27 janvier 2017

University sponsors may dump deprived schools

The Guardian homeBy. Institutions fear government demands for schools to get ‘outstanding’ rating will ruin their reputations. More...

Posté par pcassuto à 01:03 - - Permalien [#]


08 janvier 2017

Are You Scared of Your Students?

HomeBy Anonymous. A professor wonders whether the classroom has become an unsafe space for the faculty. Read more...

Posté par pcassuto à 01:05 - - Permalien [#]

18 août 2016

Services Constructys > Piloter votre activité de formation

Votre entreprise a souhaité investir dans la mise en œuvre du plan de formation pour former les salariés. Les entreprises de 11 salariés et plus peuvent avoir des obligations générales et spécifiques d’information des IRP– Instances Représentatives du Personnel - en matière de formation professionnelle.
Constructys propose de vous donner accès à des tableaux de bord qui récapitulent l’activité de formation de votre entreprise. Ces données proviennent des actions dont la gestion aura été confiée à l’OPCA. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 03:22 - - Permalien [#]

Les étapes du plan de formation avec Constructys > Piloter votre activité de formation

Pour les entreprises ayant souscrit à l'offre d'Accompagnement, dans votre espace privé, vous retrouverez le solde des opérations au 31 décembre de l’année en cours pour suivre votre activité de formation tout au long de l’année. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 03:15 - - Permalien [#]

21 juillet 2016

Piloter ses processus métier avec le BPM

Logo AmueLes fonctions de pilotage opérationnel des solutions de BPM permettent un suivi en temps réel à la fois personnalisé, global et transverse des processus métier et des indicateurs clés de performance significatifs de l’atteinte des objectifs opérationnels. L’objectif de ce dossier est de montrer les possibilités offertes par les solutions de BPM en matière de pilotage opérationnel.
En savoir + :: Les enjeux du pilotage opérationnel

Posté par pcassuto à 10:03 - - Permalien [#]

28 mars 2016

4 Tips for Keeping Your Head Above Water

By Teresa Valerio Parrot. Two weeks ago I had the great honor of serving as co-chair of a Council for Advancement and Support of Education conference on media relations. More...

Posté par pcassuto à 19:49 - - Permalien [#]

27 mars 2016

Minnesota Faculty Panel Affirms On-Campus Free Speech

HomeThe University of Minnesota’s top faculty committee voted 7 to 2 last week to provisionally support a statement backing free speech on campus as the institution’s “paramount value,” according to The Washington Post. Read more...

Posté par pcassuto à 23:58 - - Permalien [#]

28 février 2016

Math Geek Mom: A New Neighbor

http://www.insidehighered.com/sites/default/server_files/styles/blog_landing/public/mama_phd_blog_header.jpg?itok=C5xGPD1aBy Rosemarie Emanuele. In math, we often present information in the form of “sets,” a concept that can be used to build quite sophisticated mathematical concepts. For example, the members of the set describing the first five letters of the alphabet can be written as {a,b,c,d,e}. I found myself thinking of this recently when I read that there is now information that suggests that a new planet can be found, far out in our solar system, beyond Neptune, one that is large enough to be an actual planet. Read more...

Posté par pcassuto à 20:21 - - Permalien [#]

16 octobre 2011

Quel pilotage de la formation des jeunes ?

Par Paul Santelmann, Responsable de la Prospective à l’AFPA. Une étude du CARIF-OREF (focale n°13 – septembre 2011) sur l’avenir du niveau V en apprentissage en Ile de France tente de cerner les effets sur l’apprentissage de la généralisation des bacs professionnels en trois ans. L’étude constate d’abord les effets négatifs de la crise de 2008 sur l’apprentissage (forte diminution des effectifs, insertion professionnelle en baisse des apprentis). Par ailleurs les auteurs entérinent les constats anciens sur les exigences des employeurs en matière de savoirs fondamentaux et de compétences comportementales et relationnelles. Certes ces représentations qui ne sont pas immuables, pénalisent les jeunes non diplômés et de niveau V mais elles sont largement relayées et amplifiées par l’inflation éducative en termes de poursuite d’études visant à l’atteinte de niveaux de diplômes toujours plus élevés.

