17 mars 2019

Rapport Hcéres - Ton Duc Thang University

hceres.frTon Duc Thang University

Posté par pcassuto à 20:59 - - Permalien [#]


Rapport Hcéres - Université Libanaise

hceres.frL’UL, seule université de statut public, assure avec efficacité, par des enseignants nombreux et qualifiés, l’accessibilité à l’enseignement supérieur de toutes les couches sociales de la population sur tout le territoire libanais dans tous les domaines du savoir. Son image traduit la richesse multiculturelle du Liban. Sa gouvernance, quant à elle, reflète toute la complexité de l’équilibre politico-religieux du pays, notamment dans la procédure de désignation du recteur et des doyens ainsi que dans celle pour le recrutement des enseignants, procédure qui laisse le dernier choix au gouvernement.
L’UL a mis en place le LMD, créé des ED, lancé un programme d’assurance-qualité dans quelques composantes pilotes, tissé un important réseau de partenaires internationaux de qualité et lancé un plan ambitieux de structuration des campus.
Cependant, son organisation multi stratifiée accorde un grand poids à ses composantes pour tout ce qui concerne le pilotage depuis les programmes de formation, la recherche et la gestion des services aux étudiants jusqu’à l’expression des besoins financiers, matériels et humains en passant par les systèmes d‘information et l’assurance qualité. Cette situation est illustrée par la composition du CU et l’absence, jusqu’à ce jour, de Conseils centraux de la formation et de la recherche. Dans cet environnement, une stratégie institutionnelle est difficile à conduire et l’hétérogénéité d’organisation des facultés, branches et départements est dominante.
Sans nier l’intérêt de la liberté d’initiative des composantes et de la gestion de proximité jusqu’au degré le plus fin de la granularité, dans le contexte très concurrentiel de l’Enseignement Supérieur au Liban, l’UL ne pourra assurer l’avenir de ses missions indispensables de service public et de son rang d’université de formation et de recherche qu’en se dotant d’outils efficaces de pilotage et d’aide à la décision pour mener une stratégie institutionnelle et transfacultaire.
1. Points forts
1. Une communauté universitaire, riche de sa multi-culturalité investie avec fierté dans ses missions de service public, portant des valeurs d’équité et de promotion sociale ;
2. Des enseignants nombreux et qualifiés (doctorat) et des diplômés bien formés ;
3. Une offre de formation complète et diversifiée sur l’ensemble du territoire libanais ;
4. Un partenariat international bien tissé au service de la formation et de la recherche ;
5. Un plan de structuration des campus qui combine couverture territoriale et rationalisation des infrastructures.

2. Points faibles
1. Une gouvernance multi stratifiée peu propice au pilotage de projets collectifs et à la conduite du changement ;
2. Une absence d’outils institutionnels centraux (notamment de systèmes d’information intégrés) de pilotage et d’aide à la décision ;
3. Une activité de recherche insuffisamment pilotée et structurée au niveau institutionnel ;
4. Des services d’accompagnement et de soutien des étudiants laissés aux initiatives particulières des facultés et sections ;
5. Des procédures de gestion des ressources humaines (recrutements, carrières) dont la relative opacité peut parfois permettre de déroger à l’application de critères strictement académiques.
3. Recommandations
1. Mettre au minimum en place des Conseils centraux pour définir les stratégies d’une part pour les formations et d’autre part pour la recherche.
2. Étendre le processus d’assurance qualité à l’ensemble des composantes et des services administratifs.
3. Etablir un schéma directeur pour les systèmes d’information visant à leur intégration au niveau institutionnel avec l’objectif de disposer d’outils de pilotage et d’aide à la décision.
4. Mettre en oeuvre rapidement les principales propositions de l’ancien « Comité central de la gestion de la recherche scientifique » de 2012 : conseil institutionnel de la recherche, bureau central de la recherche, structuration d’équipes de recherche de taille critique, reconnaissance des activités de recherche dans les conditions de travail et dans la progression de la carrière…
5. Formaliser pour l’ensemble de l’institution des obligations communes de procédures et de moyens pour les services de soutien aux étudiants : accueil, information, orientation, insertion professionnelle, vie sur les campus.
6. Renforcer les exigences des critères académiques lors des campagnes d’emplois par l’introduction d’experts extérieurs dans les comités d’évaluation des candidatures, même si la complexité libanaise impose de respecter certains équilibres au sein de la communauté universitaire de l’UL.
7. Mener à son terme le plan de structuration des campus

Posté par pcassuto à 19:13 - - Permalien [#]

