01 avril 2010

La formation peut-elle échapper aux règles de la concurrence ?

http://www.carif-idf.org/upload/docs/image/jpeg/2008-11/th-250x1999-logo_carifcentreinfo.jpg.jpgLa formation professionnelle est unanimement reconnue comme un droit fondamental pour tous, tout au long de la vie. Services sociaux d’intérêt général (SSIG), Services d’intérêt économique général (SIEG), services publics régionaux de formation professionnelle … Quelles règles européennes et nationales ? Quelles politiques régionales ?
La formation professionnelle est-elle une activité économique comme les autres ? Quelle conciliation entre missions d’intérêt général, exigences de transparence et règles de concurrence ?
Journée co-organisée par le Centre Inffo et le GIP CARIF Ile-de-France en présence de Laurent Ghékière, délégué de l’Union sociale pour l’habitat auprès de l’Union Européenne, Michel Clézio, président de la Fédération des Unions régionales des organismes de formation et Régis Roussel de Centre Inffo. Télécharger le diaporama de la matinée.
http://www.carif-idf.org/upload/docs/image/jpeg/2008-11/th-250x1999-logo_carifcentreinfo.jpg.jpgFormarea profesională este universal recunoscut ca un drept fundamental pentru toţi pe tot parcursul vieţii. Servicii sociale de interes general (SSIG), servicii de interes economic general (Sieg), utilitati de formare regionale ... Ce normele europene şi naţionale? Politici regionale?
Formare profesională este o activitate economică la fel ca orice alt?
Ce echilibru între misiuni de interes general, cerinţele privind transparenţa şi regulilor de concurenţă? Descărcaţi prezentarea de dimineata. Mai mult...

Posté par pcassuto à 00:35 - - Permalien [#]


31 mars 2010

Deux sites de documentation en ligne Emploi Formation

CARIF-OREF Guadeloupe : base de données documentaire en ligne
Vous pouvez dorénavant consulter en ligne la base de données du Centre de documentation du CARIF-OREF Guadeloupe. Vos recherches sur les documents référencées peuvent être lancer en recherche libre (recherche simultanée sur tous les champs) ou en recherche multicritères (sur des champs précis).
Pour toutes recherches avant de vous déplacer cliquer ici.

Nous mettons à votre disposition un fonds documentaire spécialisé : informations juridiques, statistiques, documentaires et pédagogiques sur la formation professionnelle continue, l’emploi et les secteurs d'activité au niveau régional et national.
Une base documentaire en ligne : Accès à la base documentaire

CARIF-OREF Guadeloupe : línea base de datos de documentos Ahora puede ver la base de datos en línea de la CARIF Centro de Documentación-oRef Guadalupe. Sus trabajos de investigación que se hace referencia se puede ejecutar en búsqueda de texto completo (búsqueda simultánea en todos los campos) o multi-criterios de búsqueda (en los campos específicos). Para cualquier investigación antes de mover, haga clic aquí.

 Ponemos a su disposición una colección especializada de documentos: jurídica, documental de estadística, y la enseñanza en la formación profesional, el empleo y los sectores empresariales a nivel regional y nacional.
Un documento de línea de base: El acceso a la base de datos de documentos. Más información...

Posté par pcassuto à 22:34 - - Permalien [#]

Bilan Formation-Emploi

http://www.insee.fr/fr/css/images/logo_insee_pageint.gifLe bilan Formation-Emploi propose des données essentielles sur les relations entre le système de formation et l'emploi, en une vingtaine de classeurs incluant des tableaux, des cartes et des graphiques.
Ces classeurs sont regroupés en 3 thèmes : l'école et ses sortants, l'insertion des jeunes et la formation tout au long de la vie.
Ces données ont été élaborées en coopération avec le Centre d'études et de recherches sur les qualifications (Céreq), et les ministères chargés de l'Éducation nationale et de l'Emploi.

Classeur "La formation tout au long de la vie": Télécharger l'ensemble des tableaux.
T16     Jeunes dans les emplois aidés      Télécharger le
tableau T16
T17     Formation des actifs occupant un emploi      Télécharger le
tableau T17
T18     Formation des demandeurs d'emploi      Télécharger le
tableau T18
T19     Diplômes en formation continue      Télécharger le
tableau T19
T20     Validation des acquis de l'expérience Télécharger le
tableau T20

http://www.insee.fr/fr/css/images/logo_insee_pageint.gifThe record-job training provides essential data on the relationship between the training system and employment, twenty files including tables, charts and graphs.
These files are grouped into 3 themes: school leavers and the integration of young people and lifelong training.

