Universitarisation

06 novembre 2017

L’Université de Lille est née et son premier président est presque élu

C2RP Carif-Oref Hauts-de-FranceLe décret portant la création de l’Université de Lille en lieu et place des Lille I, Lille II et Lille III est paru mardi au « Journal officiel » et prendra effet au 1 er janvier. Plus...

Posté par pcassuto à 22:40 - - Permalien [#]


07 octobre 2017

Île-de-France: la Maison régionale à la Cité universitaire internationale est inaugurée

Associations des Régions de France, toute l'actualité des régions.Le nouveau bâtiment est installé dans le sud du parc, le long du boulevard périphérique. Etudiants et chercheurs étrangers y sont accueillis dans 142 chambres. Le bâtiment  est également écologique, car alimenté à 100 % en énergie solaire.
Première maison construite à la Cité internationale universitaire de Paris depuis 1969, la Maison de l’Île-de-France est inaugurée le 19 septembre en présence de Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, Gilles Pécout, recteur de la région académique Île-de-France, mais aussi recteur de l’académie de Paris et chancelier des universités de Paris, et Marcel Pochard, président de la Cité internationale universitaire de Paris.
Financée par la Région, également maître d’ouvrage, pour un montant de 21.640.000€ et conçue par ANMA – Agence Nicolas Michelin & Associés en partenariat avec le bureau d’études DEERNS avec le soutien de l’Ademe, elle répond à un objectif environnemental ZEN : Zéro Énergie. Avec ses 142 chambres, la Maison de l’Île-de-France s’implante au sud du parc, le long du boulevard périphérique, entre les Maisons du Cambodge et du Liban. Plus...

Posté par pcassuto à 01:24 - - Permalien [#]

24 juin 2017

Université de l'académie de Corse

Université Pascal Paoli Corse
7, avenue Jean Nicoli
20250 Corte
tel : 04 95 45 00 00
fax : 04 95 46 03 21. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 12:43 - - Permalien [#]

18 décembre 2016

U.S. attracts an elite Muslim and Hindu population

University Business LogoSubmitted by Stefanie Botelho. Hindus and Muslims who have migrated to the United States in recent years are especially well-educated, according to a new survey from the Pew Research Center. On average, Hindus in the U.S. have nearly 16 years of schooling, significantly more than Jews, the next most highly-educated U.S. religious group. Muslim Americans have nearly 14 years of schooling, which is well above the U.S. average. More...

Posté par pcassuto à 10:17 - - Permalien [#]

05 décembre 2013

Stéphane Athanase > Nouveau directeur de l'Amue

Logo AmueStéphane Athanase rejoindra l'Agence de mutualisation des universités et établissements début 2014 ; il est actuellement conseiller technique Education, Enseignement supérieur et Recherche au cabinet du Premier ministre. 
Réunis en conseil le mercredi 4 décembre 2013, les administrateurs de l'Amue ont, après avis de la Ministre chargée de l’enseignement supérieur, nommé Stéphane Athanase directeur du GIP Amue pour quatre ans. 
Stéphane Athanase succède à Hélène Brochet-Toutiri qui occupait le poste de directrice par intérim depuis le départ de Claude Ronceray en juin 2013. 
Fin connaisseur des problématiques et enjeux de l'enseignement supérieur et de la recherche, il l'est également de l'Amue dont il a déjà accompagné le développement en tant que commissaire du gouvernement de 2001 à 2005.

Son parcours

Diplômé de l'ENA, Stéphane Athanase était conseiller technique Education au cabinet du Premier ministre depuis juin 2012. Il a auparavant occupé les fonctions de :

  • Directeur adjoint du Centre national des oeuvres universitaires et scolaires (CNOUS), de 2009 à 2012 ;
  • Directeur général des services de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, de 2006 à 2009 ;
  • Chef de bureau du budget de l'enseignement supérieur et de la recherche universitaire à la direction des affaires financières du Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche, de 2000 à 2005.

Il a également collaboré avec l'AERES en tant qu'expert "gouvernance".

