03 décembre 2009

Colloque de l'AVUF à Aix-en-Provence les 3 et 4 décembre 2009 - à l'occasion du 600ème anniversaire de son université

http://www.colloques-avuf.com/images/logo.gifVilles et territoires universitaires, Colloque international sur la relation entre les équipes gouvernantes des universités et des collectivités locales. A Sciences Po Aix, Jeudi 3 et vendredi 4 décembre, Amphi René Cassin.
Au moment où le paysage universitaire français amorce de profonds changements, dans un contexte mondial de compétition entre  les territoires, les relations entre collectivités territoriales (Villes, Communautés, Départements, Régions) et Universités prennent une dimension stratégique fondamentale, qui exige la construction de nouveaux modes de coopération.
La relation entre équipes gouvernantes des universités et des collectivités locales  sera donc au cœur des débats du colloque des 3 et 4 décembre, organisé à l'initiative et avec le soutien de la Ville d'Aix-en-Provence - et de la Communauté du Pays d'Aix - à l'occasion du 600ème anniversaire de son université.

Revenir à l'accueil EducPros.fr, un site de l'EtudiantUn dossier de Frédérique Letourneux. Villes et universités, la grande enquête d'Educpros
Si les communautés urbaines n’ont pas de compétences spécifiques dans le domaine de l’enseignement supérieur, elles sont de plus en plus nombreuses à se saisir de la question au nom du développement économique de leur territoire. A l'occasion du colloque de l’association des villes universitaires de France (AVUF) les 3 et 4 décembre 2009, à Aix, Educpros a enquêté pour savoir comment les universités et les grandes agglomérations travaillent ensemble.
Une enquête en deux volets. Première partie de notre dossier : "Villes et universités : comment passer à une logique de projets ?"  (Introduction, Villes et universités : passer d'une logique de guichet à une logique de projet, La Communauté urbaine de Lyon : 100 millions d'euros pour l'enseignement supérieur et la recherche sur cinq ans, Catherine Trautmann, la voix de la Communauté urbaine de Strasbourg pour les questions universitaires, La Plaine Commune favorise l'insertion professionnelle des étudiants, Les ambitions du Grand Dijon pour son université, Villes, universités et monde professionnel : un dialogue à trois).
Le deuxième volet à paraître ultérieurement portera sur les villes moyennes et leurs antennes universitaires.

http://www.colloques-avuf.com/images/logo.gifCittà e dei territori University, Simposio internazionale sul rapporto tra le squadre in materia di università e delle comunità locali. A Sciences Po Aix, Giovedi 3 e Venerdì, 4 dicembre, Amphi René Cassin.
Quando il paesaggio francese accademico inizia a profondi cambiamenti nel contesto globale della concorrenza tra i territori, i rapporti tra gli enti locali (Città, comuni, province, regioni) e le università sono una fondamentale dimensione strategica, che richiede la costruzione di nuove modalità di cooperazione.
Il rapporto tra le squadre che disciplinano le università e le comunità locali saranno al centro dei dibattiti Conferenza il 3 e 4 dicembre, organizzata su iniziativa e con il sostegno della città di Aix-en-Provence - e della Comunità degli Aix - per celebrare il 600 ° anniversario della sua università. Maggiori informazioni...