These data were developed in cooperation with the Center for Studies and Research on Qualifications (Céreq), and the Ministries of Education and Employment.
Workbook "Lifelong Learning": Download all tables. More...

Posté par pcassuto à 18:37 - - Permalien [#]

L'influence des caractéristiques sociodémographiques sur les diplômes et les compétences

http://www.arftlv.org/images/master_default/Logo_ARFtlv.gifJusqu'à maintenant, peu de données permettaient d'appréhender les savoirs des adultes en lien avec leur niveau d'éducation. L'enquête Information et Vie Quotidienne, traitée par l'Insee dans Economie et Statistiques n° 424 - 425 de février 2010, donne la possibilité de mieux connaître et de comparer les facteurs agissant d'une part sur le niveau d'études atteint et d'autre part sur l'acquisition de compétences.
L'étude révèle que les diplômes obtenus restent très liés à l'origine sociale mais celle-ci a une influence plus faible sur les compétences mesurées par l'enquête. Le niveau d'études dépend aussi fortement de celui des parents, qui est corrélé avec leurs positions professionnelles. Il apparaît que la profession du père n'a pas une influence majeure. C'est l'origine culturelle mesurée par les diplômes des parents, tout particulièrement par celui de la mère, qui joue un rôle prédominant tant sur le niveau d'études que sur les compétences.
Concernant les compétences seules, avoir une mère diplômée constitue un atout plus grand qu'avoir seulement un père diplômé. Les différences de niveaux d'études ne correspondent pas intégralement à des différences de compétences. Les écarts ainsi observés sont en partie le fait de populations qui ont des aspirations scolaires plus élevées.
Les personnes dont les parents sont nés à l'étranger, qui ont appris à lire en français et qui sont arrivées dans l'enfance, ou nées, en France, parviennent à un niveau d'études meilleur que les autres personnes de même origine socioculturelle, tout en ayant des compétences globalement comparables.
Les caractéristiques sociodémographiques des parents ont une influence légèrement différenciée selon le genre de l'enfant. La profession du père a plus d'effet sur la réussite scolaire et sur les compétences des filles que sur celles des garçons. En revanche, le diplôme de la mère joue un rôle un peu plus important pour leurs fils que pour leurs filles.
http://www.arftlv.org/images/master_default/Logo_ARFtlv.gifCho đến nay, một vài dữ liệu để đánh giá kiến thức của người lớn trong kết nối với giáo dục của họ. Các thông tin điều tra, Everyday Life, xử lý bởi INSEE trong Kinh tế và Thống kê n ° 424-425 của tháng 2 năm 2010, cung cấp cho cơ hội để hiểu rõ hơn và so sánh các yếu tố tác động một phần vào thành tựu giáo dục và một phần vào kỹ năng.
Nghiên cứu này cho thấy rằng các văn bằng có liên quan chặt chẽ đến nền tảng xã hội, nhưng nó có ảnh hưởng yếu về các kỹ năng đo bằng cuộc khảo sát
. Xem thêm...

Posté par pcassuto à 18:28 - - Permalien [#]
Tags :

Arrêté du 19 mars 2010 fixant les modalités de fonctionnement du CNU

Retourner à la page d'accueil de Légifrance Arrêté du 19 mars 2010 fixant les modalités de fonctionnement du Conseil national des universités (JORF n°0075 du 30 mars 2010 page 6189
texte n° 16)
Article 3