Posté par pcassuto à 21:49 - - Permalien [#]


24 décembre 2010

Nicolas Sarkozy face aux inquiétudes des présidents d'université

Par Philippe Jacqué. Lors de ses vœux en janvier 2010, Nicolas Sarkozy s'était engagé à recevoir les cinquante et un présidents d'université dont les établissement étaient passés à l'autonomie en 2009 et 2010. Avant le changement de statut  de vingt-deux nouvelles universités,  le 1er janvier 2011, le chef de l'Etat a tenu, mardi 21 décembre, la dernière des trois réunions de travail sur ce thème. "Il adore ce genre d'exercice, confie-t-on dans son entourage. L'université est un sujet qui le passionne." "En rencontrant les présidents, il a l'impression de toucher du doigt la réforme du quinquennat", explique un autre observateur. "Ce n'est pas Chirac qui aurait reçu des présidents d'université", persifle un autre…
Autonomie, budget, grand emprunt, réorganisation de la carte universitaire... Tous les enjeux universitaires actuels ont été abordés au cours d'une discussion "très libre et à bâtons rompus", selon un président présent. Nicolas Sarkozy s'est dit "content" de la loi d'autonomie, ont rapporté plusieurs participants.  "Depuis 2007, l'université a beaucoup changé, a expliqué le chef de l'Etat. Ceux qui la regardent de l'extérieur le voient plus que vous, qui la gérez au quotidien."
"SUR L'AUTONOMIE, JE NE CÉDERAI PAS"
"Sur l'autonomie, je ne céderai pas", a martelé Nicolas Sarkozy alors que les présidents d'établissement s'inquiétent d'une remise en cause de cette réforme,  notamment en raison du manque de financement. "Nous lui avons dit qu'il fallait continuer les efforts, explique Louis Vogel, le tout nouveau président de la Conférence des présidents d'université. Pour l'instant, nous sommes au milieu du gué. Il faut poursuivre l'augmentation du budget des universités, car l'autonomie a un coût ! Nous n'avons pas assez de moyens et de personnels formés pour gérer nos ressources humaines ou notre budget."
"Nous faisons face à une baisse très importante des moyens alloués par les collectivités territoriales", ajoute Albert Marouani, président de Nice. Alors que les universités ne connaissent pas encore leur dotation financière de l'Etat pour l'année 2011, elles sont de plus en plus inquiètes, car les premiers bilans budgétaires des deux premières années d'autonomie sont assez mitigés, comme le prédisaient les opposants à cette loi.
"RIGUEUR"
Plusieurs universités appliquent la "rigueur", d'autres ont dû piocher dans leur fond de roulement ou leurs réserves pour boucler leur budget, tandis que l'Etat a dû voter une rallonge d'une trentaine de millions d'euros pour combler une mauvaise prévision de l'évolution des charges des personnels des universités autonomes. A l'université Pierre-et-Marie-Curie, 3 millions d'euros ont dû être trouvés. A Limoges, 1 million. A Dunkerque, 7 millions… En réponse, le président de la République a indiqué que "l'effort serait maintenu autant que possible".
Le chef de l'Etat a également abordé le grand emprunt. Les investissements d'avenir ne devront pas être concentrés sur les seuls grands pôles universitaires, a-t-il confirmé aux présidents d'université, inquiets pour le sort des petites universités de proximité. "L'excellence est partout. Dans les grands, comme dans les petits établissements." Mais ces derniers ne peuvent espérer un financement que pour l'une ou l'autre de leur spécialité de recherche.
Enfin, les présidents se sont inquiétés de l'après-2012. "Vous serez autonomes et responsables… Mais, avec moi, pas de risque, je vous soutiendrai… Vous pouvez dormir tranquille !", a assuré le chef de l'Etat. "Ou ne pas dormir tranquille", a répliqué un président, en faisant référence à l'ensemble des chantiers ouverts depuis 2007.
Minn Philippe Jacques. Fuq xewqat tiegħu f'Jannar 2010, Nicolas Sarkozy wiegħed li jirċievu l-wieħed u ħamsin Presidenti università li l-istituzzjonijiet ġew mogħtija lill-awtonomija fl-2009 u 2010. Qabel il-bidla fl-istatus ta 22 universitajiet ġodda, fl-1 Jannar 2011, il-Kap ta 'Stat li saret fis-Tlieta 21 ta' Diċembru, l-aħħar ta 'tliet workshops dwar din it-tema. "Hu tant iħobb dan it-tip ta' eżerċizzju, tgħid wieħed mill madwaru tiegħu. L-università hija tema li fascinates lilu. Permezz laqgħa mal-presidenti, huwa għandu l-finger print tar-riforma ta 'l-quinquennium, "tgħid ieħor osservatur." Huwa mhux Chirac li kienu rċevew presidenti università, "ridicules ieħor... Awtonomija, il-baġit, self kbir, ir-riorganizzazzjoni tal-mappa università... Il-kwistjonijiet kollha università attwali ġew indirizzati waqt diskussjoni "ħafna ġieri," qal president issa. Nicolas Sarkozy qal li kien "kuntent" l-Home Rule Act, diversi parteċipanti rrappurtati. "Mill-2007, l-università nbidlet ħafna," qal il-kap ta 'stat. Dawk li tħares barra l-aktar tara, li jamministraw l kuljum". More...