Posté par pcassuto à 16:18 - - Permalien [#]
Tags : , ,


Rapport critique sur la collecte des fonds de la Formation professionnelle

Retour à la page d'accueilLe système actuel de collecte des fonds de la formation professionnelle, n'est "ni fiable, ni viable", et "ni régulé, ni contrôlé", dénonce un rapport de l'Inspection générale des finances et de l'Inspection générale des affaires sociales, qui préconise de renforcer les contrôles.
Alors que la loi sur la formation professionnelle tout au long de la vie est parue fin novembre au journal officiel, le rapport, révélé mardi par Les Echos, émet un avis extrêmement critique sur la gestion financière des organismes paritaires chargés de collecter les fonds de la formation (Opca), et sur le Fond unique de péréquation (Fup), chargé de gérer leurs excédents. Le Fup, qui selon la nouvelle loi, va se transformer en fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP), et verra ses compétences élargies, "ne maîtrise que très imparfaitement son rôle de péréquation", note le rapport.
"En termes de recettes, le Fup n'arrive pas à obtenir des informations financières fiables en provenance des Opca et peine à sécuriser ses recettes", souligne le rapport. Celui-ci remarque aussi qu'en termes de dépenses, "plus des deux tiers des sommes versées aux Opca au titre de la péréquation en 2008 n'étaient pas dues car ne répondant pas aux conditions fixées par les textes".
De même, le système d'encadrement des frais de gestion des organismes collecteurs "n'est pas viable, en l'absence de toute forme cohérente de comptabilité analytique au sein des Opca".
Ainsi, ces derniers "répartissent astucieusement leurs frais de gestion", pour éviter de devoir reverser leurs excédents au Fup, et la règle visant à limiter "les risques de thésaurisation", est "largement détournée", dénonce le texte.
"Les comptes des Opca ne reflètent que très imparfaitement la réalité" de leur activité économique, insistent les auteurs. Le système "ne répond ni à la lettre, ni à l'esprit de la réglementation", ajoute le document, précisant que "la promulgation de la loi doit permettre de remettre en ordre le dispositif". Il juge notamment indispensable que "le FPSPP exerce véritablement ses pouvoirs de contrôle en diligentant des audits dans les Opca", et préconise que les Opca placent leur trésorerie auprès d"un émetteur public, opérateur unique".
Tillbaka till HemDet nuvarande systemet för att samla in medel för yrkesutbildning, är "varken tillförlitlig eller hållbar" och "varken reglerad eller kontrollerad", klagar en rapport från Inspektionen generalfinansinspektionen och Inspektionen för allmänna frågor sociala, som vill stärka kontrollerna.
Medan lagen om yrkesinriktad utbildning under hela livet publiceras i slutet av november i den officiella tidningen Rapporten visade tisdagens Les Echos, utfärdar ett mycket kritiskt yttrande om den ekonomiska förvaltningen av gemensamma organ som ansvarar för att samla in medel utbildning (OPCA), och den enda jämlikhet Fund (Fup), ansvarar för förvaltningen av sitt överskott. Den Fup, som enligt den nya lagen kommer att bli gemensam fond karriär säkerhet (FPSPP), och kommer att få sin behörighet utvidgas, "inte bara mycket ofullkomligt kontrollera sina equalizing roll", konstaterar rapporten. Mer...

Posté par pcassuto à 16:00 - - Permalien [#]
Tags : ,

02 décembre 2009

Enseignement supérieur - des transferts de crédits LOLF

- 583 591 euros en AE et en CP sont transférés du programme 230 « Vie de l'élève » de la mission « Enseignement scolaire » vers le programme 150 « Formations supérieures et recherche universitaire » de la mission « Recherche et enseignement supérieur » ; http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000021344725.
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000021344727.
- 12,8 millions d'euros en AE et en CP sont transférés du programme 230 « Vie de l'élève » vers le programme 139 « Enseignement privé du premier et du second degré » et le programme 214 « Soutien de la politique de l'éducation nationale ». Ce transfert permet notamment « d'assurer le financement des bourses et du forfait d'externat sur le programme 139 à hauteur de 1,5 million d'euros » et de verser « une subvention de 8,3 millions d'euros au Cnous pour le paiement des bourses aux étudiants en master qui se destinent aux métiers d'enseignant »
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000021344734.
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000021344736.