Colloque "Intégrité scientifique et science ouverte"

hceres.frL’Office Français de l’Intégrité Scientifique organise le 4 avril 2019 un colloque autour du thème « Intégrité scientifique et science ouverte » à Paris.
L’objectif de ce colloque de printemps de l’Office Français de l’Intégrité Scientifique (OFIS), en partenariat avec la Conférence des présidents d’université (CPU), le Comité pour la science ouverte (CoSO), le CNRS et le Conseil pour l'éthique de la recherche et l'Intégrité scientifique de l'université Paris-Saclay (POLÉTHIS), est de partager expériences et analyses, et de tracer des lignes d’actions favorables à cette dynamique. Ce colloque s’attachera ainsi à dégager les synergies entre intégrité scientifique et ouverture de la science, et à identifier les écueils à éviter. Plus...

Posté par pcassuto à 18:49 - - Permalien [#]

Évaluation de la recherche : critères et indicateurs

hceres.frLa Déclaration de San Francisco sur l’évaluation de la recherche (DORA) rendue publique en 2012 et le Manifeste de Leiden publié en 2015 visent à améliorer les pratiques d’évaluation, en alertant notamment sur le mauvais usage de certains indicateurs bibliométriques dans le cadre de recrutements, de promotions ou d’évaluations individuelles de chercheurs.
Ces deux textes relèvent en particulier que différentes parties prenantes des systèmes de recherche font usage de deux indicateurs, qui ont été largement critiqués par la communauté des scientomètres. DORA insiste plus particulièrement sur l’usage du facteur d’impact des revues (journal impact factor, JIF). Le mode de calcul de cet indicateur le rend biaisé en faveur de certaines revues et il peut en outre faire l’objet de manipulations. De plus, il ne tient pas compte de la diversité des pratiques entre disciplines et sous-disciplines, ce qui peut introduire des biais dans les comparaisons entre chercheurs ou unités de recherche.
Le manifeste de Leiden s’attache lui à l’indice H, proposé en 2005 par le physicien Jorge Hirsch (H index) et dont l’usage s’est très rapidement répandu. L’ambition de cet indicateur composite était de rendre compte simultanément du nombre de publications d’un chercheur et de leur impact scientifique. En réalité, la définition de cet indice, qui a séduit par sa simplicité, fait du nombre de publications la variable dominante et ne surmonte pas la difficulté qu’il y a à mesurer deux variables avec un seul indicateur. Plus...

Posté par pcassuto à 18:47 - - Permalien [#]

L'évaluation des écoles d'art et de culture par le Hcéres

hceres.frLes formations dispensées par les établissements d’enseignement supérieur dans le champ de la culture recouvrent une diversité de domaines : l’architecture et le paysage, les arts plastiques, les patrimoines, le spectacle vivant, le cinéma, l’audiovisuel et le multimédia. Auprès de 37 000 étudiants et au sein d’une centaine d’établissements, les enseignements reposent sur une approche sensible et créative et se caractérisent par une forte professionnalisation articulant expériences pratiques et théorie. Les formations proposent en outre des ouvertures à l’international, des politiques en partenariat avec les milieux professionnels et des collaborations avec la recherche en art. Plus...

Posté par pcassuto à 18:46 - - Permalien [#]


Évaluation des écoles d'ingénieurs

hceres.frUne collaboration pérenne entre le Hcéres et la CTI pour simplifier leurs procédures dans l’intérêt des institutions évaluées.
Les deux agences nationales, le Hcéres et la CTI, membres de l'ENQA ont signé le 23 septembre 2016, une convention de coopération ; qui réaffirme les principes partagés que les deux partenaires entendent suivre pour la mise en œuvre d’une collaboration pérenne, dans l’intérêt des institutions évaluées. Plus...

Posté par pcassuto à 18:45 - - Permalien [#]

Un nouveau site web pour le Hcéres !

hceres.frVitrine numérique du Haut Conseil, hceres.fr le positionne en qualité de partenaire de progrès. Large place donnée à la présentation des activités et savoir-faire du Hcéres, accès facilité aux contenus et navigation plus intuitive ont été les axes directeurs de la refonte. Plus...