Posté par pcassuto à 00:00 - - Permalien [#]

22 décembre 2010

Arrêté du 3 décembre 2010 relatif aux taux de rémunération des heures complémentaires

Retourner à la page d'accueil de Légifrance Arrêté du 3 décembre 2010 modifiant l'arrêté du 6 novembre 1989 relatif aux taux de rémunération des heures complémentaires, paru au JORF n°0296 du 22 décembre 2010.
La ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche,
Vu le décret n° 83-1175 du 23 décembre 1983 modifié relatif aux indemnités pour enseignements complémentaires institués dans les établissements publics à caractère scientifique et culturel et les autres établissements d'enseignement supérieur relevant du ministère de l'éducation nationale;
Vu le décret n° 2010-761 du 7 juillet 2010 portant majoration de la rémunération des personnels civils et militaires de l'Etat, des personnels des collectivités territoriales et des établissements publics d'hospitalisation;
Vu l'arrêté du 6 novembre 1989 modifié fixant les taux de rémunération des heures complémentaires, notamment son article 3,
Arrête:
Article 1
Les taux fixés au a de l'article 1er de l'arrêté du 6 novembre 1989 susvisé sont modifiés comme suit :
« Cours : 61,35 € ;
Travaux dirigés : 40,91 € ;
Travaux pratiques : 27,26 €. »
Article 2

A l'article 2 du même arrêté, le montant de « 7 637,90 € » est remplacé par celui de « 7 676,09 € » et le montant de « 119,33 € » par celui de « 119,93 € ».
Terug naar de home page Legifrance Beschikking van 3 december 2010 tot wijziging van het decreet van 6 november 1989 betreffende de tarieven van de toeslagen voor overwerk, gepubliceerd in Staatsblad nr. 0296 van 22 december 2010. Meer...

Posté par pcassuto à 11:22 - - Permalien [#]

16 décembre 2010

Louis Vogel, élu président de la Conférence des présidents d'université

http://medias.lemonde.fr/mmpub/img/lgo/lemondefr_pet.gifPar Philippe Jacqué. La Conférence des présidents d'université (CPU) a un nouveau visage. Et il est assez inattendu. Louis Vogel, le président de l'université Panthéon-Assas, a été élu par ses pairs à la tête de l'institution. Il sera secondé par Anne Fraïsse, la présidente de Montpellier-III, et Yvon Berland, le président d'Aix-Marseille-II.
La liste Vogel s'est largement imposée contre la liste menée par Alain Beretz, de l'université de Strasbourg (avec Jean-Paul Caverni - Aix Marseille-I et Françoise Moulin-Civil - Cergy-Pontoise). Sur 103 membres votants, Louis Vogel a obtenu 61 suffrages, contre 40 à son opposant, et deux bulletins nuls.
Parti beaucoup plus tard en campagne qu'Alain Beretz, pourtant soutenu par le très influent Axel Kahn, Louis Vogel s'est imposé grâce à une "campagne éclair", un choix de liste parlant à tous les présidents, de droite comme de gauche, et une personnalité assez forte. Il a en particulier à son actif une réforme pédagogique de l'université d'Assas, une faculté pourtant réputée très conservatrice.
"L'ÉGALITARISME PRODUIT SOUVENT L'INÉGALITÉ"