Posté par pcassuto à 10:22 - - Permalien [#]
Tags :

01 décembre 2009

Bourgogne, le nouveau CFA du supérieur « sans murs »

 

Posté par pcassuto à 12:01 - - Permalien [#]
Tags :

La formation continue selon l'âge

Formation et vieillissement : Contribution sur la question de la formation continue selon l'âge. Christine Fournier, communication aux rencontres de l'Agence d'Urbanisme de l'Agglomération Marseillaise (AGAM), 6 octobre 2009, Marseille.
Après avoir rappelé les enjeux de la formation selon l'âge, l'auteur examine les inégalités d'accès à la formation continue selon les âges, dans la perspective de caractériser la situation actuelle et d'apprécier la pertinence de la catégorie des « salariés de plus de 50 ans » au regard de la formation.
En moyenne, 44 % des salariés ont accédé à la formation continue en 2006 (Enquête Formation continue 2006). Mais les salariés âgés de 15 à 29 ans se sont formés nettement plus que ceux âgés de plus de 50 ans (51 % contre 35 %). En moyenne, le déclin de l’accès à la formation continue s’amorce dès 40 ans. Or, si la vie active des salariés se poursuit jusqu’à 65 ans, restent en moyenne 25 ans d’avenir professionnel qui appelleraient nécessairement une actualisation, voire une réorientation professionnelle, que pourrait accompagner la formation continue.
Toutefois, la chute des taux d’accès à la formation continue ne devient vertigineuse qu’à partir de 55 ans. Et l’on peut même s’étonner d’une courbe des taux d’accès selon l’âge relativement peu pentue jusqu’à cet âge. Car, pour l’employeur comme pour le salarié, le rendement d’une formation s’apprécie à l’aune du nombre d’années d’activité à venir. On peut penser que l’employeur est moins enclin à financer des formations aux salariés les plus proches de la fin de la vie active et les salariés en question moins prompts à s’y engager.
La poursuite d’une réflexion sur la formation des travailleurs âgés qui nierait de fait la multiplicité des stratégies, des objectifs, des conditions et surtout des histoires qui permettent de comprendre les processus de distribution et de valorisation de la formation continue déboucherait sur des propositions par construction inaptes à réduire les inégalités individuelles, voire susceptibles de les creuser. L’analyse de la formation des travailleurs âgés appelle la réinscription de la catégorie des « plus de cinquante ans » dans une approche de la formation tout au long de la vie fondée sur la mise en lumière des itinéraires professionnels distinguant, même grossièrement, les différents niveaux de qualification.
Télécharger le document
.
Utbildning och åldrande: Bidrag till frågan om fortsatt utbildning efter ålder. Christine Fournier, kommunikation i möten med Urban byrån gemenskapen Marseljäsen (Agam), 6 oktober, 2009, Marseille.
Efter att ha påmint utmaningar utbildning efter ålder, undersöker författaren ojämlikhet i tillgång till fortbildning efter ålder, i syfte att karaktärisera den aktuella situationen och bedöma relevansen av kategorin "anställda över 50 år "under utbildning. Mer...

Posté par pcassuto à 01:52 - - Permalien [#]
Tags :


La licence "Education et gestion des risques routiers" de Lambesc à l'honneur

Cette étude vise à approfondir les hypothèses d'évolution de la filière de formation des enseignants de la conduite et de la sécurité routières. Menée en partenariat avec le LEST/CNRS, centre associé au Céreq en Paca, elle s'organise en deux parties : l'étude de faisabilité d'un élargissement du partenariat public pour l'élaboration d'une filière de formation renouvelée et l'état des lieux de l'appareil de formation. La refonte de la filière de formation professionnelle des
enseignants de la conduite et de la sécurité routière
.
L'Université de Provence propose sur son site de Lambesc la Licence "Education et gestion des risques routiers"Télécharger la plaquette détaillée) et le Master Pro "Accompagnement de projet en éducation routière et gestion des risques" ( Télécharger la plaquette détaillée, Présentation vidéo de la responsable).
Passages dans l'étude du CEREQ concernant la licence "Education et gestion des risques routiers" de Lambesc.
Pour construire cette nouvelle filière, plusieurs scénarii de partenariat étaient proposés:
Pour le niveau II: un partenariat avec l’Enseignement supérieur, certaines universités ayant commencé à développer des options « sécurité routière », soit au sein d’UFR de sciences de l’éducation (Lambesc), ou au sein d’UFR management (Angers) - page 11.

