ΚΑΠ μέχρι το πτυχίο μηχανικού. Εμπόριο και διανομή, κτίριο, μηχανική, την υγεία και την κοινωνική, τη γεωργία, το περιβάλλον... Οι ποικίλες ευκαιρίες, από τις πιο παραδοσιακές σε καινοτόμες
. Περισσότερα...

Posté par pcassuto à 16:05 - - Permalien [#]
Tags :

Apprentissage - Région Lorraine

http://www.lorraine.eu/files/live/sites/www/files/contributed/images/accueil/logo-lorraine-eu.pngLa Région a un site dédié: http://www.saril.org/.
Apprentissage

un apprenti au travailLa Région s’engage aux côtés de ses apprentis. En développant et modernisant la formation et en favorisant l’insertion professionnelle, elle répond aux besoins des entreprises de son territoire et des jeunes qui offrent une main d’œuvre qualifiée et expérimentée. L’apprentissage comme réponse à la crise, le Conseil Régional y croit et développe ce mode de formation, en cohérence avec l’évolution de l’enseignement professionnel sous statut scolaire.
La Région définit une carte des formations par apprentissage adaptée aux besoins des entreprises et des territoires. Elle finance les Centres de Formation d’Apprentis, dans le cadre de leur fonctionnement et de leurs investissements et soutient leurs actions visant à développer la qualité de l’apprentissage et à sécuriser les parcours des apprentis.
En outre, la Région accompagne les apprentis pour permettre au plus grand nombre de jeunes d’accéder aux formations. Avec la bourse de premier équipement, elle participe ainsi à l’acquisition de vêtements de travail, outils et matériels nécessaires à la formation suivie dans les différentes filières. Le soutien est complété par une participation régionale aux frais de transport, d’hébergement et de restauration.
Pour encourager les entreprises de son territoire à s’engager encore plus dans la formation par apprentissage, la Région Lorraine apporte des aides aux employeurs qui trouvent en cette voie compétences et main d’œuvre.
La Région porte un soin particulier dans le traitement du paiement des nombreux dossiers, directement versé aux entreprises.
Consultez les offres d'apprentissage sur www.saril.lorraine.eu.

http://www.inffolor.org/portail/public/sites/all/themes/acquia_marina/images/frontoffice/logo_inffolor.gifLes contrats en alternance
Le contrat d’apprentissage

C'est un contrat de travail à durée déterminée. Il permet d’obtenir un diplôme ou un titre professionnel du CAP au diplôme d’ingénieur. La formation se déroule en entreprise et en centre de formation d’apprentis (CFA). Selon votre âge, vous gagnez entre 25 et 78% du Smic.
Lire le descriptif du contrat d'apprentissage.
Bourse d'apprentissage - SARIL.
Le contrat de professionnalisation

C'est un contrat de travail qui alterne des périodes d’activité en entreprise et des périodes de formation dans un organisme afin d'obtenir une qualification. Selon votre âge et votre niveau de formation, vous pouvez gagner au minimum entre 55 et 80% du Smic.
Lire le descriptif du contrat de professionnalisation.
Les offres de contrats de professionnalisation.

http://www.lorraine.eu/files/live/sites/www/files/contributed/images/accueil/logo-lorraine-eu.png The Region has a dedicated website: http://www.saril.org/.
Learning

An apprentice worked Region is committed alongside his apprentices.
Developing and modernizing training and professional integration, it meets the needs of companies in its territory and youth that provide skilled labor and experienced. Learning as a response to the crisis, the Regional Council believes and develops this type of training, consistent with the development of vocational education in the school system. More...

Posté par pcassuto à 15:50 - - Permalien [#]
Tags :

Germany - Bologna reforms now implemented and widely accepted

http://enews.ksu.edu.sa/wp-content/uploads/2011/10/UWN.jpgByMichael Gardner. Ten years after the formal introduction of bachelor and masters degrees at German higher education institutions in the wake of the Bologna reforms, most courses have been adapted to the new degree system. Statistics suggest that the new degrees have found acceptance among students and industry.
“Developments over the last few years have shown that opting for a Europe-wide higher education reform was the right decision,” said Higher Education Minister Annette Schavan.
“Never before has student mobility been as high as it is today, and never before has studying taken so little time. Introducing the bachelor degree as an early degree qualifying for a profession offers graduates many options to plan a career.”
Schavan called the Bologna reforms a “European success story”.

Posté par pcassuto à 15:36 - - Permalien [#]