pôle de recherche et d'enseignement supérieur

26 décembre 2014

Campus France - Groupement d'établissements/PRES

Groupement d'établissements/PRES Association Passerelle - Octobre 2014 Groupement d'établissements/PRES Université Grenoble Alpes - Grenoble, Valence, Chambéry, Annecy Octobre 2014
Groupement d'établissements/PRES Université de Lyon - Lyon Octobre 2014 Groupement d'établissements/PRES Agreenium - Paris Octobre 2014
Groupement d'établissements/PRES IAE FRANCE, Écoles Universitaires de Management - Octobre 2014 Groupement d'établissements/PRES STUDIALIS - Paris Octobre 2014
Groupement d'établissements/PRES Institut international de l'énergie nucléaire - Paris Octobre 2014 Groupement d'établissements/PRES PRES-Communauté d'Universités et d'Établissements du Languedoc-Roussillon - Montpellier Octobre 2014
Groupement d'établissements/PRES Institut Mines-Télécom - Paris Octobre 2014 Groupement d'établissements/PRES Université fédèrale Toulouse Midi-Pyrénées - Toulouse Octobre 2014
Groupement d'établissements/PRES Réseau n+i - Paris (France) Octobre 2014 Groupement d'établissements/PRES Université Sorbonne Paris Cité - Paris Octobre 2014

Posté par pcassuto à 17:41 - - Permalien [#]


22 mai 2014

AERES: la FC dans le Complément à l’évaluation des établissements du PRES Paris Sciences et Lettres

http://www.aeres-evaluation.fr/extension/aeres_ext/design/aeres/images/css/logo.pngCe rapport est de janvier 2014. Il n'y pas de partie spécifique "formation continue". Voici le passage mentionnant la "formation continue".
P.7 - Plusieurs membres (Chimie Paris Tech, ESPCI, Observatoire de Paris) comptent explicitement sur PSL pour le développement de leur formation continue, un domaine dans lequel Paris Dauphine a déjà acquis une longue expérience et dispose d’un portefeuille d’activités ; PSL peut donc contribuer à mettre cet acquis au service de l’ensemble de ses membres. Télécharger le Complément à l’évaluation des établissements du PRES Paris Sciences et Lettres.

Posté par pcassuto à 22:00 - - Permalien [#]
Tags : ,

06 mars 2014

Le PRES Sud de France

Le Pôle de Recherche et d'Enseignement Supérieur du Languedoc Roussillon - Sud de France - est un établissement public de coopération scientifique créé par décret le 9 juin 2009 et modifié par le décret n°2012-902 du 20 juillet 2012, transformé en "Communauté d'Universités et d'établissements" par la loi du 22 juillet 2013.
Le PRES Sud de France est chargé de mener les projets prévus dans le cadre du pôle de recherche et d’enseignement supérieur et de gérer la mise en commun des moyens que les établissements et organismes fondateurs et associés présents en région Languedoc-Roussillon y consacrent. Son siège est à Montpellier.

CONTINUUM : La Formation Continue des Universités de Montpellier

Adresse : PRES Sud de France – Continuum, 163 rue Auguste Broussonnet 34090 Montpellier
Tél : 04 34 43 21 21 - 04 99 58 52 96 - 04 67 14 55 55
Courriel : dideris@univ-montp1.fr  -  creufoplr@um2.fr - sufco@univ-montp3.fr
Web : www.continu-um.fr et www.formations-lr.fr
Télécharger le logo

Présentation : 
Continuum: la coopération entre les services de formation continue des universités de Montpellier, Montpellier 1 (DIDERIS), Montpellier 2  (CREUFOP) et Montpellier 3 (SUFCO) en matière de communication et de développement de nouvelles actions.
Continuum : le développement des compétences par l'excellence et la diversité.
DIDERIS,  le service Formation Continue de l’Université Montpellier 1 :