Pour le niveau II, l’hypothèse d’un diplôme d’état, de niveau licence, semble actée par tous les acteurs, les professionnels actuellement diplômés BAFM attendant ce signe de reconnaissance académique de leur compétences dans le champ de la pédagogie. Certaines UFR de sciences de l’Éducation ce sont d’ailleurs déjà positionnées sur le champ des métiers de la Sécurité routière et proposent une licence (Lambesc), ouverte en formation continue à différents professionnels, dont les ECSR qui souhaitent préparer le BAFM.
Ces UFR, ainsi que d’autres actuellement positionnées sur des « masters » [conseils en sécurité routière - Angers, ou sécurité des transports - Marne la Vallée] » seraient sans doute prêtes à accueillir ce type de diplôme. Mais l’autonomie dont jouissent les universités dans l’élaboration de leur offre de diplôme, avec une étape d’habilitation a posteriori des projets par le CNESER24, pourrait rendre très rapidement impossible un réel suivi de la filière par le ministère des Transports - page 15.
« Je ne sais pas, mais c’est vrai qu’en termes de formation, moi grâce à la licence de Lambesc, je me sens beaucoup plus à l’aise sur des termes comme la pédagogie, ou l’évaluation par exemple, des choses comme ça. Et donc, naturellement, je suis beaucoup plus à l’aise aujourd’hui pour expliquer des concepts pédagogiques à des élèves BEPECASER que je ne l’étais ne serait-ce qu’il y a deux ans. Donc c’est vrai qu’aujourd’hui je vais un peu plus au fond des choses. C’est à dire que quand on dégrossit la première partie du guide pour la prévention de l’automobiliste, il y a un peu de pédagogie dedans, avec certains concepts, et c’est vrai que là du coup, moi aujourd’hui je fais réellement des cours, hein, et je n’ai pas de souci, je me sens à l’aise. Alors qu’avant, j’avais intérêt à ce qu’on ne me pose pas trop de question là-dessus, voilà. Donc je dirais, avec prétention, mais que nos élèves sont un petit peu mieux formés en pédagogie que dans certains centres, effectivement, parce que moi j’essaye de leur expliquer vraiment les choses. En fait, l’évaluation c’est quelque chose dont on parle très peu, et pourtant on est constamment dans l’évaluation. Donc voilà, c’est des choses moi qui m’ont fait évoluer. Alors après, au niveau pédagogique, c’est difficile d’aller plus loin, tout simplement parce qu’on a une énorme contrainte de temps. C’est vrai aussi que dans la formation il est évident que…. Je leur parle de la matrice GDE, je leur parle de certaines choses, mais là je ne peux pas, je dirais, m’y investir, parce que ça n’est pas possible ; parce qu’on a quand même des gens… Alors il faut bien voir que l’admissibilité c’est quelque chose je dirais un petit peu de culture générale; donc en fait la vraie formation au BEPECASER, on ne la démarre que quand les épreuves d’admissibilité sont passée, c’est à dire au mois de décembre, quoi. Donc en fait, on a décembre, janvier, février, mars, avril, on a 5 mois » - page 74.
Questo studio si propone di approfondire l'ipotesi di evoluzione del settore formazione istruttori di scuola guida e la sicurezza stradale. In collaborazione con il LEST / CNRS, associati con il centro in CEREQ Paca, è organizzato in due parti: la possibilità di estendere il partenariato pubblico per sviluppare un sistema di formazione e rinnovato il l'inventario del sistema di formazione. rifusione del settore della formazione professionale istruttori di scuola guida e sicurezza stradale.
L'Università della Provenza offre sul suo sito web il Lambesc License "Istruzione e Risk Management Road" brochure Scarica dettagliate) e Master Pro "Assistenza progetto pilota in materia di istruzione e del rischio di gestione" (brochure Scarica dettagliate, video di presentazione la testa).
Passaggi nello studio CEREQ sulla licenza "Istruzione e Risk Management Road" Lambesc. Maggiori informazioni...