Son arrivée à la tête de l'institution marque un virage important pour la CPU... En effet, dans son essai paru en septembre, L'université, une chance pour la France (PUF), Louis Vogel défend l'approfondissement des réformes universitaires pour consolider l'autonomie universitaire et la différenciation des universités selon leur spécialité. Un choix pas toujours assumé au sein de la communauté universitaire.
Le 20 septembre 2010, il expliquait à La Lettre de l'éducation du Monde que "l'université générique a fait son temps. Avec l'autonomie, il faut que les universités répondent selon leurs propres modalités aux besoins spécifiques de leur environnement. Il faut aujourd'hui cesser d'agir comme si toutes les universités étaient semblables et donner à chacun la possibilité de développer ses qualités particulières. L'égalitarisme produit souvent l'inégalité. Cela ne veut pas dire que certains établissements sont meilleurs que d'autres. Ils sont simplement différents".
http://www.cpu.fr/typo3temp/pics/3deaea62c1.jpg
Voir aussi: Election du nouveau bureau de la CPU, le blog de Pierre Dubois, le communiqué de Valérie Pécresse, Ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche et le communiqué de la CPU.
http://medias.lemonde.fr/mmpub/img/lgo/lemondefr_pet.gif Di Philippe Jacqué. La Conferenza dei Presidenti delle Università (CPU) ha un volto nuovo. Ed è tutto inattesi. Louis Vogel, il presidente del Pantheon-Assas University, è stato eletto dai suoi colleghi a capo dell'istituzione.  Egli sarà assistito da Anne Fraisse , presidente di Montpellier III, Yvon Berland , Presidente di Aix-Marseille II. L'elenco è stato ampiamente imposto Vogel elenco cons guidata da Alain Beretz, Università di Strasburgo (con Jean-Paul Caverni - Aix-Marseille I e Francoise Moulin-Civil - Cergy-Pontoise). Di 103 membri votanti, Louis Vogel ottenuto 61 voti contro 40 al suo avversario, e due schede. Maggiori informazioni...

Posté par pcassuto à 15:31 - - Permalien [#]
Tags :

10 décembre 2010

Election du nouveau bureau de la CPU

http://www.cpu.fr/fileadmin/img/logo_cpu.jpgJeudi 16 décembre 2010 auront lieu les élections du nouveau bureau de la Conférence des présidents d’université. Alain Béretz et Louis Vogel présentent chacun un ticket afin de succéder à Lionel Collet, Simone Bonnafous et Jacques Fontanille.
Pour ces prochaines élections, deux trios se sont déclarés.
Alain Béretz (Université de Strasbourg), Jean-Paul Caverni (Université Aix Marseille 1 Provence) et Françoise Moulin-Civil (Université de Cergy-Pontoise) constituent le 1er trio.
Le 2ème trio est composé de Louis Vogel (Université Panthéon Assas - Paris II) avec à ses côtés Yvon Berland (Université de la Méditerranée Aix Marseille II) et Anne Fraïsse (Université Paul Valéry Montpellier III).
L’élection du nouveau bureau se fera sous la présidence du doyen d’âge présent assisté des deux plus jeunes membres de la Conférence. Elle a lieu au scrutin secret à deux tours. La majorité absolue des suffrages exprimés est nécessaire pour être élu au premier tour. La majorité relative suffit au second. Seuls les membres de droit ou agrées peuvent voter. Les membres associés (PRES) n’ont pas le droit de vote. Le résultat des votes devrait être connu jeudi 16 vers midi. Vous trouverez en téléchargement les textes adressés par les candidats aux membres de la CPU. Texte Alain Béretz, Jean-Paul Caverni, Françoise Moulin Civil. Texte Louis Vogel, Yvon Berland,  Anne Fraïsse.
http://www.cpu.fr/fileadmin/img/logo_cpu.jpg Il-Ħamis 16 Diċ 2010 se tkun l-elezzjonijiet ta 'uffiċjali ġodda tal-Konferenza tal-Presidenti Università. Alain Beretz Vogel u Louis Vogel wieħed ikollhom biljett biex tirnexxi Lionel Collet,  Jacques Fontanille u Simone Bonnafous. Għal dawn l-elezzjonijiet, żewġ Triji kienu rrappurtati. Alain Beretz (Università ta 'Strasburgu), Jean-Paul Caverni (Università Aix Marsilja 1 Provence) u Francoise Moulin-Ċivil (Università ta' Cergy-Pontoise) huma l-trio ewwel. Il-trio tieni huwa kompost minn Louis Vogel (Università Panthéon Assas - Paris II) bil-ġnub tiegħu Yvon Berland (Université de la Méditerranée Aix Marsilja II) u Anne Fraïsse (Université Paul Valéry Montpellier III). Beretz Test Alain, Jean-Paul Cave, Francoise Moulin Ċivili. Vogel Louis Test, Yvon Berland, Anne Fraïsse. More...