Les décisions et propositions nominatives, les documents, les avis, les recommandations et communications non nominatives des différentes formations du Conseil national des universités ainsi que, pour chaque section, les critères et modalités d'appréciation des candidatures lors de l'examen des mesures individuelles relatives à la qualification, au recrutement, à la carrière et à l'évaluation des enseignants-chercheurs sont publiés selon une périodicité au moins annuelle sur le site internet du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche à l'adresse suivante : http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr, rubrique concours, emploi et carrières , espace personnel enseignant du supérieur et chercheurs , puis les enseignants-chercheurs .
La publication prévue à l'alinéa précédent doit intervenir au plus tard un mois avant la date de début du dépôt des candidatures correspondant à chacune des sessions concernées. Le rapport annuel d'activité de chaque section est publié sur le même site internet.
Article 20
La commission permanente du Conseil national des universités est composée de l'assemblée des bureaux de section du Conseil national des universités, dans les conditions prévues à l'article 12-1 du décret du 16 janvier 1992 susvisé.
Les membres de la commission permanente élisent en leur sein, au scrutin uninominal majoritaire à deux tours, un bureau composé d'un vice-président par groupe de sections et d'un président.
En cas d'absence ou d'empêchement du président, celui-ci est suppléé par un des vice-présidents. S'ils ne peuvent siéger, la présidence est assurée par le professeur ayant la plus grande ancienneté d'échelon dans le grade le plus élevé, présent à la réunion.
Le bureau de la commission permanente du Conseil national des universités est saisi de toute difficulté d'application des règles générales prévues par le présent arrêté. Il peut donner, dans le respect des orientations prévues par le quatrième alinéa de l'article 12-1 déjà cité, des recommandations relatives au déroulement de la session en cours.
Les autres modalités d'organisation et de fonctionnement de la commission permanente du Conseil national des universités sont fixées par son règlement intérieur.
Volver a la
página de inicio LégifranceOrden de marzo 19 de 2010 fija las modalidades del Consejo Nacional de Universidades (Gaceta Oficial N º 0075 de fecha marzo 30, 2010 Página de 6189Text No. 16)
Artículo 3

Las decisiones personales y propuestas, documentos, dictámenes, recomendaciones y comunicaciones personales no diferentes formaciones del Consejo Nacional de Universidades y de cada sección, los criterios y procedimientos para evaluar a los candidatos durante el examen de las distintas medidas relativas a la cualificación, la contratación, la carrera y la evaluación de los docentes-investigadores de la publicación, a intervalos, por lo menos anualmente en la página web del Ministerio de Educación Superior e Investigación en la siguiente dirección: http : / / www.enseignementsup-recherche.gouv.fr, la competencia en línea, el empleo y maestros de carrera en la enseñanza superior y de investigadores, profesores e investigadores
. Más información...

Posté par pcassuto à 06:37 - - Permalien [#]


30 mars 2010

L'état de l'enseignement supérieur et de la recherche (n°3 - décembre 2009)

Brochure EESR n° 3L’état de l’Enseignement supérieur et de la Recherche permet de faire le bilan annuel chiffré du système d’enseignement supérieur et de recherche français, de le situer au niveau international et de suivre ses évolutions, notamment sur le long terme. Financement, ressources humaines, accès au supérieur, réussite, qualification, insertion des diplômés, vie étudiante, recherche en biotechnologie ou nanotechnologie, participation au PCRD, publications, brevets... sont les thèmes abordés dans les 35 fiches de cet ouvrage dont la partie recherche a été enrichie pour cette troisième édition.
Extraits:
En 2007, la formation continue dans l’enseignement supérieur accroît son activité de 1,5 % pour le chiffre d’affaires (CA) et de 4 % pour le nombre des stagiaires, par rapport à 2006 (tableau 01) ; malgré cela elle garde une place modeste au sein de la formation professionnelle (6 % du CA total). Les fonds privés (entreprises ou particuliers) représentent 60 % des ressources des établissements, tous types confondus et leur part atteint même 66 % dans les universités, alors que les fonds publics se maintiennent à 32 % (tableau 02).
Le nombre des diplômes délivrés dans le cadre de la formation continue universitaire a fortement augmenté en 2007, particulièrement les diplômes d’université. Sur les 57 000 diplômes délivrés, plus de la moitié sont des diplômes nationaux (31 000) ; 40 % de ces diplômes nationaux sont de niveau II (Licences et maîtrises), près d’un tiers de niveau I (Master), 20 % de niveau IV, principalement le diplôme d’accès aux études universitaires (DAEU) et 11 % de niveau III, essentiellement des diplômes universitaires de technologie (DUT) préparés dans les IUT (tableau 04). En 2007, la part des diplômes délivrés par les universités en formation continue sur l’ensemble des diplômes s’établit à 8,3 % contre 6,9 % en 2006.
La validation des acquis de l’expérience constitue un autre moyen d’acquérir un diplôme en faisant valoir son expérience professionnelle. Depuis 2002, ce dispositif se développe dans l’enseignement supérieur (universités et CNAM) en plus de la validation des acquis professionnels (décret de 1985) qui permet d’accéder à une formation par une dispense du titre normalement requis pour s’y inscrire. En 2008, environ 4081 validations ont été délivrées pour obtenir tout ou partie d’un diplôme dont 2016 diplômes complets.
Brochure EESR No. 3The State of Higher Education and Research can make the annual numerical system of higher education and French research, to be at international level and to follow its developments, including the long term. Finance, human resources, access to higher education, success skills, integration of graduate student life, research in biotechnology and nanotechnology, participation in PCRD, publications, patents ... are the themes of the 35 cards that work with the research part was enriched for this third edition.
Excerpts:

In 2007, training in higher education is increasing its activity by 1.5% on turnover (sales) and 4% for the number of trainees compared to 2006 (Table 01), nevertheless it keeps a modest place in vocational training (6% of total).
Private funds (companies or individuals) representing 60% of the resources of institutions of all types and their share is as high as 66% in universities, while public funds remain at 32%. More...