Créé en 1973, DIDERIS est le Service formation continue et le Centre de formation d'apprentis de l'Université Montpellier I. Chargé à ce titre d'une mission de service public, il mutualise l'ensemble des ressources de l'établissement auquel il est rattaché au bénéfice du développement des compétences des entreprises et des individus.
Dideris - Espace Richter - Rue Vendémiaire - Bât. E - CS 29555 - 34961 Montpellier - cedex 2
Tél : 04 34 43 21 21 - dideris@univ-montp1.fr > Plus d’information
CREUFOP,  le service Formation Continue de l’Université Montpellier 2 :
CREUFOP Campus de l’IUT de Montpellier
99 avenue d’Occitanie – 34096 Montpellier Cedex 5
 Tel : 04 99 58 52 96 - creufoplr@univ-montp2.fr
et
CREUFOP  Campus de l’IUT de Nîmes
8 rue Jules Raimu 30907 Nîmes Cedex 2
Tel : 04 66 64 95 62 - creufop@iut-nimes.fr  - Plus d’information
SUFCO,  le service de Formation Continue de l’Université Montpellier 3 :

Le SUFCO, des compétences et une expérience de 30 ans mises au service des entreprises avec des formations sur mesure conçues en partenariat avec les entreprises et des opérations d’ingénierie montées en collaboration étroite avec ses interlocuteurs.
SUFCO – Université Paul Valéry – Bât B – 4ème étage – Route de Mende – 34 199 Montpellier Cedex 05
Tel : 04 67 14 55 55 - : sufco@univ-montp3.fr - Plus d’information

Posté par pcassuto à 21:13 - - Permalien [#]

09 novembre 2013

Pour un pôle de recherche et d’enseignement supérieur Poitou-Charentes, Limousin et Centre

http://www.cese-poitou-charentes.fr/local/cache-vignettes/L205xH130/siteon0-e5814.pngA la demande des Présidents des Conseils régionaux de Poitou-Charentes et du Limousin, les CESER des 2 régions ont mené pendant 3 mois un travail d’auditions, d’échanges et d’analyse sur l’avenir du Pôle de recherche et d’enseignement supérieur (actuellement regroupé autour des Universités et Laboratoires du Poitou-Charentes et du Limousin). 
Si les 2 CESER portent un même regard sur la pertinence d’un futur regroupement des établissements d’enseignement supérieur, ils divergent tant dans le calendrier que dans les modalités de gouvernance. 
Pour l’assemblée socioprofessionnelle Poitou-Charentes, la constitution dès 2014 d’une Communauté d’universités et d’établissements (CUE) élargie aux 3 régions Centre, Limousin et Poitou-Charentes est l’espace le plus pertinent. Cette solution apporte une « masse critique » suffisante en nombre d’étudiants (environ 85 000) et constitue un pôle d’enseignement supérieur et de recherche fort, équivalent voire supérieur à ceux des métropoles comme Bordeaux, Nantes, Rennes ou Toulouse. 
Au-delà de sa lisibilité et de son attractivité internationale, ce regroupement permettrait :
- une offre de formation diversifiée, complémentaire et coordonnée à l’échelle interrégionale ;
- une véritable synergie des activités de recherche et de technologie nécessaires au développement économique et social des régions. 
Télécharger l’avis du CESER « L’avenir du Pôle de recherche et d’enseignement supérieur Limousin - Poitou-Charentes ».

Posté par pcassuto à 00:05 - - Permalien [#]

08 novembre 2013

L'avenir du Pôle de Recherche et d'Enseignement Supérieur Limousin – Poitou-Charentes