Posté par pcassuto à 00:35 - - Permalien [#]
Tags : ,

30 novembre 2009

Les 30 ans du TOEIC

FormaGuide - Annuaire de la formation professionnelle continueEn 1979, l’organisme ETS (Educational Testing Service) et toute son équipe de professionnels (chercheurs, psychométriciens, sociologues, professeurs, statisticiens, linguistes) créaient le test TOEIC. 30 ans après, le Test of English for International Communication enregistre une moyenne de 5 millions de tests passés chaque année. Il est aujourd’hui utilisé par plus de 9000 entreprises, dans 90 pays, pour le recrutement et la gestion des programmes de formation.
L’année dernière, la France a atteint un chiffre record d’1 million de tests corrigés. « Cet engouement de la France n’est pas anodin, il est le révélateur d’une véritable prise de conscience de l’importance d’une évaluation de son niveau afin de savoir comment se positionner et progresser », souligne Alain Daumas, directeur général d’ETS Global, filiale française d’ETS. La gamme TOEIC permet aujourd’hui d’évaluer le niveau de compréhension et d’expression en anglais général et professionnel. Elle comprend une série de tests qui évoluent d’année en année. Les dernières nouveautés TOEIC sont le test TOEIC Bridge (pour les niveaux débutant à intermédiaire) et le test TOEIC Speaking and Writing qui certifie les compétences d’expression orale et écrite. Le TOEIC peut être passé en candidat libre ou au sein d’universités, de grandes écoles ou d’entreprises. Les résultats, apposés sur un CV, prouvent les vraies compétences en anglais et sont reconnu(e)s par les recruteurs. Les résultats sont valables pendant 2 ans.

Formaguide - Jaarboek van de beroepsopleidingIn 1979, het agentschap ETS (Educational Testing Service) en zijn team van professionals (onderzoekers, psychometricians, sociologen, leraren, statistici, linguïsten) schiep de TOEIC test.30 jaar later, de test van mededeling voor Internationale Français bespaart een gemiddelde van 5 miljoen tests per jaar gehouden. Il est aujourd'hui utilisé par plus de 9 000 entreprises, dans 90 pays, pour le recrutement et la gestion des programmes de formation. Het wordt nu gebruikt door meer dan 9000 bedrijven in 90 landen voor de aanwerving en het beheer van trainingsprogramma's. Meer...

Posté par pcassuto à 15:44 - - Permalien [#]

Le réseau de coopération universitaire Aquitaine Euskadi Navarra

Revenir à l'accueil EducPros.fr, un site de l'Etudiant Par Colette Goinere. Le réseau de coopération universitaire d’Aquitaine, de la communauté autonome du pays basque et de Navarre lance son site internet. Une fenêtre sur la coopération transfrontalière, encore en chantier.
Le réseau Aquitaine Euskadi Navarra (AEN), espace transfrontalier de l’enseignement supérieur et de la recherche qui réunit deux universités d’Aquitaine (Bordeaux et Pau), trois universités de la communauté autonome du pays basque et deux universités de la communauté autonome de Navarre, a désormais sa vitrine avec un site Internet.
De quoi mettre en avant les appels d’offres en cours, les financements, les membres du réseau, mais aussi les parcours conjoints de formation. L’objectif de l’accord liant ces universités était en effet de « créer un espace universitaire transfrontalier permettant une libre mobilité des étudiants, la reconnaissance des diplômes, la validation des acquis, le développement de codiplômes, de cotutelles de thèses ».
Au final, on peut citer le master franco-espagnol baptisé MER, tourné vers l’environnement marin, créé il y a quatre ans entre les universités de Bordeaux 1, du pays basque et de Southampton. Un master sur deux ans, qui implique une mobilité pour  les étudiants dans les trois pays. Ou encore le projet Baidon initié par les universités du pays basque et de Pau qui permet d ‘obtenir un double diplôme pour les étudiants de l’IAE de Donostia et de Bayonne.
Un Comité de Liaison des Universités d’Aquitaine, d’Euskadi, et de Navarre, a été créé en 1994 afin de garantir le développement de la coopération universitaire entre ces trois régions.
Akitania, Euskadi eta Nafarroako Unibertsitateen Lotura Batzordea 1994an sortu zen hiru eskualdeen arteko lankidetza garatzen zela bermatzeko.
El Comité de Enlace de las Universidades de Aquitania, Euskadi y Navarra se creó en 1994 con el fin de garantizar el desarrollo de la cooperación universitaria entre las tres regiones.

