22 juin 2017

Le Service Civique est-il pris en compte dans le calcul de la retraite ?

logo Service civiqueOui, l’ensemble des trimestres de Service Civique effectués sont pris en compte au titre de l’assurance retraite. Plus...

Posté par pcassuto à 12:07 - - Permalien [#]


28 mai 2017

Marché du travail. 12 800 retraités bretons occupent un emploi

Selon une étude de l'Insee, en 2013, la Bretagne compte 12 800 retraités ou personnes en préretraite qui déclarent exercer un emploi sur une population totale de 815 000 retraités, soit 1,6 % des retraités bretons contre 2 % au national.
Source : http://www.gref-bretagne.com/Actualites/Revue-de-presse/Marche-du-travail.-12-800-retraites-bretons-occupent-un-emploi

Posté par pcassuto à 22:15 - - Permalien [#]

27 mai 2017

Moins de nouveaux retraités chaque année

Logo Liaisons Sociales MagazineLa Drees publiait mercredi son étude annuelle sur la situation des retraités français. Fin 2015, 16 millions de français percevaient en moyenne 1376€ brut par mois. Résumé de la situation chiffrée. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 18:55 - - Permalien [#]

18 mai 2017

J’approche de la retraite. Que se passe-t-il pour mes allocations chômage ?

Vous êtes inscrit à Pôle emploi et percevez des allocations chômage. En principe, leur versement cessera quand vous aurez droit à votre pension de retraite. Que se passe-t-il si vous n’avez pas droit à une retraite à taux plein à la fin de vos allocations chômage. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 01:18 - - Permalien [#]

17 mai 2017

Unédic - Retraite complémentaire des demandeurs d'emploi

Retraite complémentaire des demandeurs d'emploi

Posté par pcassuto à 23:09 - - Permalien [#]


Unédic - Trimestres et points de retraite

Les périodes indemnisées par l’Assurance chômage sont prises en compte pour la validation des trimestres d’assurance vieillesse (retraite de base) et des points de retraite (retraite complémentaire). Voir l'article...

Posté par pcassuto à 22:31 - - Permalien [#]

07 mai 2017

Fonction publique › La protection sociale complémentaire des retraités

Liberté, Égalité, Fraternité, République Française - Ministère de la Fonction PubliqueLa présente rubrique a pour objet de porter à la connaissance des retraités de la fonction publique, la liste des différents organismes de protection sociale complémentaire désignés au niveau de chaque ministère qui assureront pour 7 ans la couverture santé et prévoyance de l’ensemble des agents (civils) actifs et retraités de ces ministères. Dorénavant, seuls ces organismes, dits « de référence », pourront bénéficier d’une participation de la part des employeurs publics. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 20:51 - - Permalien [#]

06 mai 2017

La retraite › Les principales règles juridiques dans la fonction publique

Liberté, Égalité, Fraternité, République Française - Ministère de la Fonction PubliqueLes règles d’âge
Age d’ouverture des droits (AOD) : c’est l’âge à partir duquel le fonctionnaire peut faire liquider sa pension. Cet âge varie selon la génération à laquelle appartient l’agent, son statut, son corps et éventuellement l’emploi exercé.
Limite d’âge : c’est l’âge au-delà duquel le fonctionnaire ne peut plus exercer d’activité et est radié des cadres.
Comme pour l’AOD, la limite d’âge est fonction de la génération, du statut, du corps et de l’emploi qu’exerce l’agent.
La loi n° 84-834 du 13 septembre 1984 relative à la limite d’âge dans le secteur public fixe les grandes règles applicables en la matière.

Les règles de calcul de la pension :
Le calcul de la pension est égal à 75% du traitement indiciaire brut détenu pendant les six derniers mois multiplié par un coefficient de proratisation et éventuellement par un coefficient de décote ou de surcote.
Le coefficient de proratisation correspond au rapport entre la durée admissible en liquidation (services effectifs en tant que fonctionnaire augmentés des services militaires et des éventuelles bonifications) et la durée requise pour prétendre à une retraite à taux plein.
Une décote (ou une surcote est appliquée) à la pension lorsque la durée d’assurance tous régimes est inférieure (ou supérieure) à la durée requise pour prétendre à une retraite à taux plein.
Lorsque le fonctionnaire peut prétendre à une retraite sans décote, si la pension rémunérant ses services est inférieure au minimum garanti, alors celui-ci lui est versé. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 14:40 - - Permalien [#]

Fonction publique › Les réformes des retraites

Liberté, Égalité, Fraternité, République Française - Ministère de la Fonction PubliqueLa loi n° 2003-775 du 21 août 2003, dite loi « Fillon », a permis de mettre en œuvre les principales mesures suivantes :

  • Allongement de la durée d’assurance exigible pour le versement d’une retraite à taux plein
  • Instauration d’un mécanisme de décote et de surcote
  • Instauration du départ anticipé pour carrières longues
  • Possibilité de racheter des années d’études dans l’enseignement supérieur
  • Possibilité de cotiser au-delà de la quotité travaillée pour les agents à temps partiel
  • Revalorisation des pensions en fonction de l’évolution des prix
  • Instauration d’un droit à l’information à la retraite

La loi n° 2010-1330 du 9 novembre 2010 a pour sa part procédé aux évolutions suivantes :

  • Relèvement des bornes d’âge de la retraite de deux ans (âge d’ouverture des droits et limite d’âge) et augmentation de la durée exigible des durées de services effectifs de deux ans pour les catégories actives
  • Alignement du taux de cotisation des fonctionnaires sur celui des salariés du secteur privé
  • Abaissement de 15 à 2 ans de la condition de fidélité pour acquérir un droit à pension pour les fonctionnaires (hors militaires)
  • Extinction progressive du dispositif de départ anticipé des parents de 3 enfants ayant effectué 15 ans de service
  • Suppression du traitement continué
  • Evolution des modalités de calcul du minimum garanti
  • Fermeture du dispositif de cessation progressive d’activité

Enfin, la loi n° 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l’avenir et la justice du système de retraites a prévu l’entrée en vigueur des mesures qui suivent :

  • Poursuite de l’augmentation de la durée nécessaire pour prétendre à une retraite à taux plein
  • Augmentation des taux de cotisation des fonctionnaires
  • Revalorisation des pensions de vieillesse et de réversion au 1er octobre (au lieu du 1er avril)
  • Abaissement de 15 à 2 ans de la condition de fidélité pour acquérir un droit à pension pour les militaires pour les contrats souscrits à compter du 1er janvier 2016
  • Harmonisation des règles du cumul-emploi retraite entre les assurés des différents régimes de retraite. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 14:38 - - Permalien [#]