http://www.region-limousin.fr/squelettes/images/designs/nom.pngVers une organisation élargie aux 3 régions Centre – Limousin et Poitou-Charentes  
Avis de saisine des Conseils régionaux Poitou-Charentes et Limousin « L'avenir du Pôle de Recherche et d'Enseignement Supérieur Limousin – Poitou-Charentes » adopté par les bureaux du CESER Poitou – Charentes du 23 octobre 2013 et du CESER Limousin du 25 octobre 2013. Consulter le document.
INTRODUCTION
L'Enseignement supérieur et la Recherche fonctionnent aujourd'hui dans un système mondialisé très concurrentiel
et contribuent de manière déterminante au rayonnement ainsi qu'au développement des territoires.
Conscients de l'importance de ces évolutions, les Conseils économiques, sociaux et environnementaux Limousin et Poitou-Charentes ont chacun réalisé en 2009 et 2012 un rapport d'autosaisine1 pour analyser la situation et proposer des leviers d'actions à destination des acteurs concernés, pour permettre un positionnement stratégique de l'enseignement supérieur et de la recherche dans leurs régions aux niveaux national et international.
Compte tenu des travaux passés et des réflexions régulières des 2 CESER dans ce domaine, les Présidents des Conseils régionaux Limousin et Poitou-Charentes ont saisi, fin mai 2013, les assemblées socioprofessionnelles sur l'avenir du Pôle de recherche et d'enseignement supérieur Limousin – Poitou-Charentes (PRES), afin de recueillir leurs avis et propositions sur « les modalités les plus pertinentes de coopération entre les établissements au service des étudiants et du développement de nos territoires », en prenant en compte « les différentes formes juridiques leur donnant plus ou moins d'autonomie de gestion ».
Pour répondre à cette saisine, les bureaux respectifs des 2 CESER ont confié à un groupe de travail interrégional le soin de dresser un bilan du PRES Limousin – Poitou-Charentes et d'analyser les conditions de mise en oeuvre de la Loi Fioraso pour aller vers des préconisations concrètes de regroupement territorial.
Etant donné la nature de la saisine et du délai restreint pour y répondre (avant fin octobre), les CESER ont appréhendé ce sujet en concentrant leurs réflexions et leurs échanges avec le Président du PRES Limousin – Poitou-Charentes, les responsables des 5 établissements qui le composent, ainsi que des représentants de l'Etat et des Conseils régionaux des 2 régions concernées.
Au terme des travaux interrégionaux qui se sont déroulés dans un respect mutuel, et dont les membres tiennent à souligner la qualité, les CESE Limousin et Poitou-Charentes ont adopté un avis dans lequel ils expriment un positionnement et des préconisations différents...
3 LES PERSPECTIVES D'ÉVOLUTION ET ENJEUX
3.1 Les différents scénarios envisagés pour les acteurs
L'objectif unanimement partagé par tous les établissements membres du PRES Limousin – Poitou-Charentes est d'aller vers une organisation élargie aux 3 régions Centre – Limousin et Poitou-Charentes.
Le choix d'une fusion a été écarté dès le départ, en raison de la distance entre les différents établissements. Plusieurs scénarios sont envisagés.
Ce projet de regroupement des 5 établissements d'enseignement supérieur des 3 régions avait déjà été envisagé lors de la création du PRES en 2006 afin de constituer un pôle de la taille de Nantes, Bordeaux ou Toulouse.
L'idée directrice d'une étape de préfiguration est de constituer dans un premier temps 2 CUE (Limousin – Poitou- Charentes et Centre Val de Loire) ou 3 CUE (Limousin, Poitou-Charentes et Centre Val de Loire) qui coopèrent entre elles à travers une association. L'objectif est de commencer par une structuration au niveau régional, qui est le niveau de conduite des politiques de formation / recherche / innovation et des programmes européens, afin de préparer dans les meilleurs conditions la constitution d'une CUE élargie...
4 LES PRÉCONISATIONS DES CESER
Au terme des travaux d'analyse et d'auditions menés en commun et dont les conclusions sont partagées, les 2 assemblées socioprofessionnelles ne partagent pas le même positionnement quant à la forme à donner au PRES à court terme. Il a donc été convenu d'exprimer chacun ses conclusions, son positionnement et ses préconisations.
4.1 – CESE Poitou-Charentes
● Le CESE Poitou-Charentes considère qu'il est nécessaire de constituer une Communauté d'Universités et d'Etablissements (CUE) sur un périmètre élargi aux 3 régions Centre, Limousin et Poitou-Charentes. Seul un espace constitué par ces 3 régions donnera la masse critique en terme de nombre d'étudiants (environ 85 000) et de potentiel de recherche suffisant au regard des futurs regroupements dans les territoires voisins pour préparer les futurs contrats avec le Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche. Cette démarche doit impérativement s'appuyer sur la définition et la mise en place d'un projet ambitieux, partagé par les acteurs et les partenaires institutionnels que sont notamment l'Etat et les Conseils régionaux. A ce titre, il est nécessaire que ces derniers prennent en compte la dimension interrrégionale dans la conception et l'organisation complémentaires de leurs politiques d'enseignement supérieur et de recherche.
La pertinence d'une CUE Centre, Limousin et Poitou-Charentes se fonde notamment sur :
– la volonté d'un regroupement portée par la Loi du 22 juillet 2013 relative à l'enseignement supérieur et la recherche ;
– la recherche d'une meilleure visibilité des établissements d'enseignement supérieur régionaux au niveau international ;