Posté par pcassuto à 10:18 - - Permalien [#]

29 mars 2010

Le fonctionnement du DIF peu connu des salariés

http://arche.francetv.fr/1024/france5/logo_france5.gifPar Eléonore Barriot. Deux enquêtes conduites par Demos auprès des entreprises et des salariés le démontrent : les salariés connaissent l'existence du DIF mais ne sont que 20% à l'utiliser.
Quasiment tous les salariés connaissent le DIF (95%), mais ils ignorent comment il fonctionne concrètement. Les études réalisées par Demos d'octobre 2009 à mars 2010 sur un panel de 300 sociétés et auprès de 1 800 salariés montrent que l'information non pas seulement sur ce qu'est le DIF, mais surtout sur ce qu'il permet de faire, reste plus que jamais nécessaire.
Information des salariés sur le DIF

Dans les entreprises, les réunions d'information collective ont pratiquement disparu au profit de l'information individuelle. Celle-ci figure essentiellement sur le bulletin de paie (27%), l'intranet (26%) ou dans des documents spécifiques de communication interne (24%). Et cette information fonctionne, puisque près de 66% des salariés déclarent que l'information sur le DIF émane en premier lieu de leur service ressources humaines.
Le mode d'emploi du dispositif reste inconnu des salariés

Les salariés connaissent le DIF. Mais l'étude révèle qu'ils ignorent son fonctionnement. L'information réalisée est souvent  seulement formelle et n'apporte pas d'explication sur l'acquisition des heures de DIF et les objectifs qu'elles permettent d'atteindre. 52% des salariés savent que l'entreprise peut refuser leur demande, ils sont nombreux à ignorer qui finance le DIF. Seuls 62% connaissent le nombre d'heures de DIF qu'ils ont acquises, et 50% déclarent ne pas savoir comment ou pour quelle formation l'utiliser.
20% de salariés utilisateurs

Ce phénomène explique en partie pourquoi, dans 66% des entreprises interrogées, moins de 20% des salariés utilisent leur DIF chaque année. Les taux de refus de DIF sont également plus importants que les années précédentes. "Les demandes augmentent, mais les politiques et choix d'entreprises ne sont pas toujours identifiés par les salariés". Pour partie, le nombre de refus résulte également de refus de financements plus fréquents de la part des Opca.
Des formations au service de l'employabilité

Près d'un salarié sur 2 souhaite utiliser son DIF pour une formation relevant du développement personnel. Ce chiffre est en nette augmentation par rapport aux années précédentes. Les formations les plus demandées sont le développement personnel, la communication et l'efficacité professionnelle (47,3%). Viennent ensuite les langues et le management. La réalisation du DIF dans le temps de travail progresse au fur et à mesure de son développement. Le hors-temps de travail est parfois un moyen de régulation du DIF. Beaucoup d'entreprises ont identifié des formations qui relèvent plutôt du temps de travail et des formations qui relèvent plutôt du hors-temps de travail, selon la proximité avec les métiers de l'entreprise.
Budget formation consacré au DIF

La part du budget de formation consacré au DIF est fonction du taux d'utilisation du dispositif. Elle demeure donc très majoritairement inférieure à 20%. Lorsque le DIF se développe, il est financé par les Opca, mais avec l'arrivée à maturité du dispositif, il devient de plus en plus une dépense intégrée dans l'entreprise. La part des Opca a donc vocation à diminuer avec la croissance de l'utilisation du DIF. Pourtant, les entreprises sont moins nombreuses qu'en 2009 (39 contre 50%) à penser avoir des difficultés pour financer le DIF à l'avenir.
http://arche.francetv.fr/1024/france5/logo_france5.gifPor Eleanor Barriot. Dos encuestas realizadas por Demos de empresas y los empleados demuestran: los empleados son conscientes de DIF, pero sólo el 20% de usar. La proporción del presupuesto dedicado a la formación del DIF se basa en la utilización del dispositivo. Cuando se desarrolla el DIF, que es financiado por OPCA, pero con la maduración del producto, se hace cada vez más integrada en un gasto de la empresa. La cuota de OPCA es, pues, destinado a disminuir el crecimiento de la utilización de los DIF. Sin embargo, las empresas son menos numerosos que en 2009 (39 contra 50%) piensan que es difícil financiar el DIF en el futuro. Más información...