Posté par pcassuto à 17:32 - - Permalien [#]
Tags :

09 décembre 2010

L'université façonne l'ADN territorial selon le rapport Boutin

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/img/logo-documentation-francaise.gifDe la mondialisation à l'universalisation: une ambition sociale - Rapport intermédiaire au Président de la République, Christine BOUTIN , décembre 2010, 357 pages.
Christine Boutin, ancien ministre, a été chargée par le Président de la République d'étudier les bases d'une nouvelle régulation sociale de la mondialisation. Inscrivant sa réflexion dans le cadre de la Présidence française du G20, l'auteur propose de passer de la globalisation, source de crises, d'inégalités et de standardisation, à une nouvelle étape de la mondialisation qu'est l'universalisation. Selon le rapport, l'universalisation s'appuie sur le partage des valeurs et la coexistence pacifique universelle, en reconnaissant le principe de "commune humanité". Sur cette base, un certain nombre de propositions, avis, recommandations sont avancés, autour de deux aspects : reconnaître la nécessité d'assurer à toute personne les conditions matérielles d'existence de base, proportionnées à la condition générale de son pays ou de sa région; poser dans chaque pays, la question des écarts de richesse tolérables et définir le seuil au-delà duquel ces écarts fragilisent la cohésion sociale. Le rapport propose dans ce cadre ainsi défini, quatre champs de propositions: reconnaître le travail comme un point d'entrée obligé et élever le "travail décent" au statut de bien public mondial; renforcer et encadrer les expériences de responsabilité sociale des entreprises; "réoxygéner" le monde économique et social en favorisant un nouveau modèle entrepreneurial: le "social business"; promouvoir une autorité politique mondiale renouvelée en permettant aux pays pauvres d'y prendre toute leur part.
Extraits citant l'université
Quel avenir pour nos économies et nos territoires... ?
Nos paysages, nos savoir-faire, nos universités, nos cultures, nos valeurs façonnent cet « ADN territorial » à partir duquel notre économie s’est développée. Notre compétitivité passe nécessairement par la régénération de cet ADN...
Le luxe n’existerait pas sans notre patrimoine et notre culture artisanale, l’agroalimentaire français n’aurait pas ce rayonnement sans nos traditions gastronomiques et notre agriculture, l’exception culturelle française n’existe que grâce à la richesse de notre histoire et à la qualité de nos universités, la filière touristique n’est puissante que grâce à la qualité de nos paysages et de notre patrimoine, etc. p.230
Le capital humain
Les premières sources de capital humain sont l’éducation, produite par la famille ou l’environnement humain, et l’enseignement, produite par l’école et l’université, mais le monde du travail y contribue directement par la formation professionnelle et les politiques qui s’y rattachent, ainsi que par l’expérience et les compétences développées par l’activité professionnelle. Ces dernières peuvent être consacrées par des dispositifs de valorisation des acquis de l’expérience (VAE). p.334
Quel moteur fondamental aux règles sociales internationales ?
Il nous semble que la nécessité d’accroître les compétences, les qualifications et l’efficacité des salariés constitue une exigence suffisamment partagée au plan mondial pour constituer un moteur effi cace pour le développement social. C’est pourquoi le développement des compétences devrait être le premier domaine de coopération internationale en la matière. Il contribuerait directement à une meilleure application des règles sociales que la communauté internationale s’est données. La conception et le financement des systèmes de formation professionnelle, le développement des échanges entre universités, sont ainsi des domaines prioritaires. p.216
Nouvelle vision
Chaque loi, chaque taxe, chaque université, chaque ministère, chaque fonction publique sont en concurrence avec toutes les autres. L’isolement des administrations est fini, elles doivent être jugées comparées aux performances et aux pratiques de leurs collègues ou rivales et réformées en conséquence. p.197
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/img/logo-documentation-francaise.gifFrom globalization to universalization: a social ambition - Interim Report to the President of the Republic, Christine Boutin, December 2010, 357 pages.
Excerpts mentioning University
What future for our economies and our territories... ?
Our landscapes, our expertise, our universities, our cultures, our values shape this "territorial DNA" from which our economy has developed. Our competitiveness is necessarily the regeneration of this DNA...
Not exist without the luxury of our heritage and our culture artisanal French food would not have this radiation without our gastronomic traditions and our agriculture, the French cultural exception is that with our rich history and the quality of our universities, the tourism industry is strong thanks to the quality of our landscape and our heritage, etc.. p.230 p.230
Human capital
The primary sources of human capital are education, produced by the family or the human environment, and education, produced by the school and the university, but the world of work contributes directly through vocational training and related policies, as well as the experience and skills developed by the occupation. These can be spent by the provision of valuation of acquired experience (VAE). p.334 p.334 . More...

Posté par pcassuto à 23:16 - - Permalien [#]
Tags :