– la nécessité de faire émerger un pôle d'enseignement supérieur et de recherche comparable à ceux des grandes métropoles (Bordeaux, Nantes, Rennes, Toulouse, ...), dans un contexte de concurrence croissante entre les établissements ;
– le renforcement de l'attractivité des territoires régionaux par :
✗ une offre de formation diversifiée, complémentaire et coordonnée à l'échelle interrégionale, afin de garantir aux étudiants des parcours universitaires de proximité et attractifs ;
✗ une meilleure synergie des activités de recherche et de transferts de technologies, condition d'un développement pérenne des territoires.
● Le CESE Poitou-Charentes se positionne sur une structuration immédiate (dès juillet 2014) en une CUE élargie aux 3 régions Centre, Limousin et Poitou-Charentes.
Ce regroupement territorial est le plus pragmatique et le plus ambitieux pour l'avenir des établissements d'enseignement supérieur et de recherche.
– Il fixe dès le départ un cadre de coopérations pour la mise en oeuvre d'un projet commun à l'échelle interrégionale permettant la signature d'un contrat pluriannuel d'établissements en 2017 (avec un volet commun et des volets spécifiques par établissement).
– Il détermine des missions et un mode de gouvernance qui donnent un espace de collégialité respectant les spécificités et le poids respectif des établissements.
Les compétences déléguées à cette CUE élargie lui confère un vrai rôle de coordination territoriale des établissements autour d'un projet partagé.
– Il permet d'engager sans attendre aux plans régional et interrégional le processus de construction d'une offre de formation lisible et attractive, et la constitution de pôles d'excellence en matière de recherche / innovation, équivalents voire supérieurs à ceux des régions voisines.
Un processus d'autant plus important à mettre en oeuvre rapidement que dans la totalité des régions, les Universités sont déjà engagées dans la constitution de CUE uniques.
4.2 – CESE Limousin
● Le CESE Limousin considère qu'il est nécessaire d'établir un espace de collaboration d'enseignement supérieur et de recherche sur les 3 régions Centre, Limousin et Poitou-Charentes. Cette démarche doit impérativement s'appuyer sur la définition et la mise en place d'un projet ambitieux, partagé par les acteurs et les partenaires institutionnels que sont notamment l'Etat et les Conseils régionaux. A ce titre, il est nécessaire et stratégique que ces derniers prennent en compte la dimension interrégionale dans la conception et l'organisation complémentaire de leurs politiques d'enseignement supérieur et de recherche. Un tel espace de collaboration devrait, de façon optimale, prendre la forme d'une CUE dans les meilleurs délais, liés en particulier à la préparation des futurs contrats avec le Ministère.
Cette CUE se fonderait notamment sur :
– la volonté d'un regroupement portée par la Loi du 22 juillet 2013 relative à l'enseignement supérieur et la recherche ;
– la recherche d'une meilleure visibilité des établissements d'enseignement supérieur régionaux au niveau international ;
– la nécessité de faire émerger un pôle d'enseignement supérieur et de recherche comparable à ceux des grandes métropoles (Bordeaux, Nantes, Rennes, Toulouse, ...), dans un contexte de concurrence croissante entre les établissements ;
– le renforcement de l'attractivité des territoires régionaux par :
✗ une offre de formation diversifiée, complémentaire et coordonnée à l'échelle interrégionale, afin de garantir aux étudiants des parcours universitaires de proximité et attractifs ;
✗ une meilleure synergie des activités de recherche et de transferts de technologies, condition d'un développement pérenne des territoires.
● Le CESE Limousin se positionne en faveur d'une structuration en deux temps :
1/ La constitution d'une CUE régionale pour une période transitoire pour :
– d'une part bâtir, à l'échelle régionale, un système cohérent d'enseignement supérieur et de recherche (coordination de l'offre de formation supérieure, universitaire ou non, structuration des activités de recherche, prise en compte de la dimension régionale dans la définition et la mise en oeuvre des politiques d'enseignement supérieur) ;
– d'autre part, construire dans le cadre d'une association des CUE régionales, un projet commun à l'échelle interrégionale, préalable indispensable à la constitution d'une CUE Centre, Limousin et Poitou-Charentes. La dynamique d'un projet commun et ambitieux est en effet, avant toute structuration, le fondement d'une organisation commune ;
– enfin, associer les personnels au projet et ainsi les mobiliser pour le développement ultérieur de la coopération, voire la constitution d'une CUE efficace.
2/ La transformation, dans les années suivantes, des 3 CUE régionales en CUE interrégionale commune aux régions Centre, Limousin et Poitou-Charentes prendra alors tout son sens.
La constitution d'un espace cohérent et structuré d'enseignement supérieur et de recherche est une condition nécessaire au développement et à l'attractivité des établissements d'enseignement supérieur régionaux. Au-delà, le CESE Limousin tient toutefois à souligner que les Universités sont également confrontées à d'autres défis, qu'elles devront régler indépendamment. Il observe par ailleurs que la réorganisation territoriale de l'enseignement supérieur ne semble pas prendre en compte la métropolisation qui risque de structurer de plus en plus la France.
Télécharger L'avenir du Pôle de Recherche et d'Enseignement Supérieur Limousin - Poitou-Charentes.