Posté par pcassuto à 15:34 - - Permalien [#]

Poitou-Charente: 1600 places supplémentaires

http://www.carif-poitou-charentes.asso.fr/Skins/CARIF/images/General/Banner/F2_2.jpg1600 places supplémentaires pour la formation professionnelle.
En dépit de la crise économique actuelle, un certain nombre de secteurs cherchent, sans succès, à recruter des personnels disposant des qualifications professionnelles appropriées. La Région souhaite, dès à présent, préparer la sortie de crise en intensifiant les efforts de formation professionnelle afin de permettre aux entreprises de trouver, donc d'embaucher, des personnels qualifiés, aptes à occuper sans délai les emplois proposés.
La Région a déjà développé l'offre de formation qualifiante, avec notamment la mise en place des 3000 places de formation relevant du Service Public Régional de la Formation Professionnelle. Elle vient de décider de renforcer l'offre de formation du Programme Régional de Formation, en finançant 1000 nouvelles places de formation qualifiante. Elle soutient par ailleurs la formation de 600 personnes bénéficiant des actions de Promotion Sociale proposées par le CNAM Poitou-Charentes sur 4 pôles de formation : économie & gestion, sciences du travail et de la société, sciences et TIC, sciences et techniques industrielles.
http://www.carif-poitou-charentes.asso.fr/Skins/CARIF/images/General/Banner/F2_2.jpg1600 additional places for training.
Despite the current economic crisis, a number of sectors seeking unsuccessfully to recruit staff with the appropriate professional qualifications. More...

Posté par pcassuto à 15:15 - - Permalien [#]
Tags :

29 novembre 2009

La formation professionnelle pour et par les personnes âgées

http://www.laregion.fr/images/SIT_CRLR/logo.gifLa Région Languedoc Roussillon s’engage pour un plan longévité. La Région s’engage en nouant un partenariat avec l’ACOPRED (l’Association régionale des Coderpa pour la prévention et le dépistage des Retraités et personnes âgées) pour la prévention et le dépistage des habitants du Languedoc-Roussillon.
La formation professionnelle pour et par les personnes âgées. Le Rapport de la Commission Constantin préconise un plan d’insertion des seniors et un plan tutorat. Un plan régional de formation adapté du personnel pour le maintien à domicile des seniors.
La formation des salariés spécialisés en gérontologie est primordiale car les besoins en personnels qualifiés à l’horizon 2015 s’élèvent « a minima » à quelques 4000 personnes qu’il faut envisager de former et de recruter (estimation minimale de dépenses: 10000 euros par personne et par an – hors salaires). S’y ajoutent des emplois de services à la personne qui trouveront place dans les filières habituelles ou à créer et la prise en compte des seniors en bonne santé comme population à évaluer dans le potentiel de la formation spécifique.
Plan d’insertion des « seniors » pour environ 100 000 personnes, incluant: *une réactualisation des connaissances professionnelles; *une utilisation de leurs expériences et de leurs conseils (formation, tutorat); *une ouverture à d’autres activités, les former aux activités d’emplois et de services aux personnes âgées dans les maisons de retraite médicalisées ou non, (gestion, secrétariat, animation…).
http://www.laregion.fr/images/SIT_CRLR/logo.gifLlenguadoc-Rosselló està compromès amb un pla de la longevitat. La Regió s'ha compromès a crear una aliança amb ACOPRED (Associació Regional de Coderpa per a la prevenció i detecció dels pensionistes i les persones grans) per a la prevenció i detecció dels habitants de la regió Llenguadoc-Rosselló.
La formació professional per i per a la gent gran. L'informe de la Comissió recomana un pla d'inclusió de Constantí de la tercera edat i un pla d'entrenament. Regional de capacitació de personal adequat per al manteniment de cases antigues. Més informació...

Posté par pcassuto à 13:01 - - Permalien [#]