Posté par pcassuto à 10:09 - Permalien [#]

28 mars 2010

Comparer les systèmes européens d'éducation et de formation

Comparer les systèmes européens d'éducation et de formation : enjeux scientifiques, enjeux politiques.  Journée d'études organisée par le LEST (Laboratoire d'économie et de sociologie du travail), Aix-en-Provence, 29 mars 2010.
Le LEST vous convie à la journée d’études « Comparer les systèmes européens d’éducation et de formation: enjeux scientifiques, enjeux politiques » en présence de Robert SALAIS, économiste, administrateur de l’INSEE, directeur de recherche à l’IDHE (Cachan). Le LEST est porteur d’une longue tradition de travaux de comparaisons internationales qui ont permis de mettre en évidence l’importance des spécificités sociétales dans la constitution des systèmes d’éducation et de formation et de leur articulation au marché du travail.
Aujourd’hui, la comparaison internationale se trouve au centre des dispositifs de coordination des politiques d’emploi et d’éducation de l’Union Européenne, à travers la « Méthode Ouverte de coordination » (MOC). Des indicateurs et critères de référence sont appelés à évaluer la progression des différents Etats-membres vers l’objectif stratégique fixé au Conseil Européen de Lisbonne (2000) : faire de l’Europe « l’économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde, capable d’une croissance économique durable accompagnée d’une amélioration quantitative et qualitative de l’emploi et d’une plus grande cohésion sociale ». Cette mobilisation de la comparaison statistique internationale vient renforcer l’importance et la spécificité des travaux de recherche approfondis dans ce domaine et la nécessité d’un examen attentif des enjeux scientifiques et politiques que soulève cette approche.
Programme prévisionnel
9h30 – 11h Noémie Olympio (doctorante en économie) : « Une lecture des différentes typologies existantes sur les systèmes éducatifs européens à partir de la théorie des "capacités" d'Amartya Sen ». Discutante : Anne-Juliette Lecourt (doctorante en économie, LEST).
11h15 – 12h45 Rémi Tréhin-Lalanne (doctorant en sociologie) : « Socio-genèse des indicateurs statistiques sur l’éducation dans l’Union Européenne ». Discutante : Annalisa Lendaro (doctorante en sociologie, LEST).
14h – 15h30 Robert Salais (économiste) : « Base informationnelle de jugement et démocratie délibérative: quelles leçons à tirer de l'approche par les capacités? ». Discutants : Noémie Olympio et Rémi Tréhin-Lalanne.
Les textes des interventions seront disponibles une semaine avant la rencontre auprès des organisateurs sur simple demande à noemie.olympio@univmed.fr ou à remi.trehin-lalanne@univmed.fr. Site du LEST.
Confronta i sistemi europei di istruzione e formazione: questioni scientifiche, le questioni politiche. Giornata di studio organizzata dal LEST (Laboratorio di Economia e di Sociologia del lavoro), Aix-en-Provence, 29 marzo 2010.
LEST di accedere alla giornata di studio "Confronto tra sistemi europei di istruzione e formazione: questioni scientifiche, le questioni politiche" in presenza di Robert economista SALAIS, amministratore della INSEE, direttore di ricerca presso IDHE ( Cachan). Il LEST sta portando una lunga tradizione di lavoro in raffronti internazionali hanno sottolineato l'importanza specifica della società nella creazione di istruzione e formazione e il loro rapporto con il mercato del lavoroLa conferenza sarà disponibile una settimana prima della riunione con gli organizzatori, su richiesta, noemie.olympio @ univmed.fr o remi.trehin-Lalanne @ univmed.fr. LEST sito. Maggiori informazioni...