Posté par pcassuto à 23:58 - - Permalien [#]


16 septembre 2013

Le départ de Panthéon-Assas signe l’échec du groupement Sorbonne Universités

http://iffresblog.files.wordpress.com/2011/12/cropped-sydney_bridge1.jpgRien ne va plus à Sorbonne Universités. L’université Panthéon-Assas, avec sa très renommée fac de droit, menace de claquer la porte du regroupement, dans lequel elle était associée, entre autres, à ses deux voisines, la Sorbonne (Paris-4) et Pierre-et-Marie-Curie (Paris-6). L’ensemble, incluant une école d’ingénieurs, une autre de management (Insead) et divers organismes de recherche, avait, à l’origine, en 2010, belle allure avec 63 000 étudiants, 12 000 doctorants, des projets ambitieux comme des licences multidisciplinaires et des doubles cursus, des recherches mêlant sciences et société… Lire la suite...

Posté par pcassuto à 18:45 - - Permalien [#]

L’imbroglio des Pôles de Recherche et d’Enseignement Supérieur d’Ile-de-France

 Par Isabelle Rey-Lefebvre. Comme prévu , vendredi 13 septembre, le conseil d'administration de l’Université Paris 2 Panthéon Assas a acté son retrait de Sorbonne Universités le Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur (Pres)  parisien surnommé le Pres des impairs . Joint par téléphone, Guillaume Leyte, le président d’Assas, ne cache pas qu’il a d’autres alliances en vue « avec des partenaires qui partagent notre vision de l’université et de son autonomie ». Ce départ n’est qu’un exemple des nombreuses péripéties qui perturbent le paysage universitaire francilien, particulièrement brouillé, six ans après l’entrée en vigueur de la loi de 2006 sur la recherche, qui créait les Pres. Article entier...