Ainsi on constate aujourd’hui que les titulaires de BTS ou de DUT (niveau III)  tentent d’obtenir des licences professionnelles (niveau II) ce qui finira par dévaluer le niveau III alors même qu’on est confronté à des difficultés à trouver des personnes qualifiées à ce niveau dans de nombreux secteurs!
L’étude reconduit les catégorisations classiques de l’usage différencié de l’apprentissage selon les secteurs pour constater que l’apprentissage au niveau CAP ne fonctionne bien que dans l’artisanat et les métiers traditionnels (restauration, boulangers, bouchers/charcutiers, bâtiment, etc.). Dans les autres secteurs les auteurs constatent soit un déclin du niveau V (spécialités industrielles), soit une tentation du niveau IV dans des métiers qui n’auraient pas « subi » (selon les auteurs) d’évolutions techniques majeures (coiffeur, magasinier, chauffeur routier, carrossier,…), soit un sous-développement (assistant de vie, propreté, etc.) lié, selon les auteurs, à un déficit d’image des métiers concernés…
En fait l’étude reproduit des représentations traditionnelles mais insuffisantes pour aider à la conduite d’une politique de formation qualifiante cohérente. D’abord il faudra bien que l’on intègre un jour que les métiers n’ont pas tous vocation à être occupés par des jeunes issus de formation initiale. Laisser supposer que l’apprentissage peut se développer tous azimut concoure à accentuer la concurrence entre dispositifs alors qu’il faut travailler à la complémentarité entre enseignement professionnel scolaire, apprentissage, contrats de professionnalisation, formations qualifiantes des adultes (AFPA, GRETA, etc.)
De ce fait les approches segmentées de l’activité de formation qualifiante n’ont guère de valeur ajoutée: compte-tenu des faibles flux générés par le nombre important de spécialités de formation au niveau V, IV et III, il est nécessaire d’analyser de façon globale l’évolution des entrées en lycée professionnel, en CFA, en contrats de professionnalisation, à l’AFPA et les centres agréés préparant aux titres du Ministère du Travail.
Ces quatre filières ne sont pas forcément impactées par les mêmes éléments et, de toute façon, il est important d’avoir un suivi des variations de leur activité (en entrées, en sortie et en taux d’insertion) par grands domaines professionnels. Ce suivi comparatif permettrait au niveau régional de faciliter une gouvernance de l’effort de qualification des jeunes qui s’appuierait sur des vocations spécifiques des dispositifs et des cibles adaptées plutôt que de jouer la logique mortifère et coûteuse de la concurrence aveugle! Comment répondre à la situation nationale des 140000 jeunes qui sortent du secondaire sans diplômes si on n’a pas un pilotage intelligent de l’apprentissage, du contrat de professionnalisation ou des dispositifs de qualification des adultes?
Voir aussi sur le blog L’apprentissage à l’Université: un incubateur de réussite, L'Apprentissage progresse fortement à l'Université, Pays de la Loire: l'apprentissage dopé par le CFA inter-universités, Baisse des budgets pour l'apprentissage dans les universités, Cinq fois plus d'apprentis en quinze ans dans le supérieur, Croissance extrêmement dynamique de l'apprentissage dans l'Enseignement supérieur, Les formations par apprentissage: un outil au service d’une démocratisation de l’enseignement supérieur, 3e Rencontres de l’Apprentissage de l’Enseignement Supérieur, Plus d’un contrat d’apprentissage sur cinq vise un diplôme de l’enseignement supérieur, Positions de la CPU sur les ateliers de l'apprentissage, Vers un statut de l'apprenti du supérieur, Bourgogne, le nouveau CFA du supérieur « sans murs », L’apprentissage investit de plus en plus les diplômes du supérieur, Apprentissage et enseignement supérieurDéveloppement contrasté de l'apprentissage dans le supérieur selon les régions, PACA en dessous de la moyenne, L'apprentissage attire de plus en plus, notamment dans le supérieur, CFA Epure Méditerranée.
Paul Santelmann, Dyrektor ds. Prognoz w AFPA badania CARIF-OREF (ogniskowa 13 - wrzesień 2011). Na temat przyszłości nauki na poziomie V w Ile de France ma na celu określenie wpływ na uczenie się specjalistów kosze uogólnienie w ciągu trzech lat. W pierwszym badaniu stwierdzono negatywnych skutków kryzysu w 2008 na naukę (wysokie zużycie, spadek zatrudnienia stażystów). Ponadto, autorzy popiera wnioski były wymagania pracodawcy w podstawową wiedzę i umiejętności i zachowań interpersonalnych. Podczas tych przedstawień nie są statyczne, karać za nie-absolwentów i V poziom, ale zostały one zgłoszone i wzmacniany przez inflację edukacyjnych w zakresie dalszych badań w celu osiągnięcia poziomów dyplom coraz wyższe.
Tak więc widzimy dzisiaj, że posiadacze BTS lub DUT (poziom III) próby uzyskania licencji zawodowych (poziom II), który ostatecznie dewaluacji na poziomie III, chociaż mamy do czynienia z trudnościami w znalezieniu kwalifikacje na tym poziomie w wielu dziedzinach! Zobacz także na blogu nauki na Uniwersytecie: inkubator sukcesu, wysoce postępową naukę na uniwersytecie, Pays de la Loire: nauka wzmocnione przez CFA między uczelniami, Dolna budżety nauki w szkołach wyższych, pięć razy więcej uczniów w ciągu piętnastu lat w szkolnictwie wyższym, niezwykle dynamiczny rozwój kształcenia w szkolnictwie wyższym, praktyk zawodowych: narzędzie do demokratyzacji szkolnictwa wyższego, 3. spotkanie Learning Szkolnictwa Wyższego, więcej praktyki pięciu pewnego stopnia szkolnictwa wyższego, pozycje procesora na warsztaty nauki, Pod status ucznia wyższe, Burgundii, nowy AFC wyższe "bez ścian", nauki inwestuje w wyższym stopniu, nauki i szkolnictwa wyższego, rozwoju kolei w wyższych we wszystkich regionach, PACA poniżej średnie, nauka przyciąga coraz więcej, zwłaszcza w wyższych, CFA ePure Morza Śródziemnego. Więcej...

Posté par pcassuto à 13:39 - - Permalien [#]