Posté par pcassuto à 13:47 - - Permalien [#]
Tags : ,

La formation continue, un moyen de réduire les inégalités salariales entre hommes et femmes ?

http://www.cerc.gouv.fr/logogouv.jpgLe Cerc met en ligne un Bulletin documentaire. Celui-ci reprend les recherches documentaires sur Internet pendant la quinzaine précédente. Les textes retenus portent sur l'ensemble des thèmes de travail en cours au Cerc. Ils sont classés en quatre catégories : pauvreté, emploi, revenu, autres données sociales.
La formation continue, un moyen de réduire les inégalités salariales entre hommes et femmes ?, N. Havet et G. Lacroix, GATE, Lyon, Document de travail, n° WP 1002, février, 26 p., (2010).
L'objet de cet article est d'évaluer le rendement salarial de la participation à une formation continue en entreprise (formelle et informelle), en centrant l'analyse sur les di fférences entre sexes. Pour ce faire, les données françaises de l'enquête Formation continue 2000 sont mobilisées. On estime un modèle d'équations simultanées a fin de tenir compte à la fois du phénomène de sélection endogène des pratiques de formation et des e ffets corrélés de l'hétérogénéité individuelle inobservable entre les di fférents types de formations et les salaires. Il ressort qu'en France, le rendement d'une formation formelle est plus élevé pour les femmes que pour leurs homologues masculins et que le rendement d'une formation informelle est équivalent pour les deux sexes.

http://www.cerc.gouv.fr/logogouv.jpgThe Cerc launches a documentary Bulletin. This includes literature searches on the Internet during the previous fortnight. The articles selected cover all topics of ongoing work Cerc. They are classified into four categories: poverty, employment, income, other social data.
Continuing education, a means of reducing pay inequalities between men and women?, N. Havet et G. Lacroix, GATE, Lyon, Working Paper, No. WP 1002, February, 26 p., (2010). More...

Posté par pcassuto à 08:37 - - Permalien [#]

La Réunion: Premier salon de la formation professionnelle continue en avril

"La formation, c’est la clé de la réussite !" Le Parc des Expositions de Saint-Denis accueillera du 16 au 17 avril prochain le premier salon de la formation professionnelle continue. Ce rendez-vous s’adresse à tous ceux qui souhaitent s’informer sur leur carrière et les formations. Une initiative de l’association Valcoré que préside Margaret Robert Mucy, à l’origine du premier village de la diaspora réunionnaise. "L’objectif est d’encourager les Réunionnais à s’informer, se former et à s’affirmer dans le tissu économique local, de favoriser le partage des savoirs et du savoir-faire et surtout créer une nouvelle dynamique dans le département", explique l’organisatrice. Le public visé est donc les salariés, les cadres, les demandeurs d’emplois mais aussi les formateurs, les entreprises privées et publiques (DRH, cadres)... Plusieurs espaces sont prévus : "Partage de Compétences", "Solidarité" et "VAE, Bilan de compétences". Des ateliers de sensibilisation seront également proposés. Il y aura aussi des conférences sur "les tendances actuelles et émergentes en matière de gestion de carrière". Originalité : un coaching en direct sera proposé aux cadres lors de la journée du 17 avril. Enfin, des conseils seront dispensés pour la préparation aux concours. 20 000 visiteurs sont attendus. L’association Valcoré a mis en place un plan de communication à résonance efficace et dynamique "avec des affiches, un relais par tous les sites Internet des institutions et des centres de formation présents sur le salon". Les candidatures affluent au fil des jours, Margaret Robert Mucy en espère 80. La dernière en date étant celle de Run Australia qui propose des formations au pays des kangourous. Les entreprises seront récompensées sur l’originalité et la pertinence de leurs actions de formation. Une évaluation qualitative et quantitative sera réalisée par le biais de questionnaires. Le prix d’entrée à cette manifestation sera de 3 euros. L’association Valcoré a fait appel au conseil régional afin que les chômeurs accèdent gratuitement à ce salon. Quoi de plus naturel quand on sait que la Région est le principal bailleur de fonds de la formation à la Réunion !
The Parc des Exposition de Saint-Denis akan menjadi tuan rumah April 16-17 berikutnya pameran pertama melanjutkan pendidikan profesional. Pertemuan ini untuk setiap orang yang ingin belajar tentang karier dan pelatihan. Sebuah inisiatif dari Asosiasi dipimpin oleh Margaret Valcoré Robert Mucy (foto kita), menyebabkan desa pertama di Diaspora reunion . Tujuannya adalah untuk mempromosikan pertemuan untuk menginformasikan, melatih dan ketegasan dalam perekonomian lokal, mempromosikan berbagi pengetahuan dan know-how dan di atas semuanya menciptakan dinamika baru di departemen kata organizer. More...

Posté par pcassuto à 03:02 - - Permalien [#]
Tags : ,