Posté par pcassuto à 01:23 - - Permalien [#]

05 juillet 2013

Fin du PRES Sorbonne Paris Cité?

http://blog.educpros.fr/pierredubois/wp-content/themes/longbeach_pdubois/longbeach/images/img01.jpgBlog Educpros de Pierre Dubois. Communiqué du Collectif pour une université confédérale, se substituant au PRES Sorbonne Paris Cité. Ce collectif, sous le nom d’Abélard, est basé à l’université Paris 7 Denis Diderot, dont le président est Vincent Berger.
Prenant acte de l’article 38 de la loi relative à l’enseignement supérieur et à la recherche, le collectif opte pour un des trois modes de regroupement prévus: « le regroupement peut prendre la forme de l’association d’établissements ou d’organismes publics ou privés concourant aux missions du service public de l’enseignement supérieur ou de la recherche à un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel« .
Le collectif avance 6 arguments convaincants pour expliquer son choix d’une convention d’association. Celle-ci ressemblerait très fort à ce que les universités d’une même région ont pratiqué depuis la loi Faure de 1968: depuis les années 70, les universités ont conclu de nombreuses conventions inter-universitaires pour pallier la division instaurée par cette loi. Suite de l'article...

Posté par pcassuto à 10:52 - - Permalien [#]

18 avril 2013

L'avenir du Pres Limousin - Poitou-Charentes

http://www.lanouvellerepublique.fr/extension/nouvellerepublique/design/site/images/headers/logo.pngLe Pôle de recherche et d'enseignement supérieur (Pres) regroupant les trois universités (Poitiers, La Rochelle et Limoges) et les deux écoles des deux régions va vivre prochainement des évolutions importantes, la plupart guidée par une nouvelle loi promulguée vers l'été.
De nouveaux statuts, une nouvelle gouvernance, des éventuels changements de limites, de nouvelles compétences, de nouveaux moyens… Pour préparer ces évolutions, l'équipe du Pres se renforce, avec notamment l'arrivée au 14 avril d'Agnès Guitet, issue de l'université de Poitiers, au poste de secrétaire générale.
http://www.lanouvellerepublique.fr/extension/nouvellerepublique/design/site/images/headers/logo.png The Pole of research and higher education (Pres) involving three universities (Poitiers, Limoges and La Rochelle) and two schools in the two regions will experience major changes soon, most guided by a new law was enacted to. More...

Posté par pcassuto à 22:52 - - Permalien [#]

02 mars 2013

Paris Sciences et Lettres - vrai projet commun et fédérateur

http://www.headway-advisory.com/blog/wp-content/themes/headway/images/logo.jpgPar Olivier Rollot.« Paris Sciences et Lettres est un vrai projet commun et fédérateur »: Monique Canto-Sperber, présidente de PSL.
Après avoir dirigé l’École normale supérieure (ENS), Monique Canto-Sperber est devenue en 2012 présidente de l’université de recherche Paris Sciences et Lettres (PSL) qui réunit aussi bien l’ENS que le Collège de France, l’université Paris Dauphine ou encore les Beaux-Arts de Paris.
Un ensemble d’excellence de niveau mondial qui provoque parfois bien des jalousies mais n’en trouve pas moins peu à peu sa place dans un enseignement supérieur en mutation perpétuelle. Entretien. Suite de l'article...
http://www.headway-advisory.com/blog/wp-content/themes/headway/images/logo.jpg By Olivier Rollot. "Paris Sciences et Lettres is a real common and unifying project" Monique Canto-Sperber, President of PSL. After leading the École Normale Supérieure (ENS), Monique Canto-Sperber in 2012 became president of the University of Science and Humanities Research Paris (PSL), which includes both the ENS that the Collège de France, the University Paris Dauphine or the Beaux-Arts in Paris. More...

Posté par pcassuto à 09:43 - - Permalien [#]