Posté par pcassuto à 18:44 - - Permalien [#]

Reconnaissance européenne du Hcéres

hceres.frAu plan européen, deux structures jouent un rôle majeur pour construire et promouvoir le cadre de l’assurance qualité dans l’EEES : l’association européenne des agences d’assurance qualité ENQA (European Association for Quality in Higher Education) et le registre européen EQAR (European Quality Assurance Register for Higher Education). 
EQAR a pour mission de tenir un registre des agences d’assurance qualité qui se conforment aux exigences des références européennes (ESG). Pour figurer au registre, les agences qualité, comme le Hcéres, engagent tous les 5 ans un processus d’autoévaluation, suivi d’une évaluation externe.
L’inscription du Hcéres au registre a été renouvelée le 19 juin 2017 à l’issue d’un processus commencé en 2015 :

  • Octobre 2015 - avril 2016 : autoévaluation du Hcéres. Cet exercice fédérateur périodique est pleinement intégré à la démarche d’amélioration continue du Haut Conseil. Le questionnement sur le fonctionnement et les pratiques en place permet de construire des pistes de d’amélioration et de développement : consulter le rapport d’autoévaluation rendu public en avril 2016.
  • Juillet 2016 : évaluation externe coordonnée par l’ENQA : consulter le rapport d’évaluation externe publié en février 2017.
    Dans son rapport, le comité d’experts salue notamment « la mise en place d’un cycle de qualité clair et robuste » et « l’élaboration de références et critères d’évaluation des établissements et des formations qui ciblent l’insertion professionnelle des étudiants, notamment des doctorants ».
  • Février 2019 : la procédure d’évaluation externe de l’ENQA prévoit à mi-parcours un rapport d’étape sur les actions entreprises depuis la visite d’évaluation, notamment concernant les recommandations émises par le comité d’experts.

Cette reconnaissance européenne atteste  de la conformité des pratiques du Hcéres avec les ESG . Elle est un enjeu majeur pour le Haut Conseil et pour les entités qu’il évalue : elle renforce la crédibilité du système français de recherche et d’enseignement supérieur et contribue à la visibilité internationale du Hcéres.
Au-delà des enjeux de reconnaissance, ce processus, totalement intégré dans la démarche qualité du Hcéres, stimule les actions d’amélioration du Haut Conseil. Plus...

Posté par pcassuto à 18:42 - - Permalien [#]

Hcéres - Les références et lignes directrices européennes (ESG)

hceres.frAdoptées pour la première fois en 2005 par les Ministres européens de l’Enseignement supérieur à Bergen, les ESG révisées ont été approuvées en 2015 à Erevan, après une large concertation des parties prenantes, à laquelle le Hcéres a contribué.
Les ESG :

  • constituent un ensemble de références et lignes directrices pour l’assurance qualité interne et externe dans l’enseignement supérieur.  
  • ne sont pas normatives ou prescriptives quant à la mise en œuvre des démarches d’assurance qualité.  
  • fournissent des orientations dans les champs jugés essentiels pour garantir la qualité de l’offre de formations et de services, et la qualité des environnements d’apprentissage dans l’enseignement supérieur.

Aux côtés des ESG, d’autres dispositifs contribuent aussi à promouvoir la transparence et la confiance mutuelle dans l’enseignement supérieur au sein de l’EEES : les cadres de qualifications, les ECTS et les suppléments au diplôme. Plus...

Posté par pcassuto à 18:39 - - Permalien [#]

Hcéres - Le cadre européen de l’assurance qualité dans l’enseignement supérieur - Le processus de Bologne

hceres.frLes évaluations mises en œuvre par le Hcéres s’inscrivent dans un cadre européen définit par le processus de Bologne. Ce processus, amorcé en 1998 par les ministres chargés de l’enseignement supérieur de France, d’Allemagne, du Royaume-Uni et d’Italie, vise au développement de l’espace européen de l’enseignement supérieur par le biais de plusieurs actions dont la coopération en matière d'assurance de la qualité des enseignements. Aujourd’hui ce processus implique 48 pays.
Ainsi les évaluations conduites par le Hcéres sont conçues comme des activités d’assurance qualité externe pour les entités évaluées. Plusieurs principes émergent du processus de Bologne pour encadrer ses différentes missions :

  • Les institutions d’enseignement supérieur sont les principales responsables de la qualité de leur offre de formations et de services ;
  • Le respect de la diversité des entités évaluées ;
  • La prise en compte des besoins et attentes des parties prenantes, dont les étudiants.

En matière d’évaluation, ou assurance qualité externe, ce cadre européen comprend notamment : 

  • L’évaluation par les pairs
  • Un cycle d’évaluation comprenant une autoévaluation suivie d’une évaluation externe
  • La transparence et la publication des rapports d’évaluation
  • Le soutien de l’amélioration continue
  • Le développement d’une culture Qualité

Le socle commun pour l’appropriation de l’assurance qualité par les acteurs des systèmes nationaux d’enseignement supérieur est décrit dans les références et lignes directrices pour l’assurance qualité dans l’espace européen de l’enseignement supérieur (European standards and Guidelines for Quality Assurance in the European Higher Education Area ESG)). Plus...

Posté par pcassuto à 18:34 - - Permalien [#]